Les îles Lofoten et Vesteralen

ou itinéraire dans les atolls du cercle polaire

Notre itinéraire

Iles Lofoten : voyage en Norvège

C‘est là, à 100 km au nord du cercle polaire, que l’on découvre un trésor d’archipels, de mers turquoises, de villages colorés et de montagnes abruptes. Ces îles Lofoten, délicieuses, sont souvent classées parmi les plus belles du monde. Mais les facéties du climat et la froideur des eaux en font une destination hors des sentiers battus. Parfait si on veut se retrouver seul au milieu d’une plage de fjord aux airs d’atoll. C’est parti pour un voyage dans les iles Lofoten et Vesteralen ?

VOYAGE dans les LOFOTEN

Budget moyen
/jour et /personne

°

température moyenne
en hiver

h

durée du jour
début juillet

habitants

Nature

Beauté des paysages
Variété des paysages
Intérêt des treks / randonnées
Aventure / hors sentiers battus

Ville

Beauté des villes
Animation nocturne
intérêt culturel

Vie quotidienne

Sécurité
Facilité transport
Cuisine
Budget
Gentillesse / accueil

Iles LOFOTEN : QUE VOIR ?

Fjords, plages, mer

QUE FAIRE ?

  • Te balader ! Les fjords sont des spectacles naturels fabuleux à voir à pied. Tu peux prendre un peu de hauteur sur une falaise ou te promener sur les criques.
  • Te baigner ? Euh… seulement en été alors. N’oublie pas que tu es proche du cercle polaire. Difficile de tenir longtemps dans cette eau glacée. Bon en tout cas c’est… revigorant.
  • Observer la faune marine. Depuis la côte, on voit peu de choses. Mais une petite balade en bateau permet d’observer les baleines qui peuvent s’apercevoir dans les Vesterålen toute l’année. En été on peut aussi croiser des cachalots. En hiver, on peut admirer des orques et des baleines à bosse.
  • Pêcher. Les eaux des îles Lofoten sont abondantes en poissons. Morues, cabillauds… Prends ta canne à pêche, depuis les berges, un bateau ou même…un catamaran et bonne chance !
  • Faire du kayak. Voilà une bonne idée d’admirer un fjord depuis la mer ! On peut faire cette aventure sur 3 jours avec un guide, ou sur une demi-journée.

 

PLUS BEAU FJORD DES LOFOTEN  ?

  • Trollfjord. Fjord le plus connu des Lofoten, par sa beauté, son étroitesse (100m), la hauteur des montagnes autour et son coté sauvage (aucun village) ! Il faudra t’y rendre par la mer grâce à une excursion en bateau, en kayak,  ou via une longue croisière (en été avec le Hurtigruten)
  • Reinefjord. Un méli mélo de petites îles, de roches, de mers de maisons rouges et de ponts. Tout ça dans un fjord déchiqueté encerclé de montagnes. Le mieux pour admirer cela est de prendre de la hauteur grâce à la randonnée pentue “Reinbringen” qui part de Reine.
  • Les autres fjords ! Tous les fjords sont superbes. La plupart n’est pas nommée dans les guides mais tu en découvriras un nouveau à chaque virage, au bout de chaque chemin, tant la nature a “déchiqueté” le littoral des Lofoten.

 

PLUS BELLE PLAGE DES LOFOTEN

Difficile à dire… tant elles sont nombreuses et jolies ! On t’invite à profiter des plages nommées ci-dessous, mais aussi oser aller par toi même au hasard d’un chemin en impasse, cap sur l’océan.

  • Kvalvika. C’est une grande plage de sable blanc parfois décrite comme le plus bel endroit des Lofoten. Elle se trouve à l’ouest de Fredvang (ile de Moskenes). S’il fait beau, le turquoise de l’eau est surprenant. Pour t’y rendre, tu devras effectuer une heure de randonnée facile.
  • Haukland Beach. Au nord de Leknes, un paysage harmonieux de sable blanc et d’eau qui semble tout droit venir des tropiques. Pour les moins frileux : baignade possible ! 
  • Uttakleiv Beach. Juste à coté de Hauckland… Un endroit superbe également, parfait pour admirer les aurores boréales en hiver ou le contraste du vert tendre des prairies et le bleu de l’eau en été. Une plage malheureusement assez fréquentée en Juillet / Août. Le bon plan est de se garer à Hauckland Beach et d’aller à Uttakleiv : la balade est agréable et ça évite de payer le parking payant.
  • Bunes Beach. Une plage à 4 km au nord-ouest de reine. Mais il faut d’abord emprunter le bateau à Reine, puis marcher une petite heure, pour y parvenir. Evidemment, les arrivées en bateau font que tu n’es jamais seul, mais la beauté des paysage en vaut la peine. Profites-en, si tu es en forme, pour monter sur le point de vue de Brunakseltinden pour admirer fjords et villages alentours.
  • Flakstad Beach. Les plages autour du village de Flakstad sont photogéniques. La plage de sable blanc s’étale loin,  entourée de hautes montagnes qui captivent les yeux du voyageur.
  • Unstad : une plage avec ses galets noirs et ses vagues assez puissantes. Dans certaines conditions, l’endroit est apprécié des surfeurs ! De cette plage, tu n’es pas loin d’un village du bout du monde, Eggum (8 km à pied de Unstad). C’est une une longue plage de galets noirs dans un univers de falaises vertes ou blanches selon la saison.

 

OU DORMIR ?

La plupart des logements et campings se trouve en bord de mer. Voici une sélection de logements spéciaux, juste au bord d’une de nos plages préférées, ou d’un fjord photogénique !

Pour les petits budgets, on ne saurait que recommander les campings officiels (mieux vaut arriver tôt !) ou les bivouacs (en respectant toutes les recommandations qui s’imposent). Ils sont nombreux, et tous de bonnes qualités, on ne donnera pas de noms particuliers. Pour ceux qui ont un budget plus confortable :

  • Unstad Arctic Surf. Juste au bord de la magnifique plage de Unstad et ses rouleaux de vagues pour faire du surf. Bungalows ou appartements avec possibilité de jacuzzi et de sauna. 240 euros en haute saison pour un logement 4 personnes. Cours de surf proposés !
  • Lofoten Beach Camp. A proximité des jolies plages de Flakstad. C’est un camping mais il y a aussi des chambres abordables, confortables avec salle de bains commune.  Un endroit vraiment agréable avec un personnel accueillant. 80 euros la chambre pour 2 en été.
  • Reine est un gros village plaisant. On y trouve facilement de quoi se loger : Tu peux faire une recherche ici. On trouve aussi d’autres commodités pratiques (supermarché, station essence…). A reine, tu seras au “creux d’un fjord”, à proximité de la plage Bunes et du départ de la randonnée reinebringen pour admirer le point de vue !
  • Lofoten Beach Glamping. On finit cette liste par un logement un peu particulier : des tentes de luxe au bord d’une plage privée admirable, sur la petite île de Skrobva (également appelé le Hawaii des Lofoten ). Pas de douches chaude sur place, il faudra te rendre à 30 mns du camping. Possibilités de faire du kayak dans un environnement exceptionnel. Pour accéder à ce logement, prends le ferry à Svolvær. Tu peux y laisser ta voiture. 120 euros la tente pour 2 en été, et l’aventure commence !

 

Montagnes, intérieur des terres

QUELLES RANDONNÉES ?

Il en existe de nombreuses ! Voici nos préférées en résumé :

  • Reinebringen. 2h 30 AR, niveau difficile (courte mais intense). Départ proche de Reine. Elle donne accès à un célèbre point de vue des Lofoten : sur Reine et ses alentours. Assez fréquentée.
  • Munkebu. 4 heures, niveau de difficulté moyen. Départ Lofoten, près de Å i Lofoten. Une randonnée superbe à l’intérieur des terres entre lacs et monts. Possibilité de bivouaquer au niveau de la cabane rouge (du nom de Munduk) à mi-chemin, puis de revenir au point de départ ou d’explorer plus loin… en particulier vers le plus haut sommet des Lofoten : Hermannsdalstinden. C’est parti pour des paysages alpins magnifiques et impressionnants. Et, de là-haut, les vues sont mémorables, si le ciel est dégagé. Le mieux, pour cette randonnée vers le sommet, est de dormir pas trop loin du point de départ, à Sørvågen
  • Dronningruta. 15 km, 6h, niveau de difficulté moyen mais assez long pour les enfants et les personnes non sportives. Départ dans les Vesterålen, près de Nyksund. Un chemin en moyenne montagne à l’intérieur des terres avec des vues régulières sur la mer et un passage sur une plage superbe.
  • D’autres randonnées ? Tout est là !

 

D’AUTRES CHOSES A FAIRE ?

  • Randonnées en raquettes. En hiver, possibilité de partir en raquette dans les forets et les montagnes des Lofoten. Tu peux tenter cette randonnée de 3h avec un guide + prêt du matériel.
  • Ski de randonnée. Dans le même style que la randonnées en raquette mais pour ceux qui maîtrisent déjà un peu les skis… Belles pentes, neige et beauté des fjords en hiver… Un joli programme !
  • Escalade. Il y a des falaises de granit réputées pour l’escalade du coté de Henningsvaer.On y trouve plus d’une vingtaine de voies. C est assez vertical et technique. les difficultés vont de 5b à 7. Le mieux est de trouver un logement proche du fameux site d’escalade, dans la petite ville d’Henningsvær.

PLUS DE DÉTAILS SUR LES RANDONNÉES DES LOFOTEN ? C’EST ICI !

Villages

NOS VILLAGES PRÉFÉRÉS ?

Du plus au nord en allant vers la pointe sud de l’ile : 

  • Henningsvær. C’est un grand village dans le Nord des Lofoten. Ici, l’eau est partout, parsemée par des nombreux îlots et des ponts. Le port est animé, les maisons souvent blanches sont jolies et les séchoirs à poissons impressionnants. Bref, quand on arrive dans les Lofoten, Henningsvær est peut-être le premier coup de cœur (d’une longue série) que l’on rencontre sur la route en direction de la pointe de l’île !
  • Nusfjord. Tout petit village un peu après Leknes. En fait, c’est davantage un village-musée (accès 50NOK en été), d’ailleurs promu au rang de projet de conservation de villages de pêcheurs en Norvège. C’est adorable à souhait. L’harmonie des couleurs de jaune et de rouge des maisons ou des entrepôts est merveilleuse, tout en bois. Et dans ce décor de bois, il ne faut pas manquer l’épicerie ou la boulangerie, au charme un peu patiné d’antan. le restaurant Karoline est un des meilleurs des Lofoten et sert des plats typiques. Les paysages autour de Nusfjord n’est pas en reste : fjord et montagnes vertigineuses !
  • Hamnøy. Juste après Sund. Un village sur une petite île reliée par un pont. D’ailleurs depuis le pont, la vue sur le village, les montagnes et l’eau autour est magnifique ! Un coin connu des photographes. Hamnøy, est un des plus vieux villages de pêcheurs des Lofoten. A l’intérieur du village :  séchoirs à poissons, petites maisons rouges souvent sur pilotis… le classique et le charme des Lofoten quoi !
  • Reine (île de Moskenesøy) c’est notre “grande ville” préférée où l’on trouve tout ce qu’il faut de services (supermarché, poste, station essence, nombreux logements) et d’activités diverses (kayak, vélo et ski en particulier). Reine fait moins “village musée pittoresque que Nusfjord ou Å. C’est un “vrai” village habité. L’environnement à proximité immédiate est fabuleux, entre fjords, montagnes à pics et océan majestueux ! A proximité, départ de la randonnée Reinebringen. On arrive à un point de vue superbe qui domine le village. Egalement, des départs en ferry pour la superbe plage de Bunes.
  • Å i Lofoten. Petit village tout à la pointe de l’île de Moskenesøy. Beaucoup de monde en été. ce qui nuit un peu à l’authenticité et la sérénité. Malgré cela Å i Lofoten reste remarquable, immanquable. Ici tout est beau : des séchoirs à poissons jusqu’aux entrepôts sur la quai.  Les couleurs jaunes et rouges du villages contrastent avec le bleu du fjord et le gris des montagnes.
    Nombreuses possibilités d’hébergements à condition de s’y prendre tôt !
  • Village bonus : Nyksund. Dans les Vesterålen à 1h en voiture depuis Sortland. Un village au bout d’une autre île que les Lofoten mais qui vaut le détour si tu as le temps. L’ambiance est un peu différente, bien plus tranquille en tout cas. Le village a été laissé à l’abandon dans les années 70. Quelques habitants obstinés tentent de redonner des couleurs à l’ensemble et c’est réussi ! Autour, le décor naturel est magnifique. Non loin, c’est le départ du merveilleux sentier de randonnée appelé “Dronningruta” 

 

Où DORMIR ?

Avouons-le, les logements dans les plus beaux villages des Lofoten ne sont pas bons marchés… Cela dit, tu trouveras surement ton bonheur dans une petite auberge chaleureuse, ou pour les plus chanceux dans un rorbu : cabane de pêcheur pour s’immerger totalement dans l’ambiance Lofoten, avec vue imprenable sur le fjord.  Voici une carte pour t’aider à trouver ton logement idéal dans les îles Lofoten : 

Booking.com  

 

PLUS DE DÉTAILS SUR LES PLUS BEAUX VILLAGES DES LOFOTEN ICI

VOYAGE aux LOFOTEN : NOS ENDROITS PRÉFÉRÉS

Les îles Lofoten et Vesteralen

Fjords, plages et mer

Parfois, face aux vagues, le soir prend des teintes surréalistes, pourpres ou orange intense. Parfois, le soleil s’éclipse derrière un phare ou le creux d’un fjord. Sauf si, parfois, il décide de pas s’coucher. Parfois, en plein jour, tout ça, on dirait des lagons. C’est à cause de la couleur de l’eau : turquoise. Les plages semblent sortis tout droit de cartes postales des îles tropicales lointaines.
Mais on est là, pas si loin, juste au nord de l’Europe. Les Lofoten et les Vesteralen sont un archipel complexe de plusieurs îles. Leurs contours sont tellement déchiquetés qu’on croirait découvrir mille petits fjords à chaque virage.

Un voyage dans les Lofoten est sublime, partout, tout le temps. Difficile de conseiller un endroit particulier alors il faudra tout voir ! Hop !
Bon mais le temps t’est compté (moins de 3 jours) ? Mon pauvre : c’est vraiment trop court pour découvrir les trésors des Lofoten… Mais on a parfois pas le choix : concentre toi alors sur l’île de Moskenes, la plus au Sud. Ses paysages sont à couper le souffle…
Tu as du temps et tu veux goûter l’isolement ? l’île de Vaeroy est un voyage à part, à 1h 30 en ferry.
Tu veux échapper au tourisme des Lofoten en haute saison (bon c’est relatif hein !) : les paysages, fjords et plages des Vesteralen ont beaucoup de charme. Et puis peut être auras-tu la chance d’apercevoir une baleine de ce coté là lors d’une excursion en bateau dans l’océan Atlantique ?

Enfin, si les fjords t’attirent tant, lis notre article ci dessous “pagayer dans un fjord”. C’est une manière inoubliable de découvrir des lieux magiques au raz de l’eau.

Plage Sable blanc Eau turquoise LofotenPlage déserte sable blanc fjord lofotenPlage déserte avec vue sur l'océan et une petite île sombre, LofotenPhare coucher de soleil Lofoten

Les îles Lofoten et Vesteralen

Randonnées et montagnes

L’intérieur des îles Lofoten n’est pas en reste avec ses abruptes montagnes dramatiques, ses lacs cachés et ses doux pâturages au milieu de paysages tourmentés. Alors quoi de mieux que le rythme doux de la marche pour découvrir la beauté naturelle des îles ?
En plus, c’est en prenant un peu de hauteur sur les chemins que l’on peut admirer au mieux le littoral. Tu te retrouveras souvent seuls, loin du monde, loin des routes : le panorama 360° des cimes et le blanc du sable immaculé rien que pour toi. Ça vaut bien l’effort non ?
Même si nous sommes des adeptes du trek en autonomie sur plusieurs jours, le climat caractériel des Lofoten et Vesterålen nous a fait opter pour des “courtes” randonnées à la journée lors de notre voyage.
Et des itinéraires randonnées, il y en a plein ! On en a choisi quelques unes dans l’article ci-dessous avec notre top 3 de nos randonnées préférées des Lofoten et une randonnée coup de cœur sur l’île jusque à coté : les Vesterålen.

Montagnes et lacs des LofotenFjords LofotenUne vue imprenable sur les beautés des Lofoten

Les îles Lofoten et Vesteralen

Les villages

les villages des Lofoten sont typiques et charmants. L’histoire de la pêche est omniprésente ici. L’activité humaine, au long des siècles s’est résolument tournée vers la mer et en particulier la morue… et le tourisme maintenant ! Les rorbuer, petites cabanes de pêcheurs souvent peintes en rouges, sont un régal pour les yeux. Il est possible d’en louer ! Montées sur pilotis, elles donnent directement sur les eaux limpides des fjords.
Nos coups de cœur des villages ? Difficile à choisir, tant les villages des Lofoten sont à l’image des paysages : beaux ! On a particulièrement apprécié : entre Henningsvær la venise des Lofoten ; Nusfjord magnifique village-musée ; Hamnøy photogénique à souhait depuis son pont ; Reine grand village animé ; Å i Lofoten tout au bout de l’archipel et Nyksund le village surprise dans less Vesteralen… Nos cœurs balancent !
Chacun leur charme, leur splendide, leurs petites maisons ou entrepots coloré, leurs séchoirs à poissons et les environnements bien mlovés dans un petit fjord… Des merveilles !
Si tu veux e savoir davantage, tout est dans notre article ci-dessous sur notre article pour te guider à travers les plus jolis villages des Lofoten.

Village et eau turquoise Lofotenreine, petit village blotti dans un Fjord des Lofotenle petit village de Nusfjord, isolé dans un fjord des LofotenÅ i Lofoten et ses rorbuer peints en rouge

Les îles Lofoten et Vesteralen

Et puis quoi encore !?

Et bien les activités fascinantes ne manquent pas lors d’un voyage dans les Lofoten : entre road trip, “sea-safari”, sortie en bateau pour observer la faune marine, musée, chasse aux aurores boréales, plongée sous-marine… Tant de choses à faire mais le porte feuille a ses limites ! Il est vrai que la Norvège n’est pas bon marché. Dans l’article ci-dessous, on te dévoile nos petits secrets et bons plans pour ne pas trop te ruiner…

Découverte en bateau de la faune marine

Les îles Lofoten et Vesteralen

COUP de COEUR
Kayak en Norvège

Voguer silencieusement, comme ça, sur une mer calme. Être au beau milieu de l’océan sans rien d’autre que le son des clapotis et filer au rythme des rames

COUP de COEUR
Randonnées dans les Lofoten et Vesteralen

Des idées de randonnées pour découvrir fjords, montagnes et villages de pêcheurs ? Nos 3 coups de cœur !

CONSEIL
Norvège pas chère

Alors les routards, fauchés ou voyageurs sans le sou doivent-ils renoncer à la Norvège ?
Voici un p’tit tour d’horizon des bons plans et astuces qui te permettront de rendre un voyage en Norvège pas chère.

previous arrow
next arrow
Slider

 

Voyage aux Lofoten : Bilan de l’itinéraire

L’avis de Michael sur notre itinéraire aux Lofoten

L’itinéraire dans les Lofoten a été réalisé pendant 12 jours avec location de voiture, logement en rorbu et en camping sauvage. 12 jours me semblent être une bonne durée. Si tu as peu de temps, 4-5 jours est le strict minimum (c’est surtout dans le cas où les Lofoten sont intégrés dans un plus large voyage sillonnant la Norvège).

Cette partie du pays est idéale pour les amoureux de la nature avides de découvrir les paysages magiques : fjords, petits villages charmants, montagnes enneigées abruptes. Il faut avouer que c’est peut être les plus beaux paysages que j’ai pu voir en Europe ! C’est également parfait pour les amateurs de randonnées, de cyclotourisme,d’observation de la vie marine…

Malheureusement, la fréquentation touristique ne cesse d’augmenter. On ne saurait que te conseiller d’éviter la haute saison (juillet août). Si toutefois, tu ne peux y échapper, avoir un moyen de locomotion (voiture, vélo) est une bonne idée pour s’aventure dans des lieux tranquilles, voir des petits villages perdu ou des plages désertes. Dans les lieux très touristiques en particulier A i Lofoten, attends toi à du monde ! pas de panique : cela reste magnifique tout de même. Les alentours de débarquement de ferries peuvent être également pris d’assaut par les campeurs qui cherchent un endroit pour bivouaquer.  Ah ! Et puis pour se baigner dans l’eau, pas d’inquiétude tu seras… seul.

Bivouac Plage voyage Lofoten

Camping sauvage, plage des Lofoten

Les prix sont très élevés, bien sûr, mais le camping sauvage permet de diminuer le coût : il est autorisé partout et on trouve facilement des spots merveilleux pour planter sa tente (on n’oublie pas de respecter les règles du bivouac !). Par contre il faudra s’équiper en matériel (tente, vêtements,…) qui résiste bien au froid et à l’humidité ! Si le budget en Norvège te pose question, tu peux lire notre article “comment voyager en Norvège sans se ruiner“. Pour les visiteurs plus aisés, les rorbuer sont d’un charme fou !

 

Une déception pour ce voyage aux Lofoten ?

Notre sortie en bateau depuis Stø pour voir des baleines… Il semblerait que ça n’ait pas été le bon moment (août) ou l’endroit le plus propice : 8 h sur un petit navire chahuté par les vagues pour ne voir que quelques jets d’eau au loin… Décevant par rapport au prix et à l’expérience vécue en Islande, mais peut être était-ce de la malchance ce jour-là..?

Un coup de cœur pour ce voyage aux Lofoten ?

Utakleiv : plage sublime

Très difficile à choisir tant les Lofoten recèlent d’endroits magiques. Mais je dirai la plage de Utakleiv près de Leknes.

Et si le voyage aux Lofoten était à refaire ?

Je changerai pas grand chose ! Ou peut-être la météo qui fut douce mais humide ! Bon, après tout, c’est ce qui donne aux Lofoten son cachet et la préserve du tourisme de masse. Peut être que je passerai un peu plus de temps dans les Vesterålen. Même si l’île ne fait pas partie des Lofoten, la beauté des paysages y est équivalente et la fréquentation touristique bien plus faible ! Par contre il vaut mieux être véhiculé pour aller dans les petits coins les plus perdus des Vesterålen. Et puis avec un budget plus important, je crois que je me paierai quelques nuits dans un des plus beaux villages des Lofoten... Reine pourquoi pas ?

 

 

L’avis de Émilie sur notre itinéraire aux Lofoten

Un Road-trip en voiture, c’est une bonne idée pour explorer les Lofoten. D’autant plus que les routes sont jolies. Le camping sauvage, bon je ne vais pas te mentir : c’est “roots”. Mais j’ai adoré ça : le petit feu de camp, les couchers de soleil, le bruit des vagues… Les nuits en août sont courtes. Mais cela ne m’a perturbé et les lumières du soir sont incroyables. Le rythme sur 12 jours était au top et les paysages sont à couper le souffle.

Une déception pour ce voyage aux Lofoten ?

Comme Michael, je dirais l’excursion de 10h en bateaux pour aller voir les Baleines. Pour les sensibles à la houle, ce n’est pas une partie de plaisir. Pourtant, voir une baleine de près doit être magnifique… Cela doit surement valoir la peine !

Un coup de cœur pour ce voyage aux Lofoten ?

La randonnée à Dronningruta dans l’Île de Vesteralen (bon ok, je triche un peu c’est pas les Lofoten mais juste à coté !), qui réserve de magnifiques vues et une bien jolie plage (presque) déserte : la route de la reine porte bien son nom.

Et si le voyage aux Lofoten était à refaire ?

Rien à changer ! Pour un climat plus favorable, je ne dirais pas non mais ça ne se décide pas ! Et puis cela signifierait certainement une destination prise d’assaut. Alors à choisir, c’est très bien comme cela, ça fait partie du voyage.

Dronningruta

Dronningruta : plage déserte

 

 

Voyage dans les Lofoten : pour qui ? Combien de temps ? Quand ?

Lofoten : un voyage pour qui ?

Pour tout le monde ! Cela peut plaire autant aux jeunes amoureux, aux couples avec enfants, aux seniors, aux baroudeurs, aux voyageurs avec un large budget…
Les Lofoten sont des îles tellement belles de nature et de villages que je vois mal à qui elles pourraient déplaire. La Norvège est très sure ce qui devrait rassurer les couples avec des jeunes enfants ou des femmes seules peu habituées à voyager. Il est vrai qu’il vaut mieux avoir un budget élevé : la Norvège et les Lofoten sont très chers… Mais les logements dans un rorbuer sont tellement inoubliables ! Cela dit, les Lofoten sont également adaptés aux baroudeurs à petit budget : avec un peu d’astuces et en acceptant le camping, on peut s’en sortir à moindres frais !

Les Lofoten pourront particulièrement ravir les voyageurs intéressés par :

  • Les amoureux de la nature. Voilà les paysages typiques de Norvège : les fjords ! Même si’ils sont moins impressionnants que dans l’ouest de la Norvège, ils sont magnifiques. mais il n’y a pas que les fjords qui étonnent : la pureté de l’eau, la beauté des montagnes, et le charme des villages…
  • la faune marine : baleines, orques, phoques… Avec un peu de chance, tu peux voir tout cela aux Lofoten !
  • le kayak : fan de kayak ?  Tu vas te régaler..! Les Lofoten sont un lieu de mer et certaines parties, en particulier les fjords, sont facilement navigable. On te conseille de lire notre article à ce sujet : un fjord en kayak. Il traite du kayak en général en Norvège, mais tu trouveras quelques informations et activités à faire aux Lofoten.
  • la pêche : Les Lofoten et la pêche, c’est une longue histoire d’amour. Ses eaux sont riches en poissons et beaucoup d’habitants vivent de cette activité. il y a bien sur de nombreux musées et exposition pour te parfaire tes connaissances sur l’histoire de la pêche. Mais tu auras également la possibilité singulière de pêcher et ramener une belle morue à déguster.  Tu peux tenter de te joindre à un bateau de pêche qui te fournit tout le matériel et c’est parti !
  • les photographes. Des paysages aux villages de pêcheurs : tout semble photogénique dans les Lofoten. Et la lumière, si particulière, ajoute beaucoup à la réussite d’une photo. Les amateurs s’en donneront à “clic-joie” si j’ose dire… Chaque point de vue donne envie de sortir son appareil photo. Tu peux également être accompagné par un spécialiste passionné par la photo qui te fera découvrir les endroits les plus remarquables pour un cliché parfait !
  • la randonnée : les Lofoten est un “pays” d’eau mais aussi de montagnes… Alors tu pourras sillonner l’intérieur des terres et avoir des vues rensevrsantes sur des lacs, ou des fjords. Il yen a un peu pour tous les gouts : de la randonnée facile et courte au trek de 2-3 jours avec dénivelé ! On te dit tout sur nos 3 coups de cœur des randonnées dans les Lofoten dans cet article.
  • les chasseurs d’aurores boréales : amis des paysages nordiques en hiver et des aurores boréales, bienvenu aux Lofoten ! L’endroit est particuliermeent propice pour observer ses lumières si étranges. De plus, tu seras gratifié par le paysage hivernal des Lofoten si féérique. Tu peux être accompagné d’un guide bien informé sur les meilleurs spots, à bord de son van, pour observer les aurores boréales.

 

Lofoten : un séjour de combien de temps ? Quel itinéraire pour les Lofoten ?

Nous y sommes restés 12 jours plein. Cette durée nous a semblé bonne, ou en tout cas suffisamment longue pour ne pas être frustrée, voir l’essentiel et quelques coins perdus, ainsi que 2 – 3 jours dans les Versteralen (ce qui fut un peu court à notre gout). En restant 4-5 jours, cela me semble le strict minimum pour un aperçu des Lofoten. Je ne doute pas un instant qu’en restant 2 semaines voire 3 semaines, tu trouveras toujours des coins à voir pour ne pas t’ennuyer ! On te conseille, pour cette durée, de pousser l’exploration aux îles voisines les Vesterålen. Pour les plus assoiffés de terres lointaines et hors sentiers battus, on peut tenter des iles Lofoten peu visitées : Røst et Værøy

Voilà, de façon succincte, quel pourrait être ton itinéraire en fonction de la durée du voyage aux Lofoten :

Itinéraire Lofoten en 4-5 jours :

Il va falloir te concentrer sur “l’essentiel”… C’est peut être le plus beau (mais c’est tellement subjectif !), mais c’est aussi malheureusement le plus fréquenté en été. On te conseille de silloner principalement le sud des Lofoten. Tu peux apr exemple faire une demi journée à Nusfjord, 1 jour à Reine et 2 jours à Å i Lofoten. Ajoute une demi journée à Henningsvær si tu passes par là pour atteindre le sud, ou les plages au nord de Leknes, en particulier Utakleiv ou encore les plages du coté de Flakstad.
A noté qu’en été, ces 4-5 jours peuvent être juste suffisants grâce à la longueur exceptionnelle des jours. En hiver par contre, cela devient trop juste : la durée du jour est courte et les visites rapidement limitées par la tombée de la nuit !

Itinéraire Lofoten en 14 jours :

Une durée idéale pour voir le meilleur des Lofoten du sud au nord, ainsi que quelques endroits hors sentiers battus, et ajouter les Vesterålen !

L’itinéraire pourrait être (dans le désordre… cela dépend de l’endroit où tu atterris/accoste/arrive) :

  • les 5 plus beaux villages des Lofoten, et les alentours immédiats : Å i Lofoten, Reine, Nusfjord, Henningsvær, Hamnøy ! Déjà, là on est bien. Compte facilement 1 semaine.
  • les plus belles plages des Lofoten. Difficile de choisir, tu as l’embarras du choix… On te conseille au moins 3 parmi celles-ci (compte 2 jours) :
    • Kvalvika, à l’ouest de Fredvang (ile de Moskenes). Accessible après 1h de marche (relativement simple). Grande plage de sable blanc.
    • Haukland Beach et Uttakleiv Beach, quasiment l’une à coté de l’autre, Au nord de Leknes. Eaux turquoises si le soleil est de la partie.
    • Bunes Beach. Une plage à 4 km au nord-ouest de Reine, accessible depuis un ferry.
    • Flakstad Beach. Les plages autour du village de Flakstad. Sable blanc et hautes montagnes.
    • Unstad : plage de galets noirs et vagues assez puissantes, à proximité de Eggum. On te conseille d’ailleurs de jeter un oeil sur le village de Eggum, agréable et peu de monde !
    • On peut ajouter le fjord le plus spectaculaire des Lofoten, accessible en bateau : Trollfjord
  • 2 ou 3 randonnées. (compte une demi journée par randonnée). Tu peux tenter :
    • Reinebringen (2h 30 AR, et ça grimpe !) pour son point de vue sur Reine…
    • Munkebu (4 heures, niveau de difficulté moyen). Départ proche de Å i Lofoten. Une randonnée superbe à l’intérieur des terres entre lacs et monts. Pour les amateurs de trek, possibilité de rallonger vers le plus haut sommet des Lofoten : Hermannsdalstinden (compte 2 jours).
  • les Vesterålen. Compte 3 ou 4 jours. Aussi belles que les Lofoten mais les touristes et les villages charmants en moins (sauf Nyksund, plutot joli !). On te conseille donc de visiter les alentours de Nyksund, splendide et de tenter la randonnée de Dronningruta à proximité. Puis direction Andenes (en empruntant la magnifique Fv 976 à l’aller qui passe par Bleik, puis la Fv82 au retour). Rien que la route autour de l’île d’Andøya vaut le détour ! A Andenes, on te conseille, un fabuleux safari à la rencontre des baleines !

Et voilà… ça te fait 14 jours d’un itinéraire des Lofoten et un peu plus pour t’en mettre plein la vue !

Itinéraire Lofoten en 20 jours :

Il faut avouer que les voyageurs restent rarement autant de temps sur les îles Lofoten.  Peut-être à cause du coût d’un tel voyage. Mais aussi parce que après tout, en 5 jours, on peut faire le tour. Les Lofoten représentent 1 227 km² , cela représente la moitié du Luxembourg ! D’après les voyageurs avec qui on a discuté, la durée moyenne tourne autour de 10 jours.

Cela dit, il y a toujours plein de choses à découvrir aux Lofoten et en 2 mois sur place on découvre encore des coins secrets… Si tu disposes de 3 semaines sur places, il serait dommage de se cantonner aux îles principales des Lofoten (Moskenes en particulier). C’est le moment d’ajouter des îles hors sentiers battus accrochées aux Lofoten mais peu visitées :

Værøy

  • Røst : des centaines de petites îles plates, sauvages, battues par des vents puissants  L’essentiel des îles (dont la principale, Rostland est habitée) est constitué de marais, de prairies et… de séchoirs de poissons… L’endroit est prisé des ornithologues !
  • Værøy : c’est en quelque sorte un mini Lofoten (pardon pour le raccourci !)… Petits villages de pêcheurs, fjords, plages dignes des tropiques (l’eau chaude en moins) et montagnes… Une île magnifique

Ces 2 îles, ajoutées au programme de “l’itinéraire des Lofoten en 14 jours” permettent un itinéraire en 20 jours donnant une jolie idée assez complète et variée de tout ce que peut offrir un voyage dans les Lofoten et les Vesterålen !

 

 Quand partir aux Lofoten ?

Toute l’année ! Chaque saison a ses avantages et inconvénients… Bon note tout de même que tu es au niveau du cercle polaire et qu’il fera déjà relativement froid (même si le Gulf Stream adoucit les températures) et humide en été… En tout cas, la saison a forécement une incidence sur tes activités et ton choix d’itinéraire aux Lofoten.

  • En été : la fréquentation est élevée et le coût des hébergements également… Mais c’est durant les mois de juillet – août que tu as le plus de chance d’avoir des jours sans pluie et des températures moyennes supérieures à 12°… parfait pour se baigner non ? Note aussi que les journées sont longues permettant une lumière tard le soir et tôt le matin… voire même “infinie” fin juin et début juillet : c’est le soleil de minuit !
    C’est le moment parfait aussi pour le cyclotourisme. A cette période pas de neige, même si les plus hauts sommets en seront parfois saupoudrés. Pas d’aurores boréales non plus… Mais des randonnées à volonté !
    Pour cette période, partir dans les Lofoten fin juin et début septembre sont à privilégier : tu as tous les avantages de l’été avec une fréquentation touristique plus faible !
  • En hiver : si tu ne peux pas y aller en été, autant choisir l’extrême et y aller en hiver ! Le décor enneigé, les lacs gelés, la mer glacée, les plages blanchies… Un univers à part et une lumière particulière ! Visuellement, c’est magnifique. Et puis c’est le moment parfait pour observer les aurores boréales. Mais tu pourras aussi t’adonner aux randonnées avec raquettes ou au ski !
    En contre partie, couvre toi bien : les températures sont froides : 2° en moyenne, ce qui est finalement assez doux au regard des latitudes ! Le ciel est souvent gris et neigeux/pluvieux. Il y a deux fois plus de précipitation en hiver (110 mm) et on compte en moyenne 20 jours de pluie sur le mois… Les journées sont courtes (voire “éternelles”) fin décembre et début janvier. Mais en février (mois à privilégier en hiver donc !), les jours sont un peu plus longs (9h fin février !) : la lumière rasante est un véritable atout pour les photographes.  Sache aussi qu’à cette période les transports en commun (bus/ferry)  fonctionnent peu. La location de voiture parait quasiment indispensable mais attention à l’état des routes !
  • Printemps / Automne : pour toutes les bonnes raisons évoquées en été ou hiver, on a une préférence pour ces 2 périodes et un peu moins pour le printemps et l’automne. Mais après tout, si tu es chanceux, tu pourras voir encore des aurores boréales, ou profiter du spectacle d’un décor enneigé sans les touristes ! C’est une question de chance et la météo une science incertaine… Avouons-le, printemps et automne ne sont pas les saisons que l’on conseille même si Les Lofoten sont tellement belles que l’on tombe sous le charme à n’importe quelle période de l’année.

 

Voyage Lofoten en pratique : conseils

Comment venir aux Lofoten ?

Bah à la nage. Hop c’est parti pour le maillot de bain. Tu commences depuis les plages de la Manche, tu contournes tranquillement le Royaume-Uni, tu longes la cote sud Norvégienne… Et après quelques mouvements élégants de brasse plus tard… et encore plus tard…  Non oublie.

Avion + voiture : c’est le + simple. La brasse aurait été plus écologique, mais c’est trop long. Avion + vélo c’est pas mal aussi. Bon on fait le point :

En avion

Si tu souhaites atterrir à proximité des Lofoten tu peux rechercher les vols vers Bodø : c’est une grande ville avec un port et un aéroport important, qui se trouve à une cinquantaine de km au sud-est des Lofoten, sur le “continent”. Depuis la France ou la Belgique, tu auras souvent une escale à Oslo (ou parfois Stockholm). Le trajet total dure environ 6h de avec le temps d’escale. Compte environ 300 euros (parfois un peu moins). Tu peux faire tes recherches avec Momondo ou Skyscanner ce sont des comparateurs de prix de vols qui t’aideront à trouver les meilleure offres. En tout cas, c’est ceux que l’on utilise et on en est content !

Ensuite, à Bodø, tu pourras prendre

  • un avion vers Leknes (compte 100 euros, trajet 30 mns)
  • un ferry : le moins cher est d’effectuer la traversée Bodø – Moskenes qui dure environ 3h 15 et coûte environ 85 euros pour une voiture avec 2 adultes. Sans voiture, compte environ 30 euros par personne. Tu peux trouver les tarifs et horaires exactes ici : http://booking.torghatten-nord.no/
  • la voiture. Tu peux la mettre dans le ferry Bodø – Moskenes ou faire un (long) trajet vers le Nord (direction Narvik) et traversée quelques ponts et un passage de fjord en bac (ferry) pour arriver 9h30 plus tard à Leknes. Si tu trouves des prix corrects, il est plus confortable et plus court de prendre le ferry.
    Nous concernant, on a choisi d’atterrir en Suède (Luleå) et de faire le (long) trajet vers les Lofoten : environ 11h… L’avantage est que la Suède offre des prix bien plus intéressants au niveau de la location de voiture… A toi de comparer ! Tu peux utiliser le lien rental car pour faire tes recherches d’offres de location de voiture en Suède et en Norvège. On t’en dit un peu plus dans notre article “Comment aller en Norvège pas cher ?
    Si tu viens de ce coin de la Suède, il est possible d’éviter les ferry et de ne prendre que des ponts !

 

En voiture 

Depuis la France ou la Belgique, c’est pas tout près… Mais après tout, cela peut constituer un road trip exceptionnel en traversant les paysages des Pays-Bas puis, du Danemark, de la Suède ou du Sud de la Norvège. On a même rencontré des voyageurs qui faisaient le chemin France – Cap nord de la Norvège en van… Alors pourquoi pas ? Bon compte tout de même une quarantaine d’heures de route et 3700 km de goudron à avaler (depuis Paris). A noter qu’il est possible de remprunter que des ponts et jamais de Ferry.

 

En train

Euh… tu es sur ? C’est vraiment pas l’option la plus simple et la moins chère… Mais c’est possible ! Le trajet classique serait Paris-Copenhague-Goteborg-Oslo-Bodø… Si tu es détenteur d’une carte de réduction de train en Europe type interail, pourquoi pas ? Et puis ça peut être une jolie occasion de visiter les villes-escales ! De toute façon, le périple Paris-Oslo n’est faisable en une journée, et tu devras probablement passer la nuit dans une “ville intermédiaire” (probablement Copenhague). Il te faudra facilement 2 à 3 jours au plus rapide pour faire l’ensemble du trajet.

 

Comment se déplacer aux Lofoten et  Vesterålen ?


Pour cet itinéraire dans les Lofoten et Vesterålen, nous avons choisi de voyager en voiture de location. Les Lofoten et Vesteralen  sont deux îles petites : la voiture mais aussi le vélo sont deux très bons moyens de locomotion. On trouve également des bus sur l’île.

La voiture 

Nous avions choisi la location de voiture (depuis la suède) pour parcourir les îles. Notre location de voiture depuis la Suède a permis de faire baisser le coût de location de voiture. En Norvège les prix sont très élevés.

Cet itinéraire Lofoten nous a fait parcourir 565 km (hors trajet Suède Norvège) environ en 12 jours. C’est surtout le trajet des Lofoten vers les Vestarelen qui prend le plus de temps (200 km et 4h de route pour aller de Moskenes à Sortland, l’entrée des Vesterålen). De façon générale, les routes sont en très bon état, aucun problème de conduite et les distances entre chaque point d’intérêt sont courtes. La circulation peut être assez intense en été en particulier aux abords des lieux les plus touristiques.

Si tu comptes louer une voiture aux Lofoten, on te conseille de réserver tôt : l’offre est assez limitée et la demande importante en haute saison. Tu peux faire ta recherche ici pour trouver les meilleure offres :

 

Road Trip Norvège îles Lofoten et Vesteralen

Location de voiture depuis la Suède : bon plan pour aller dans les Lofoten ?

Le bus

On trouve une ligne de bus régulière : la ligne 300. Elle part de Narvik et va jusqu’à Å i Lofoten (et inversement). Entre autre, il y a un arrêt à Svolvær, Leknes, Fredvang, Hamnøy, Reine, Moskenes ferry. Il y a quelques inconvénients :

 

Ferry Lofoten

Il y a bien sur les ferry qui vont vers les Lofoten, en particulier le Bodo-Moskenes, bien pratique. Mais il y a aussi quelques lignes pour passer d’un point à l’autre des Lofoten. Difficile de tout décrire mais voici quelques exemples :

 

Le vélo

Voilà une excellente idée pour rester en contact avec la nature : un moyen de locomotion économique et écologique ! On peut en louer à la journée, sur place. Mais visiter une grande partie de l’île sur plusieurs jours et également prisé. Cela est cependant destiné aux personnes assez sportives. Le dénivelé est faible mais il y a souvent des petites pentes montantes, et qiuand on est chargé (et contre le vent !) ce n’est jamais évident.  Il va falloir faire également avec la météo capricieuse des Lofoten et prévoir de quoi se protéger de la pluie.

La location de vélo est chère… Cela peut valoir la peine d’étudier le prix de son propre vélo en soute dans l’avion.

Les cyclistes seront prudents lors de la traversée de tunnels ou près des zones touristiques où les camping-cars peuvent être nombreux.

 

A pied !

Quelle bonne idée également ! Les Lofoten sont un pays de paysages et la randonnée est une excellente activité ! Mais il faut avouer qu’il y a peu de trekk sur plusieurs jours. Et même si les Lofoten sont des petites îles, elles sont tout de même très (trop) grandes pour les visiter uniquement à pied. L’idéal est donc de rejoindre les différentes zones en bus/voiture/vélo puis de faire des randonnées à la journée !

 

Quels papiers administratifs pour un voyage les Lofoten ?

Les mêmes qu’en Norvège… Logique. La Norvège ne fait pas partie de l’Union européenne, mais appartient à l’espace Schengen. Pour les ressortissants de l’Union européenne et de la Suisse, pas besoin de passeport lors de ton voyage aux Lofoten. La carte d’identité en cours de validité est acceptée (attention pour les français : la prolongation de 5 ans des cartes d’identité périmées n’est pas acceptée).

 

Quelles précautions ?

Sécurité 

Bah alors là… C’est un des points positifs de la Norvège. Peu de choses à craindre. La Norvège et les Lofoten sont très surs : cela en fait une destination parfaite pour les personnes angoissées sur les risques en voyage et désirant partir seules ou les familles avec jeunes enfants.

Allez, tout de même, quelques point de vigilance :

  • la météo. Il faudra bien se protéger du froid et de l’humidité.
  • quelques moustiques et moucherons mordeurs ( Hein !? on appelle cela les Midges. Les voyageurs qui sont passés par l’Ecosse connaissent)… Rien de bien méchant et ils restent rares. C’est surtout en été, à la tombée de de la nuit et quand il y a peu de vent que l’on peut être incommodé.
  • Le bivouac est autorisé. Malheureusement, un peu à l’image de l’Islande juste avant qu’elle ne l’interdise, les habitants des Lofoten sont de plus en plu excédés par rapport aux abus des campeurs.  Il est essentiel (faut il vraiment le rappeler ?) de ne laisser aucune trace et de se tenir loin des habitations. Si tu comptes t’installer sur un terrain privé, tu dois avoir l’autorisation du propriétaire.

 

Santé

Aucun point d’attention particulier ! Tout va bien. Si tu t’y connais en champignons ou baies, tu peux en ramasser (sauf dans les zones protégées).

 

Quel budget pour un voyage aux Lofoten ?

Oui, ça c’est un épineux problème. On t’invite à nouveau à te référer à notre article : “Norvège pas cher“. Si tu as un budget limité, tu peux tout de même choisir la destination des Lofoten bien sur ! mais il va falloir s’accomoder de quelques contraintes notamment sur le confort en privilégiant :

  • le camping (compte facilement 20 euros pour une tente 2 personnes) voire le bivouac sauvage (gratuit)
  • la nourriture pas chère en s’approvisionnant dans les supermarchés. A dieu les restos.
  • un transport économique (à vélo, à pied, en bus … La location de voiture, c’est à condition de trouver une super offre – peut etre en suède ? – et d’être à plusieurs pour partager les frais). Compte environ environ 2€ le litre d’essence. Dans les Lofoten, nous avons parcouru un peu moins de 600 km en 12 jours, soit 70 euros d’essence.

Dans ce mode baroudeur, compte un budget de 50 euros/personnes et par jour.

En mode plus confortable avec hébergement “en dur” dans un adorable chalet et location de voiture en Norvège, il faut tabler sur :

  • 80 euros/j pour la location d’une petite voiture et environ 70 euros d’essence pour 600 km.
  • 140 euros/jour la location moyenne d’une rorbu douillet 2 personnes
  • 30 euros par personne pour un plat/dessert dans un petit resto pas trop cher.
  • quelques activités, achat de souvenirs, bonne pâtisserie ou café…

Dans ce cas, en mode voyageur-confort, si vous êtes 2 , compte 150 euros par jour et par personne. 

On a eu le toupet, une fois, de négocier le prix d’un logement ! Cette pratique est, avouons le, très rare dans la culture norvégienne. Mais cela a marché pour nous ! 2 nuits à 140 euros au lieu de 160… Bah 20 euros de gagner, ça nous a permis de nous acheter une bouteille d’eau (non, je plaisante…).

Si tu désires te faire plaisir, tu trouveras des rorbu de luxe pour 4 personnes ou plus et tu pourras voyager dans une voiture plus spacieuse. Dans ce cas : pour le budget : “sky is the limit” comme on dit. Ah non Émilie me dit que ça se dit pas trop. Bon tant pis, je l’ai mis entre guillemets.

 

feu de camp, plage des Lofoten, bivouac lors d'un voyage aux Lofoten

Bivouac et feu de camp pour les petits budgets !

 

 

Exceptées la randonnée (ouiiii c’est gratuit !) les activités guidées ou organisées sont assez chers mais peuvent offrir des expériences inoubliables.  Voici quelques idées dans le point suivant

 

Quelles activités organisées pour un voyage aux Lofoten ?

Les Lofoten ne manquent pas d’activités surtout extérieures. Il y a , certes, quelques musées, mais la beauté des îles se trouvent en extérieur ! Alors kayak, croisière pour voir un fjord, randonnées en raquette, guide photographe pour trouver des lieux secrets et prendre de beaux clichés… Il y a de quoi faire ! En voici un florilège :

Où dormir lors d’un voyage aux Lofoten ?

Dans les plus beaux villages des Lofoten bien sur ! On te dit tout dans cet article : “nos villages préférés des Lofoten – où dormir ?“. Tu sauras tout sur nos coups de cœur logement dans les villages de Henningsvær, Nusfjord, Reine, Hamnøy et Å i Lofoten, Ainsi qu’un logement de charme à Nyksund dans les Vesterålen ! Pour ceux qui choisissent le camping, on décrit également quelques campings officiels des Lofoten que l’on a aimés.

De façon générale, les 4 options “où dormir dans les Lofoten” les plus utilisées sont :

Les hôtels :

Les hôtels : il existe plusieurs hôtels en particulier dans les “grandes” villes des Lofoten (Leknes et Svolvær). Les prix sont élevés : difficile de trouver une chambre double à moins de 100 euros la nuit.

Les rorbuer :

Ce sont les cabanes de pêcheur typiques des Lofoten ! Elles ont du charme et sont souvent peintes en rouge et construites sur pilotis. Difficile d’en trouver à moins de 70 euros. Cela dit il faut tenter ce logement si particulier au moins une fois dans ton voyage si tu en as le budget ! On trouve souvent les rorbu les moins chers à l’intérieur de certains campings. On te conseille de réserver à l’avance ! Voici nos préférés :

  • Henningsvær : Tobiasbrygga, appartements avec vue sur le port.
  • Nusfjord : Lofoten Cottages, petits cottages assez chers mais à l’emplacement fantastique. Nusfjord Arctic Resort : des cabanes de luxe avec jacuzzi extérieur.
  • Hamnøy :  Reinefjorden Sjøhus, rorbuer charmants, avec des larges fenêtres donnant juste en face de la mer !
  • Reine : May’s Apartments, appartement charmants, bien placés, proche du port et du centre de Reine. Maybua : une maison douillette plutôt luxueuse sur pilotis.
  • Å i Lofoten : Terjes waterfront Cabin, un beau rorbu confortable avec une large terrasse sur pilotis. Å Rorbuer : cabanes cosy, bien décorées avec l’emplacement remarquable et une belle vue sur la mer.
  • Nyksund (Vesteraln) : l’Aurora suite. Un loft magnifique, légèrement surélevé avec une vue superbe.

 

Les auberges de jeunesse :

Oui oui, il y en a ! En plus, en Norvège, pas de limite d’âge ! On en trouve 3 :

  • l’auberge de jeunesse A I Lofoten  dans le village A i Lofoten (comme c’est bien fait) qui propose des lits en dortoir (environ 35 euros)
  • l’hôtel Furu hostel qui propose des lits en dortoir (4 à 6 personnes) un peu avant Bostad (environ 35 euros)
  • l’hôtel Lofoten Gate Hostel avec dortoir, du coté de Lødingen. Environ 50 euros

 

Les campings :

ils sont nombreux, difficile de tous les citer ! On te conseille vivement d’arriver pas trop tard dans la journée (voire en début d’après midi en été) pour trouver de la place. Compte une vingtaine d’euros pour une tente et 2 personnes. Le camping est une bonne idée pour rester proche de la nature et maitriser son budget, tout en ayant accès à des douches (parfois payantes en plus) et à des salles communes. Pour les plus téméraire : le bivouac sauvage. Quand on est en voiture ou en vélo c’est encore mieux : ça permet de s’éloigner des lieux touristiques et des lieux d’habitations. Encore une fois, même si le bivouac sauvage est autorisé, il est primordial de ne laisser aucune trace et d’être bien respectueux des règles pour éviter d’excéder la population locale (qui se plaignent de plus en plus face aux abus et ils ont raison).
Pour le plaisir : un “camping avec tente de luxe” sur une petite île en juste en face des Lofoten (l’île de Skrova également appelée le Hawaï des Lofoten) : le rêve ! On adoré…. Tu peux réserver ici sur lofoten-beach-glamping.

Voici une carte pour t’aider à trouver ton bonheur lors de ton voyage aux Lofoten :



Booking.com

 

plus beaux villages LofotenNorvège pas cher budgetKayak NorvègeRandonnées Lofoten

 

Kirghizistan :

voyage en pays nomade

Et on se prend à rêver d’être un chercheur de lacs turquoises, de forêts d’émeraude ou de jailoos aux airs de steppes mongoles.

Géorgie :
entre Asie et Europe

La Géorgie a cela de fascinant : le mélange des genres.

Népal :
Des mythes, des Dieux,
des montagnes et des hommes

Sur les chemins des hauteurs, les drapeaux à prière claquent dans le vent. Les nuages échangent des secrets avec l’Himalaya et le marcheur voudrait entendre.

Norvège des Fjords :
La 8ème merveille du Monde ?

entre montagnard-marin ou marin-montagnard, la chamade du cœur balance

Iles Lofoten et Vesteralen :
ou les atolls du cercle polaire

Ces îles délicieuses sont souvent classées parmi les plus belles du monde.

Bali :
l'ile des Dieux

Volcans, rizières, temples, cuisine, plages, danses et massages traditionnels... Pas mal comme programme, non ?

Sumatra :
Hors des sentiers battus

Sumatra grande ile d’indonésie est un florilège de plages exotiques, de lacs volcaniques, de jungles et de rizières… Les traditions sont encore fortes et l’aventure (la vraie) à portée de doigts.

Jordanie :
Joyau du Moyen-Orient

On t'emmène à travers ses vallées, ses canyons, ses déserts, sa mer morte ou rouge et une des plus belles merveilles du monde : la cité Nabatéenne de Petra... Accueil chaleureux et thé à volonté !

Hong Kong :
Ville trépidente d'Asie

Gratte-ciels immenses, vie nocturne animé, temples envoûtants, plages exotiques, marchés traditionnels... Hong Kong, influencé par l'ancienne colonie britannique et la Chine, cultive tout et son contraire...

previous arrow
next arrow
Slider

Tags : voyage Lofoten itinéraire Lofoten, budget Lofoten,; se déplacer aux Lofoten, les activités aux Lofoten, où dormir aux Lofoten

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut