Zaanse Schans

le village aux moulins

Zaanse Schans, c’est un musée à ciel ouvert, une fenêtre sur la force du vent au service de l’homme.

A quinze kilomètres au nord d’Amsterdam, déambuler à Zaanse Schans offre un bond dans le quotidien du 17ème siècle.
A cette époque, la région comptait plus de 1000 moulins. Claude Monet était séduit. Il écrivait : « Zaandam est particulièrement remarquable et il y a à peindre pour la vie ; des maisons de toutes les couleurs, des centaines de moulins et de ravissants bateaux. »

Plus tard, une association lance un projet de restauration et de sauvegarde du patrimoine, entre 1961 et 1974. Merci à elle !
Les quelques moulins et bâtiments restant sont déplacés à Zaanse. Le site devient un musée de plein aire, classé au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Un musée oui, mais pas seulement. Les promeneurs cohabitent avec les habitants du lieu. Ne te prends pas pour Don Quichotte, il y a quand même des gens qui y vivent !

Les 8 principaux moulins, au bord de l’eau, sont les stars superbes de la visite. Il y a des moulins à huiles (comestibles ou de peinture), le moulin scierie, le moulin aux épices.
Tu peux aussi découvrir des maisons traditionnelles, une distillerie, un atelier de tissage, de fromages… et bien d’autres choses encore.

ecomusée Zaanse Schans
Village typique des pays bas
Maisons traditionnels pays bas
Village classé à L'UNESCO
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
ArrowArrow
Slider

 

Tu fais quoi lors de ta visite à Zaanse Schans ?

Tu te faufiles à travers les maisons typiques en bois vert, les petits ponts, les ateliers artisanaux. Tu profites d’un banc sur les docks pour admirer les moulins tourner leurs bras qui se reflètent dans l’eau. Tu goûtes le fromage local. Tu craques pour des sabots, ou pas. Tu te restaures. Tu flânes. Tu photographies.

Fromage de Hollande

La Ferme fromagère de Zaanse Schans

Combien de temps dure la visite ?

La ballade se fait en quelques heures. Plusieurs parcours sont proposés, à pied ou en vélo (location possible sur place). Tu peux aussi rejoindre un bout à l’autre du village en bateau pour quelques euros.
Si on t’assure que ce charmant village vaut la peine d’être exploré, ne t’attends pas à être seul à avoir cette idée. Les lieux sont convoités (Ouverture de 10 à 17h).

 

Comment aller à Zaanse Schans ?

En transport en commun, depuis Amsterdam, tu peux prendre le train à la gare centrale (20min). Les liaisons se font plusieurs fois dans la journée. Il te faudra ensuite faire 15 min de marche pour rejoindre Zaanse Schans à pied, c’est bien indiqué.
Toujours de la gare centrale, tu peux prendre le bus 391. Il t’amène directement sur le site. Le temps de trajet est de 40 min et il y a un bus toutes les 15 min.

En vélo, c’est également possible, mais il paraît que la ballade depuis Amsterdam n’est pas très jolie. Sur place, il y a quelques balades en vélo à faire, qui sont balisées. En parlant pédalage, as-tu lu notre proposition d’itinéraire pour découvrir le port d’Amsterdam en vélo ?

En voiture, le village est situé à Zaandam. Il y a un parking à l’entrée. Attention, avant de quitter les lieux, règle ton dû (aux bornes, à l’entrée).

 

Combien coûte une visite de Zaanse Schans ?

C’est gratuit, sauf s’il te prend l’envie de visiter l’intérieur des moulins. Et sauf le parking.
L’entrée d’un moulin te coûtera 4 euros et 2 euros pour les 6 à 12 ans.
La «Zaanse Schans card » donne la possibilité d’accéder au Zaanse Museum, aux ateliers traditionnels, à un moulin, et à des réductions pour le parking et les restaurants. Elle coûte 15 euros par adulte et 10 euros pour les enfants de 4 à 7 ans.

Slider

 

Tu veux partager l’article ? Ou t’inscrire à notre Newsletter ?

         

Si tu le souhaites, mets des p’tites étoiles à cet article (que tu as adoré évidemment..!)

Zaanse Schans aux Pays-bas, le village aux moulins
4.5 (8 votes)

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

 

 

C’est lors de notre escapade aux pays-Bas que nous avons visité ce village. L’itinéraire de 4 jours est à découvrir ici :

Amsterdam et ses environs

 

 

 

 

 

 

A propos

Les pieds bien ancrés et la tête dans les nuages : c’était moi.
Je rêvais surtout d’ici : ailleurs, ça ne peut pas être pour moi.
Maintenant, l’envie de nature et le goût du défi : c’est à moi
Les pieds en mouvement et la tête dans les nuages : ça c’est moi.

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut