Népal

Des mythes, des Dieux, des montagnes et des hommes

C'est où ?

L’encens s’envole en volute sous la lumière feutrée du temple sacré. Les pèlerins et les moines tournent d’une main les mantras des moulins. Les marchés colorés s’animent et on s’arrête pour un sourire, un bonjour – “Namasté !”
Sur les chemins des hauteurs, les drapeaux à prière claquent dans le vent. Les nuages échangent des secrets avec l’Himalaya et le marcheur voudrait entendre. Immobile, le sommet attend. Il parait presque à porter de souffle pendant que les sherpas dépassent les rêveurs. Au fond des vallées éloignées, les villages ouvrent des bras en grand, abreuvent d’images nos yeux ébahis, assouvissent notre curiosité d’un Népal mythique.

Népal

Katmandou

Katmandou, on déteste. C’est une ville brouillonne et poussiéreuse avec sa circulation intense, et ses rues bondées. On s’agace des klaxons, de l’air vicié, de l’urbanisation moderne défigurante et délabrée… Et puis, au détour de l’agitation, on découvre un temple à l’allure de havre mystérieux qui attire comme un aimant. On se perd dans les dédales bienveillantes de la vielle ville. On débouche sur une cour intérieure de linges qui sèchent et de cuisines épicées. Notre idée occidentale de l’ordre bien propre et bien rangé s’en trouve contestée. On commence à entrevoir le chaos de la capitale Népalaise comme une possibilité acceptable et joyeuse. Les sites sacrés de Swayambunath ou de Bodnath émerveillent. On s’éternise, bouche bée devant les rituels funéraires de Pashupatinath. ça y’est : le charme agit, lentement, emplit nos veines jusqu’au cœur. La vie est là : subtile, décourageante, excitante. Katmandou, on adore.

Voir la galerie
site de Swayambunath et ses templesmoulins à prières que l'on tourne de la main droitekatmandou vue générale

Népal

le massif des Annapurnas

♥Au cœur de l’Himalaya majestueux du Népal, 7 sommets culminent fierment jusqu’au ciel. Parmi eux, à 8091m, l’Annapurna1, pointe à la dixième place des plus hauts sommets du monde.
La région abonde de paysages variés : rizières vertes ou jaunies qui tapissent les plaines, glaciers blancs aux pentes vertigineuses, zone quasi tropicale ou presque polaire… Tout change selon l’altitude.
Au delà des paysages, les constructions humaines fascinent : ponts suspendus bariolés des drapeaux, villages colorés nichés au creux des vallées, monastères perdus empreints de spiritualité et de bouddhisme, maisons traditionnelles tibétaines, moulins à prières et mantras…
Et au dela des constructions humaines : les gens. Les sourires généreux des enfants, la rencontre d’ethnies différentes, l’accueil bienveillant des villageois, le courage des sherpas…
Aussi, c’est la région du Népal des treks : courts, longs, faciles ou compliqués… Il y en a pour tous les goûts. La vallée de Manang et du Mustang se prêtent à des randonnées courtes dans des paysages sublimes de moyenne montagne.
On t’emmène, dans l’article suivant, sur l’un des treks les plus réputés au monde : le tour des Annapurnas.

Voir la galerie
vers le Tilicho lake, chemin enneigéTemple sur le chemin du tek des annapurnapaysage népal montagnesdeux enfants du népal croisé sur le trek des annapurna

Népal

Pokhara

Cette ville du Népal s’anime de restaurants aux délices d’un peu partout. Les bars branchés ou décontractés s’étendent en terrasses ombragées et cocktails de jus de fruits. Si proche, les silhouettes des Annapurnas se parent de couleurs orangées à l’aurore ou au crépuscule. Peut-on faire plus photogénique ? Au bord de la ville, des barques multicolores voguent sur les eaux troubles du lac Phewa. Le tour du lac dévoile des collines boisées, des villages tranquilles et la surprenante pagode de la Paix. Si la nonchalance de Pokhara t’ennuie, tu pourras toujours t’adonner à des sports extrêmes comme le parapente. de quoi pimenter un voyage au Népal ! Si, au contraire, les bords du lac Phewa te semblent trop touristiques, tu pourras trouver du calme sur le lac Begnas Tal, non loin.

Voir la galerie
barques colorées sur le lac Phewa à Pokharahimalaya, massif annapurna au lever du soleilPagode de la paix, Pokhara

Népal

TREK
Tour des Annapurnas

c’est parti pour un parcours de plus de 200 km dans l’Himalaya mythique à la découverte de paysages si variés que des milliers de mots n’y suffiraient.

COUP de COEUR
Pashupatinath

Ce n’est pas la visite d’un temple de plus. C’est un périple déroutant. C’est un voyage chaotique au cœur de l’hindouisme sacré. C’est une initiation captivante, étonnante, parfois dérangeante.

previous arrow
next arrow
Slider

Voyage au Népal : Bilan de l’itinéraire

L’avis de Michael

Un voyage au Népal est idéal pour les voyageurs peu regardants sur le confort qui aiment faire des treks en haute montagne ou s’imprégner de la culture Népalaise et sa religion. Et ils ont raison : beauté des montagnes, temples, spiritualité et culture bouddhiste et hindouiste sont les atouts majeurs de ce pays. mais il faut ajouter aussi le sourire et l’accueil exceptionnels des Népalais.

stûpa Bodnath sanctuaire Népal

Stûpa de Bodnath, le plus grand du monde, vu d’en bas

Mon itinéraire de 18 jours était essentiellement tourné vers le trek des Annapurnas, qui m’a pris environ 12 jours.

Une déception ? La pollution de Katmandou. Certaines rues à la circulation intense sont presque irrespirables. Des locaux et de plus en plus de touristes portent des masques. Une autre déception est la construction galopante des routes sur le tracé du tour des Annapurnas… Quel dommage ! Il faut s’informer sur les itinéraires bis pour les éviter.

Un coup de cœur La visite de Pashupatinath m’a profondément marqué. Ce n’est sans doute pas aussi grandiose que Varanasi en Inde mais c’est assurément un moment émouvant lors d’un voyage au Népal.

Pour un coup de cœur lors du trek du tour des Annapurnas, comment ne pas évoquer le passage du col Thorong-La, point culminant du tour ? Cela dit, mon coup de cœur va à la découverte des villages d’influence tibétaine comme Pisang ou Ngawal dans la vallée de Manang et ses paysages de montagnes exceptionnels à 5 jours de marche du départ traditionnel du trek.

Et si le voyage au Népal était à refaire ?

Je n’ai eu qu’une vision partielle du Népal puisque l’essentiel de mon itinéraire était consacré au trek. Je ne le regrette pas : ce tour des Annapurnas fut une expérience inoubliable. Du coup, seuls 5 jours ont été consacrés à Katmandou et Pokhara. C’est le minimum ! Alors si un voyage au Népal était à refaire, sans doute ajouterai-je  quelques jours de plus pour découvrir la jungle du Népal dans le parc national du Chitwan par exemple…

Concernant le tour des Annapurnas, ce n’est pas le seul trek au Népal et probablement pas le plus joli depuis que la construction de routes gâche dorénavant quelques portions de marche. Malgré cela, il reste classé comme un des plus beau trek au monde. Alors à toi de voir : le tour des Annapurnas ou un des nombreux autres treks ? Difficile d’avoir une réponse tranchée et adaptée à tous les goûts !

 

Quelques informations pratiques sur ce voyage au Népal

Le transport :

J’ai effectué beaucoup de mes déplacements en bus local pour des longues distances ou en taxi pour les courtes distances. Dans les 2 cas ce n’est pas cher du tout. Pour le bus local, il faut s’attendre à des péripéties, de l’attente et de l’inconfort ! Mais on finit par arriver à bon port. Enfin, à bonne montagne…

Le budget :

C’est vraiment pas cher. En négociant, on peut se loger pour un euro la nuit ! N’oublie pas que tout se négocie. Cela dit, certaines dépenses peuvent être (relativement) élevées et difficilement négociables comme par exemple le prix demandé par des agences pour organiser des treks : cela peut monter jusqu’à 50 euros par jour…

Au final, en “indépendant”, le Népal est une destination très bon marché et on peut trouver des billets d’avion pour katmandou à moins de 400 euros.

 

Népal, en cœurs

Ces notations ne reflètent que nos impressions (subjectives) générales de la destination. Elles vont de 0 à 3 cœurs :

  • Intérêt des treks/randonnées : ♥♥♥♥♥
  • Beauté des paysages :  ♥♥♥♥
  • Gentillesse/accueil : ♥♥♥♥
  • Variété des paysages : ♥♥♥
  • Intérêt culturel♥♥♥
  • Budget : ♥♥♥ 
  • Aventure/hors sentiers battus : ♥♥♥
  • météo (avril) : ♥♥♥
  • Sécurité : ♥♥
  • Beauté des villages : ♥♥
  • Cuisine : ♥♥ 
  • Facilité transport : 

 

 

 

Kirghizistan :

voyage en pays nomade

Et on se prend à rêver d’être un chercheur de lacs turquoises, de forêts d’émeraude ou de jailoos aux airs de steppes mongoles.

Géorgie :
entre Asie et Europe

La Géorgie a cela de fascinant : le mélange des genres.

Népal :
Des mythes, des Dieux,
des montagnes et des hommes

Sur les chemins des hauteurs, les drapeaux à prière claquent dans le vent. Les nuages échangent des secrets avec l’Himalaya et le marcheur voudrait entendre.

Norvège des Fjords :
La 8ème merveille du Monde ?

entre montagnard-marin ou marin-montagnard, la chamade du cœur balance

Iles Lofoten et Vesteralen :
ou les atolls du cercle polaire

Ces îles délicieuses sont souvent classées parmi les plus belles du monde.

Bali :
l'ile des Dieux

Volcans, rizières, temples, cuisine, plages, danses et massages traditionnels... Pas mal comme programme, non ?

Sumatra :
Hors des sentiers battus

Sumatra grande ile d’indonésie est un florilège de plages exotiques, de lacs volcaniques, de jungles et de rizières… Les traditions sont encore fortes et l’aventure – la vraie – à portée de doigts.

previous arrow
next arrow
Slider

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut