Les iles de la Baie au Honduras

Iles Bahia : les perles insulaires des Caraïbes

iles Bahia… Baies majestueuses, plages exotiques, palmiers étoilés, eaux turquoise, récifs coralliens denses, culture Garifuna, décor de rêve : que manque-t-il à ce paradis d’archipels du Honduras ? Un cocktail à base de coco peut-être ? Il y a cela également !

Roatan Honduras

Avec le site archéologique de Copan, le lac Atitlan au Guatemala ou encore la jungle du Nicaragua,  ces iles Bahia au Honduras font partie de nos coups de cœur d’Amérique centrale. Mais toi qui t’apprêtes à voyager dans cette partie du monde, tu te demandes peut-être : quelle ile de Bahia visiter ? Roatan, Utila, Guanaja et Cayos Cochinos : quelles sont les différences ? Et où dormir dans ces iles du Honduras ?
Autant de questions légitimes dont nous allons tenter de répondre dans notre guide sur ces perles des Caraïbes !

Qui sont Roatan, Utila, Guanaja et Cayos Cochinos, Les magnifiques Iles de Bahia au Honduras ?

Les iles de Bahia sont également appelées les iles de la Baie ou Islas de Bahia… Allez, je vous le fais aussi en anglais (les Américains sont particulièrement présents sur Roatan) : Island bay.
Quel que soit le nom, ces iles dans les Caraïbes font partie du Honduras, pays d’Amérique centrale. Elles sont classées parmi les plus belles iles du monde. Oui ! Du Monde ! Les iles Bahia sont constituées de plusieurs iles et ilots dont les plus réputées (en tout cas les iles qui nous intéressent le plus) sont : Roatan, Utila, Guanaja et Cayos Cochinos… Et pour le plus grand bonheur des voyageurs, ces paradis ne présentent aucun problème de sécurité. Tu peux donc t’y rendre sans crainte, contrairement à certaines zones du Honduras.

Ces bouts de terre ont été « découverts » par Christophe Colombe (Mais il est partout çui là !) en août 1502. Je mets « découverts » entre guillemets puisque – évidemment – les archipels étaient déjà habités par des peuples indigènes. La domination espagnole, mais aussi la convoitise d’autres pays, ont provoqué de nombreux accrochages dans le secteur…  de nombreux conflits pour la possession du territoire. D’ailleurs, les Anglais ont réussi à conquérir l’ile, laissant quelques noms anglais en héritage.
Finalement, lorsque le Honduras a obtenu son indépendance, il récupéra ces iles (1859)… laissant perplexe les habitants des iles de Baie qui ne se sentaient ni Anglais, ni Espagnols, ni Honduriens !
Bref, finissons là cette digression historique pour en revenir aux paradis : ces iles délicatement posées sur la 2e plus grande barrière de Corail du Monde (après l’Australie) sont de vraies beautés exotiques que tu dois voir lors de ton voyage au Honduras !

Paysages divins de plages exotiques, de jungle luxuriante, d’une faune (surtout marine) exceptionnelle, de turquoise délicieux des eaux : les iles Bahia enchantent les voyageurs qui viennent y poser le pied (nu).
En plus de cela, tu y trouveras au choix : calme, luxe, volupté, fête, authenticité ou nature sauvage. Comme tu veux !

Un ilot à proximité de Utila

Où se trouvent les iles Bahia ?

Au Honduras ! Commençons par là. Ce pays se trouve en Amérique centrale et a comme voisin le Nicaragua, le Guatemala et El Salvador. Si le Nicaragua et surtout le Guatemala attirent de nombreux visiteurs, le Salvador et le Honduras restent des pays largement hors des sentiers battus. Saisis ta chance et fonce si tu as le gout de l’aventure et souhaites échapper à la masse de touristes (quoique cela reste tout à fait raisonnable au Guatemala et au Nicaragua).
Le Honduras est baigné par 2 océans : Atlantique et Pacifique. Les iles de la Baie se trouvent en Atlantique, plus précisément dans la mer Caraïbe, à une cinquantaine de km des côtes du Honduras. Et ces iles sont magnifiques (quoi ? Je l’ai déjà dit ?) .
Les Islas Bahia font partie des 18 départements du pays et sont constituées de 3 iles principales Utila, Roatán et Guanaja et des petites iles comme les Cayos Cochinos.

Carte : où se situent les iles de la Baia du Honduras ?

Bon, il parait qu’une image vaut mille mots. Voici la carte des iles du Honduras pour mieux te repérer.

Où se trouve les iles de la Baie du Honduras ?

Roatan, Utila, Guanaja et Cayos Cochinos : Quelle(s) ile(s) choisir au Honduras ?

Abordons le cœur du problème : tu veux visiter les iles de la Baie, mais tu ne sais laquelle choisir. Oui, là est toute la difficulté. Car elles sont assez différentes et selon tes critères ou tes goûts, tu as plutôt intérêt à accoster sur une ile plutôt qu’une autre. Voici une description de chacune d’elle pour que tu puisses sélectionner l’ile Bahia au Honduras qui te correspond le mieux.

Ile de Roatán

Description de Roatan

Côte nord-est de Roatan : davantage sauvage

Cette ile du Honduras, la plus grande, est magnifiquement belle. Eaux cristallines, jungle verdoyante, plages superbes… Son grand territoire lui permet aussi une grande variété de paysages et des possibilités importantes d’exploration que les autres n’ont pas forcément.

Roatán Caraïbe est connue pour être un ancien repaire de pirates (ils avaient bon gout les flibustiers !). On retrouve encore des éléments de piraterie, donnant à l’ile Roatan un intérêt culturel en plus des beautés naturelles. Mais les points d’intérêt ne s’arrêtent pas là ! Biodiversité exceptionnelle sur terre comme en mer, activités diversifiées, vie nocturne animée… Voilà bien des attraits pour te plaire lors de ton voyage à l’ile Roatan au Honduras.
La ville principale est Coxen Hole. Rien de particulier : la ville manque un peu de charme. L’aspect positif est que l’on y trouve tout ou presque, ce qui est bien pratique. En allant plus vers l’est, la nature reprend davantage ses droits et l’ile montre un aspect moins urbanisé. On trouve quelques « petites villes » comme Oak Ridge et de French Harbour, anciens repaires des pirates et qui disposent d’offres hôtelières relativement importantes pour accueillir les voyageurs.

Coxen Hole


L’ile de Roatán est aussi la plus urbanisée des iles de la Baie au Honduras puisqu’on y trouve le plus d’habitants et des routes. Qui dit route dit véhicules ! C’est donc moins authentique, moins calme… mais tu pourras plus facilement te déplacer en location de voitures, en taxis ou en bus ! Les autres iles n’ont pas cette caractéristique. Note que c’est surtout l’ouest qui est le mieux desservi en routes et en bus.
En effet, les zones les plus peuplées/urbanisées se trouvent à l’ouest. Il s’agit de Punta Gorda, West End, French Harbour, (Port Français ou French Harbour), West Bay et Coxen Hole.
Enfin, comme c’est l’ile de la Baie la plus développée, c’est aussi une belle porte d’entrée pour faciliter ton arrivée vers d’autres iles notamment Guanaja et éventuellement Cayos Cochinos. Roatan sert alors d’escale. Mais il serait dommage de seulement transiter sur cette magnifique ile du Honduras !

Que faire à Roatan ?

  • Le farniente, se baigner

Plusieurs plages sont paradisiaques et se prêtent parfaitement à la procrastination, un livre à la main et un cocktail dans l’autre…

Plage Palmetto
  • Le snorkeling / La plongée

Tu es sur la barrière de corail méso-américaine. Alors les sites de plongée et les spots de snorkeling foisonnent ! West Bay Beach possède un récif corallien près de la rive. Mais plein d’autres plages possèdent des récifs magnifiques à explorer avec un masque et un tuba (ou des palmes et une bouteille de gaz !)
Note : Sur ce point particulier, pas de jaloux entre les iles ! Cayos Cochinos Útila et Guanaja possèdent tout simplement les meilleurs sites de plongée du Honduras (voire des Caraïbes ?)
Voici quelques spots de snorkeling à ne pas louper à Roatan et facilement accessible depuis la côte : west bay beach, LightHouse point, Half Moon Bay, French Key, le récif corallien de Calvin’s Crack.
Si tu es un peu loin de ces spots, tu peux opter pour une excursion organisée : on vient te chercher à ton hôtel pour t’emmener à West Bay en bateau et te prêter tout le matériel qu’il te faut pour snorkeler… avec en prime : observation des dauphins. L’excursion est à réserver ici : Snorkeling à West Bay + Observation de dauphins.
Pour une plongée originale au Honduras, tu peux tenter d’aller au Bay Islands Underwater Museum, un musée aquatique intrigant !
Enfin, si nager n’est pas ton truc, mais que tu veux tout de même admirer les fonds marins alors tu peux tenter une balade en bateau de fond de verre. Bien pratique pour voir les poissons sans se tremper !

  • faire du kayak de mer

Si la mer n’est pas trop agitée, le kayak de mer est une superbe idée pour suivre la cote et amarer où tu veux (petite crique, resto)… C’est une des activités que l’on a préférée ! Attention, si le vent est contre toi au retour, prends le en compte dans ton estimation de temps de route : il peut facilement doublé !

kayak de mer : une belle activité pour découvrir la côte
  • Jouer au golf

Direction le « black Pearl et ses 18 trous » ! Non, le Black Pearl n’est pas qu’un bateau légendaire… C’est aussi un parcours de golf bien connu par les amateurs du coin…

  • La fête !

La côte ouest (West Bay) est clairement le meilleur endroit de toutes les iles Bahia (voire du Honduras ?) pour faire la fête ! L’ambiance peut être comparée à celle de Gili T près de Bali. Avouons que l’ambiance ne plaira pas forcément à tout le monde : les fêtards sont majoritairement américains et il y a parfois un côté « bling-bling-jet-set »… Pour davantage de simplicité, préfère plutôt Utila, Cayos Cochinos ou Guanaja.
Discothèques, bars animés, DJ endiablés à Roatan… tu trouveras forcément de quoi te trémousser toute la nuit. Des conseils pour un lieu où faire la fête ?
Frank’s cigar bar est considéré comme une des meilleures références en matière de bar/discothèque animé. Booty Bar a aussi un DJ réputé (mais la piste de danse est à l’intérieur… Quand il fait chaud, c’est du collé, serré, mouillé…). Le Sundowners est un bar avec un côté très cosmopolite : il est apprécié de nombreux voyageurs pour passer une belle soirée à discuter et à danser avec des gens de pays différents.
Enfin, pour ceux qui aiment s’époumoner avec un micro à la main, ils peuvent tenter le karaoké le jeudi soir au Blue Marlin !
Et si tu ne sais quel lieu choisir, je te conseille vivement cette sortie :  « Visite festive dans le West end« . Avec un guide (ou devrais-je dire un joyeux luron guide), tu découvriras les meilleurs endroits pour faire la fête à West End.

  • Louer un bateau de pêche

Pour les amateurs de pêche, il est tout à fait possible de louer un bateau et de partir attraper ton diner du soir ! renseigne-toi auprès de ton hôtel, qui pourra aussi te donner des infos pour la location du matériel et éventuellement le nom d’un capitaine si tu n’as pas ton permis bateau…

  • Jouer à l’aventurier !

Et changer un peu des plages… Car il existe un parc bien sympa avec des tyroliennes et des animaux de la jungle à admirer comme des singes et des aras ! Il s’agit de Gumbalimba Park et c’est une excursion qui prouve que Roatan, ce n’est pas que des plages !

  • Naviguer au large des côtes !

L’ile a un port de plaisance assez développé. Du coup, il est facile de trouver un bateau ou un catamaran pour te faire découvrir Roatan depuis la mer ! Si tu as le gout du luxe, alors voilà l’activité qu’il te faut : un catamaran luxueux pour filer à la vitesse du vent dans une ambiance chic… Service bar et matériel de snorkeling inclus.

  • Visiter les anciens repaires des pirates !

Oak bridge et French harbour font partie de l’histoire des pirates de l’ile. Mais on va surtout dans ces villages pour s’extasier du coucher de soleil, et profiter des petits restaurants ou admirer l’eau turquoise !

  • Visiter Punta Gorda à Roatan

Au nord de l’ile, ce village est influencé par la culture garifuna. On y retrouve des maisons traditionnelles en bois tournées vers les Caraibes. Si la culture Garifuna t’intéresse, tu peux aller faire un saut au Flamingo Cultural Center. Là, tu pourras découvrir les aspects culturels de l’histoire indigène du Honduras.

  • Réaliser différentes activités nautiques

Kitesurf, paddle, kayak de mer, flyboard… La diversité des activités à Roatan est hallucinante, et c’est une caractéristique que tu ne retrouves pas sur les autres iles ! C’est le bon moment pour expérimenter des activités que tu ne connais pas.

Roatan côté west Bay : pour qui ?

ile de la Baie
  • Les fêtards
  • Les amoureux qui veulent une lune de miel sur des plages exotiques et de jolis hôtels luxueux
  • Les voyageurs qui préfèrent le confort à l’aventure
  • Les voyageurs qui veulent se rendre rapidement sur une belle plage sans trop de complication au niveau du transport
  • Les voyageurs hyper actifs qui aiment faire de nombreuses activités différentes et originales pendant leur séjour comme le jet-ski, le parachute ascensionnel ou encore le flyboard.
  • Les familles avec de jeunes enfants
  • Les voyageurs qui ne parlent pas du tout l’espagnol et pour qui c’est important de communiquer. Sur Roatan, ils trouveront pas mal de locaux qui parlent l’anglais.

Roatan côté Centre et Est: pour qui ?

  • Les voyageurs à la recherche d’une nature sauvage et de plages exotiques encore préservées
  • Les voyageurs prêts à passer du temps au même endroit sans trop de moyens de transport pour se déplacer (sauf avec sa propre voiture)
  • Les voyageurs qui recherchent du calme
  • Les amateurs de kayak en mer, de petites randonnées, de snorkeling
que faire honduras
Calme et volupté à l’est de Roatan

Où dormir à Roatan ?

Dans l’ouest de Roatan près de West Bay :
  • The Meridian at Lighthouse Point $$$ : des logements indépendants spacieux et possédant un balcon avec vue sur le bleu de la mer des Caraïbes ! L’endroit est un peu à ‘l’écart de l’agitation de West Bay, mais des restos et magasins sont à proximité. Belles Plages accessibles à pied… D’ailleurs, il y a une plage privée et sécurisée magnifique.
  • Ibagari Boutique Hotel $$$$ : un resort réservé à nos lecteurs qui veulent se faire plaisir ! c’est l’hôtel le plus luxueux de l’ile… Si vous êtes 2 couples (ou une famille de 4 ?), l’endroit est parfait : des suites de luxe possèdent 2 lits doubles et tu pourras donc partager les frais. Les chambres sont absolument magnifiques, bien décorées… Et que dire du balcon ? Un petit paradis dans un paradis en quelque sorte…
    La plage privée devant l’hôtel est sympa, mais moins belle que West Bay. Elle a cependant l’avantage d’être peu fréquentée et sécurisée !
  • Mame trees $$ : pour les voyageurs qui ont un budget plus limité, mais qui veulent tout de même profiter d’un beau logement, voilà un hôtel (presque) luxueux pour un très bon prix. Cozy, accueil sympa et plage Half moon bay juste à côté !
Dans l’est ou le centre de l’ile Roatan :
  • Puerta Azul $$$ : le voilà le paradis sur terre ! Des bungalows superbes dans un coin calme et sauvage. Au programme : farniente sur la plage, détente sur le ponton, snorkeling fascinant et kayak sportif ! Tu risques de ne plus vouloir repartir… désolé !
  • The Resort at Marble Hill $$$$ : le resort de luxe de la partie Est de Roatan ! Un endroit délicieux dans un cadre exotique, en pleine nature et avec vue sur le turquoise de la mer des Caraïbes. Tout cela au calme : le bruit des vagues pour se réveiller ! Un moment suspendu que l’on voudrait le plus long possible… Matériel de kayak et de snorkeling à disposition. Les plats du restaurant The Crows Nest, juste à côté, sont délicieux.
  • Gypsea Roatan Beachfront $$$ : des chalets tenus par Matt et Misty, des américains adorales et aux petits soins pour les invités ! Les logements sont récents, douillets et confortables… Et la mer est juste en face ! En prime : possibilité d’utiliser les kayaks. Un décor de rêve que l’on a eu bien des difficultés à quitter !

Ile d’Utila

Description d’Utila

ile de la Baie Honduras
Une des plages de Utila

Utila est située à 30 km au nord des côtes du Honduras. Bien plus petite que Roatan, elle est aussi réputée plus sauvage. Cette ile est considérée comme un des meilleurs endroits au monde pour la plongée. Avec un peu de chance, tu pourras y croiser le requin-baleine… Mais il faut avouer que les probabilités sont faibles. L’avantage, néanmoins, c’est que les baptêmes ou les passages de diplômes de plongée sont vraiment bon marché.
Mais, sur Utila, il n’y en a pas que pour les plongeurs ! Tu peux aussi réaliser de belles activités comme le kayak ou le vélo ! Pédaler est peut être un des moyens les plus agréables de parcourir l’ile : sa petite taille est parfaite pour ce moyen de déplacement.

L’ile est un peu plus calme que l’ouest de Roatan… Bien plus orientée routard et voyageur indépendant, Utila offre quelques jolies plages, mais sa spécialité est la plongée. Tout se concentre dans et autour du village « Utila ». D’ailleurs, il est bien animé lors de la haute saison touristique. Hormis le village Utila, c’est calme ! On y trouve des voyageurs-routards du monde entier, venus là principalement pour les logements, la plongée (et la bière) à bas prix.
ici, pas de routes et donc pas de voitures ! Mais quelques motos, scooter et tuk tuk. Aussi quelques « voiturettes de golf » que l’on peut louer.

Au niveau paysage, les plages sont peu nombreuses. L’ile a également assez peu de relief, excepté Pumkin Hill. Peu de chemins de randonnée si ce n’est pour aller de Utila à Pumkin Hill. On a donc vite fait le tour de l’ile… Elle mesure 11 km de long et 4 km de large.

Que faire à Utila ?

  • Farniente / plage

Seules quelques plages sont facilement accessibles depuis le village Utila : Chepes beach et Bando Beach (à proximité de Utila) et Pumkin beach tout au Nord. Pour être franc, aucune de ces 3 plages ne nous a emballé… Par contre, une plage un peu plus excentrée nous a séduits : Neptune Beach. Un vrai petit joyau ! Pour y accéder, il faudra venir en bateau (gratuit !) qui se prend à proximité du Coral view Beach. Le bateau suit un lac, puis un court fleuve/canal pour t’amener à cette plage.

Voyage Honduras
Neptunes at Coral Beach Village
  • Plongée/snorkeling

C’est le 2e endroit au monde où on délivre le plus de certifications PADI au monde (Le 1er étant Koh Tao en Thaïlande). Tu trouveras donc de nombreuses possibilités de cours et de diplômes diverses. D’ailleurs, Utila est plutôt réputé pour les débutants, qui trouveront facilement des baptêmes et des cours adaptés à leur niveau. D’ailleurs, les caractéristiques de Utila font que la plongée est parfaite pour les débutants : eaux assez chaudes, bonne visibilité, peu de courants, mer calme…
À peine débarqué, tu trouveras de nombreuses offres pour commencer ton baptême ou tes diplômes !

  • Faire la fête !

Pour cela, rien de plus simple : toute la vie nocturne de Utila se concentre au niveau de « Utila village ». Comme l’ile attire principalement des backpacker et des routards, l’ambiance y est plus simple et populaire qu’à Roatan. Les plongeurs débutants ou confirmés ainsi que les « moniteurs » viennent y faire la fête après une belle session sous-marine.
Bars musicaux et restaurants s’animent à la tombée du soir dans une ambiance bon enfant.
Si tu es là mi-juillet, tu auras la chance d’assister au plus gros évènement de l’ile : le carnaval ! Ils durent 5 jours. Musique à fond et danses dans la rue ou sur la plage…

  • Faire le tour de l’ile

Le moyen rigolo de déplacement est d’utiliser des genres de voiturettes que l’on voit sur les terrains de golf. Tu en trouveras en location à Utila village. Ça te permettra de sillonner l’ensemble de l’ile sur les chemins les plus sauvages…

  • Admirer les iles à proximité !

Beaucoup d’iles minuscules autour de Utila sont privées. Mais pas toutes ! C’est un des points forts de l’ile : on trouve des ilots adorables à quelques minutes en bateau. Nous concernant, on a adoré Water Cayer. Une toute petite ile sympathique entourée d’une eau transparente et turquoise. Un vrai décor de carte postale. Si tu as la possibilité, évite le week-end : les locaux adorent y débarquer, musique à fond, pour un pique-nique dominical…

que voir Honduras
Water cayer, et un ara, la tête à l’envers
  • Visiter l’Iguana Research and Breeding Station 

Cela te permettra d’en savoir davantage sur la faune d’Utila et sa biodiversité !

 Utila : pour qui ?

  • Les plongeurs débutants qui souhaitent passer les premiers diplômes de plongée
  • Les routards qui ont un budget limité
  • Les fêtards qui préfèrent les ambiances bon enfant, détendues et plus « populaires » qu’à Roatan plus « bling-bling »

Où dormir à Utila ?

Malheureusement, aucun hôtel ne nous a paru vraiment intéressant. Si cela te convient de ne pas être au bord de l’eau, tu peux tenter un airbnb proposant des logements indépendants… Pourquoi pas ! C’est à réserver ici : Pirates Rock 101 $$

Guanaja

ile Bahia Honduras
Guanaja vu du ciel. image provenant du site de la Nasa. @Nasa

À 12 kms à l’est de Roatan, Guanaja est la plus orientale des iles de la Baie. Et c’est probablement la plus exotique des iles du Honduras… Elle a également gagné le nom de « Venise » des iles Bahia car de nombreux canaux navigables traversent ‘ile.  Mais ne tarde pas trop à visiter Guanaja si cet aspect t’intéresse : le gouvernement envisage de remplacer certaines de ces voies navigables par des routes…

Des 4 iles dont je parle dans cet article, Guanaja est l’ile la plus éloignée « du continent ». Elle est située à 70 kilomètres de la côte du Honduras

ile Bahia Honduras

Cette ile authentique, beaucoup moins touristique que Utila et Roatan, offre un magnifique décor de carte postale en forme de paradis exotique ! Des eaux chaudes et cristallines, des plages délicieuses, une jungle luxuriante, une faune bien présente, une nature encore intacte. Beaucoup de voyageurs s’accordent à dire que Guanaja est plus belle que Roatan et Utila. En tout cas, elle est bien plus calme et méconnue… Et cela pour 2 raisons. D’abord, elle est plus difficile d’accès. Mais surtout, les hôtels sont peu nombreux et orientés luxe… Du coup, ce sont les voyageurs les plus aisés qui s’y rendent. Pour les moins fortunés et les plus aventureux, il est possible de débarquer sur l’ile sans réservation d’hôtel et de tenter sa chance auprès des locaux…

ici, pas de voitures et une ile peu peuplée : seulement 10 000 personnes environ,  concentrée principalement à Bonacca (également appelé  » The Cay « ), un village insolite relié par des pontons de bois branlants.

Que faire à Guanaja ?

  • Farniente / plage

Tu es sur une des plus belles iles des Caraïbes ! C’est le moment d’en profiter. En plus, comme elle est moins fréquentée que Utila et Roatan, tu sauras souvent tranquille pour une pause détente face au coucher de soleil

ile Bahia Honduras
Coucher de soleil sur Guanaja
  • Visiter « The Cay »

Le village principal est assez surprenant : il est relié par des pontons de bois où il faut oser s’aventurer : certains semblent prêts à s’écrouler d’un instant à l’autre ! Mais tout va bien : c’est solide. Enfin, je crois…

ile Bahia Honduras
image typique des maison sur l’ile Guanaja
  • Snorkeling

Pour la plongée, je ne sais pas trop… Pas de club en tout cas, mais ton hôtel peut éventuellement offrir des prestations ?
En tout cas, pour le snorkeling, pas de problème ! Tu peux tenter depuis la plage Big Gully Beach, la pointe Mchael’Rock ou la plage Deena Beach

  • Profiter du panorama à Michael’s Rock

C’est en fait une avancée naturelle vers la mer. Très jolie et un bon spot de snorkeling avec des coraux tout autour !

  • Découvrir la plage Big Gully Beach et de Deena Beach

Elles sont les 2 plages les plus célèbres (tout est relatif dans ce bout du monde peu fréquenté). En tout cas, ce sont des plages superbes et bien agréables qui restent encore assez sauvages : la jungle n’est pas bien loin !

Serait-ce le meilleur resto de l’ile ? Les plats sont très bons et frais et le panorama est splendide ! Une belle occasion d’associer plaisir gustatif et plaisir des yeux !

  • Visiter les petites iles proches de Guanaja

Si tu veux encore plus petit que Guanaja, tu peux tenter d’aller en bateau sur les minuscules iles qui se trouvent principalement à l’est de Guanaja, à environ 20km. Eau translucide, plages superbes : le rêve !

  • Pratiquer la pêche à la mouche

Il parait que c’est l’une des spécialités de Guanaja ! Cette réputation s’étend sur toute la mer des Caraibes… Pour dire !

Ile de Guanaja : pour qui ?

  • Pour ceux qui recherchent calme, tranquillité, déconnexion
  • Pour ceux qui ont un budget relativement confortable afin de se faciliter l’arrivée sur l’ile
  • Pour les aventuriers prêts à débarquer sans aucune réservation et motiver pour toquer chez les gens afin de trouver un hébergement chez l’habitant
  • Pour les amoureux des belles plages dans un environnement encore préservé
  • Pour ceux qui préfèrent sortir des sentiers battus, loin du tourisme de masse

Où dormir à Guanaja ?

Graham’s Place $$$$ : c’est un hôtel assez réputé à Guanaja, et pourtant il ne se situe pas sur l’ile principale, mais sur un ilot en face, à Josh’cay. Un endroit de rêve ! L’endroit est parfait pour se détendre et déconnecter.
Les chambres, plutôt classiques, mais agréables, se situent sur le front de mer. Inutile de te dire que les vues sur la mer, en particulier au lever et au coucher de soleil, sont superbes.
Restaurant sur place et des facilités de transport pour parvenir jusque l’hôtel !

End of the World $$$$ : sur Guanaja, à proximité de la plage Big Gully. Encore un endroit de rêve, juste en face de la mer. L’hôtel dispose de quelques chambres lumineuses avec un balcon et une vue superbe. Tu pourras facilement organiser avec l’établissement des sorties pêche, snorkeling, bateau etc…
Le restau est plutôt bon, ce qui évite de te déplacer jusqu’au village.

Cayos cochinos

ile Bahia Honduras

Les iles de Baie Cayos Cochinos sont absolument superbes : tu es prévenu !  Classé « monument national marin » l’archipel est formé de deux petites iles principales, Cayo Mayor et Cayo Menor, et de 12 ilots essentiellement faits de sables et de végétation. L’atoll Garifuna de Chachahuate, est réputé comme le plus beau ! Honnêtement, toutes les iles sont belles…Mais je te donne ici l’avis des locaux ! il faut dire que ces fonds marins exceptionnels et ses plages divines font sa réputation…  
Les iles Cayos Cochinos, étonnamment préservées, sont pourtant les plus proches du continent. Elles se trouvent à environ 40 km de La Ceiba. Pourtant, ce ne sont pas les plus faciles d’accès…

Que faire à Cayos Cochinos au Honduras ?

  • Farniente / plages

Difficile de faire plus beau ! On a ici le stéréotype même des plages paradisiaques avec ses cocotiers et son eau cristalline. Tout cela invite au farniente sans aucun problème !

ile Bahia Honduras
ilot de Cayos Cochinos
  • Snorkeling / apnée

De nombreuses espèces de poissons se sont donné rendez-vous dans les parages. Une aubaine pour les amoureux du masque / tuba ! poissons-corail, poissons lune, poissons clown, mérous et bien d’autres encore ! Un vrai festival de couleurs.
Cela dit, il n’y a pas une barrière de corail tout au autour de chaque ilot. Il s’agit donc de bien t’informer avant de te lancer à l’eau pour choisir l’endroit où tu trouveras des coraux.

Si tu es plutôt un adepte de l’apnée, tu seras comblé : cette activité est réputée sur l’ile Cayos Cochinos !

  • Visite du centre de recherche marin

Cette station de recherche, plutôt modeste, fait un peu de pédagogie. Elle donne des informations sur les règles de ce magnifique parc marin et les attitudes à avoir pour le préserver. Instructif ! On en apprend également sur la faune et la flore du secteur des Cayos Cochinos.

  • Trek jusqu’au phare de Cayo Mayor

Une petite randonnée tranquille sur la plus grande ile de l’archipel de Cayos Cochinos, cela te tente ? Une fois arrivée, tu auras une vue superbe sur d’autres petits ilots : à ne pas manquer !

  • Admirer une espèce rare : le boa rose

Oui oui ! il y a des boas roses dans les environs et ils sont endémiques des iles Cayos Cochinos. Dit autrement, c’est le seul endroit où tu pourras en voir ! Et la couleur ? Ne t’attends pas à un rose flashy mais effectivement, sa coloration est rosée.

  • Déguster du poisson grillé

Tu pourras profiter de la délicieuse gastronomie à base de poisson, spécialité de la communauté des Garifunas. Ne loupe pas le poisson tout fraichement pêché et frit dans de l’huile de coco. En plus, la communauté Garifuna est très sympa. Profites-en pour te balader dans le village, ou éventuellement pour découvrir leur artisanat !

Cayos Cochnos : pour qui ?

ile Bahia Honduras
  • Les amoureux des plages sublimes sur des iles de petite taille
  • Les amoureux du snorkeling et de l’apnée dans des fonds marins en partie protégée
  • Les voyageurs intéressés par la culture Garifuna
  • Les voyageurs aimant sortir des sentiers battus
  • Les voyageurs désireux de se déconnecter quelques jours, au calme (même si les villages garifunas peuvent être parfois assez animés)

Cayos Cochinos : où dormir ?

L’offre hôtelière est assez restreinte. Et ces hôtels ne répondent pas toujours rapidement aux demandes par mail ! Si tu as des difficultés à trouver ou à réserver, le plus simple est de faire une excursion à Cayos Cochinos en une journée. Tu peux réaliser cette sortie depuis Roatan, ou encore depuis La Ceiba.

Sinon, voici 2 propositions d’hôtels :

Voici une petite adresse sympathique sur Cayos Grande… C’est un peu « roots » et il s’agit de dortoir… Mais c’est parfait pour ceux qui acceptent de partager la chambre avec d’autres voyageurs (9 maximum). Tu pourras alors vivre auprès d’une petite communauté sur une partie superbe de l’ile.  Sur place tu auras la possibilité de déguster une cuisine typique et savoureuse préparée par les locaux. Pour les activités possibles : farniente évidemment ! Mais aussi randonnée avec un guide local, sortie avec des pêcheurs, plongée en apnée ou encore découverte de l’artisanat local.

Un airbnb assez rustique, mais juste en face d’une plage de sable blanc splendide et d’un joli spot de snorkeling. De quoi oublier les petits inconvénients : beaucoup de moustiques, logement pas facile d’accès et assez isolé (mieux vaut prévoir quelques courses avant !). Et si tu veux faire les courses pendant le séjour, il faudra y aller en bateau et organiser cela avec le propriétaire… La maison peut accueillir jusque 6 personnes.

Conclusion sur les iles Bahia au Honduras

ile Bahia Honduras
Roatan côte Est

J’espère qu’à travers cet article, tu as une vision plus précise sur ces iles du Honduras et que tu pourras plus facilement faire un choix. Dans tous les cas, tu ne seras probablement pas déçu, tant ces iles de la Baie sont des petits joyaux des mers de l’Amérique centrale… Descendants des pirates ou des indigènes Garifunas, la population locale saura t’accueillir pour te faire découvrir ces iles des Caraïbes au Honduras.
Dernières recommandations : pour ces iles du Honduras, pas besoin de visa pour les Européens mais seulement un passeport valide 6 mois après ton arrivée. On te conseille également d’avoir un billet de transport prouvant ta sortie du territoire.
Enfin, petit inconvénient typique de l’ile : les sand fleas… Des petits insectes des sables qui provoquent des piqures qui ne sont pas dangereuses, mais qui démangent ! Pour notre part, nous avons très peu été incommodés… On suppose donc que cela dépend des années. Mais mieux vaut prévenir : il semblerait que la meilleure solution pour les repousser soit de l’huile de bain Avon.

Voilà ! Tu sais tout pour profiter de ton voyage dans les iles Honduras. On te souhaite un excellent séjour sur la mer des caraïbes

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Clique sur ces icônes
pour t’aider à organiser ton voyage :

Logement Hotel
Location de voiture
réserver une visite
Assurance Voyage
Logement Hotel

Booking.com

Location de voiture

réserver une visite

visites guidées

Assurance Voyage

Tu devrais aimer ces articles :

Honduras : Pays dangereux

Le Honduras est-il un pays dangereux ? Voici notre expérience de voyage dans ce pays... et quelques conseils pour s'en sortir vivant !

Blyde river canyon

L'un des plus beaux canyons du monde...

Dauphins et Baleines de la Réunion

Voir des baleines et des dauphins à la Réunion : un spectacle magique.

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut