Visiter Dubrovnik en Croatie

la perle de l’Adriatique

Perle nacrée, perle rare, perle précieuse… Toutes les perles pourraient merveilleusement convenir pour décrire Dubrovnik, étape incontournable lors d’un voyage en Croatie. Les lacs de Plivitce sont un miracle de la nature. Split est un livre historique. Zagreb est un bonheur culturel. Dubrovnik est une perle, un enchantement pour les yeux, un souvenir inoubliable. Serait-ce la plus belle ville d’Europe ? Certains le pensent tellement fort, que je les ai entendus d’ici, en écrivant ces quelques mots pour visiter Dubrovnik.

Un week-end à Dubrovnik est exceptionnel. La cité radieuse est de taille humaine. C’est surement un peu court, mais un itinéraire de deux jours à Dubrovnik est suffisant pour voir plusieurs points d’intérêt, d’autant plus que la ville peut se rejoindre rapidement depuis n’importe quelle grande ville d’Europe.
Imaginez un instant, je tâche de vous planter le décor. Déjà, prenez une falaise. Pas une falaise sombre et dramatique comme en Irlande (même si elles sont magnifiques). Non, une falaise de roches claires, tachetée de buissons d’émeraude. Bien… maintenant, faites dévaler les pentes en direction de la mer. Mais pas n’importe quelle mer ! Pas le gris-vert (comme disait Souchon) de la mer du Nord (pardon les nordistes ! je suis du Nord, et j’adore ma région, je vous jure !). Non, choisissez une mer azurée. Une mer d’un bleu si intense qu’on y plongerait même en hiver. Ok, nous y sommes presque : le minéral et l’eau sont en place, le décor est planté, manque la perle. Nichée entre pierre et mer, une cité lumineuse s’est fait une place : Dubrovnik…

Des remparts majestueux, telle une mini muraille de Chine, se dressent bienveillants, autour de la ville. Elles ont joué à la perfection leur rôle protecteur. La ville est restée intacte et a traversé les siècles sans une égratignure ou presque. Un miracle temporel.
À l’intérieur des remparts s’est blottie une architecture remarquable. Églises divines, palais majestueux, maisons ornées de belles façades, petites places à la dolce vita, rues sans voitures… Et tout cela s’embrasse dans une danse folle de couleurs exceptionnelles où dominent le blanc crème des pierres et l’orange des tuiles.
Un voyage à Dubrovnik est un spectacle fascinant pour les yeux, qui refusent de se fermer devant tant de belles choses à voir. C’est donc les yeux grands ouverts que l’on flâne dans ces dédales de grandes ou petites rues, à la rencontre de trésors cachés ou de monuments historiques. On finit par aboutir sur le port de plaisance, entouré de forteresses.  La vue est saisissante sur le bleu de l’horizon, haché par quelques jolies îles éparses. Des bateaux ancrés près des quais tanguent à peine. Ils font escale dans le port de Dubrovnik, et ont bien de la chance ! L’enchantement est total…

Un peu plus loin, la plage de Dubrovnik, pas très grande, nous permet de savourer un peu de farniente sous le soleil généreux du sud de l’Europe. Au fur et à mesure que le soleil descend sur la mer, la ville se pare de lumières dorées ou ocres… Et l’ambiance de la plage devient festive. Cocktail à la main, pieds dans l’eau, on savoure le bonheur d’être là, lors d’un weekend à Dubrovnik.

Que faire à Dubrovnik ? Que voir à Dubrovnik ?

Visiter Dubrovnik, c’est la promesse d’un intense séjour en Croatie ! Voici nos incontournables de Dubrovnik :

Visiter les remparts de Dubrovnik

Tu ne sais pas que faire à Dubrovnik, et par où commencer ? Alors, ta visite débute dans les remparts ! Édifiées au Xème siècle, elles enlacent la ville de ses murs. Elles épousent aussi de façon étonnante le relief accidenté de cette partie de la côte Adriatique. Il n’y a que le port qui n’est pas ceint par cette muraille. Vous pouvez accéder au sommet de ses remparts et en faire le tour. Et c’est là que la visite devient intéressante ! Prendre de la hauteur (25m environ) permet d’avoir un point de vue réjouissante sur la ville. Et il y a de quoi faire : 2km de “ronde” pour s’émerveiller de ce panorama sur les toits ! Malheureusement, la visite n’est pas donnée : compte environ 28 euros pour y accéder. C’est cher, mais ça en vaut la peine…

Arpenter la Stradun

Impossible de résister à l’attraction de cette grande artère lors d’un voyage à Dubrovnik. Elle emmène les visiteurs de la porte Pile à la porte Ploče dans un enchainement de cafés, de petites terrasses ensoleillées ou ombragées, de boutiques de souvenirs et de restaurants. Ce n’est pas forcément là que tu feras les meilleures affaires, mais c’est une rue inévitable lorsqu’on visite Dubrovnik. Pour les passionnés de beaux monuments et d’architecture, le bonheur se trouve sur les façades des grandes maisons. L’harmonie est parfaite : tous les immeubles ont été construits dans le même style qui fait honneur au baroque. En te rapprochant de la porte Ploče, à l’est, tu pourras admirer la colonne d’Orlando, l’un des plus anciens monuments de Dubrovnik. Plus en hauteur encore, tu découvriras le beffroi, beaucoup plus récent lui. Il a été construit en 1929, mais copie l’ancienne tour qui avait été endommagée lors d’un séisme.

Si la Stradun est un incontournable de Dubrovnik, il faut oser se perdre dans les petites rues perpendiculaires. Elles sont moins fréquentées et débordent de charme et de trésors cachés…et les bars et restaurants pratiquent un prix (un peu) moins élevé que dans la Stradun !

Se croire dans Game of Throne

Haha ! Je vois déjà les fans frétiller de la pupille à la lecture de ce titre. Et oui : Dubrovnik a servi de décor à la célèbre série Game of Throne. Souviens-toi de la capitale du royaume des Sept Couronnes : Port-Réal. Et bien c’est Dubrovnik !
Difficile de citer toutes les scènes tourner, mais la plus célèbre est peut-être la rue des jésuites et l’escalier jésuite baroque de Dubrovnik qui servent de marches du Grand Septuaire de Baelor. Petit rappel : avant son procès, Cersei doit effectuer une expiation ou marche de la honte du septuaire jusqu’au Donjon Rouge. Une foule quelque peu en colère l’attend nerveusement pour lui vociférer quelques insultes… Le nom de la scène est connu comme “la marche de la honte”.
Mais bien d’autres lieux encore raviront les fans de Game of Throne. Le mieux est de prendre un guide expert bien sympathique, qui nous a emmenés au cœur des lieux de tournage de la ville, avec des photos du film à l’appui ! Et si tu en veux encore plus, il te faut absolument effectuer une croisière à bord du Karaka, du nom du bateau dans lequel Daenerys Targaryen prend la mer, à la fin de la sixième saison de la série Games of Thrones.

Admirer la cathédrale de l’Assomption

Visiter Dubrovnik, c’est aussi tomber en admiration devant quelques églises de la ville. Et la cathédrale de l’Assomption de la vierge est probablement la plus belle. Déjà, pendant que tu gambadais joyeusement sur les remparts de la ville, peut-être as-tu aperçu la forme arrondie d’une coupole qui se détachait du reste du quartier historique ? Et bien c’était cette cathédrale. Situé en plein cœur du vieux Dubrovnik, ce monument religieux se découvre au bout de la rue Pred Dvorom (2ème plus grosse rue du centre de Dubrovnik après le Stradum).


Même si la muraille a été incroyablement efficace contre de nombreuses invasions, elle n’a pas pu protéger l’église romane d’un tremblement de terre en 1667. C’est donc une cathédrale de 1712 que tu découvres devant tes yeux ébahis, dans un style baroque remarquable. À l’intérieur se trouve le trésor de la cathédrale, disposé dans une chapelle : les restes (un crâne, une jambe et un bras !) de Saint Blaise, patron de Dubrovnik. Une fois finie ta visite de l’intérieur, attarde-toi dans les alentours. Tu y découvriras un autre monument majeur de la ville : le palais du Recteur, en face de toi quand tu sors de la cathédrale.

Déambuler dans le palais du Recteur

Que visiter à Dubrovnik ? Son palais du Recteur bien sûr ! Enfin, ce n’est pas un palais de princesse. Et, cette fois-ci, ce n’est pas le baroque qui domine l’architecture des lieux. C’est plutôt le gothique à la façon de Venise, avec quelques notes de renaissance et de baroque suite à des reconstructions mineures successives. La finesse  des décorations montrent tout le savoir-faire exceptionnel des artisans de la pierre de l’époque.

C’est un monument de grande importance à l’époque de la république de Dubrovnik puisqu’il servait de “quartier général” pour le gouvernement au XIIIe siècle. Même si ce fut sa fonction principale, son utilisation a changé au fil des siècles devenant armurerie, puis prison… Et c’est maintenant un musée culturel depuis 1872. Compte 16 euros par adulte pour le visiter, mais avouons que le tour des œuvres est vite réalisé.

Découvrir la forteresse Lovrijenac

Elle se trouve un peu à l’extérieur des remparts, à l’ouest de la ville (au 29 rue od Tabakarije). Son emplacement était stratégique, il est maintenant idyllique et fait la joie des visiteurs. Cette forteresse a été érigée sur un rocher d’une hauteur de 37m, au XVIe siècle. Au-delà du monument historique, il faut dire que le plus sympa est la vue magnifique d’en-haut. On y aperçoit le port ouest en contrebas, mais aussi la vieille ville et les remparts qui longent la mer.
Les fans de Game of Throne seront ravis d’apprendre que beaucoup de scènes du Donjon Rouge ont été tournées ici…

Visiter le monastère dominicain et le monastère franciscain

Un monastère magnifique qui a toute sa place dans le “que voir à Dubrovnik“, tant son côté mystérieux et photogénique m’a fasciné. Tout proche des remparts, l’extérieur parait austère et peu engageant avec un côté massif et fortifié. À l’intérieur, le contraste est étonnant. Et en particulier la cour, qui dégage un certain romantisme et forme un petit oasis de verdure bien agréable. Vous y verrez même des palmiers et des orangers ! L’ensemble a été construit par des moines dominicains, venus habiter dans la ville au XIIIe siècle. L’entrée coûte 4€ pour les adultes (gratuite pour les enfants de moins de 13 ans).

Et si tu veux voir d’autres monastères quand tu iras visiter Dubrovnik, pas d’hésitation : file au monastère franciscain à gauche de la porte de la Pile, au début de la Stradun. À nouveau, le cloitre est une pure merveille !

Profiter de la plage “Plaža Banje”

Autant le dire de suite : ce n’est pas ma plage préférée à Dubrovnik et ses environs ! Très petite, privatisée en partie, vite bondée en été… Voilà ses inconvénients. Cela dit, elle a quelques avantages qui pourraient t’intéresser. Déjà, c’est la plus proche de Dubrovnik ! Elle se situe à 200m, à l’Est du vieux port. Si tu restes moins de deux jours à Dubrovnik et que tu n’as pas le temps pour une excursion sur les îles environnantes ou les plages de Lapad, alors c’est un bon compromis ! De plus, il est assez propre et la vue sur l’île de Lokrum est jolie. Enfin, pour les fêtards, elle s’anime à la tombée de la nuit !

Gouter à la cuisine savoureuse de Dubrovnik

Tu comptais visiter Dubrovnik sans te délecter des mets du coin ? Grave erreur ! La ville est opulente, généreuse et débordante de spécialités culinaires toutes aussi délicieuses les unes que les autres.

Mon premier conseil est d’éviter les restaurants “attrape touristes” de la Stradun. Il faut oser “se perdre” dans les parties plus calmes pour trouver des petits restaurants authentiques qui sentent bon la cuisine dalmate !
Mon deuxième conseil est de tester les spécialités locales. Les fruits de mer bien sûr, mais aussi le ragoût de choux (dit comme ça, cela donne pas envie, mais je t’assure que c’est très bon), la salade de poulpes (mon plat préféré !), les pâtes sauce encre de seiche (mon 2ème plat préféré), le risotto noir également à base de seiche, les huitres, ou encore les poissons et les viandes grillés. Le tout accompagné d’un bon verre du vin local : il est délicieux ! Tu peux d’ailleurs visiter les vignobles et rencontrer des producteurs passionnés.
Et pour le dessert ? Ah ! Là, le choix est un peu plus mince pour les spécialités, mais si tu es plutôt bouche sucrée, tu peux goûter la rozata qui ressemble à notre crème brulée.

Dubrovnik : visite des alentours

Si tu veux visiter Dubrovnik en 2 jours, les choses à voir dans la vieille ville sont suffisantes. Mais si tu veux visiter Dubrovnik 3 jours ou plus, je te conseille d’étendre ta découverte au-delà des murs de la ville. Que voir à Dubrovnik et ses alentours ? Voici notre top :

S’extasier au point de vue du Mont Srd

Je te vois plisser les yeux et dire : “hé, mais il manque une voyelle dans ton nom de mont, nom de nom !”. Et bien non… C’est comme cela que ça s’écrit et on le prononce Seurd.
C’est la petite montagne ou plutôt le plateau qui domine Dubrovnik. De là, tu auras un panorama stupéfiant de la ville et des îles aux alentours. C’est d’ailleurs probablement le meilleur point de vue des environs.
pour t’y rendre, le plus facile et le plus rapide est d’emprunter le funiculaire qui y mène. Il se trouve à l’extérieur des remparts, au nord de la ville : cable car Dubrovnik, rue “Kralja Petra Krešimira IV”.

Se prélasser sur la baie de Lapad

Visiter Dubrovnik en se baladant dans la forêt ou le long des plages est vraiment un moment plaisant. Le mieux est de te rendre sur la baie Lapad. Elle se trouve sur une presqu’île (du même nom) à environ 3 km à l’est de Dubrovnik. Beaucoup de complexes hôteliers gâchent le paysage. c’est un peu trop “construit” à mon gout, mais la baie reste ravissante. Ne te fais pas d’illusion, l’endroit est  animé et fréquenté, surtout pour un magnifique coucher de soleil.  Mais cela vaut le détour ! Dans les alentours, tu trouveras quelques bars et cafés pour te délecter de cocktails presque les pieds dans l’eau !

Tant que tu es là-bas, profites-en pour te balader dans le Parc forestier de Velika et Mala Petka avec des collines et ses bois agréables. L’endroit est vraiment calme et assez “hors des sentiers battus” : il y a peu de touristes.
Et si tu as envie de passer un séjour de luxe proche de cette baie magnifique, il faut réserver tes nuits dans cet hôtel à Dubrovnik : Hôtel More… élégance, volupté et vue renversante !
Tout au nord de la presqu’île de Lapad, tu trouveras une autre plage agréable et qui répond au doux nom de “Plaža Copacabana“.

Pagayer jusqu’à l’île Lokrum

Tu cherches que faire à Dubrovnik en 3 jours ou plus ? Lokrum doit faire partie de ton programme. C’est l’île que l’on aperçoit juste à côté de Dubrovnik quand on prend de la hauteur (depuis le mont Srd par exemple). C’est aussi celle que l’on voit depuis le port. Seulement 600m la sépare du littoral. La distance est suffisamment courte pour pagayer tranquillement jusque là-bas ! L’avantage du kayak est que, autour de l’île, tu trouveras des grottes et des petites criques sauvages inaccessibles à pied… L’expérience est encore plus fabuleuse lors d’une balade en kayak au coucher de soleil !
Si tu ne te sens pas l’âme d’un pagayeur, tu peux prendre le bateau qui fait régulièrement l’aller-retour depuis le vieux port. La traversée dure 10 mns et en été, il y a des départs toutes les 30 minutes !

L’île Lokrum est un petit éden assez calme. Réserve naturelle depuis plus de 50 ans, elle est tapissée de cyprès et de pins et cyprès : c’est parfait en été pour profiter de l’ombre des arbres ! Les “plages” aussi sont superbes, et moins fréquentées que sur la côte. J’ai mis plage entre guillemets, car elles ne sont pas en sable…ce sont plutôt des rochers surplombants légèrement l’eau et qui donnent accès à une baignade bien agréable. Il y a également quelques “plages” de nudistes. À noter qu’il n’y a pas d’hôtels sur cette île proche de Dubrovnik.

Les îles Élaphites

C’est un archipel comptant 14 îles dont 3 sont habitées. Leur végétation luxuriante leur donne des airs d’atolls des tropiques. Le plus facile est de les découvrir en bateau lors de croisières qui partent depuis le port. Tu peux réserver une des croisières ci-dessous.
Au programme : navigation le long des îles, eau cristalline, plages paradisiaques… On ne s’en lasse pas ! Une bien jolie excursion à faire à Dubrovnik.

Où est Dubrovnik ?

Dubrovnik est en Croatie. La ville se situe au sud de la côte dalmate, et non loin de la frontière avec le Monténégro. Elle s’est blottie entre la mer Adriatique et le mont Srd. Dubrovnik est une ville assez étendue, mais la partie à visiter est son centre historique également appelée “vieille ville”, ou la cité de Raguse. Ce quartier se situe dans les remparts, mais il y a aussi quelques bâtiments intéressants en dehors des remparts.

Comment aller à Dubrovnik ?

En avion

L’avion est probablement le meilleur moyen de rejoindre Dubrovnik. Depuis Paris et Lyon, il faudra moins de 2 heures de vol. depuis ces 2 villes, on trouve des compagnies low-cost qui font des prix intéressants. Il y a aussi des vols depuis Bruxelles.

L’aéroport de Dubrovnik se situe à 19 km au sud-est de la ville. Un service de navette régulier dessert Dubrovnik, à la porte Pile et à la gare routière. Compte environ 10 euros A/R. Tu peux aussi te rendre directement à ton hôtel depuis l’aéroport, par une voiture privée avec un chauffeur qui attend à l’arrivée de ton vol. Bien pratique !

En bus

Des compagnies de grandes lignes permettent d’accéder à Dubrovnik depuis Paris, et d’autres grandes villes européennes. Depuis Paris et Bruxelles, il n’y pas de direct. Tu devras probablement changer de bus à Zagreb ou à Split. Au niveau du temps de trajet, il faudra être patient : compte environ une trentaine d’heures de bus, sans compter le temps d’escale…

En bateau

À moins d’effectuer une longue et belle croisière, sinon, il n’existe pas de transport depuis les ports français jusque Dubrovnik. Par contre, il est possible d’arriver en bateau depuis Split (Croatie) ou Bari (Italie).

Où dormir à Dubrovnik ?

Tu cherches un hôtel à Dubrovnik ? Ou une chambre d’hôte type B&B ? La question est de savoir dans quel quartier à Dubrovnik il est conseillé d’être logé.

Dans le vieux quartier

C’est une fausse bonne idée… L’intérêt est que tu es au cœur même de ce que Dubrovnik a de plus beau ! Pas besoin de déplacements ou de transports : ton logement est proche de tous les lieux incontournables de la ville.
Mais… L’inconvénient est le bruit et le prix ! Le centre-ville est très animé (jusque 2h du mat’) et le va-et-vient de la foule est incessant. De plus, pression touristique oblige, les prix sont bien plus élevés ici que dans des quartiers plus excentrés. Si toutefois tu veux dormir dans la vielle ville, le bon plan est de privilégier un hôtel à Dubrovnik situé autour des remparts sud de la ville (celles proche de la mer) ou un hôtel au nord de la vieille ville (proche des remparts nord). Ces 2 zones restent au cœur du quartier historique, mais un peu moins chères et un peu moins exposées aux bruits des fêtards !

Dans le quartier de Ploce

Il se situe à l’extérieur des remparts, juste au sud-est du port et de la porte Ploce. Le quartier longe la côte, la plage Plaža Banje et même plus loin. Certes, tu seras à l’extérieur de la vieille ville, mais tu pourras y accéder à pied rapidement via la Porte Ploce. Le quartier est un peu plus calme, les prix un peu plus bas et tu as quelques accès possibles vers la mer. On trouve des hôtels pour tous les budgets.

Dans le quartier de Pile

Il se situe à l’extérieur des remparts, au nord-ouest de la vieille ville et de la porte de Pile. Le quartier est assez sympathique avec quelques bars et restaurants. Tu resteras proche de la vieille ville, accessible à pied via la Porte de Pile. Il y a quelques bons plans d’hôtels pas trop chers à Dubrovnik. On trouve aussi des hôtels luxueux !

Dans la presqu’île de Lapad

Elle se trouve à l’ouest de la vieille ville et du quartier Pile. L’environnement est vraiment sympa avec de belles plages et le Parc forestier de Velika et Mala Petka est agréable. Le quartier est chic, et il n’est pas facile de trouver un hôtel pour les petits budgets.
L’inconvénient est que tu es plus éloigné de Dubrovnik. Compte une trentaine de minutes à pied. Parfois, ton hôtel proposera des navettes. Il est également possible de prendre un bus, mais mieux vaut te renseigner auprès du propriétaire de ton hébergement.

Carte : où dormir à Dubrovnik

Maintenant, tu as une bonne vision des différents quartiers, de leurs avantages et de leurs inconvénients. Tu peux choisir sur cette carte ton hébergement : tu pourras voir les prix, les photos et réserver de suite ton hôtel à Dubrovnik.

Booking.com

Combien de jours pour visiter Dubrovnik ?

Dubrovnik est à visiter en 2 jours minimum. Il serait dommage de ne consacrer qu’une journée : tu ne feras que survoler ses trésors. Mais tu peux y rester 3 ou 4 jours pour ajouter quelques lieux à voir à proximité de Dubrovnik.
Sans trop trainer et en te levant tôt, tu peux réaliser tout ce que j’ai indiqué dans : “Que faire à Dubrovnik ? Que voir à Dubrovnik ?“, c’est-à-dire :

Que voir à Dubrovnik en 2 jours ?

  1. Visiter les remparts
  2. Arpenter la Stradun
  3. Se croire dans Game of Throne
  4. Admirer la cathédrale de l’Assomption
  5. Déambuler dans Le palais du recteur
  6. Visiter le monastère dominicain et le monastère franciscain
  7. Découvrir la forteresse Lovrijenac
  8. Profiter de la plage “Plaža Banje”
  9. Gouter à la cuisine savoureuse de Dubrovnik

Voilà pour ce qui est de Dubrovnik à visiter en 2 jours. Le programme sera intense, mais tu auras déjà une belle vision d’ensemble de la ville. Si tu ne eux pas te perdre et aller à l’essentiel, je te conseille cette visite guidée en français, très intéressante, avec un guide bien sympathique.
Si tu as la chance de rester plus longtemps, tu peux te permettre quelques excursions un peu plus lointaines et en dehors des remparts de Dubrovnik :

Que voir à Dubrovnik en 3 jours ?

  1. S’extasier au point de vue du Mont Srd
  2. Se prélasser sur la baie de Lapad.
  3. Les îles Elaphites

Tu connais une personne intéressée par la Croatie ou Dubrovnik ? Partage avec lui ta trouvaille !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Clique sur ces icônes
pour t’aider à organiser ton voyage :

Guide voyage
Logement Hotel
Recherche vol Avion
Location de voiture
réserver une visite
Assurance Voyage
Guide voyage

Voici un lien pour acheter le guide de voyage dont tu as besoin pour ta nouvelle destination !

Logement Hotel

Booking.com

Recherche vol Avion
 

Location de voiture

réserver une visite

visites guidées

Assurance Voyage

Tu devrais aimer ces articles :

visiter Bruges en belgique

Bruges est la ville médiévale romantique à visiter quand tu voyages en Belgique. À taille humaine, charmante... c'est une ville incontournable qui te laissera forcément des souvenirs pour longtemps. Après En savoir plus

Visiter Katmandou est une expérience à part et marquante lors d’un voyage au Népal. Katmandou est une ville mythique. Trépidante, spirituelle, entourée de l’Himalaya, elle excite l’imaginaire des voyageurs et En savoir plus

Rotterdam : Architecture, Street art, nourriture, adresses insolites...Voilà les 10 raisons de visiter Rotterdam aux Pays-Bas !

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut