Les Ultraviolets

pour purifier l’eau

Tu cherches un méthode efficace et légère pour purifier ton eau en voyage ? Tu t’interroges sur l’efficacité des ultraviolets pour boire une eau sans risque ? Tu en as assez du goût du chlore avec les traitement chimique et tu cherches une alternative ?

Les ultraviolets pour rendre l’eau potable en voyage

Tu trouveras ici toutes les informations sur la rendre l’eau potable grâce aux lampes des ultra violets.

Les ultraviolets : comment ça marche ?

Les ultra-violets (UVA) endommagent l’ADN des bactéries, virus et protozoaires pour les rendre inoffensifs. Le rayonnement ultraviolet neutralise ces micro-organismes et les empêche de se reproduire.

Ce dispositif élimine 99,9% des organismes pathogènes : virus, bactéries et protozoaires (y compris Gardia et Cryptosporidium).

En revanche, les ultra-violets n’éliminent pas les particules : on ne peut donc pas traiter les eaux troubles avec les UV ei il faudra avoir recours à une clarification ou une filtration pour obtenir de l’eau plus claire. De même, les contaminants chimiques (pesticides, etc) et les métaux lourds ne sont pas éliminés par les ultraviolets mais pour ces contaminants là, il existe peu de méthodes pour les éliminer de l’eau, comme tu peux le voir dans notre tableau récapitulatif des méthodes pour rendre l’eau potable.

Pour tout savoir sur les contaminants présent dans l’eau, tu peux lire notre article “boire l’eau en voyage” 

Les méthodes UV pour rendre l’eau potable

La méthode “survivor”


Il est possible d’utiliser directement les rayons du soleil pour traiter l’eau. Il faut placer une bouteille au soleil entre 6 à 24h (en fonction de l’ensoleillement). On peut également utiliser une loupe pour concentrer les rayons.

Cette méthode, connue de l’OMS, est appelée désinfection solaire de l’eau (ou SODIS). C’est une méthode peu coûteuse, largement utilisée dans les pays pauvres qui permet notamment d’éliminer les germes causant la diarrhée.

Il faut respecter 6 précautions :

  • placer la bouteille minimum 6 h au soleil (on conseille davantage !)
  • avoir une bouteille transparente en PET : certaines bouteilles en verre  bloquent les ultraviolets, ainsi que les bouteilles plastiques en PVC.
  • remplir l’eau eu 3/4 de la bouteille puis secouer avec le bouchon, fermée : cela permet d’oxygéner l’eau et de faciliter l’action des UV)
  • Il faut de l’eau relativement claire : les particules en suspension protègent les bactérie des rayons UV.
  •  l’eau rendue potable par SODIS doit être immédiatement bue; sinon, il y a un risque de “recontamination” des bactéries.
  • disposer la bouteille à l’horizontal. A la vertical, “l’eau du fond” est moins bien traitée.

Tu l’auras compris, c’est une méthode salvatrice pour les populations pauvres qui n’ont pas les moyens financiers de mettre en place des systèmes plus coûteux pour assainir l’eau. Au vu de l’urgence sanitaire de certains pays pauvres, il apparaît bienfaiteur d’exploiter un moyen aussi simple et économique pour purifier l’eau.

Pour les inconvénients :

  • il a été démontré que les bouteilles plastiques en PET dégagent des perturbateurs endocriniens…
  • la méthode SODIS tue uniquement les germes infectieux et reste inefficace pour nettoyer  l’eau contaminée par des substances chimiques.
  • Si l’OMS et une grande majorité des études scientifiques s’accordent pour dire que la méthode est efficace, d’autres études (minoritaires) montrent que la méthode n’a pas diminué le taux de la population atteinte par la diarrhée.
  • Enfi,n c’est une méthode plus longue que les autres pour rendre l’eau potable.

Pour les voyageurs, on ne recommande pas cette méthode : il faut attendre longtemps avant de boire, et la destination du voyage n’est pas toujours généreux en soleil et en UV ! D’autres méthodes comme l’ébullition, la micro filtration , la désinfection chimique, ou les stylos UV (on n’en parle plus bas !) nous semblent plus rassurantes et rapides. Toutefois il peut s’avérer utile de connaitre cette désinfection solaire de l’eau. C’est à noter dans ton carnet du voyageur baroudeur, en cas de problème avec ton système d’assainissement de l’eau en voyage ou si tu te retrouves dans une situation extrême de “survivor” !

Les stylos Steripen

La marque Steripen est le leader sur le marché pour les systèmes adaptés aux voyageurs. Il propose des petits appareils équipés d’une lampe à ultra-violet, un peu comme un stylo. L’utilisation est très simple. Il suffit d’immerger la lampe dans l’eau et de presser le déclencheur (1 clic pour traiter 50cl et 2 clics pour 1L). Ensuite il faut attendre 48 secondes pour traiter 50cl et 90 secondes pour traiter 1L. On agite l’eau et c’est prêt. Une led, prévient lorsque le traitement est effectué.

Les stylos Steripen ont besoin d’être rechargés. Il existe plusieurs modèles, à piles ou à USB. Les prix varient de 50 euros pour les appareils à piles à une centaine d’euros pour les appareils à USB. Pour faire ton choix, il faudra réfléchir au moyen que tu as de le recharger.

Les stylos Steripen ont une longue durée de vie, jusu’à 8000 cycles pour le Steripen Ultra. On a fait le calcul pour traiter 1,5L (= 3 cycles par jour) ton système devrait fonctionner pendant plus de 7 ans.

Dernière chose, et non des moindres : leur efficacité ! Elle est remarquable : avec les traitements UV, les parasites, virus, bactéries et microbes sont éliminés… et tout cela sans donner de mauvais goût à l’eau comme c’est le cas avec les pastilles désinfectantes. Pour rependre notre phrase d’introduction : “le rayonnement ultraviolet neutralise les micro-organismes et les empêche de se reproduire. Ce dispositif élimine 99,9% des organismes pathogènes : virus, bactéries et protozoaires (y compris Gardia et Cryptosporidium).”

Les gourdes équipées à UV

Il existe aussi des gourdes équipées de système à ultraviolet, comme la Mountop UV water Purifier.

Le principe est le même que les stylos genre Steripen : donc efficacité, rapidité, et durée de vie !  La différence est avec contenant en plus : la gourde. Le bouchon, où se trouve la lampe à UV est résistant et il est équipé d’un écran LCD avec décompte. Le traitement est aussi rapide que le Steripen. La gourde peut être rechargée avec câble par USB. Le temps pour recharger la gourde est assez long, environ 5h.

Notre avis, nos conseils sur le traitement de l’eau avec les UV

Pourquoi choisir les ultra violets pour traiter l’eau ?

Avantages

Les traitements chimiques (Aquatabs, Micropur…) sont très légers. Cependant ils ne peuvent pas être utilisés sur le long terme. Ces pastilles laissent aussi un goût de chlore à l’eau.

Les filtrations (gourdes, pailles filtrantes etc…) restent fragiles et il faut changer les filtres. Il peut y avoir des risques de fuites.

Les Steripen sont donc des alternatives peu encombrantes, légères et durables. Ils sont aussi très efficace sur les virus, contrairement à la plupart des systèmes de filtrations. Cependant aucune méthode n’est parfaite et ils présentent quelques inconvénients, que nous allons vous présenter. On vous propose aussi quelques astuces pour y remédier.

Inconvénients et solutions

  • Il faut les recharger 

En voyage, il existe une solution pour recharger les batteries lorsque tu n’as pas accès à l’électricité. Tu peux emporter une batterie de secours ou mieux : un panneau solaire. Certains modèles sont pensés pour les voyageurs, comme celui proposé par humagreen. C’est une option écologique et pratique pour les treks sur plusieurs jours, les voyages en van, en bateau, ou à vélo.

  • le Steripen fonctionne difficilement sur une eau très froide.

L’eau en altitude, dans les climats très froids ne contient pas beaucoup de minéraux. La lampe à UV s’active difficilement dans ces conditions. Il y a une solution : une pincée de sel dans l’eau.

  • On ne peut pas traiter de grandes quantités d’eau

Si tu souhaite traiter de grandes quantités d’eau en une seule fois, le Steripen n’est pas adapté. Peut être qu’un filtre à pompe ou à gravité. sera plus adapté.

Pour tout savoir sur les autres méthodes de purification, on te propose de lire notre article complet sur le traitement de l’eau en voyage : les méthodes pour rendre l’eau potable“.

  • la lampe à UV ne peut être immergé dans les petits goulots de bouteille.

C’est l’un des inconvénients avec les Steripen. La lampe doit être complètement immergée pour fonctionner. On te conseille de choisir une gourde en acier inoxydable avec un grand goulot. Le diamètre minimum du goulot est de 22mm, sauf pour le Steripen Adventurer qui est 35 mm et pour le Steripen Ultralight de 38mm

  • Il n’élimine pas les bactéries et virus lorsque sur une eau trouble

C’est effectivement un problème si tu souhaites traiter des eaux troubles, comme les ruisseaux, fleuves, etc. Les UV sont conçus pour une eau claire (venant d’eau du robinet, de fontaine ou d’une eau prélevée en nature mais claire). Il faudra donc compléter ton traitement avec une filtration. On t’a préparé un article complet sur les méthodes de filtration, c’est à lire ici

  • Le goût et l’odeur de l’eau ne sont pas améliorés.

Sur une eau trouble, tu peux choisir d’utiliser un filtre équipé de charbon actif. Le charbon actif améliore l’odeur et le goût de l’eau et diminue les contaminants chimiques.

Sur un eau claire, il existe des bâtons de charbon actif à placer dans les gourdes ou les carafes. Nous avons fait quelques recherches sur ce sujet. L’efficacité de ces bâtons de charbon actif est limitée. Il faut choisir un charbon de qualité et attendre plusieurs heures pour avoir une eau vraiment améliorée.  Les bâtons de charbon actif peuvent être une option intéressante pour diminuer le goût du chlore de l’eau du robinet, à la maison.

En voyage, ce système nous semble plus contraignant. Notamment, car il est conseillé d’éviter de laisser les bâtons à l’air libre. Il est mieux de les laisser toujours dans l’eau. 

Concernant ce problème de gout et d’odeur, nous n’avons pas trouvé à ce jour de solutions  complètement convaincantes. Mais on a quand même quelques astuces : tu peux aromatiser avec de la poudre de jus de fruits, des fruits, du citron, du thé…(à faire après le traitement UV).

  • Les contaminants chimiques ne sont pas éliminés. Heureusement, à moins d’une concentration incroyablement excessive, on est rarement malade en buvant une eau avec des contaminants chimiques à moins d’y être exposé sur le long terme. de toute façon, peu de méthodes pour voyageurs permettent d’éliminer les contaminants chimiques de l’eau. L’important est surtout de bien sélectionner ton eau et d’éviter de la prélever au abord des usines, etc…

Conclusion : notre avis

Malgré les quelques inconvénients présentés ci-dessous, les avantages du traitement par UV avec Steripen ou gourde à UV  nous semble une excellente méthode pour rendre l’eau potable en voyage ! C’est une méthode alternative encore assez marginale mais qui gagne à être connue ! En tout cas, après avoir essayé longuement différentes méthodes comme les désinfectants chimiques, les pailles filtrantes ou autres, on a bien l’intention d’adopter définitivement le traitement par  Ultra violet !
Si toi aussi tu te diriges vers ce traitement pour purifier l’eau, voici notre sélection des meilleurs systèmes UV pour voyageurs.

Quel est notre produit ultraviolet préféré ?

Nous avons une préférence pour les Steripen, plutôt que les gourdes à UV et cela pour 3 raisons :

  • La disponibilité : les gourdes à UV, comme la Mountop sont difficiles à trouver en France. Il y a peu d’avis de voyageurs pour le moment. 
  • Le poids : le dispositif est un peu plus lourd (600g). C’est donc plus lourd que les gourdes filtrantes (ex: La gourde Humagreen pèse 247g) et c’est également plus lourd que le Steripen + gourde classique : env 300g)
  • Les pièces de rechange : la lampe ne peut pas être remplacée, contrairement à la lampe du Steripen.
  • Les composants : Les gourdes sont souvent sans BPA, mais pour le reste on ne sait pas trop. Personnellement, on préfère se diriger vers une gourde en acier inoxydable

On te conseille de privilégier les modèles USB, comme le Steripen Ultra. Cela nous semble plus facile à gérer en voyage. Tu n’as pas besoin d’emporter des piles, de les acheter ou de t’encombrer avec un chargeur de piles. Les piles peuvent être des options intéressantes lorsque l’on a rien pour recharger, comme lorsque l’on part en trek. Cependant, on aime moins l’idée car ce n’est pas très écologique. Pour les trekkeur, tu peux toujours embarquer un mini panneau solaire ou une batterie de recharge

Si tu préfères un fonctionnement à pile, on te conseille d’opter pour steripen classic 3. De plus il est équipé d’un pré-filtre qui permet de diminuer les particules dans l’eau et la rend plus claire. On regrette un peu l’absence d’un pré-flitre sur le Stéripen Ultra. Cependant il est possible d’acheter un pré-filtre séparément pour environ 20e. C’est un bon moyen de compléter l’action des Steripen qui ne sont pas pourvu de pré-filtre. 

Cela dit, sur une eau très trouble, lorsque tu utilises le pré-filtre du Steripen classic 3, ou le pré-filtre FitsAll Filter, on te conseille de faire une clarification avant : ce dispositif ne sera pas assez efficace.

Et pour que notre avis soit clair comme de l’eau de source (!) voici en tableau un récapitulatif :

six systèmes à UV pour voyageurs

Les systèmes de purification UV
Steripen AquaSteripen classic 3Steripen AdventurerSteripen UltralightStéripen UltraMountop UV water Purifier
Type de filtration Stylo UV Stylo UV + préfiltre lavable de 40×40 microns Stylo UV + lampe LED Stylo UV Stylo UV Gourde + UV + lampe LED
Utilisation jusqu’à 3 000 cycles jusqu'à 8 000 cycles jusqu'à 8 000 cycles jusqu'à 8 000 cycles jusqu'à 8 000 cycles ?
Recharge à piles : 4 x AA Alkaline jusqu'à 50L, 4 x Lithium ou NiMH rechargeables jusqu'à 100L à piles : 4 x AA jusqu’à 50L ou 4 x lithium jusqu'à 150 L. à piles : 2 x CR123, jusqu'à 50 cycles USB jusqu'à 20 cycles USB jusqu’à 50 cycles USB jusqu'à 80 cycles
Poids 178 g 178 g 103 g 76,5 g 140 g 600g
Dimension 18,6 x 4,3 x 4,3 cm 4,3 x 18,5 x 4,3 cm 15,5 x 3,3 x 2,2 cm 13 x 3,5 x 2,2 cm 18.6 x 4.1 x 3.2cm 25cm x 5,6cm x 5,6cm
Prix du dispositif env 50€ env 80€ env 95€ env 77€ env 105€ env 170€
Débit 50cl en 48 secondes (ou 1L en 90s) 50cl en 48 secondes (ou 1L en 90s) 50cl en 48secondes (ou 1L en 90s) 50cl en 48secondes (ou 1L en 90s) 50cl en 48 secondes (ou 1L en 90s) 750mL en 90s
Efficacité contre la majorité des bactéries oui oui oui oui oui oui
Efficacité contre la majorité des virus oui oui oui oui oui oui
Efficacité contre la majorité des protozoaires oui oui oui oui oui oui
Efficacité contre la majorité des particules non En partie non non non non
Diminution des contaminants chimiques et métaux lourds non non non non non non
Gout et de l'odeur Aucun effet Légère amélioration Aucun effet Aucun effet Aucun effet Aucun effet
Les plus C'est le modèle le plus économique du marché Equipé d'un pré-filtre, qui s'adapte à un goulot large Equipé d'une Lampe de poche à LED C'est le modèle le plus léger et le plus petit de la marque. On apprécie le rechargement par USB, plus écologique et pratique. C'est le modèle qui propose une grande autonomie avant la recharge. On apprécie le rechargement par USB, plus écologique et pratique. Sans BPA, écran LCD avec décompte, capuchon résistant aux chocs et aux intempéries, lampe led
Les moins On regrette l'utilisation par piles que l'on trouve moins pratique en voyage et moins écologique On regrette l'utilisation par piles que l'on trouve moins pratique en voyage et moins écologique L'utilisation par piles que l'on trouve moins pratique en voyage et moins écologique 20 cycles avant le rechargement c'est assez rapide C'est le modèle le plus coûteux de la marque Steripen Ce dispositif est difficile à trouver. Le poids est plus important que les autres systèmes. Le temps de rechargement est long (5h).
Notre avis C'est une bonne entrée de gamme pour les petit budget. On apprécie le pré-filtre, mais il est possible d'acheter un pré-filtre complémentaire sur les autres Steripen La lampe de poche peut être pratique lorsqu'il faut purifier l'eau dans le noir Pour les voyageurs où chaque gramme compte. C'est le modèle qui nous semble le plus adapté. Il est rechargable par USB On opte plutôt pour les Steripen
Un Tour Dans Le Sac, comparatif des meilleurs système de purification à Ultraviolet. Nous rappelons qu’en cas d’erreur, ce sont les informations et les garanties du fabriquant et du revendeur qui font foi.

Tu connais une personne intéressée par le traitement de l’eau en voyage ? Partage avec elle ta découverte !

Tu peux également nous suivre sur

          

pour être informé de nos derniers voyages !
Tu peux également recevoir notre newsletter

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles sur l’eau en voyage

Mots clés : purifier l’eau, traitement de l’eau, boire une eau saine, boire de l’eau potable en voyage, méthode pour boire une eau saine, l’eau en voyage, traitement de l’eau avec les UV, eau et ultraviolet, steripen

A propos

Les pieds bien ancrés et la tête dans les nuages : c’était moi.
Je rêvais surtout d’ici : ailleurs, ça ne peut pas être pour moi.
Maintenant, l’envie de nature et le goût du défi : c’est à moi
Les pieds en mouvement et la tête dans les nuages : ça c’est moi.

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut