La Jordanie

joyau du Moyen Orient

Notre itinéraire

Jordanie : voyage au Moyen-Orient

Terre fertile ou aride. Terre brûlée ou verdoyante. Terre du Jourdain, terre d’eau, terre de désert. Terre de mer morte et mer rouge. Terre d’exode et d’histoires. Terre de paix. Terre de cités antiques. Terre de canyons et de monts. Terre de promesses, d’aventures et d’accueil.

VOYAGE en JORDANIE

Budget moyen
/jour et /personne

Km

de littoral

millions

nombre d’habitants

an avant JC

premiers habitants
près de Petra

Nature

Beauté des paysages
Variété des paysages
Intérêt des treks/randonnées
Aventure/hors sentiers battus

Ville

Beauté des villes
Beauté de Petra
Animation nocturne
intérêt culturel

Vie quotidienne

Sécurité
Facilité transport
Cuisine
Budget
Gentillesse/accueil

JORDANIE : NOTRE ITINÉRAIRE DE 10 JOURS EN UN COUP D’ŒIL

Mer Morte – 1 jour –

 ACCÈS 

C’est à 60km de Amman, sur une route en bon état (environ 1h de trajet). Plusieurs possibilité : 

la voiture par La location de voiture, le taxi ou les services d’un chauffeur particulier.

– le bus. Depuis Amman et Madaba, il est possible d’organiser une excursion à la journée en bus  privé. Il t’en coûtera entre 10 et 15 Jod, départ quotidien (depuis Amman). Les transports publiques ne sont pas bien adaptés pour se rendre à la mer morte, 
Si tu veux te faciliter la vie, tu peux réserver une excursion organisée depuis Amman avec un “détour” par Béthanie.

 

 A VOIR AUTOUR :

– Dead sea paronamic complex : Un musée consacré à l’histoire naturelle et culturelle de la mer Morte mais surtout, une très jolie vue, en particulier au coucher de soleil. Possibilité de boire un verre ou manger.

– Madaba : connue pour sa fameuse mosaïque byzantine de l’Église Saint-Georges.

– Mont Nebo : Mont associé à l’histoire de Moïse. Le site offre 2 points d’intérêt : le musée et le panorama.

– Route du Roi : elle traverse des lieux incontournables d’un voyage en Jordanie comme Shawbak, Dana et Petra et offre de très jolies vues.

 

 HEBERGEMENT

On trouve des hôtels de 3 à 5 étoiles et évidemment.  Les prix de ces hôtels sont compris entre 80 et… 300 euros par nuit pour une chambre double standard. Voici, en commençant par le top, notre classement des meilleurs hôtels proche de la mer morte.

  1. Kempinski
  2. Marriott
  3. Movenpick
  4. holiday Inn
  5. Dead sea spa

 

  QUAND ?

Octobre, novembre, février et mars semblent être les meilleurs mois pour ses températures les plus agréables et une probabilité de pluie faible. Avril est également un très bon mois au niveau de la météo mais avec un peu plus d’affluence.

Plus de détails ici sur la Mer Morte

Vallée de Danna – 2 jours –

  RANDONNÉES  

Voici nos 4 randonnées préférées de la réserve :

  • Rummana Mountain Trail
  • Sentier du Dôme Blanc (“white dome trail”)
  • Trésors archéologiques
  • Wadi Dana Trail

 

 A VOIR AUTOUR :

  • Le Wadi Ghuweir : un canyon étroit, coloré avec un filet d’eau au fond qui grossit au fur et à mesure de la marche
  • Le château de Shawbak : château fort du XIIᵉ siècleperché au sommet d’un piton rocheux.
  • Petra : faut-il encore présenter ce site archéologique incroyable ?

 

  HÉBERGEMENT 

On trouve des hôtels de 3 à 5 étoiles et évidemment.  Les prix de ces hôtels sont compris entre 80 et… 300 euros par nuit pour une chambre double standard. Voici, en commençant par le top, notre classement des meilleurs hôtels proche de la mer morte.

  • Feynan Eco Lodge : cher mais c’est le prix du luxe et l’écotourisme en pleine réserve naturelle.
  • Dana Guesthouse : hôtel dans Dana avec des chambres spacieuses, confortables et plutot rafinées pour cet endroit un peu perdu
  • Camping Rummana : tentes avec salles de bain communes. La situation est exceptionnelle avec une vue superbe sur la vallée.
  • Camp El Nawatef : tentes dans un cadre superbe, en haut d’un plateau avec une vue magnifique sur une partie de la réserve de Dana. Logement rustique, simple et assez spartiate… Cela dit, c’est l’offre la moins cher du coin.

 

ACCÈS 

Dana est située à proximité de la Route des Rois, à 60 km de Petra et à 160 km du nord de la mer Morte. 

  • en voiture : c’est le plus simple. Avec ta voiture personnelle ou de location, Mieux vaut avoir un bon GPS pour y parvenir. 
  • en bus : Depuis Amman à la gare routière du sud (station de Wahadat ; South Station), prendre un bus vers At-Tafilah. De là, tu peux tenter le taxi ou te rapprocher en bus avec un trajet jusque Al-Qadisiyah. A partir d’ici tu peux tenter le stop, ou un taxi !

   Plus de détails ici sur la Vallée de Dana        

Petra – 2 jours –

QUE VOIR ? 

Voici nos 4 monuments préférés :

  • Le Kazneh ou Trésor : Magnifique temple de 43m creusé dans la roche
  • Le Monastère Ad-Deir : Plus imposant et plus brute que le Trésor. Un chemon peu fréquenté y mène:
    c’est à découvrir ici !
  • Les tombeaux royaux : 4 tombeaux impressionnants, creusés dans la roche.
  • Le théâtre : le seul théâtre au monde a être sculpté directement dans la roche.

 

QUAND ? 

Concernant le climat : la meilleure période semble être le printemps et l’automne : les températures sont plus agréables et les précipitations rares.

Concernant la fréquentation : très élevée quasiment tout le temps..! Voici quelques conseils pour éviter au maximum la foule. 

  • arrive tôt ! Le site ouvre à 6h du mat.
  • évite le week-end (le vendredi et le samedi en Jordanie).
  • privilégie les mois de faibles affluences : janvier, février et novembre.
  • n’hésite pas à sortir du siq principal.

 

PRIX ? 

  • Jordan Pass : visa + Pétra 1 jour = 70 JOD
  • Jordan Pass : visa + Pétra 2 jours = 75 JOD
  • Jordan Pass : visa + Pétra 3 jours = 80 JOD
  • Billet seul Pétra 1 jour = 50 JOD
  • Billet seul Pétra 2 jours  = 55 JOD
  • Billet seul Pétra 3 jours  = 60 JOD

 

 

Dans la ville basse (max 20 mns à pied) du moins cher au plus cher :

 

  • La Maison : chambres assez modernes. Préfère les étages supérieurs : chambres plus lumineuses. 75 euros
  • Le Shaqilath Hotel  : chambres propres et climatisées. Évite les chambres du rez-de-chaussée : sans vue. Accès à une terrasse avec tente bédouine. Autour de 90 euros 
  • Le Sun Set Hotel : un bon rapport qualité-prix. Les chambres sont simples mais propres et climatisés. Autour de 90 euros avec petit déj.
  • Chez l’habitant : Come as a guest leave as a friend. 3 chambres avec salle de bains communes assez simples mais spacieuses. Le petit plus : la propriétaire parle parfaitement le français.
  • Petra Moon Hotel :  plus luxueux et élégant que les adresses précédente. Le petit plus : une grande piscine sur le toit et à 3 minutes à pied du visitors center. Des prix intéressants en basse saison (110 euros la chambre !)


Dans la ville haute (Plus éloigner du site de Petra. Il faudra surement utiliser une navette ou un taxi)

 

  • Majido Hotel : un établissement bien apprécié des petits budgets. Les chambres sont correctes et propres. Petit bémol : pas de réception.
  • Rocky Mountain Hotel : un peu excentré (1,7 km du visitor’s center) mais excellent rapport qualité/prix. Un toit terrasse “cosy” à la décoration typique pour admirer les environs. à 50 euros avec le petit déj.
  • Town Season Hotel : chambres propres et confortables, personnel (2 frères) très accueillant. Chambre double à 90 euros, avec le petit déj.



Booking.com

  PLUS DE DÉTAILS ICI SUR PETRA 

Wadi Rum – 3 jours –

COMMENT VISITER LE DESERT ?

  • A pied : L’idéal est une randonnée longue (2 jours minimum) en itinérance pour découvrir une bonne partie du désert, loin des circuits classiques empruntés par les touristes.
  • en jeep et à pied :  La jeep amène à différents centres d’intérêt dans le désert et on peut faire différente balades autour du point d’arrêt du 4×4.
  • cheval ou à dromadaire : c’est une façon originale de découvrir le désert. À dos de dromadaire c’est vite éprouvant. Le cheval offre davantage la possibilité d’une randonnée mémorable sur plusieurs jours.

 

POINTS D’INTERET

  • Source de Lawrence : c’est un réservoir d’eau, rendu célèbre par le film “Lawrence d’Arabie”.
  • Canyon de Khazali : un étroit canyon connu pour le nombre impressionnant d’anciens pétroglyphes.
  • Canyon de Barrah : vaste canyon impressionnant.
  • Burdah Rock Bridge : pont de roche naturel
  • Pont d’Um Fruth Rock : une autre arche unique dans le même style que Burdah Rock Bridge,
  • Um Sabatah : mont idéal pour admirer le coucher du soleil. Le sommet offre une vue sublime sur le désert du Wadi Rum.
  • Les dunes rouges de Al Hasany : plusieurs grandes dunes de couleur brique
  • Djebel Rum : montagne haute de 1754m, idéal pour une randonnée vertigineuse. Au sommet : des vues majestueuses sur le désert.

 

QUAND ?

Tout le temps !

Meilleure période :  le printemps et l’automne.  Températures agréables et ciel dégagé.

L’été est très chaud et sec. Se mettre à l’ombre sur les heures du midi, bien se protéger du soleil et s’hydrater souvent.

L’hiver, les températures sont douces la journée. Mais froides la nuit.

 

  HEBERGEMENT

Nos 2 coups cœur :

Panorama Wadi Rum : jolies tentes bédouines traditionnelles. Certaines tentes possèdent une salle de bain privatif, ce qui est assez rare pour les logements du Wadi Rum.

Wadi Rum Dream Camp : tentes bédouines avec un intérieur confortable et luxueux. Certaines disposent d’une vue superbe sur le désert et d’une salle de bain privative.



Booking.com

 

 

PLUS DE DETAILS SUR LE WADI RUM

Mer Rouge – 2 jours – (+ 1 pour les fans de plongée )

VOYAGE EN JORDANIE : NOS ÉTAPES

notre itinéraire de 10 jours en 5 étapes

La Jordanie

La mer morte

Tous les records..! Point le plus bas de la terre, mer la plus salée, mer la plus… morte (aucun poisson n’y vit). Tout cela en fait une mer unique.
Voilà que l’on flotte dessus, entre ciel et eau… Un livre à la main c’est encore mieux ! C’est à cause de la salinité : ça porte nos corps au raz des vaguelettes. C’est pas la classe ça ?
Le jour, la couleur de l’eau et des berges sont particulières, de turquoise et de blanc. Le soir, le coucher de soleil qui embrase tout, est sublime. La nuit, les lumières de Jérusalem en face s’allument en spectacle. Pourtant, les paysages autour ne nous ont pas subjugués. Mais “un p’tit bain pour le chef” et c’est la sensation inhabituelle et relaxante d’être porté par l’eau pour une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie !

Plus de détails à découvrir ici :

Flotter sur la mer MortePiscine et mer MorteBord de la mer morte Jordanie

La Jordanie

La Vallée de Dana et le Wadi al Ghuweir

Moyennes montagnes boisées, paysage méditerranéen ou de savane ou de dunes, roches claires aux formes arrondies par les siècles, bergers-flûtistes et faiseurs de thé, lézards bleus et perdrix.
Voilà en quelques mots ce qui attend le voyageur qui déciderait de “pousser les portes” de cette biosphère fleurant bon la sérénité, les pistaches et les cyprès. Une diversité de faune et de flore unique en Jordanie qui peut se targuer d’être la réserve la plus étendue du pays.

Pas très loin, juste au sud de la réserve, un canyon peu fréquenté aux couleurs étonnantes prétextent à une belle excursion d’une demi journée. C’est le wadi Al Ghuweir. Pendant la marche, on serpente au fond, entouré des parois rocheuses éclatantes d’orange ou même de pourpre. Le filet d’eau rafraîchissant au cœur grossit au fur et à mesure du parcours. On s’enfonce un peu plus dans le canyon, chaque pas supplémentaire enchante.
Tu veux en savoir plus sur la vallée de Dana et le Wadi al Ghuweir ? C est ici :

La Jordanie

Petra

Une merveille.
Une des 7 du Monde moderne, au coté de la muraille de Chine, du Taj Mahal ou d’un certain Machu Picchu, rien que ça.
Les mots manquent à la découverte de cette cité antique creusée à la main dans une roche de gré rose-orange.
Un lieu fascinant qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. Il faut dire que le monde occidental en avait presque oublié l’existence jusqu’au 19ème siècle, lorsqu’un aventurier audacieux déguisé en bédouin s’est faufilé dans la cité mystérieuse bien gardée.
Le lieu distille de partout ses charmes, ses énigmes, ses lumières, ses histoires. Un peu d’effort vous emmènera loin de la foule, en haut d’un temple sacré pour un point de vue renversant ou à la découverte de tombaux à peine explorés à l’écart du siq principal.
Incontournable, Petra mérite à lui seul un voyage en Jordanie. En tout cas, nous, on a été envoûté et pour longtemps.

Wadi Araba Monastère Petra

La Jordanie

Le désert du Wadi Rum

“Vaste, plein d’échos, à l’image de Dieu” écrivait Lawrence d’Arabie. Le ton est donné, la beauté du tableau aussi.
Ce désert est si photogénique que des réalisateurs l’ont choisi comme décor dans des scènes de “Prometheus”, ou encore “Seul sur Mars”.
Les couleurs sont vives : jaune, orange, rouge… mauve parfois si les fleurs sont de sortie. Elles tranchent avec le noir et blanc des tentes de bédouins qui vivent ici depuis des siècles. Ils vivent de l’élevage de chèvres, de moutons et de chameaux que l’on croisera forcément. Et si certains bédouins sédentarisés s’y sont installés d’autres nomades ont foulé le sable du Wadi Rum des millénaires auparavant, laissant parfois leurs empreintes indélébiles de “dessins” au fond d’une grotte ou d’un canyon étroit.
Quand le soleil descend sur l’horizon, tout éclate dans un spectacle ocre ou doré, pour laisser place quelques minutes plus tard à la nuit et sa voûte céleste majestueuse. Alors seulement les feux de camp s’allument et le thé coule à flot.
ici encore : les beautés et la solitude grisante du désert se méritent. Il faudra oser aller loin avec un guide et dormir quelques nuits à la belle étoile…
Avec Petra, le Wadi Rum est notre deuxième gros coup de cœur de la Jordanie.

La Jordanie

La mer rouge

Seulement quelques kilomètres de côte jordanienne bordent la mer rouge… Mais tout cela est suffisant pour goûter aux joies de ses rivages. C’est d’ailleurs surtout pour la beauté des fonds marins que l’on vient ici. Les coraux sont en pleine forme et la faune aquatique bien présente et animée. Pour le farniente et la beauté des plages, ce n’est pas le coin du monde que nous avons préféré mais après un trek de plusieurs jours dans le wadi rum, c’est agréable. La ville d’Aqaba avec ses restaurants, ses bars et sa belle mosquée est le centre névralgique de cette partie de la Jordanie. Mais si on veut un peu de calme et des plages plus propres il faudra s’en éloigner un peu.

mer rouge Jordaniemosquée Aqaba Jordaniebars Aqabaplages aqaba

Voyage en Jordanie : Bilan de l’itinéraire

Si l’on devait réaliser un classement de nos étapes préférées en Jordanie, ce serait celui-là :

  1. Petra 
  2. Wadi Rum
  3. Vallée de Dana  
  4. Mer Morte
  5. Mer rouge

Pour chacun de ces incontournables en Jordanie, on t’a préparé un article détaillé avec des idées d’itinéraire, des conseils pratiques, des coups de cœur logements afin de construire ton propre itinéraire et mieux visiter la Jordanie.

Image is not available
Image is not available
Slider

 

L’avis de Michael sur ce voyage en Jordanie

J’ai adoré ce voyage en Jordanie. Petra et le Wadi Rum y sont pour beaucoup. Les couleurs aussi : le rouge du désert, le vert tendre des pistachiers des réserves naturelles, sans oublier les “nervures roses” des roches de Petra… Les photographes apprécieront ! Cela témoigne aussi de la grande variété des paysages : entre dunes de sable, mers, décor méditerranéen, vallées verdoyantes et trésors d’histoires anciennes. Le pays recèle de sites naturels, des vestiges archéologiques parmi les plus remarquables du Moyen-Orient.

Flotter sur l’eau salée, s’émerveiller devant les mystères des cités antiques, tenir dans ses mains le sable rouge du désert ou admirer les vie marine foisonnante du coté d’Aqaba… Voilà autant de plaisirs promis par la Jordanie.

Cet itinéraire en Jordanie m’a envoûté, bien aidé par la liberté que donne la location d’une voiture pour un road-trip.

Notre itinéraire en Jordanie de 10 jours est court pour visiter un pays aussi grand que le Portugal. Il a fallu faire des choix et nous avons volontairement évincé toute la partie Nord (Jerash, la vallée du Jourdain) ainsi que la capitale. D’après les avis d’autres voyageurs rencontrés, Amman est décrite comme assez bruyante et sans intérêt particulier mais permet d’avoir un aperçu des quartiers les plus animés de la Jordanie et notamment du centre historique (downtown). On y retrouve aussi quelques vestiges romains. “L’extrême Nord” est plus apprécié des voyageurs. Cette partie de la Jordanie surprend par ses vallées fertiles. De plus, elle recèle des lieux d’une grande importance historique et culturelle , en particulier Jerash. A tort ou à raison nous avons délaissé Amman et le Nord pour consacrer davantage de jours à la visite de Petra et du Wadi Rum

Une déception pour cet itinéraire en Jordanie ?

Peut-être la mer morte. Elle figure dans nos incontournables de la Jordanie : c’est vraiment étonnant et agréable de flotter littéralement dans cette mer unique au monde. Mais j’ai trouvé les paysages autour assez tristes. Si tu restes peu de temps lors d’un voyage en Jordanie : un soir (pour profiter du coucher de soleil) et  un lendemain matin pour se baigner suffisent pour profiter de la mer morte.
Une autre petite déception est l’impression de “parc touristique” ressenti dans le désert du Wadi Rum. Il faudra “oser” prendre son temps (au minimum 2 jours 1 nuit) et veiller à ce que le guide t’emmène loin de la foule pour ne pas être submergé par une horde de touristes en”bob-tongs-smartphone”. Enfin, la mer rouge est agréable mais ne se prête pas vraiment au farniente. Elle vaut surtout pour les passionnés de plongée sous-marine.

Un coup de cœur lors de notre voyage en Jordanie ?

Petra ! Petra ! Mille fois Petra. Et c’est bien pour cela qu’on a placé la cité antique dans le top 1 de nos incontournables en Jordanie. On a eu beau voir des documentaires, des photos ou tout ce que tu veux avant le départ… la découverte par nos propres yeux du “Trésor” qui se révèle au dernier moment au fond d’un canyon est absolument merveilleux. A elle seule, Petra mérite un voyage en Jordanie. Il faudra au minimum rester 2 journées pleines pour avoir un aperçu correcte de ce site immense. Mon deuxième coup de cœur va au désert du Wadi Rum et ses fabuleuses couleurs. L’expérience ne te décevra pas à condition d’oser marcher dans le désert plusieurs jours, de passer des nuits à la belle étoile avec tes guides bédouins et de t’éloigner des lieux trop fréquentés au “début” du désert.

Coucher de soleil sur le Wadi Rum

Et si le voyage en Jordanie était à refaire ?

En 10 jours, on est un peu limité et on manque de “marge de manœuvre” pour cet itinéraire en Jordanie. Je n’ai pas regretté d’avoir zappé la capitale, d’après les échos que nous avons eus. Par contre, Jerash (Gerasa) et ses alentours pourraient mériter une halte. En tout cas avec plus de temps, il semble évident que l’on pourra consacrer  1 journée au nord de la Jordanie . Et avec encore plus de temps ? Des jours en plus dans mes 2 coups de cœur en Jordanie : Petra et le wadi Rum. On pourra aussi envisager un détour à l’est pour découvrir les châteaux du désert. 10 jours en Jordanie semblent le minimum mais se révèlent suffisant pour avoir déjà une belle vision générale de ce pays.

Jordanie : pour qui ? Combien de temps ? Quand ?

Jordanie : un voyage pour qui ?

Par sa stabilité, la Jordanie se révèle une belle porte d’entrée pour ceux qui découvrent pour la première fois cette région du Moyen-Orient.

La Jordanie est adaptée aux voyageurs en solo, en famille ou en couple. Sans tomber dans la paranoïa, une femme voyageant seule devra être un peu plus vigilante. Même si les “villes modernes” comme Aqaba n’ont rien d’exceptionnels, la Jordanie a énormément d’autres choses à offrir.  Ce pays pourra particulièrement ravir les voyageurs intéressés par :

  • les cités anciennes, les vieilles pierres  : Petra la cité Nabatéenne est bien sur la star des lieux mais on trouve aussi des vestiges de l’antiquité. Ainsi à Amman, tu pourras admirer la Citadelle et les piliers du temple d’Hercule. Jerash, avec ses temples et son forum,  est considérée comme un des sites romains les mieux conservés hors Italie. On trouve aussi de beaux “châteaux du désert” du 7ème siècle plus à l’est.  
  • les paysages naturels. Là encore, la Jordanie ne manque pas d’atouts : la mer morte que l’on ne présente plus, le désert coloré du Wadi Rum, la biosphère de Dana un peu hors sentier battu mais magnifique… Il y a de quoi ravir les amoureux de beaux paysages. 
  • la plongée sous-marine : la mer rouge est considérée comme un des meilleurs “spots de plongée au monde”. Les coraux y sont particulièrement appréciés. C’est également un endroit adapté pour les débutants puisque les courants sont faibles.  
  • les sites religieux : bien sûr, en tant que pays musulman, on pourra en connaitre un peu plus sur cette religion en allant visiter de belles mosquées. Mais on trouve aussi des “sites bibliques” majeures comme le mont Nebo (histoire de Moïse), Bethanie (lieu du baptême du Christ), les mosaïques de Madaba etc…
  • la culture bédouine : particulièrement présent dans le Wadi Rum et aussi à Petra. Un voyage en Jordanie permet de te plonger dans cette culture nomade. Pourquoi pas partager quelques jours d’une famille bédouine dans le désert ?

 

Jordanie : un séjour de combien de temps ?

Notre itinéraire en Jordanie a duré 10 jours. C’est une durée trop courte pour voir l’ensemble des sites du pays à moins de rester peu de temps dans chaque étape incontournable (par exemple 1j Amman, 1j Jerash, 1j mer morte, 1j Vallée de Dana, 2j petra, 2j Wadi rum et 1j mer rouge et 1 jour de trajet Nord-Sud.) Pour notre part on a préféré “zapper” la capitale et le nord pour rester plus de temps à Petra et au Wadi Rum. Si tu veux prendre ton temps et voir l’essentiel, 2 semaines est à prévoir ! Cela dit, on est parfois contraint de rester moins de temps… En une semaine on peut déjà voir de très jolies choses. Il faudra alors te concentrer sur ce qui nous semble incontournable : Petra et le Wadi rum en empruntant la route du roi, avec tout de même un court moment de “flottaison” dans l’étonnante mer morte !

 

 Quand partir en Jordanie ?

On peut distinguer 2 climats. Plutôt méditerranéen dans le nord et l’ouest. Sec, et aride dans le sud et l’est.

On peut partir en Jordanie toute l’année..! Saches, cela dit, qu’en été tu vas souffrir de la chaleur en particulier dans le wadi rum, à Aqaba et à la mer morte. Au contraire, il peut faire frais et pluvieux dans le nord en hiver…Si tu cherches un bon compromis avec des températures agréables et peu de pluie les mois du printemps et de l’automne sont parfaits. Au niveau fréquentation, c’est en hiver qu’elle est la moins élevée. Petra, en cas de beau temps est donc bien plus agréable en hiver pour ceux qui n’aiment pas la foule. A noter que, de fin octobre à début mars, plusieurs randonnées dans les wadi sont fermées à cause des risques d’inondation, et en particulier dans le magnifique Wadi Mujib.

 

Jordanie en pratique : conseils

Comment venir en Jordanie ?

A moins de venir d’Israël, ou d’autres pays voisins, la façon la plus courante de venir en Jordanie est l’avion. Le pays compte 2 aéroports internationaux : Aqaba et Amman. On trouve facilement des vols directs depuis les capitales européennes. Depuis Paris ou Bruxelles la durée du vol est d’environ 5h. Il y a encore quelques années, le prix d’un billet d’avion pour partir en Jordanie depuis l’Europe coûtait en moyenne 500 euros. Maintenant, des compagnies Low Cost (et en particulier Ryan Air pour ne pas la citer) offrent des billets d’avion aller à 100 euros. Pour nos recherches de billets d’avion, on utilise Momondo afin de trouver les meilleurs prix du marché, ou skyscanner.

 

Comment se déplacer en Jordanie ?

La Jordanie se prête assez mal aux routards voulant emprunter les transports en commun pour visiter la Jordanie de long en large. Mais ce n’est pas impossible. Cela dit, avoir sa propre voiture est un véritable avantage : elle permet d’être totalement libre et de sillonner tranquillement la magnifique route du Roi. De façon générale, la conduite ne pose pas de problème : les routes sont larges et en bon état, le trafic est peu dense (sauf à Amman). Autre point positif : le pays n’est pas très étendu et on peut parcourir le nord au sud en 5h en voiture.

A noter que si tu as confiance en les gérants de ton hôtel ou ton B&B, tu peux leurs demander de t’ aider à trouver le transport en bus ou en taxi et à négocier le prix pour toi.

Voici les principaux moyens de locomotion dont tu disposes :

  • La location de voiture. C’est un peu moins cher qu’en France mais cela représente une dépense assez importante pour les routards aux petits budgets qui préféreront peut être s’orienter vers le bus. Il faut cependant savoir que la voiture est de loin le plus pratique et te permettra de rejoindre facilement des lieux hors des sentiers battus comme les châteaux du désert, la route du Roi, la vallée de Dana. Ces lieux sont mal desservis par les transports en commun.
    Pour louer une voiture, il faudra avoir plus de 21 ans et le permis national te sera demandé.Pour les prix : compte environ 30 euros par jour pour une voiture économique avec l’assurance de base. Pour nos voyages, on passe toujours par rental cars qui donne d’excellents résultats pour trouver les prix les moins chers.

    On te conseille de bien vérifier l’état de la voiture (pneus, pare-chocs, feux…). A noter que beaucoup de voitures proposées sont avec des vitesses automatiques : sois prudent sur les premiers km pour t’y habituer ! Dernières attentions : les routes principales sont larges et avec de longues lignes droites. La tentation est grande de rouler vite. C’est une erreur ! Déjà pour ta sécurité, aussi pour les quelques radars “volants”, les contrôles fréquents d’identité et enfin pour les nombreux “dos d’ânes” que l’on voit au dernier moment ! Dans les grandes villes, la circulation peut vite etre difficile et les nombreux sens interdits n’arrangent pas les choses. Sur les route secondaires, l’état des voies est parfois limite. A noter que l’on trouve aussi des services de “location de voiture avec chauffeur” : bien utile quand on n’a pas confiance en son coup de volant en terre inconnue… Mais c’est bien plus cher.

    Jordanie road-trip

    Location de voiture en Jordanie

     

  • le taxi. On en voit beaucoup dans les villes. C’est un moyen de transport bien développé, pratique et relativement bons marché. Tu en trouveras de 2 sortes :
    • Les taxis collectifs. Ils sont blancs. Ils ne partent que lorsque les 4 places sont prises, le prix est a partager entre les passagers. Ces taxis assurent la liaison entre 2 points définis d’avance par les chauffeurs eux-mêmes. Légèrement plus chers que les bus mais plus rapides et plus confortables…
    • Les taxis privés. Ils sont jaunes. On peut très bien effectuer des courtes distances dans une même ville ou de longues distances comme Amman – Aqaba ! Pour le coût, il y a souvent un compteur. Mais pour les longues distances ou la nuit, il est plus habituel de s’accorder sur le prix avant le départ.
      Il est également d’usage de donner un petit pourboire, parfois automatiquement ajouté par le chauffeur… (cela doit rester raisonnable : rarement plus que 3 euros pour une longue course).
  • Bus et mini bus.
    • Les minibus et bus locaux sont un moyen de transport courant et bon marché, également utilisés par les Jordaniens. Les minibus fonctionnent un peu comme les taxis collectifs : ils ne partent que lorsqu’ils sont pleins. On trouve également des bus locaux : ils fonctionnent surtout entre les grandes villes et partent en théorie à l’heure… Tu auras surement de l’aide des locaux pour t’y retrouver dans le tumulte des gares routières des grandes villes.
    • Les Bus touristiques. Ils sont confortables et partent généralement aux heures prévues.  Ils sont fiables et relativement rapides. On te conseille d’acheter tes billets à l’avance, en particulier depuis ou vers les escales les plus connues comme Amman, Aqaba et Petra. La compagnie Jett est réputée.
  • L’avion. C’est pratique lorsqu’on a peu de temps pour un trajet Aqaba-Amman. Cela dit,  c’est bien plus polluant que le bus et le gain de temps reste faible (seulement 4h en bus).
  • Le stop. Pour le “stop”, ça se fait mais c’est interdit par la loi… Bon enfin, on trouve tout de même assez facilement des jordaniens pour t’emmener, moyennant quelques dollars jordaniens…

 

Quels papiers administratifs pour un voyage en Jordanie ?

  • Passeport valable encore 6 mois à partir de la date d’entrée en Jordanie
  • Un visa est nécessaire. Il s’obtient à l’arrivée dans le pays pour la somme de 40 JD et est valable 1 mois. Une bonne idée consiste à acheter le “Jordan pass” qui donne accès à une quarantaine de sites (dont la merveilleuse Petra) et dispense de payer le visa. Le prix varie enfonction du temps consacré à Petra : il y a 3 formules payantes (Jordan Wanderer, Explorer et Expert) qui sont proposée. Pour une journée à Petra le Jordan Pass est à 70JD, 2 journées pour 75JD, et 3 journées pour 80JD. Tu peux acheter le pass en ligne via le site officiel (site du minstere du tourisme jordanien) ici : https://www.jordanpass.jo/Default.aspx. Cette option nous a paru intéressante financièrement, et on avait acheté en ligne le pass jordan 3 jours, à imprimer et à présenter à l’aéroport de Jordanie.

 

Quelles précautions ?

Le pays est considéré comme sûr. On s’est toujours senti en sécurité. C’est un des pays les plus stables du Moyen-Orient avec une longue paix installée déjà depuis des années. Il faudra néanmoins se renseigner sur l’avis du ministère des affaires étrangères concernant l’approche des frontières avec l’Iraq et la Syrie. Les contrôles d’identité sont réguliers en particulier en voiture. C’est assez assez impressionnant au début, mais ça se passe bien et avec le sourire !

Meme si la Jordanie est sure. Il convient de respecter quelques précautions :

Sécurité : 

  • Le risque terroriste est faible mais existant. Les autorités jordaniennes font un effort considérable pour éviter tous problèmes.
  • Le taux de délinquance est faible même dans les grandes viles. Malgré tout, comme dans beaucoup d’endroits du monde, il s’agit d’être vigilent, en particulier dans les endroits touristiques.
  • Les frontières avec la Syrie et  l’Irak sont déconseillées.

Santé : 

Pour les vaccinations, rien de particulier si ce n’est les classiques : contre les Hépatites A et B, la typhoïde, DTCP. Cela dit, aucune vaccination obligatoire.

On te conseille de prendre des mesures particulières pour te protéger du soleil et de la chaleur, en particulier dès le milieu du printemps et jusqu’au milieu de l’automne. Bon par contre en hiver, dans le nord de la Jordanie ou un peu en altitude, prévois des vêtements bien chauds ! Je sais, c’est étonnant, mais suis notre conseil (on y est allé en hiver…)

De façon générale, les conditions d’hygiène sont plutôt correctes. L’eau courante est considérée comme potable et bonne à la consommation dans les villes, mais pour plus de précaution, tu peux utiliser une gourde filtrante, des micro-pures (mais un peu agressif pour l’intestin) ou acheter de l’eau minéral (mais  ça produit des déchets plastiques). Pour la tourista et autres dérangements gastriques, les voyageurs peuvent y être exposés (hein Emilie ?)… Il s’agit donc de respecter les consignes habituelles sans parano excessive : se méfier des glaçons, laver les fruits et légumes avec une eau saine, se méfier de l’eau du robinet dans les endroits reculés.

Quelques scorpions et serpents sont présents dans le Wadi Rum. Personnellement, on en a croisé aucun. En cas de problème, le Wadi Rum n’est pas très étendu : on est jamais bien loin d’un centre médical en cas d’urgence.

 

Slider

 

Quel budget pour un voyage en Jordanie ?

La monnaie est le dinar jordanien. Si tu as des euros à changer, évite les comptoirs à l’aéroport : le taux de change est très désavantageux. Préfère les banques de Amman qui acceptent généralement l’Euro.

Étonnamment, la Jordanie n’est pas aussi bon marché qu’on l’aurait pensé… Pour avoir un ordre d’idée, les prix des restaurants sont à peine moins chers à ce que l’on trouve en France, et les hôtels environ 20% moins chers qu’en France. L’accès à certains  sites, Petra en particulier, se révèle assez cher: il faudra déboursé plus de 50 euros par personne et par jour… Mais on t’assure, ça en vaut la peine. Tu peux de plus baisser le coût grâce au système avantageux du “jordan pass” (revoir le point “formalité“). Une autre bonne idée est de voyager en dehors des mois d’affluence : avril et octobre. Enfin, en hiver, il n’est pas rare de pouvoir bénéficier de jolies réductions.

les transports sont plutôt bons marchés. On a opté pour la location de voiture : 200 euros pour 10 jours en cherchant sur rental car, sans assurance (on a préféré prendre l’assurance sur place et non sur internet). La voiture était dans un état moyen (rayures, bosses), mais plus grande que ce que l’on avait réservé. Aucun souci à la restitution.

Au final, voici quelques indications sur nos dépenses lors de notre voyage en Jordanie pour un road-trip de 10j :

  • Avion à 230 euros Bruxelles Amman en Low cost (donc 1 AR à 115 euros)
  • Location de voiture à 200 euros
  • Hébergement : on s ‘est fait plaisir une nuit de luxe à la mer morte puis airbnb ou hotels ou camping plutôt “économiques”. On s’en est sorti pour 600 euros pour 2.
  • Restauration : on a jamais pu cuisiner pour nous même, les logements ne s’y sont jamais prêtés : on trouve rarement des hébergements type appartement avec cuisine… Donc c’est restaurant la majeure partie du temps. On s’est souvent orienté vers des restaurants petits budgets avec 2 ou 3 fois des piques-niques avec des achats dans des épiceries. Le prix moyen d’un restaurant petit budget est d’environ 12 euros par personne.
  • Les sorties, les activités, les loisirs : cette partie là n’est pas à négliger. L’entrée à Petra est assez chère (50 euros pour une journée / personne). mais le plus gros de notre dépense a été un séjour “randonnée” de 2 nuits et 3 jours par personne incluant les repas, le guide, quelques transports en jeep, et le matériel pour dormir à la belle étoile. Ce fut une expérience marquante dans un décor somptueux mais il faudra débourser environ 380 JOD pour 2 personnes (3 jours 2 nuits). Le prix d’une plongée en mer morte reste relativement bon marché : 50 JD pour 2 plongées (niveau open water). Il faudra compter entre 250 et 350 JOD pour passer l’open water.

Pourboires :

Pas de pourboire obligatoire dans les restos et les hébergements. C’est plus courant par contre de donner aux guides ou aux chauffeurs de taxi. Pour avoir un ordre d’idée tu peux tabler pour 4 à 8 Jod pour un guide à la journée et 3 à 6 JOD pour un chauffeur à la journée.

Marchander ?

Ce n’est pas le pays du Moyen-orient où c’est le plus pratiqué… Mais tu peux négocier les prix en particulier dans les marchés, les petites boutiques ou auprès du chauffeur de taxi si c’est une longue distance.

 

Religion ?

 L’islam sunnite (90% des Jordaniens) est religion d’Etat. Mais c’est assez peu contraignant pour les touristes. Emilie et moi n avons jamais eu de soucis particulier, tout en étant ayant le désir de ne pas aller à l’encontre des mœurs et coutumes évidemment.
de façon générale, il vaut mieux s habiller avec des vêtements pas trop  courts ou sexy. Cela pourrait choquer. Et puis si tu voyages entre femmes (ou seule), il est préférable de ne pas trop attiré le regard des hommes, parfois insistant. Mais ça reste correcte.
Le point délicat, c est la plage. La plupart des cas, tu seras sur une plage privée, donc aucun problème pour être habillé comme tu le souhaites. C est dans les plages publics de la mer morte ou de la mer rouge où il vaut mieux être déjà en tenu et avoir un maillot de bain une pièce. Cela dit, il faut savoir que tu seras peut être gêné(e) d être la seule en maillot de bain…
Pour les mosquées, il faut enlever les chaussures et il faut que la femme n est pas une parcelle de peau visible… lorsqu’on respecte cela, on est bienvenu dans une mosquée.
Durant le ramadan, il est préférable d’être discret pour boire ou manger
mosquée Aqaba Jordanie

La mosquée d’Aqaba

 

Où dormir lors d’un voyage en Jordanie 

On trouve facilement des hôtels en Jordanie dans les zones touristiques. Dès que l’on sort des sentiers battus, ça se complique et il faudra davantage d’organisation pour trouver où dormir. L’offre est vaste et pour tous les budgets. Comme expliqué au-dessus, les prix sont en moyenne 20% moins chers qu’en France. Il ne faut pas hésiter à négocier, surtout en basse saison et également si tu restes plusieurs nuits… Concernant l’offre hébergements chez l’habitant, elle est très peu développé et c’est bien dommage !

Durant notre séjour en Jordanie, nous n’avons pas eu de coup de cœur particulier pour un logement… A part pour L’hôtel Kempinski en mer morte ! un hôtel où tout est luxe et volupté… Passionnés de trek et de camping sauvage, Émilie et moi sommes peu habitués à ce standing haute gamme, mais après tout on mérite bien de temps en temps un hôtel 5 étoiles avec un personnel au petit soin, des piscines à débordement un peu partout et des chambres décorés avec gout et le fameux “lit king size” pour bien s’étendre de tout son long sans gênée son ou sa partenaire (qui s’étend aussi de tout son long). En basse saison, nous avions eu la chance de trouver de très bons prix pour un hôtel de cette catégorie en recherchant ici.

Sinon, tu trouveras d’autres offres de logements en Jordanie selon tes envies et ton itinéraire ici :



Booking.com

 

Mots clés : incontournables en Jordanie, visiter la Jordanie, voyage en Jordanie, Road trip en Jordanie, itinéraire en Jordanie

 

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut