le Kirghizistan

ou la vie nomade

C'est où ?

Le Kirghizistan sait nous aimer comme on aime.
La culture nomade nous accueille.
Et on se prend à rêver d’être un chercheur de lacs turquoises, de forêts d’émeraude ou de jailoos aux airs de steppes mongoles.

le Kirghizistan

♥ Autour du lac Son koul

Au Kirghizistan, le lac Son Koul et ses 90km de rives sont situés à 3000m d’altitude. Il est entouré de crêtes montagneuses dépassant parfois les 4000m, de pâturages, de cols et de pentes douces.
En été, quelques yourtes fumantes parsèment l’endroit. Ici, des éleveurs kirghizes emmènent chevaux, vaches, brebis dans les jailoos : le spectacle est superbe et authentique. A l’aube ou au crépuscule, l’herbe est jaunie par le soleil rasant. Le calme règne. Les touristes sont rares. l’aventure est là. On ne s’y trompe pas : l’endroit est indispensable et c’est un coup de cœur de ce voyage. Nous y avons fait un trek de 4 jours lors de notre voyage au kirghizistan.
Non loin se trouve Kol-Ukok un autre lac plus petit et magnifique : son eau turquoise a peu de concurrents.

Voir la galerie
Hauts pâturages kirghizesJailoo KirghizesAnimaux kirghizistanNuit en yourte

le Kirghizistan

Les montagnes au sud de Karakol

Karakol… le nom donne envie de monter à cheval non ? de flâner léger ou de caracoler en tête.
Les montagnes du Tian Shan au Kirghizistan nous attirent. Même si la ville de Karakol n’a rien d’extraordinaire, la nature juste au sud est réjouissante. La région est belle, l’air de la montagne fait du bien et les paysages sont variés : sources d’eau chaude, gorges aux parois rouges, lacs d’altitude…
Tout cela donne envie de dévaler chaque pente d’herbes grasses, de s’allonger près des cours d’eau bouillonnants ou paisibles, de rêvasser à chaque point de vue.
On vous y emmène lors d’une randonnée de 4 jours dans des vallées de plus en plus réputées mais encore épargnées par la foule de touristes.

Voir la galerie
Les montagnes du Tian ShanNeiges éternelles au KirghizistanMarmottes au kirghizistan

le Kirghizistan

Lac Issyk Koul

Nous y voilà : le 2ème plus grand lac alpin après Titicaca. C’est presque une mer. Légèrement salé, il ne gèle pas en hiver malgré l’altitude (1600m) et reçoit presque 100 ruisseaux et petites rivières. En été les rives Nord sont prises d’assaut par les touristes venant souvent de Russie.
On choisit la rive sud, plus calme, plus pittoresque mais moins facile d’accès. Autour, on trouve de nombreux champs de blé, d’orge ou de maïs et les montagnes du Tian Shan ne sont jamais bien loin.
C’est à Tamga, village un peu poussiéreux et délavé à l’influence russe que l’on posera nos sacs de voyage pour quelques jours de farniente. Le village est plutôt agréable et tranquille. Les beaux jours, des vergers luxuriants dégoulinent d’abricots. On se régalera de confiture et de tartes maison !

Lac Issyk KoulLes villages du KirghizistanLac Issy Koul

le Kirghizistan

 

Kirghizistan :

voyage en pays nomade

Et on se prend à rêver d’être un chercheur de lacs turquoises, de forêts d’émeraude ou de jailoos aux airs de steppes mongoles.

Géorgie :
entre Asie et Europe

La Géorgie a cela de fascinant : le mélange des genres.

Népal :
Des mythes, des Dieux,
des montagnes et des hommes

Sur les chemins des hauteurs, les drapeaux à prière claquent dans le vent. Les nuages échangent des secrets avec l’Himalaya et le marcheur voudrait entendre.

Norvège des Fjords :
La 8ème merveille du Monde ?

entre montagnard-marin ou marin-montagnard, la chamade du cœur balance

Iles Lofoten et Vesteralen :
ou les atolls du cercle polaire

Ces îles délicieuses sont souvent classées parmi les plus belles du monde.

previous arrow
next arrow
Slider

 

 

 

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut