La Jordanie

joyau du Moyen Orient

C'est où ?

Terre fertile ou aride. Terre brûlée ou verdoyante. Terre du Jourdain, terre d’eau, terre de désert. Terre de mer morte et mer rouge. Terre d’exode et d’histoires. Terre de paix. Terre de cités antiques. Terre de canyons et de monts. Terre de promesses, d’aventures et d’accueil.

VOYAGE EN JORDANIE

NOTRE ITINÉRAIRE DE 10 JOURS EN UN COUP D’ŒIL

La mer morte – 1 jour – 🧡🧡🧡
La vallée de Dana et le wadi Al ghuweir – 2 jours – 🧡🧡🧡
Petra – 2 jours – 🧡🧡🧡🧡🧡
Wadi Rum – 3 jours -🧡🧡🧡🧡🧡
La mer rouge – 2 jours – 🧡🧡 (+🧡pour les fans de plongée)

La Jordanie

La mer morte

Tous les records..! Point le plus bas de la terre, mer la plus salée, mer la plus… morte (aucun poisson n’y vit). Tout cela en fait une mer unique.
Voilà que l’on flotte dessus, entre ciel et eau… Un livre à la main c’est encore mieux ! C’est à cause de la salinité : ça porte nos corps au raz des vaguelettes. C’est pas la classe ça ?
Le jour, la couleur de l’eau et des berges sont particulières, de turquoise et de blanc. Le soir, le coucher de soleil qui embrase tout est sublime. La nuit, les lumières de Jérusalem en face s’allument en spectacle. Pourtant, les paysages autour ne nous ont pas subjugués. Mais “un p’tit bain pour le chef” et c’est la sensation inhabituelle et relaxante d’être porté par l’eau pour une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie !

Plus de détails à découvrir ici :

Flotter sur la mer MortePiscine et mer MorteBord de la mer morte Jordanie

La Jordanie

La Vallée de Dana et le Wadi al Ghuweir

Moyennes montagnes boisées, paysage méditerranéen ou de savane ou de dunes, roches claires aux formes arrondies par les siècles, bergers-flûtistes et faiseurs de thé, lézards bleus et perdrix.
Voilà en quelques mots ce qui attend le voyageur qui déciderait de “pousser les portes” de cette biosphère fleurant bon la sérénité, les pistaches et les cyprès. Une diversité de faune et de flore unique en Jordanie qui peut se targuer d’être la réserve la plus étendue du pays.

Pas très loin, juste au sud de la réserve, un canyon peu fréquenté aux couleurs étonnantes prétextent à une belle excursion d’une demi journée. C’est le wadi Al Ghuweir. Pendant la marche, on serpente au fond, entouré des parois rocheuses éclatantes d’orange ou même de pourpre. Le filet d’eau rafraîchissant au cœur grossit au fur et à mesure du parcours. On s’enfonce un peu plus dans le canyon, chaque pas supplémentaire enchante.
Tu veux en savoir plus sur la vallée de Dana et le Wadi al Ghuweir ? C est ici :

La Jordanie

Petra

Une merveille.
Une des 7 du Monde moderne, au coté de la muraille de Chine, du Taj Mahal ou d’un certain Machu Picchu, rien que ça.
Les mots manquent à la découverte de cette cité antique creusée à la main dans une roche de gré rose-orange.
Un lieu fascinant qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. Il faut dire que le monde occidental en avait presque oublié l’existence jusqu’au 19ème siècle, lorsqu’un aventurier audacieux déguisé en bédouin s’est faufilé dans la cité mystérieuse bien gardée.
Le lieu distille de partout ses charmes, ses énigmes, ses lumières, ses histoires. Un peu d’effort vous emmènera loin de la foule, en haut d’un temple sacré pour un point de vue renversant ou à la découverte de tombaux à peine explorés à l’écart du siq principal.
Incontournable, Petra mérite à lui seul un voyage en Jordanie. En tout cas, nous, on a été envoûté et pour longtemps.

Wadi Araba Monastère Petra

La Jordanie

Le désert du Wadi Rum

“Vaste, plein d’échos, à l’image de Dieu” écrivait Lawrence d’Arabie. Le ton est donné, la beauté du tableau aussi.
Ce désert est si photogénique que des réalisateurs l’ont choisi comme décor dans des scènes de “Prometheus”, ou encore “Seul sur Mars”.
Les couleurs sont vives : jaune, orange, rouge… mauve parfois si les fleurs sont de sortie. Elles tranchent avec le noir et blanc des tentes de bédouins qui vivent ici depuis des siècles. Ils vivent de l’élevage de chèvres, de moutons et de chameaux que l’on croisera forcément. Et si certains bédouins sédentarisés s’y sont installés d’autres nomades ont foulé le sable du Wadi Rum des millénaires auparavant, laissant parfois leurs empreintes indélébiles de “dessins” au fond d’une grotte ou d’un canyon étroit.
Quand le soleil descend sur l’horizon, tout éclate dans un spectacle ocre ou doré, pour laisser place quelques minutes plus tard à la nuit et sa voûte céleste majestueuse. Alors seulement les feux de camp s’allument et le thé coule à flot.
ici encore : les beautés et la solitude grisante du désert se méritent. Il faudra oser aller loin avec un guide et dormir quelques nuits à la belle étoile…
Avec Petra, le Wadi Rum est notre deuxième gros coup de cœur de la Jordanie.

La Jordanie

La mer rouge

Seulement quelques kilomètres de côte jordanienne bordent la mer rouge… Mais tout cela est suffisant pour goûter aux joies de ses rivages. C’est d’ailleurs surtout pour la beauté des fonds marins que l’on vient ici. Les coraux sont en pleine forme et la faune aquatique bien présente et animée. Pour le farniente et la beauté des plages, ce n’est pas le coin du monde que nous avons préféré mais après un trek de plusieurs jours dans le wadi rum, c’est agréable. La ville d’Aqaba avec ses restaurants, ses bars et sa belle mosquée est le centre névralgique de cette partie de la Jordanie. Mais si on veut un peu de calme et des plages plus propres il faudra s’en éloigner un peu.

mer rouge Jordaniemosquée Aqaba Jordaniebars Aqabaplages aqaba

 

Image is not available
Image is not available
Slider

Itinéraire JORDANIE

Voyage en Jordanie : Bilan de l’itinéraire

L’avis de Michael sur ce voyage en Jordanie

Pas de problème pour un voyage en Jordanie : c’est un pays sûr, malgré ses voisins agités. Les Jordaniens ont une véritable tradition de l’accueil autour d’un bon thé. Les paysages sont variés. On pourra apprécier les dunes orangées d’un désert, une mer morte pour flotter, une mer rouge pour plonger, un décor méditerranéen du coté de Dana, des vallées verdoyantes tout au Nord et des trésors d’histoires anciennes.

Par sa stabilité, la Jordanie se révèle une belle porte d’entrée pour ceux qui découvrent pour la première fois cette région du Moyen-Orient. Enfin, la Jordanie s’adresse particulièrement aux voyageurs qui veulent découvrir culture bédouine, les réserves naturelles, des désert et des sites archéologiques en particulier la merveilleuse Petra.

La Jordanie se prête assez mal aux routards voulant emprunter les transports en commun pour visiter la Jordanie de long en large. Mais ce n’est pas impossible. Cela dit, avoir sa propre voiture est un véritable avantage : elle permet d’être totalement libre et de sillonner tranquillement la magnifique route du Roi. De façon générale, la conduite ne pose pas de problème : les routes sont larges et en bon état, le trafic est peu dense (sauf à Amman).

Notre itinéraire en Jordanie de 10 jours est court pour visiter un pays aussi grand que le Portugal. Il a fallu faire des choix et nous avons volontairement évincé toute la partie Nord (Jerash, la vallée du Jourdain) ainsi que la capitale. D’après les avis d’autres voyageurs rencontrés, Amman est décrite comme assez bruyante et sans intérêt particulier mais permet d’avoir un aperçu des quartiers les plus animés de la Jordanie et notamment du centre historique (downtown). “L’extrême Nord” est plus apprécié des voyageurs. Cette partie de la Jordanie surprend par ses vallées verdoyantes. De plus, elle recèle des lieux d’une grande importance historique et culturelle , en particulier Jerash. A tort ou à raison nous avons délaissé Amman et le Nord pour consacrer davantage de jours à la visite de Petra et du Wadi Rum

 

Une déception ?

Peut être la mer morte. C’est vraiment étonnant et agréable de flotter littéralement dans cette mer unique au monde. Mais j’ai trouvé les paysages autour assez tristes. Si tu restes peu de temps lors d’un voyage en Jordanie : un soir (pour profiter du coucher de soleil) puis un lendemain matin pour se baigner suffisent pour profiter de la mer morte. Une autre petite déception est l’impression de “parc touristique” ressenti dans le désert du Wadi Rum. Il faudra “oser” prendre son temps (au minimum 2 jours 1 nuit) et veiller à ce que le guide t’emmène loin de la foule pour ne pas être submergé par une horde de touristes en”bob-tongs-smartphone”. Enfin, la mer rouge est agréable mais ne se prête pas vraiment au farniente. Elle vaut surtout pour les passionnés de plongée sous-marine.

Un coup de cœur lors de notre voyage en Jordanie ?

Petra ! Petra ! Mille fois Petra. On a eu beau voir des documentaires, des photos ou tout ce que tu veux avant le départ… la découverte par nos propres yeux du “Trésor” qui se révèle au dernier moment au fond d’un canyon est absolument merveilleux. A elle seule, Petra mérite un voyage en Jordanie. Il faudra au minimum rester 2 journées pleines pour avoir un aperçu correcte de ce site immense. Mon deuxième coup de cœur va au désert du Wadi Rum et ses fabuleuses couleurs. L’expérience ne te décevra pas à condition d’oser marcher dans le désert plusieurs jours, de passer des nuits à la belle étoile avec tes guides bédouins et de t’éloigner des lieux trop fréquentés au “début” du désert.

Coucher de soleil sur le Wadi Rum

Et si le voyage en Jordanie était à refaire ?

En 10 jours, on est un peu limité et on manque de “marge de manœuvre” pour cet itinéraire en Jordanie. Je n’ai pas regretté d’avoir zappé la capitale, d’après les échos que nous avons eus. Par contre, Jerash et ses alentours pourraient mériter une halte. En tout cas avec plus de temps, il semble évident que l’on pourra consacrer  1 journée au nord de la Jordanie . Et avec encore plus de temps ? Des jours en plus dans mes 2 coups de cœur en Jordanie : Petra et le wadi Rum. On pourra aussi envisager un détour à l’est pour découvrir les châteaux du désert. 10 jours en Jordanie semblent le minimum mais se révèlent suffisant pour avoir déjà une belle vision générale de ce pays.

 

Formalités pour un voyage en Jordanie

  •  Passeport valable encore 6 mois à partir de la date d’entrée en Jordanie
  • Un visa est nécessaire. Il s’obtient à l’arrivée dans le pays pour la somme de 40 JD et est valable 1 mois. Une bonne idée consiste à acheter le “Jordan pass” qui donne accès à une quarantaine de sites (dont la merveilleuse Petra) et dispense de payer le visa. Le prix varie enfonction du temps consacré à Petra : il y a 3 formules payantes (Jordan Wanderer, Explorer et Expert) qui sont proposée. Pour une journée à Petra le Jordan Pass est à 70JD, 2 journées pour 75JD, et 3 journées pour 80JD. Tu peux acheter le pass en ligne via le site officiel (site du minstere du tourisme jordanien) ici : https://www.jordanpass.jo/Default.aspx. Cette option nous a paru intéressante financièrement, et on avait acheté en ligne le pass jordan 3 jours, à imprimer et à présenter à l’aéroport de Jordanie.

Quelques conseils pratiques pour un voyage en Jordanie :

Santé

Pour les vaccinations, rien de particulier si ce n’est les classiques : contre les Hépatites A et B, la typhoïde, DTCP. Cela dit, aucune vaccination obligatoire.

On te conseille de prendre des mesures particulières pour te protéger du soleil et de la chaleur, en particulier dès le milieu du printemps et jusqu’au milieu de l’automne. Bon par contre en hiver, dans le nord de la Jordanie ou un peu en altitude, prévois des vêtements bien chauds ! Je sais, c’est étonnant, mais suis notre conseil (on y est allé en hiver…)

De façon générale, les conditions d’hygiène sont plutôt correctes. L’eau courante est considérée comme potable et bonne à la consommation dans les villes, mais pour plus de précaution, tu peux utiliser une gourde filtrante, des micro-pures (mais un peu agressif pour l’intestin) ou acheter de l’eau minéral (mais  ça produit des déchets plastiques). Pour la tourista et autres dérangements gastriques, les voyageurs peuvent y être exposés (hein Emilie ?)… Il s’agit donc de respecter les consignes habituelles sans parano excessive : se méfier des glaçons, laver les fruits et légumes avec une eau saine, se méfier de l’eau du robinet dans les endroits reculés.

 

Sécurité en Jordanie

Le pays est considéré comme sûr. On s’est toujours senti en sécurité. C’est un des pays les plus stables du Moyen-Orient avec une longue paix installée déjà depuis des années. Il faudra néanmoins se renseigner sur l’avis du ministère des affaires étrangères concernant l’approche des frontières avec l’Iraq et la Syrie. Le risque d’attentat est présent. Les contrôles d’identité sont réguliers en particulier en voiture. C’est assez assez impressionnant au début, mais ça se passe bien et avec le sourire !

De façon générale, les jordaniens sont accueillants. Il s’agira tout de même d’être un peu plus vigilant dans les lieux forts touristiques comme Petra.

 

Transport :

Comme abordé plus haut, les transports en communs ne sont pas pratiques lors d’un voyage en Jordanie. Les grandes villes sont bien desservies mais dès que l’on veut sortir des sentiers battus ou s’arrêter dans des villages (Dana par exemple), ça se complique. Les taxis sont bien développés dans les grandes villes et se révèlent plus rapides et relativement bon marchés. Un road-trip avec sa propre voiture de location est plus adaptée pour etre libre pour suivre ton itinéraire en Jordanie. Nous sommes passés par ce site pour trouver les meilleures offres de location de voiture. En moyenne, il faut compter 30 JOD par jour pour “une voiture classique”.

Pour le “stop“, ça se fait mais c’est interdit par la loi… Bon enfin, on trouve tout de même relativement facilement des jordaniens pour t’emmener, moyennant quelques dollars jordaniens…

Enfin, l’avion est pratique lorsqu’on a peu de temps pour un retour Aqaba Amman. Cela dit,  c’est bien plus polluant que le bus et le gain de temps reste faible (environ 4h en bus, à réserver un peu à l’avance…)

Location de voiture pour un road trip en Jordanie

 

Religion :

 L’islam sunnite (90% des Jordaniens) est religion d’Etat. Mais c’est assez peu contraignant pour les touristes. Emilie et moi n avons jamais eu de soucis particulier, tout en étant ayant le désir de ne pas aller à l’encontre des mœurs et coutumes évidemment.
de façon générale, il vaut mieux s habiller avec des vêtements pas trop  courts ou sexy. Cela pourrait choquer. Et puis si tu voyages entre femmes (ou seule), il est préférable de ne pas trop attiré le regard des hommes, parfois insistant. Mais ça reste correcte.
Le point délicat, c est la plage. La plupart des cas, tu seras sur une plage privée, donc aucun problème pour être habillé comme tu le souhaites. C est dans les plages publics de la mer morte ou de la mer rouge où il vaut mieux être déjà en tenu et avoir un maillot de bain une pièce. Cela dit, il faut savoir que tu seras peut être gêné(e) d être la seule en maillot de bain…
Pour les mosquées, il faut enlever les chaussures et il faut que la femme n est pas une parcelle de peau visible… lorsqu’on respecte cela, on est bienvenu dans une mosquée.
Durant le ramadan, il est préférable d’être discret pour boire ou manger
mosquée Aqaba Jordanie

La mosquée d’Aqaba

Budget pour un itinéraire en Jordanie de 10 jours :

La monnaie est le dinar jordanien. Si tu as des euros à changer, évite les comptoirs à l’aéroport : le taux de change est très désavantageux. Préfère les banques de Amman qui acceptent généralement l’Euro.

Étonnamment, la Jordanie n’est pas aussi bon marché qu’on l’aurait pensé… Pour avoir un ordre d’idée, les prix des restaurants sont à peine moins chers à ce que l’on trouve en France, et les hôtels environ 20% moins chers qu’en France. L’accès à certains  sites, Petra en particulier, se révèle assez cher: il faudra déboursé plus de 50 euros par personne et par jour… Mais on t’assure, ça en vaut la peine. Tu peux de plus baisser le coût grâce au système avantageux du “jordan pass” (revoir le point “formalité“).

les transports sont plutôt bons marchés. On a opté pour la location de voiture : 200 euros pour 10 jours chez Dollar Car Rental, sans assurance. La voiture était dans un état moyen (rayures, bosses), mais plus grande que ce que l’on avait réservé. Aucun souci à la restitution.

Pas de pourboire obligatoire dans les restos et les hébergements. C’est plus courant par contre de donner aux guides ou aux chauffeurs de taxi.

Au final, voici quelques indications sur nos dépenses lors de notre voyage en Jordanie :

  • Avion à 230 euros Bruxelles Amman en Low cost (donc 1 AR à 115 euros)
  • Location de voiture à 200 euros
  • Hébergement : on s ‘est fait plaisir une nuit de luxe à la mer morte puis airbnb ou hotels ou camping plutôt “économiques”. On s’en est sorti pour 600 euros pour 2.
  • Restauration : on a jamais pu cuisiner pour nous même, les logements ne s’y sont jamais prêtés : on trouve rarement des hébergements type appartement avec cuisine… Donc c’est restaurant la majeure partie du temps. On s’est souvent orienté vers des restaurants petits budgets avec 2 ou 3 fois des piques-niques avec des achats dans des épiceries. Le prix moyen d’un restaurant petit budget est d’environ 12 euros par personne.
  • Les sorties, les activités, les loisirs : cette partie là n’est pas à négliger. L’entrée à Petra est assez chère (50 euros pour une journée / personne). mais le plus gros de notre dépense a été un séjour “randonnée” de 2 nuits et 3 jours par personne incluant les repas, le guide, quelques transpoorts en jeep, et le matériel pour dormir à la belle étoile. Ce fut une expérience marquante dans un décor somptueux mais il faudra débourser environ 380 JOD pour 2 personnes (3 jours 2 nuits). Le prix d’une plongée en mer morte reste relativement bon marché : 50 JD pour 2 plongées (niveau open water). Il faudra compter entre 250 et 350 JOD pour passer l’open water.

 

Où dormir lors d’un itinéraire en Jordanie ?

On trouve facilement des hôtels en Jordanie dans les zones touristiques. Dès que l’on sort des sentiers battus, ça se complique et il faudra davantage d’organisation pour trouver où dormir. L’offre est vaste et pour tous les budgets. Comme expliqué au-dessus, les prix sont en moyenne 20% moins chers qu’en France. Il ne faut pas hésiter à négocier, surtout en basse saison et également si tu restes plusieurs nuits… Concernant l’offre hébergements chez l’habitant, elle est très peu développé et c’est bien dommage !

Durant notre séjour en Jordanie, nous n’avons pas eu de coup de cœur particulier pour un logement… A part pour L’hôtel Kempinski en mer morte ! un hôtel où tout est luxe et volupté… Passionnés de trek et de camping sauvage, Émilie et moi sommes peu habitués à ce standing haute gamme, mais après tout on mérite bien de temps en temps un hotel 5 étoiles avec un personnel au petit soin, des piscines à débordement un peu partout et des chambres décorés avec gout et le fameux “lit king size” pour bien s’étendre de tout son long sans gênée son ou sa partenaire (qui s’étend aussi de tout son long). En basse saison, nous avions eu la chance de trouver un prix défiant toute concurrence pour un hôtel de cette catégorie en recherchant ici.

Sinon, tu trouveras d’autres offres selon tes envies et ton itinéraire ici :



Booking.com

 

Itinéraire Jordanie, en cœurs

Ces notations ne reflètent que nos impressions (subjectives) générales de la Jordanie. Elles vont de 0/ à 5 :

  • intérêt culturel♥♥♥♥
  • Gentillesse/accueil : ♥♥♥
  • Beauté des paysages : ♥♥♥
  • Variété des paysages
  • Aventure/hors sentiers battus : ♥♥♥
  • Intérêt des treks/randonnées : ♥♥♥
  • Sécurité : ♥♥♥
  • météo (février) : ♥♥(temps clair et température assez agréable mais frais la nuit ! On a même eu de la neige dans le désert…)
  • Beauté des villes : ♥♥ (Mais pour Petra : ♥ !)
  • Cuisine : ♥♥ 
  • Budget : ♥♥ 
  • Facilité transport : 

 

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut