La Forêt-Noire

Lugubre et radieuse

La Forêt Noire

La forêt-noire, des millions d’arbres et deux visages : inquiétant, attirant.

Dès la lisière de la forêt-noire, c’est dense et envoûtant. Hêtres et sapins se parent d’un vert éclatant en été, et flamboyant en automne. Les cimes gigantesques des arbres semblent défier le ciel. La brume se lève, paresseuse, mais la forêt reste épaisse. Les rayons transpercent à peine jusqu’au sol, donnant un air de romantisme sombre et silencieux à cette sylve qui s’étend à perte de vue.

Si on tend l’oreille, on pourrait entendre des légendes que murmurent les sapins noirs. Fiers, ils lancent leurs bois immenses à travers l’horizon. On est en plein décor des contes des frères Grimm : les paysages enchantent.

Une brume se lève sur l’épasse Forêt-noire

La forêt-noire en Allemagne, c’est quoi ?

Une réserve naturelle

La Forêt-Noire est le plus grand massif montagneux du sud-ouest de l’Allemagne, à la frontière avec la France et la Suisse, à 50 km de Strasbourg entre Karlsruhe et Bâle. Cette région est majoritairement constituée d’arbres.  C’est d’ailleurs cette forêt d’épicéas, de sapins, d’hêtres et de pins qui en font sa réputation. Depuis juin 2017, la Forêt-Noire, qui recouvre 11 500 Km²,  est reconnue réserve de biosphère par l’Unesco.

vue aérienne de la foret-noire.

C’est aussi une région attirante pour les visiteurs qui pourront, en été, randonner sur ses sentiers, profiter des eaux thermales, visiter les villages traditionnels… et en hiver pratiquer le ski. C’est enfin une région de légendes et de contes mystérieux qui ont inspiré Grimm mais aussi plusieurs générations d’écrivains allemands comme Friedrich Hölderlin,  Hermann Hesse, ou encore Berthold Auerbach avec “les récits de la foret noire“.

Des paysages variés

Forêt-noire : son nom est finalement assez trompeur. Même si les arbres dominent, les paysages sont variés et c’est assez étonnant sur un si petit territoire. Au détour de ses routes escarpées, une diversité époustouflante de paysages se dévoile : moyennes montagnes raides ou plaines ondulantes, cascades bucoliques et lacs limpides, vignes, pâturages, fermes traditionnelles et villages pittoresques… La forêt-noire regorge de surprises et un road-trip en voiture est particulièrement adapté pour découvrir toute la diversité des paysages. Mais il faudra quitter son véhicule le plus souvent possible pour profiter de l’air pur et de la sérénité des lieux, effleurer les écorces des sapins blancs, s’adoucir aux bruissements des feuilles et des cours d’eau.

Le nord de la Forêt Noire est assez plat mais avec un forêt dense. Le centre est davantage accidenté. Et le sud possède le plus haut sommet (Feldberg) et de nombreux lacs.  Enfin, à l’extrême ouest de la forêt-noire,  dans la vallée du Rhin, tu pourras admirer un paysage de vignes avec plus de 12 000 ha de “Forêt Noire viticole”, située sur les contreforts de montagnes moyennes.

Que voir en Forêt-noire en Allemagne ?

Un long week-end permet d’avoir déjà une belle approche de la forêt-noire. Mais si tu veux profiter de tout ce que la forêt-noire a de bon à offrir, une semaine n’est pas de trop ! Voici un petit récapitulatif des lieux les plus remarquables :

“Lieux nature”

Schluchsee

C’est un lac artificiel lové dans un joli écrin de montagnes et de forêts. Situé à 930 m d´altitude, le lac et les environs proposent de nombreuses activités : baignade (en été !), tour du lac à vélo ou à pied (18km… malheureusement une partie se fait sur la route), pédalos ou bateau… Beaucoup de bancs et d’aires de pique-nique ont été aménagés : parfait pour un repas dominical en famille. Tout cela sous l’œil du village plaisant de Schluchsee au nord du lac. Même si le lac n’est pas aussi sauvage qu’on aurait voulu, il est un peu moins fréquenté que son voisin lac de Titisee. Il reste cela dit populaire surtout le week-end, en été. A noter que, contrairement à Titisee, presque toutes les rives du Schluchsee sont accessibles

Titisee

Allez, comme les légendes font partie du décor, en voici une : beaucoup d’intrépides aventuriers auraient tenté de percer  le mystère de ses eaux profondes, mais tous ont fini noyés, avalés par les eaux pourtant calme du lac… Bon, pas d’inquiétude, le lac de Titisee est adapté à la baignade et autres activités nautiques comme le pédalo, le bateau à voile ou le paddle . Sur certaines parties de la rive, on trouve quantité de restaurants et de boutiques : on perd en nature et en “sauvage” mais déguster une petite forêt-noire au bord de ses eaux, c’est pas mal !

En tout cas, Titisee constitue une bonne base pour partir en excursion autour du lac : tu pourras trouver des chemins de randonnées moins fréquentés, qui s’aventurent au cœur de la foret noire. Tu découvriras alors de nombreuses fermes typiques de la région et le Feldberg (plus haut sommet de la Forêt-Noire), n’est qu’à 16 km.

Parmi les sentiers, tu trouveras en particulier l’un des plus beaux chemins de randonnée du coin : le Grand Canyon de la Forêt-Noire (on en parle un peu plus loin dans “que faire / randonnée”).

Coté logement : tu trouveras de l’hôtel quatre étoiles avec spa (mention spéciale pour l’
hôtel Brugger) jusqu’au camping : il y en a pour tous les budgets.

Feldberg

Voici le point culminant de la forêt-noire. Du haut de ses 1 493 m, on domine la région. Le panorama est magnifique depuis le sommet du Feldberg. Et quand le temps est au bleu, on peut même apercevoir les Alpes Suisses et les Vosges ! D’ailleurs, le meilleur endroit pour voir le plus loin possible est la terrasse d’observation située au 11ème étage de la tour Feldberg. Elle est facilement accessible à 40 mns à pied depuis Haus der Natur à Feldberg-Ort. En contrebas, on a aussi une jolie vue sur des prairies, des pâturages et un petit lac (le lac Feldsee) entouré de forets.

La montée vers le sommet n’est pas très difficile et tout à fait accessible aux enfants. Cela dit, pour les moins sportifs, on peut monter en télécabine puis redescendre tranquillement à pied.

Même si les ours et les loups ont disparu depuis des années, on reste subjugué par la beauté sauvage de la réserve naturelle autour de Feldberg, qui abrite de nombreuses espèces animales (il y a encore des lynx !) et végétales.

Le Feldberg est également l´une des stations de ski les plus appréciées d’Allemagne. C’est une petite station plutôt familiale avec 21 remontées mécaniques et plus de 50 km de pistes de ski alpin.

Villes et villages de Forêt-noire

Fribourg-en-Brisgau (Freiburg)

Capitale de la Forêt-Noire, Fribourg-en-Brisgau possède en son cœur un joyau :  la magnifique cathédrale gothique (Münster) en grès rouge.  Elle date du 12ème siècle, mais il faudra près de 3 siècles pour venir à bout de la construction. Elle se pare d’une façade romane remarquable, de vitraux colorés et de flèches imposantes. Il faut monter les marches jusqu’au clocher : tu y découvriras une jolie vue de la ville et aussi des carillons énormes qui retentissent au loin quand approche midi. Autour de la cathédrale, la place et d’agréables petites ruelles pavées permettent de découvrir tranquillement le centre de la ville. Une ville orientée vers l’écologie, le vélo et l’énergie renouvelable, bien en harmonie avec la forêt-noire qui l’entoure. Deux autres atouts pour finir sur Fribourg-en-Brisgau (Freiburg) : la ville est la plus ensoleillée d’Allemagne et le lac de Titisee n’est qu’à une heure de route (29km).

Gengenbach

C’est une petite cité de caractère à l’ouest de la forêt-noire, non loin des vignobles. La ville ne possède pas de monuments historiques prestigieux mais c’est agréable de se balader dans ses ruelles pavées et s’arrêter à une terrasse d’un café pour déguster un vin de la région. En fait, Gengenbach c’est le charme d’une petite ville qui a su mélanger le médiéval et le baroque avec harmonie.

Schiltach

Schiltach est un petit village typique au centre la forêt-noire, au nord-est de Friburg. L’ensemble des maisons à colombage est bien sympathique. Schiltach a su préserver un certain charme d’antan… Autour : de nombreux chemins de randonnées et des pistes cyclables. Finalement, on a vite fait le tour de ce village mais c’est une bonne idée d’y faire un crochet quand on est en route vers le fameux village de Triberg… Et on parle juste en dessous…

Triberg

Toujours au nord-est de Freiburg : Triberg. C’est ici que bat le cœur des “tic-tac” et autre fameux coucous des horloges typiques de la forêt-noire. Un véritable décor de carte postale avec tout ce qu’on imagine des clichés des villages traditionnels de cette région d’Allemagne. Du coup, tu ne seras pas seul à visiter Triberg : l’endroit est très fréquenté par les touristes qui se pressent dans les magasins à la recherche d’une horloge à coucou unique. Il faut dire qu’ici, on a été précoce en coucou : les premiers ont été fabriqués au milieu du 18ème siècle. Et c’est ici, à Triberg que l’ on peut s’extasier devant la plus grande horloge à coucou du monde

Bon, Triberg ce n’est pas que des horloges… C’est aussi un environnement charmant naturel, à commencer par les plus hautes cascades d’Allemagne. L’eau des cascades de la Gutach tombe de 163 mètres de haut sur plusieurs niveaux.  On atteint facilement la cascade principale depuis le parking du centre-ville, à proximité du lac “Bergsee”.

Que faire en foret-noire en Allemagne ?

des randonnées

wadi rum
Slider

Grand Canyon de la Forêt-Noire

C’est l’un des plus beaux chemins de randonnée de la région. On traverse les gorges de la Wutach, surnommées «le Grand Canyon de la Forêt-Noire». Ce sont des gorges sauvages avec des passerelles et escaliers de chemins sculptés à même la pierre. On serpente avec bonheur à travers bois, cascades tumultueuses et cours d’eau assoupis durant 13 km d’un sentier bien balisé. Il faut donc compter entre 4 et 5h de marche pour parvenir au bout. Petite précaution à prendre : par temps pluvieux, le chemin devient glissant (escalier en pierre, passerelles en bois). Il s’agit donc d’être vigilant ! Autre chose : le chemin n’est pas une boucle, il faut donc s’organiser pour retourner au point de départ !)

Le point de départ se situe traditionnellement au parking du restaurant “Schattenmühle”. Le plus simple depuis Freiburg est de prendre la B31 en direction de Titisee. A partir de Löffingen il faut suivre les panneaux Wutachschlucht jusqu’à Schattenmühlet.

Les week-end et jours féries, il y a une navette à l’arrivée du chemin qui permet de retrouver Schattenmühle. Hors week-end, pas de panique : des bus de lignes régulières te ramèneront également au point de départ.

rivière dans les gorges Wutach

Le sentier des cimes forêt-noire

Au nord de la Forêt-noire, la Baumwipfelpfad (sentier des cimes) offre une perspective particulière sur la Forêt-noire : un point de vue nouveau et original. Une passerelle en bois et en colimaçon permet une balade aérienne jusqu’aux cimes des arbres. On découvre alors avec délice la canopée de hêtres, de sapins et autres épicéas, en montant progressivement dans les hauteurs des arbres et même 20 mètres au dessus pour admirer une partie de la Forêt-noire. Le chemin est agrémenté d’informations didactiques intéressantes  pour les adultes et les enfants afin de mieux comprendre l’écosystème des lieux.

L’entrée est à partir de 10 € par adulte et le toboggan central pour redescendre, c’est 2 € de plus… Ouverture du site à 9h 30 et fermeture à 16h en hiver et 19h en été. Le sentier se trouve à Bad Wildbad, à environ 25 km au sud de Pforzheim.

Le Westweg : un chemin de grande randonnée dans l’Ouest de la Forêt Noire

Tu ne veux pas des petites randonnées à la journée ? Il te faut un trek de plusieurs jours à la mesure de tes talents de marcheurs expérimentés ? Alors tu peux tenter le Westweg  un sentier à l’ouest de la Forêt Noire, long de 285 km. Le Westweg part de Pforzheim dans le Nord pour rejoindre Bâle dans le Sud, en passant par le Feldberg (somment de 1493m). En chemin, on découvre toute la variété des paysages de la Forêt-noire. C’est aussi le moment d’apprécier une gastronomie de qualité et des hébergements de charme qui s’égrènent tout au long du chemin. Et si t’es toujours pas rassasié, tu peux tenter le Mittelweg, au centre de la Forêt-noire ou le Ostweg qui montre les charmes du côté Est.

foret noire
Slider

Le vtt

On trouve plus de 8500 km de pistes de VTT dans la Forêt Noire, considérée comme une des  meilleures régions d’Allemagne pour pratiquer cette activité. Débutants, amateurs ou experts trouveront “chaussure à leur pédale” : il existe des pistes et des circuits vélo adaptés à tous les niveaux.

Forêt-noire chemin
Chemin de campagne en Forêt-noire parfait pour le vélo en famille

Les dénivellations peuvent etre importantes et il faudra que tu en tiennes compte avant de choisir ton chemin de randonnée cycliste. Tu trouveras beaucoup d’idées de circuits avec des infos sur la durée, la difficulté, le dénivelé et la description sur ce site (en allemand mais facile à traduire sur internet) :
https://www.schwarzwald-tourismus.info/entdecken/Rad-und-MTB/Mountainbike/Mountainbiken-im-Schwarzwald

Ceux qui préfèrent le vélo de course au VTT pourront également s’épanouir sur les pistes de la Forêt-noire. Il faudra plutôt se diriger à l’ouest de la forêt, du coté de la vallée du Rhin, pour trouver des pistes plus adaptées aux vélos de route.

ski

foret noire
Slider

Du blanc sur la Forêt-noire… Ça a un coté féerique non ? Il faut avouer que cette région a beaucoup de charme en hiver, lorsque les cimes des arbres et partout autour, et les chemins et les cols sont blanchis par la neige.

Le plus grand domaine de la Forêt-Noire est celui de Feldberg, avec 25 pistes pour tous niveaux. C’est la station préférée des amateurs de ski et c’est aussi la station avec le plus de remontées et les plus longues descentes.

Monument au sommet du Feldberg

Les débutants préféreront la station de ski de Todtmoos, située dans le sud, avec une majorité de pistes bleues plutôt agréables. Le domaine du Schonach, à 2 heures de Strasbourg est également parfait pour ceux qui veulent s’initier au ski ou au snowbord.

Les skieurs confirmés s’orienteront plutôt vers Feldberg ou encore Schwarzwald avec ses 45 kilomètres de pistes.

Concernant le coût du ski alpin en Forêt-noire, on s’approche des prix du domaine des Vosges. Il varie en fonction de la station de ski. Pour les grandes stations, les forfaits coûtent environ 30 euros la journée (c est le cas à Feldberg). Tu peux diviser le prix par 2 pour les petites stations familiales pour débutant…

Les amateurs de ski de fond, pourront s’en donner à cœur joie à la station de ski de Seibelseckle. Enfin, ceux qui préfèrent le patinage pourront chausser leur patin à glace et filer sur le lac de Titisee !

Une cure thermale

Et au milieu de la Forêt-noire coule une rivière… En fait, des rivières… en fait des sources thermales dont la réputation dépasse les frontières de l’Allemagne. Alors après avoir randonné, skié, patiné, pédalé dans les vallées idylliques de la Forêt-noire ; tu as forcément mérité un séjour consacré au bien-être et spa..! L´eau de source de la région du Bade-Wurtemberg est connue pour ses effets bénéfiques sur le corps, depuis l´époque des romains : merci Monsieur l’empereur Caracalla. La grande majorité des stations thermales se situe au nord de Forêt-noire, entre Pforzheim et Freudenstadt.

Sauna et spa Forêt-noire grands arbres

C’est à Baden-Baden que l’on peut jouir des charmants complexes thermaux haut de gamme offrant bains, saunas et spas…  Les bains de Caracalla (encore lui ?) sont les plus fameux et on comprend pourquoi : tout est luxe et volupté ici. 4000m² d’espace réservé aux plaisir des eaux thermales avec de nombreux bassins et lieux de relaxation, le tout dans un cadre somptueux, de style romain. Ils sont accessibles aux naturistes et…. aux pudiques qui veulent rester en maillot de bain. De plus, on dit que les eaux des fontaines de Baden Baden ont des propriétés thérapeutiques ! Bref, de quoi ajouter Baden Baden dans sa liste spéciale “étape relaxante“.

L’entrée au spa de Caracalla en journée est d’environ  25 €. La bonne idée pour les couche-tard consiste à se baigner dans le bassin extérieur à 30°, au crépuscule, lorsque les derniers rayons de soleil font vibrer d’orange les sapins blanchis par la neige. D’ailleurs, comme les thermes de Baden-Baden sont très fréquentés, on te conseille d’y aller les soirs et en particulier le dimanche soir. En général, les thermes ferment à 22h et proposent une entrée 2h avant la fermeture. De plus, certains thermes  proposent des réduction pour ses heures tardives !

Mais il n’y a pas que Baden-Baden dans la vie d’un curiste ! Pour goûter aux joies et aux bienfaisances des eaux, tu pourras également aller aux autres villages du coin commençant par Bad… A noter que, dans beaucoup d’établissements, tu devras laisser ton maillot de bain au vestiaire !

  • Bad Liebenzell pour les thermes Paracelsus. Les thermes et le sauna ont été récemment rénovés avec soin et le cadre naturel est très agréable. On y trouve tout ce qu’on peut attendre d’une station thermale : bassins d’eau chaude dont un extérieur, 5 saunas (intérieurs et extérieurs) et 2 hammams. Thermes calmes avec une population assez âgée. Cours d’ “aquagym” proposés.
  • Bad Rippoldsau : petite ville thermale spécialisée dans les bains d’eau minérale et de boue. L’établissement possède également une piscine extérieure chauffée pour profiter des vues sur la forêt-noire. Le village est calme (2500 habitants) et propice au repos.
  •  Bad Wildbad et son Palais Thermal : un endroit très apprécié pour sa piscine extérieure magnifique avec terrasse et vue sur la forêt, un joli sauna avec également une vue panoramique et un bassin de style oriental (accessible aux pudiques qui veulent garder leur maillot de bain !)
  • Badenweiler et ses thermes de Cassiopeia. Un endroit somptueux avec, à l’extérieur : un grand bassin extérieur chauffé, un jacuzzi et un bain à courants. L’espace est moderne et la présentation originale. D’ailleurs, le bain à débordement en coupole a été récompensé au concours allemand de la construction métallique ! A l’intérieur :  3 grands bassins dont un avec une eau très chaude ! A noter que l’établissement propose des petits prix pour un accès après 18 heures (ferme à 22h) :  11 euros. Possibilité d’aquagym et aqua-cycling.
village pittoresque de Badenweiler
  • Bad Dürrheim : son Centre Solemar s’est spécialisé dans  les vertus curatives de l’eau salée ! Tu pourras accéder à une grotte de sel de la mer morte (à ce sujet, as-tu lu notre étonnant article sur
    une baignade dans la “vraie” mer morte en Jordanie ?). En plus de cette curiosité, tu pourras profiter de 6 saunas sur le thème forêt-noire dans un espace grand de 3200 m².
  • Bad Herrenalb et les thermes de Siebentäler. C’est un centre petit, un peu désuet qui nécessiterait un coup de rénovation… mais il mérite d’être cité pour une particularité : son hammam avec les aiguilles de pin de Forêt-Noire ayant des effets positifs les voies respiratoires.

Déguster une forêt-noire bien sûr !

Ah parce que tu comptais quitter la forêt-noire sans déguster à sa pâtisserie ? Quoi ?! Oseras-tu passer à coté de cette génoise au cacao ? Elle imbibée de kirsch, garnie d’une crème chantilly suave et de cerises locales ; et décorée de copeaux de chocolat noir n’attendant que ton croque de dents. Il parait que la meilleure forêt-noire peut être dégustée au Café Schaefer de Triberg. Un délice orgasmique ! Mais bon, on a pas testé partout… il existe surement ailleurs d’autres “meilleures forets-noires”. De toute façon, la Schwarzwälder Kirschtorte, comme on dit ici, est à déguster dans presque tous les restaurants, ou pâtisseries de la région.

Bon et pour les gourmands qui auront envie de goûter à d’autres spécialités du coin, la liste est longue mais on peut citer :

  • le jambon de la Forêt-Noire. C’est un jambon crû, séché et ensuite fumé au bois de pins et d’épicéas régionaux. La fabrication dure environ trois mois ! De la patience donc… Au goût, la saveur est caractéristique : délicatement épicée. L’appellation   “Jambon de la Forêt-Noire” est maintenant protégée et réservée aux  jambons préparés dans cette région.
  • le vin, avec des zones viticoles situées à l’ouest de la forêt-noire dont les cépages s’épanouissent contre ses montagnes moyennes. Il faut dire que la région est une des plus ensoleillées d’Allemagne. Baignés de rayons, les vignobles donne une grande variété de vins réputés, blancs ou rouges. En vin blanc : le müller-thurgau, le riesling, le pinot gris et le pinot blanc sont les vins les plus recherchés. Pour le vin rouge :  le blauer spätburgunder (ou pinot noir), est réputé. 5 régions de Bade en Forêt-noire se distinguent particulièrement pour les vins de qualité :  le Markgrälerland, le Tuniberg, le Kaiserstuhl (peut être le plus connu), le Breisgau et l’Ortenau. Si tu désires affiner ta connaissance du vin de la Forêt-noire, tu peux arpenter la Route des vins de Bade, un circuit traversant la région viticole du pays de Bade et qui permet de tester des vins blancs ou rouge délicieux tout en découvrant les beautés du sud de l’Allemagne.  La route des vins part de Baden-Baden et sillonne la région sur 170 km à travers les vignes. Et si t’aimes pas la voiture, tente le sentier pédestre viticole de l’Ortenau.
  • La bière : 2 noms en particulier se détachent du lot… La “Zäpfle” est connue et appréciée dans l’Allemagne entière et même au-delà. Et la “Diplom-Pils”, relativement amère, a été élue en 2016 “meilleure bière blonde d’origine allemande du monde”. Ça rigole pas. Mais si tu veux faire découvrir à ton palais exigeant d’autres saveurs houblonnées, tu pourras toujours te rendre à Karlsruhe où la Bierbörse (Fête de la Bière fin août), pour choisir parmi plus de 400 variétés de bières !
  • Les Maultaschen. C’est un plat pas très raffiné, bien roboratif et parfait en hiver ! Ce sont des raviolis garnis de viande hachée, d’épinards et de petits oignons. Une cuisine traditionnelle comme chez mamie…
Maultaschen avec sa petite salade… mmmmm

Où dormir en Forêt-noire ?

Pour profiter du charme de la Foret-noire, l’idéal est d’y passer plusieurs jours…

Il existe énormément de possibilités de logements en Forêt-noire : de l’hôtel de luxe, en passant par le camping, logement chez l’habitant ou auberge à la ferme… Difficile de tout nommer.

Nous avons eu, cela dit, un coup de cœur pour un logement chez l’habitant tout en bois et au-dessus d’une écurie d’un village très calme du sud de la Forêt-noire. Il y a 2 logements : un pour famille nombreuse ou couple d’amis, et un autre, que nous avions réservé, pour un jeune couple. C’est bien aménagé et mansardé avec une baignoire à remous… beaucoup de charme ! Et la propriétaire (Claudia) est adorable. Prix : 65 euros la nuit environ.
https://fr.airbnb.be/rooms/27908669?source_impression_id=p3_1569166362_a5cm4wsFn4g3RMR8

De plus, les alentours de ce logement sont vraiment agréables, entre petits villages, forêt et campagne

Forêt-noire campgne vache
une vache curieuse

Sinon, pour les plus fortunés, il y a l’Hotel Bruger au bord du lac Titisee. Un hôtel de charme où tout est luxe et volupté avec spa et piscine à
réserver ici.

A  3 km de Baden-Baden, un hôtel au design très réussi alliant le bois et de grandes fenêtres donnant sur la campagne… On est au calme, non loin de Baden-baden et au porte de la Forêt-noire. C’est à
réserver ici.

A friburg,  l’hôtel Barbara est très bien situé. Il a su allier un style baroque typique de la ville avec un modernisme confortable dans les chambres. Au calme et en plein centre ville.
C’est à réserver ici : environ 120 euros la nuit pour une chambre double. Pour un standing “plus économique” mais tout aussi agréable on te conseille : Le Gaestezimmer am Moeslepark (Busses Hotel). C’est une maison d’hôtes moderne située en périphérie de Fribourg-en-Brisgau, à 10 minutes en voiture de la vieille ville. Chambre double confortable et bien décorée à environ 65 euros à
réserver ici.

A Triberg, on te conseille le Parkhotel Wehrle. On apprécie un accès sur espace spa magnifique et un buffet petit déj excellent. C’est à
réserver ici pour une chambre double autour de 130 euros. Pour les voyageurs au plus petit budget, le bon plan est une location d’appartement rénové récemment, tout confort lumineux et spacieux, à quelques minutes à pied des cascades. C’est à
réserver ici !

Un peu excentré de la Forêt-noire, à l’extrême ouest, un coup de cœur pour ce petit hôtel à la gestion familiale très charmant, proche de la vallée du Rhin, le Am paradies est à
réserver ici.

Sinon, tu peux tenter une recherche manuelle ici :

Booking.com

Tu connais une personne intéressée par l’Allemagne ? Tu veux t’inscrire à notre Newsletter ?

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut