Que faire à Granada Nicaragua

Visiter Granada au Nicaragua est un incontournable de ton voyage en Amérique centrale. S’étirant sur l’immense lac Cocibolca, c’est une ville agréable, colorée et fascinante.
Fondée en 1524, elle est l’une des plus anciennes colonies espagnoles d’Amérique centrale. Par la suite, elle fut largement convoitée par d’autres puissances européennes… Mais aussi pillée ! Les pirates venus des caraïbes par le fleuve San Juan s’en sont donné à cœur joie.
Considérée comme la plus belle ville du Nicaragua, Granada aimante les voyageurs. II faut dire que ses petites places charmantes, ses églises fascinantes, ses rues colorées, ses petits cafés animés et son environnement naturel plaisent beaucoup ! Touristique, elle offre parmi les meilleurs hôtels, musées et restaurants du pays. Elle a aussi l’avantage d’être assez petite : la visite de Grenada se réalise facilement à pied.
Mais que faire à Granada ? Que visiter dans cette ville du Nicaragua ? Voici les lieux que nous avons particulièrement appréciés !

Que faire à Granada, dans la ville-même ?

Monter dans le clocher de la Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción

Commence ta visite par une vue panoramique depuis la cathédrale de Granada ! Ainsi, tu auras une idée globale de la situation de la ville. Pour ce belvédère, rendez-vous dans le centre névralgique de Grenada : le parque central !

Là, trône une superbe cathédrale de style néoclassique, couleur jaune safran : la Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción. Eclatante, elle a été récemment rénovée. A l’intérieur, les fresques au plafond sont assez impressionnantes. Mais ce qui nous intéresse, c’est l’escalier (très étroit) qui monte au clocher ! 1$ environ pour embrasser du regard la ville de Granada Nicaragua. Tu pourras y admirer la parque central, les rues rectilignes qui y mènent avec les maisons colorées, et un petit bout du lac. Cette visite de Grenada commence parfaitement bien, n’est-ce pas ?

Se balader au hasard des rues du centre-ville de Granada au Nicaragua

Redescends de ton clocher et commence à arpenter les rues de la ville ! Voilà la meilleure façon de humer l’atmosphère de Grenada. Vivant, romantique, et rénové récemment, le centre est assez animé. Chaque maison est colorée de manière différente. Il est vraiment agréable de se promener au hasard des rues, et en toute sécurité.
N’hésite pas à jeter un œil aux cours intérieurs si, par bonheur, une porte s’est entrouverte ! Tu y verras une petite oasis de fraicheur avec une fontaine centrale entourée de verdure.

Visiter Granada Nicaragua
Cour intérieure typique de Granada

Mais avant de t’engouffrer dans une cour, admirons le cœur de la ville : le parque central. Edifices majestueux, hôtel de ville, kiosques ombragés, étales, boutiques chiques, arcades, et… la fameuse cathédrale dont on te parlait ci-dessus. Tu trouveras aussi une statue à la gloire du célèbre poète national Rube Dario, et une fontaine centrale. C’est également une place assez « végétalisée » et tu pourras te rafraichir à l’ombre des palmiers royaux, ficus, manguiers et autres arbres typiques de la région.
Cette très jolie place est caractéristique des villes coloniales de l’Amérique centrales. Tu en trouveras aussi à Léon (Nicaragua), Antigua (Guatemala), ou Gracias (Honduras) par exemple.
Sur un coté de la rue, des calèches t’attendent pour faire le tour de la ville. Une activité un peu trop touristique pour nous, mais pourquoi pas ?
En plus du Parque Central, ne rate pas la rue Calzada. Elle est large, animée (en fin de journée) et bordée de terrasses. Un endroit sympa pour prendre un verre ou manger en extérieur !

Que faire à Granada Nicaragua
Parque Central, à la tombée de la nuit

Visiter le couvent de San Francisco

L’antiguo Covento de San Francisco se trouve à quelques pas du Parque central. Pour être franc, on n’a pas été emballé ni par la façade, ni par l’intérieur assez sobre et austère. Cela dit, c’est un monument important de la vile qui se trouve dans le centre non loin du Parque. On y admire aussi une église attenante à l’édifice religieux. Le couvent a été bâti à l’origine en 1529, puis détruit par un incendie en 1857 et reconstruit ensuite. A l’intérieur (5$), tu trouveras la bibliothèque municipale et un musée.

Que voir Granada Nicaragua
Couvent san Francisco et son escalier intact

Admirer la plus belle vue panoramique de la ville depuis la Iglesia de la Merced

Oui, tu es déjà monté dans le clocher de la cathédrale tu vas me dire, et tu as eu raison ! Mais la Iglesia de la Merced, (presque) blanche, a également du charme. Rendez-vous dans la calle Real Xalteva à quelques minutes à pied du parque central. Drapé d’un style baroque, la façade n’a pas été restaurée depuis un moment et son état se dégrade.
Cela dit, la vue depuis le clocher est encore plus belle que depuis la cathédrale ! Et à 360° s’il vous plait ! Tu y accèdes par un escalier en colimaçon assez étroit. Entrée à $1, cela vaut l’effort et le coût.
Petite remarque pour les photographes : c’est ici que vous aurez la meilleure vue sur… la cathédrale de Granada ! Eh oui : la cathédrale est tellement imposante qu’il est difficile d’avoir le recul nécessaire pour la prendre en photo toute entière. Depuis les toits de la Iglesia Merced, tu as une vue imprenable sur la cathédrale ! Et comme si cela ne suffisait pas, tu peux également admirer les tuiles rouges des toits de la ville, et le volcan Mombacho au loin.
Petite remarque pour les amoureux : allez-y au coucher du soleil !

itinéraire 3 semaines Nicaragua
vue sur la Cathédrale depuis l’iglesia de la Merced

Découvrir les céramiques précolombiennes les plus belles du pays

Que faire à Grenada quand on est amateur de céramique ? Direction « Mi Museo ». Dans une belle maison coloniale, se trouve un musée déployant des trésors d’une collection privée de céramiques précolombiennes. Il parait que ce sont les plus belles du pays ! Certaines datent de 2000 avant J-C tout de même. L’adresse est 400 Calle La Libertad, Granada, Nicaragua

Faire ses achats au marché municipal de Granada (mercado municipal)

A 3 rues du parque central, tu trouveras un marché couvert avec tout ce qu’il faut pour acheter des produits alimentaires locaux ou des objets et vêtements. Boucherie, poissonnerie, bibelots, T-shirt : tout est là. Un marché traditionnel sympathique et authentique où tu trouveras aussi des comedores pour manger sur le pouce, façon habitants de Granada. Même si ce n’est pas le plus beau ni le plus grand marché que l’on ait fait en Amérique centrale, il a l’avantage d’être peu cher, au cœur d’une ville touristique où les prix pratiqués sont un peu plus élevés que la moyenne.

Déguster du chocolat

Que faire à Grenada au Nicaragua ? Visiter Le chocomuseo ! Il se trouve Calle Atravesada, à côté de l’hôtel « Mansion de Chocolate ». Un petit « musée » modeste dans un café avec une grande cour agréable. On te proposera quelques informations sur la culture du cacao, jusqu’à sa transformation en chocolat. Mais le plus intéressant pour les gourmands est de tester leur gâteau au chocolat. Tu pourras aussi participer à un atelier chocolat. C’est l’occasion de montrer tes talents culinaires (compte 21$). Et si tu en veux encore, il est possible de t’inscrire pour visiter une finca avec ses cacaotiers. Miam.

Déambuler entre les tombes du cimetière de Grenada…

Oui, tu vas me dire, ce n’est pas très glamour. Certes ! Mais le cimetière (cementerio de San José de Granada) est joli, tout blanc ! Cette absence de couleur tranche nettement avec d’autres cimetières colorés d’Amérique centrale, dont les teintes vives surprennent.
Cela dit, avec ce blanc, on reste loin de la « grisaille » des cimetières européens. Crée en 1830, on y trouve des tombes modestes mais aussi des sépultures de riches habitants de Granada. L’inconvénient est que le cimetière est assez excentré. Compte 25 minutes de marche depuis le parque central. Bon, en même temps, tu en profiteras pour découvrir les faubourgs de la ville : populaires mais sûrs.

Visiter Granada Nicaragua
Le cimetière de Granada

Que faire à Grenada Nicaragua ? : les alentours !

Voilà aussi pourquoi la ville est si attrayante ! Parce que sa situation géographique permet bien d’autres activités que la seule visite de Grenada. Tout autour, tu trouveras de nombreuses idées de sortie à la journée ou à la demi-journée. Voici les incontournables aux alentours de Grenada.

Contempler les entrailles rougeoyantes de la Terre au volcan Masaya

que voir autour de Grenada

Hum, pardon pour l’envolée lyrique. Donc « les entrailles rougeoyantes de la Terre », c’est la lave. Et tu peux l’admirer depuis un point de vue se trouvant sur le bord du cratère du volcan Masaya. Là, par le trou béant du volcan, on aperçoit une quantité de lave s’écouler au fond du gouffre. Le spectacle est encore plus saisissant la nuit !

Même si cette excursion est quasiment unique au monde et qu’on te conseille d’y aller, certains points nous ont déçu. Autant t’y préparer !

  • 10 $. C’est le prix d’entrée au volcan et c’est assez cher compte tenu du cout de la vie au Nicaragua.
  • 15 mns ! C’est le temps pour rester au point de vue pendant la nuit. Apres ce temps imparti, il faut laisser ta lace aux groupes de visiteurs suivants. Bon, 15mns sont largement suffisantes, mais ne t’attends pas à rester là tranquillement. Si tu y vas le jour, cette contrainte ne te concerne pas.
  • On voit bien la lave mais seulement partiellement… C’est donc assez spectaculaire mais pas autant qu’on pourrait se l’imaginer.

Comment aller au volcan de Masaya ? Si tu es véhiculé, c’est assez simple : tu peux facilement rejoindre le volcan depuis Granada. Tu te présentes à l’entrée du parc et tu attends ton tour. Le belvédère se situe a 5 mns en voiture après l’entrée ! Les visites de nuit ouvrent à 17h30 et ferment à 19h30. Si tu ne comptes pas particulièrement y aller de nuit et que tu veux randonner (donc de jour), le parc ouvre dès 8h 30.
 Si tu n’es pas véhiculé, tu peux faire appel à une agence ou réserver ton excursion ici (guide en espagnol). Tu peux également essayer le bus local jusque l’entrée puis faire du stop jusqu’au point de vue.  
En plus de la visite du volcan Masaya, tu peux coupler ton excursion avec le marché de Masaya, un des plus beaux et authentiques du Nicaragua. Et également t’adonner au plaisir lacustre au bord de la Laguna Apoyo.

Se baigner dans la Laguna Apoyo.

La lagune Apoyo, est un lac d’origine volcanique, non loin du volcan Masaya. Tu te baigneras donc au fond d’un cratère. Mais pas de panique : le volcan est calme maintenant.  L’accès des meilleurs « plages » est privatisé par différents établissements. Le plus simple pour te baigner est de réserver un hôtel au bord du lac ou de boire un verre/manger un morceau dans les quelques restaurants/cafés du rivage. Il est possible aussi de faire du kayak et du paddle… Mais ce n’est pas évident quand il y a du vent !

itinéraire 3 semaines Nicaragua
Au bord d’Apoyo

Pour parvenir jusqu’au lac, il est plus simple d’être véhiculé (25 mns depuis Granada). En bus, c’est également jouable mais plus complexe et les bus sont peu fréquents. Pour notre part, on a négocié un taxi, et on a dormi sur place dans un hôtel au bord du lac : le San Simina Lodge. Tu auras le droit à ton petit bungalow dans un beau jardin et face au lac Apoyo, avec patio, hamac et tout ce qu’il faut pour en profiter ! (Description et réservation ici)
Si tu n’as aucune envie de te baigner lors de ton séjour à Granada et ses environs, et que tu veux juste voir le lac, il n’est pas la peine de descendre au bord. Le plus simple est de te rendre directement à un point de vue. Un des plus célèbres est le belvédère du village Santa Catarina, village qui fait partie des « Pueblos Blancos ». Une petite marche jusqu’au mirador permet d’admirer le lac Apoyo, au fond de son cratère rondement bien dessiné.

Jouer aux aventuriers sur le volcan Mombacho

A 10km de Granada, le volcan Mombacho constitue une magnifique réserve naturelle. On peut donc y découvrir une faune et une flore particulière et riche. D’ailleurs, il existe seulement 4 endroits dans le monde à proposer ce genre de jungle tropical, dont à Ometepe, que l’on a également découverte lors de notre voyage au Nicaragua.
3 sentiers sont accessibles à Mombacho :

le Sentier El Cráter ( 1h 30) , difficulté moyenne

le Sentier El Tigrillo (2h 30), difficulté assez élevée. Guide obligatoire + prix du sentier : une vingtaine d’euros.

le sentier El Puma (4h 30), difficile et guide obligatoire + prix du sentier : une vingtaine d’euros. Ce sentier est le plus célèbre et pour l’effort, tu as le droit à de magnifiques vues en hauteur pour admirer Granada, las isletas, le lac Apoya, le Lac Nicaragua et les volcans du coin.

Mombacho et sa forêt

L’accès à la réserve est de 5$. A cela s’ajoute le prix du transport si tu n’as pas de voiture, le prix du sentier choisi et éventuellement du guide. Il existe une excursion organisée tout inclus à réserver ici : lien
A noter que le sommet ne peut s’atteindre qu’en 4X4. Mais du nerf que diable ! c’est plus sympa, et plus écolo à pied.

Pour ceux qui veulent ajouter aux joies de la monté et des panoramas celui de l’adrénaline, on te conseille les tyroliennes ! Une façon bien originale de découvrir la canopée, la forêt luxuriante et avec un peu de chance….. des paresseux. C’est à réserver ici !

Faire du Kayak ou du bateau autour des Isletas du Lac Nicaragua

La Isletas de Granada ce sont des centaines d’îles éclatées sur le lac Nicaragua, à quelques encablures du rivage et à 3 km de la ville ! D’origines volcaniques. Certaines îles sont vierges et recouvertes de jungle, d’autres hébergent des hameaux de pêcheurs, et d’autres enfin ont été investis par des riches propriétaires. On peut découvrir las isletas de Granada au bord d’un « gros » bateau, ou alors en petite barque à moteur privatisée (c’est ce qu’on a fait, voici le lien), ou encore en kayak (voici le lien).

  • L’avantage du gros bateau : moins cher mais tu es avec plein de touristes et c’est plus bruyant.
  • L’avantage de la petite barque : c’est plus intimiste mais c’est un peu plus cher.
  • L’avantage du kayak est que tu es plus facilement en contact avec la nature et le silence des lieux… mais cela demande un effort physique.

Des agences de voyage proposent l’excursion aux Isletas. Ou des guides ne manqueront pas de t’aborder sur le parque central. Sinon, tu peux réserver ton excursion par internet pour un prix identique et être tranquilles (voir les 2 liens ci-dessous).
Préfère cette activité le soir. Au coucher de soleil, lors du retour vers l’embarcadère, tu pourras admirer l’ensemble de Grenada depuis le bateau, sous les couleurs du crépuscule. Magique ! Et les volcans en toile de fond en plus de cela.

Autant le dire de suite : nous ne sommes pas d’accord ! Voilà c’est dit. Emilie et moi n’avons pas ressentis la même chose pour cette sortie en bateau privé. Si, tous les 2, on a trouvé l’endroit très joli, Emilie a été choquée par la construction de quelques villas par de riches propriétaires sur certaines îles. Une main mise qui lui a gâchée sa visite. De mon côté, j’ai davantage relativisé cet aspect et ai été totalement conquis et envouté par la splendeur de ces îles et le nombre d’oiseaux (hérons, aigrettes, cormorans) que l’on peut observer. On peut aussi apercevoir, sur une île, des singes-araignées.
Tu pourras te faire ta propre opinion et nous dire ce que tu as pensé des isletas en commentaire : faut-il les visiter lors de ton séjour à Grenada ?

Combien de temps pour visiter Granada au Nicaragua ?

Cela dépend de ce que tu veux faire à Grenada. Une journée entière (avec nuits sur place) est suffisante pour découvrir la ville. Mais il serait vraiment dommage de se limiter à ses murs (même s’ils sont bien jolis). On te conseille donc de rester au moins 2 jours pour compléter ta visite avec un tour aux Isletas, au volcan Masaya et à Apoyo. Si tu souhaites flâner davantage et t’aventurer dans la réserve du volcan Mombacho, il te faut au moins 3 jours sur place.

Couleurs de Granada

Visiter Léon ou Grenada ?

Pour les amateurs d’histoire, ces 2 villes ont été tour à tour capitale du Nicaragua. Lorsque les conservateurs étaient au pouvoir, c’est Granada qui devenait la ville principale. Et lors de changements politiques amenant les libéraux au pouvoir, les clés de la capitale revenaient à Léon ! Pour en finir avec cette « dispute », c’est Managua, entre les 2 villes, qui a été désignée capitale du Nicaragua. Et basta !

Voilà pour l’aspect historique. Pour le choix touristique, faut-il visiter Granada ou Léon ? On a envie clairement de te répondre : les 2 ! Te voilà bien avancé… Ce sont deux villes différentes avec des ambiances bien distinctes. Léon a un côté populaire, authentique et vrai. C’est une ville moins jolie, moins pimpante mais riche d’une histoire émouvante autour de la révolution et ses martyres.
Grenada est davantage proprette, colorée et plus jolie également. Elle a ce côté « ville musée » fascinante mais du coup plus touristique. L’offre hôtelière et gastronomique est importante mais un peu plus cher qu’à Léon.
Bref, si tu te poses la question « que choisir entre Léon ou Grenada ?« , c’est peut-être parce que le temps t’es compté. Si tu cherches une ville « romantique » (c’est relatif, mais plutôt vrai), opte pour Granada. Si tu cherches une ville authentique et que tu veux crier « viva la revolucion ! », choisis Léon. Si tu veux en savoir plus sur cette ville, je t’invite à lire notre article complet « que faire à Léon au Nicaragua ? »

Granada comparée à Antigua ?

La ressemblance est évidente entre Antigua au Guatemala, et Grenada au Nicaragua. Maisons colorées, placettes charmantes, rues pavées, cours intérieurs ombragées, petits café bobo… Et les points communs ne s’arrêtent pas là !
Difficile de les partager de manière objective. Mais voilà notre avis : on a préféré Antigua, découverte lors de notre voyage au Guatemala. La ville nous a paru plus jolie, plus colorée et possède également bien plus d’édifices de premier plan à visiter (monastère, couvents, églises, galeries d’arts…). Pour nuancer, les alentours de Granada son plus attrayants et proposent plus d’activités diversifiées !

Où dormir à Grenada ?

Pour bien ton séjour dans la ville de Grenada et ses alentours, on te conseille d’y rester puiseurs nuits. Tu y trouveras des logements bon marchés pour les routards mais aussi de beaux hôtels luxueux. Et entre ces deux extrêmes, une gamme de prix moyen existe également !
Voici nos 3 coups dans 3 gammes de prix différents pour savoir où dormir à Granada :

El Arca de Noe $ : un hôtel bien placé et pas cher. Les chambres sont spacieuses et le personnel très gentil. Des tours peuvent être organisés pour visiter Granada. Des hamacs sont disponibles dans un petite cour intiéeur de l’hôtel : très bien quand on veut se reposer après une journée de visite dans Granada !

Miss Margrits $$ : vrai coup de cœur ❤️ pour ce logement dans un bel édifice typique de Granada. Le rapport qualité prix est excellent, les chambres sont jolies (certaines avec balcon) et la piscine bien agréable ! Un endroit romantique, reposant et authentique. Et si le prix de l’hôtel est un petit peu trop élevé pour toi, saches que tu pourras économiser sur les restaurants puisqu’une cuisine est mise à ta disposition.

Hotel Plaza Colon – Granada Nicaragua $$$ : un établissement très classe, à la belle architecture coloniale, qui s’organise autour d’une piscine. L’hôtel est très bien placé. Le personnel est professionnel et chaleureux. La terrasse donne une belle vue sur le parque central et sa cathédrale. Une magnifique adresse pour les voyageurs qui veulent se faire plaisir.

Sinon, tu peux toujours faire ta recherche sur cette carte :

Booking.com

Que faire à Grenada Nicaragua… et ensuite ?

Voilà ton voyage à Grenada terminé et tu te demandes où aller ensuite ? Tu peux consulter notre itinéraire au Nicaragua pour voir le trajet effectué dans ce beau pays.

https://un-tour-dans-le-sac.fr/voyage/itineraire-3-semaines-nicaragua/

Mais pour résumer, la logique devrait t’amener à Léon plus au nord, à San Juan del Sur au niveau de la côte pacifique, ou dans les îles magnifiques de Ometepe plus au sud, sur le Lac Nicaragua.

Léon

A environ 2h 30 de Granada, Léon est une ville qui nous a beaucoup plu, même si elle n’a pas les charmes de sa « concurrente ». C’est en tout cas une belle opportunité pour s’immerger un peu plus dans le passé révolutionnaire du pays.

San Juan Del Sur

‍Un lac, c’est bien, mais l’océan, c’est encore mieux ! En route pour l’océan pacifique et ses délicieux couchers de soleil. C’est aussi un bel endroit pour s’initier (ou se perfectionner) au surf.
Pour ceux qui aiment la fêtes et les offres restaurants/hôtels importantes : choisis San Juan. Mais si tu as envie d’un lieu plus intimiste, pousse jusqu’aux plages et stations balnéaires autour de San Juan. Pour notre part, on a choisi la plage de Maderas… et on a adoré ! Mais d’autres endroits comme Playa Hermosa, Playa Coco ou plus loin (au nord) la Playa Gigante.
Tu veux passer quelques jours dans cette ville balnéaire du pacifique ? Voici nos logements préférés pour savoir où dormir à san Juan Del Sur :

  • Tapihouse à San Juan Del Sur $ : rien d’extraordinaire mais le gros avantage est que ce n’est pas cher, tu as ta salle de bain et c’est très bien placé ! Etant donné les prix un peu élevé pratiqué à San Juan, c’est une très bonne adresse !
  • Costa Oeste playa Popoyo $$ : un emplacement magnifique avec des jolies vues depuis ta chambre spacieuse et confortable. Très bon p’tit déj et très bons cocktails !
  • Hush à Maderas $$$ : au sommet d’une petite colline dans un cadre magnifique et une vue renversante ! Piscine, cuisine délicieuse du restaurant et quiétude…
itinéraire de 3 semaines Nicaragua
la baie de San Juan del Sur

Tu as aimé cet article ? Partage ta découverte avec une personne intéressée par une visite de Granada au Nicaragua ou un voyage dans ce beau pays !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Clique sur ces icônes
pour t’aider à organiser ton voyage :

Logement Hotel
Location de voiture
réserver une visite
Assurance Voyage
Logement Hotel

Booking.com

Location de voiture

réserver une visite

visites guidées

Assurance Voyage

Tu devrais aimer ces articles :

Honduras : Pays dangereux

Le Honduras est-il un pays dangereux ? Voici notre expérience de voyage dans ce pays... et quelques conseils pour s'en sortir vivant !

Visiter Léon

Léon : la ville révolutionnaire du Nicaragua ! Une ville captivante, même si son charme n'agit pas d'emblée...

Guide et itinéraire Lisbonne

La capitale portugaise est une ville merveilleuse pleine de belles surprises. Voici un guide du meilleur à faire et à voir à Lisbonne en jours !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut