LAC ET JAILOO KIRGHIZE

Chevaux kirghizes

La pluie a été incessante toute la journée. La marche a été difficile, la nuit tombe, froide et humide. On ne voit pas bien le paysage autour de nous en plantant la tente. Le lendemain matin, les températures sont fraîches et l’ouverture de la tente s’ouvre sur un spectacle magnifique : le lac Son Kul. La lumière est rasante. Elle jaunit l’herbe. Au loin le lac s’éveille, encore recouverte d’une fine brume comme couverture de lit.

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut