Désinfection chimique

la méthode légère pour boire une eau saine en voyage :

Tu cherches un méthode légère pour désinfecter l’eau en voyage ou en randonnée afin de rendre l’eau potable ? Tu te poses des questions sur les pastilles purifiantes ? Aquatabs, Micropur… Tu te demandes quel produit est plus efficace ? Peut-on boire une eau désinfectée aux produits chimiques sans risque ?

La désinfection chimique
de l’eau en voyage

Voilà un article complet sur les méthodes utilisant le désinfectant chimique  pour rendre l’eau potable en voyage ou en randonnée. Mais avant, as-tu lu notre article boire l’eau en voyage ?. Tu en sauras plus sur les différentes sources de contaminations de l’eau et tu auras les conseils pour éviter de tomber malade en voyage.

Les méthodes de désinfection chimique de l’eau

Il existe différents produits chimiques pour désinfecter l’eau. Voici les principaux :

Les ions (ou sels) d’argent

Ce désinfectant chimique a unes efficacité est limitée : il n’élimine pas la plupart des contaminants. Il faudrait une eau vraiment très claire avec peu de bactéries, virus… Cependant, il est efficace pour conserver une eau déjà purifiée, car il évite la prolifération des bactéries.

L’iode et ses dérivés

L’iode est efficace contre les bactéries, les virus, les protozoaires et les kystes. Si l’iode et ses dérivés sont certainement des produits très efficaces, ce n’est pas ces produits que nous recommandons pour un voyageur. Ces désinfectants chimiques présentent trop de désavantages, selon nous :

  • Les comprimés d’iodes purs sont des produits maintenant réglementés. On ne les utilise plus pour désinfecter l’eau car cela peut entraîner une hyperactivité de la glande thyroïde. Sa conseommation doit rester ponctuelle : l’utilisation prolongée présente des risques irréversibles pour la thyroïde. La limite du dosage est de 2 mg par jour pendant un mois au maximum pour un adulte.
  • L’alcool ou la teinture d’iode 2% sont parfois utilisé pour traiter l’eau impropre à la consommation, mais il nécessite un très dosage précis par litres d’eau.
  • Le temps d’action va dépendre de la température de l’eau de 30mns à 2h en fonction de la taille des agents pathogènes. Il est plus simple, d’utiliser des comprimés déjà dosés pour ne pas faire d’erreur.
  • Les produits iodés sont à éviter pour les femmes enceintes, et les personnes aillant des problèmes de thyroïde. Certaines personnes peuvent aussi être allergiques à l’iode.

Le chlore et ses dérivés

La purification par le chlore, est efficace contre beaucoup de bactéries et de virus mais peu efficace contre les œufs et les kystes des parasites. C’est le désinfectant chimique le plus utilisé dans le monde pour rendre l’eau potable. Il a l’avantage d’un temps d’action rapide et d’être facile à utiliser. Cependant, contrairement à l’iode, ces effets ont tendance à se dissiper. Il faut être précautionneux lors du stockage de l’eau et ne pas la garder trop longtemps.

Il existe plusieurs types de désinfectants dérivés du chlore : l’hypochlorite de sodium (ou eau de Javel), le tosylchloramide (ou chloramine), le dichloroisocyanurate de sodium (ou DCCNa)

Voilà les principaux produits, dérivés du Chlore, que l’on peut trouver en magasin de sport, sur internet ou en pharmacie/parapharmacie :

Eau de Javel 5% (hypochlorite de sodium)

Dosage de 2 à 4 gouttes par litre avec un temps d’action variable en fonction de la taille des pathogènes. Pour les même raisons que les produits iodés, on ne recommande pas ce produit qui nécessite un dosage précis et pas pratique dans un sac à dos.  L’hypochlorite de sodium a aussi été conditionné sous forme de pastilles Drinkwell Chlore®

Aquatabs® (DCCNa)

Il se présente sous forme de pastilles, 60 comprimés par boite. Le dosage est 1comprimés/ L. Il agit en 30min sur les bactéries et les virus. L’aquatabs et une pastille réputée, largement proposée en phramacie et qui donne un moins mauvais gout que certaines autres pastilles désinfectantes. Malheuresement, l’Aquatabs n’est pas efficace sur le Cryptosporidim.  L’eau peut être conservée pendant 24h uniquement.

Hydroclonazone® (osylchloramide)

On le retrouve sous comprimés ou pastilles désinfectantes de différentes tailles. Il a un temps d’action de minimum 1 heure. Il faut 2 comprimés par litre et 2h pour les eaux troubles et il faut consommer l’eau dans les 24h. Il peut y avoir des risques d’allergies. Ce n’est pas celui que l’on conseille car il est moins efficace que d’autres dérivés du chlore et il donne un fort goût de chlore.

La Micropur (DCCNa + ions d’argent)

C’est un des produits les plus connus pour désinfecter l’eau et la rendre potable. On trouve la micropur sous forme de comprimés ou en flacon. Les pastilles micropur ont l’avantage de contenir des ions d’argent. Cela permet de conserver l’eau traitée pendant 6 mois, même en cas de température élevée. Il faut en revanche bien choisir son produit micropur car les pastilles n’ont pas toutes les mêmes propriétés.

Cette marque est souvent mise en avant par les pharmaciens, les trekkeurs et les “survivalistes” comme étant la meilleure du marché et nous partageons cette opinion.

Notre avis sur les désinfectants chimiques 

Comme tu as pu le lire dans le paragraphe précédent, les avantages et les inconvénients des désinfectants chimiques dépendent du produit. Cela dit, on peut faire des généralités sur les avantages et les inconvénients de la sur les désinfectants chimiques pour rendre l’eau potable.

Avantages des désinfectants chimique pour l’eau :

  • Le poids et l’encombrement : petit, léger et pratique dans un sac de voyage… Aucun système purificateur d’eau ne peut rivaliser sur ce terrain. Le poids est, bien sûr, une considération cruciale pour tous les marcheurs légers…
  • Le coût : il est peu cher… compte 25 euros pour 100 pastilles, cela fait donc 100l d’eau potable…Cependant pour les voyages longs, ce système n’est pas rentable.
  • L’accès : on peut les acheter facilement sur internet ou en pharmacie
  • L’efficacité : contre la majorité des bactéries, virus et la plupart des protozoaires.

Inconvénients des désinfectants chimique pour l’eau

  • Le contraintes : il faut attendre un certain temps avant de pouvoir boire l’eau. 30 min avec la micropur forte (2h pour être certains d’avoir éliminé la majorité des micro-oragnismes). Il faut prévoir un contenant d’au moins 1L pour utiliser ces produits car ils sont à dissoudre dans l’eau. 
  • Les contre-indications : ces produits peuvent être déconseillés aux femmes enceintes, aux enfants, aux personnes allergiques à l’iode, souffrant de troubles de la thyroïde, souffrant de maladie glandulaire ou sanguine…
  • Le goût : les procédés chimiques laissent un goût d’eau de piscine. 
  • La toxicité : utilisé à long terme, l’iode peut être toxique et les produits Chloré peuvent perturber le flore intestinale. On parle plus longuement de cette toxicité, inconvénient le plus regrettable, dans notre paragraphe : “Les désinfectants chimiques sont ils toxiques ?
  • Les recommandations : chaque produit est différent et peu se révéler inefficace si il est mal utilisé.
  • L’efficacité : tous les désinfectants chimiques (alcool iodé et agents chlorés) sont moins efficaces avec une eau froide.
  • Les particules : elles ne sont pas éliminées. Si l’eau est trouble il faut faire une clarification ou une filtration.
  • Les contaminants chimiques (et radioactifs) : ils ne sont pas éliminés.

Notre choix : les pastilles Micropur.

Malgré certains inconvénients, les désinfectants chimiques de l’eau pour la rendre potable se révèlent une méthode intéressante, efficace, peu chère et légère.

Si nous devions choisir des désinfectants chimiques pour boire une eau sans risque, on opterait pour les pastilles micropur forte. Selon nous, La Mircropur forte est l’un des produits chimiques les plus efficaces pour désinfecter une eau et agir sur le plus de pathogènes, tout en limitant les inconvénients. Aquatabs est également réputé et largement proposé en pharmacie mais cette pastille a l’inconvénient de ne pas protéger contre le cryptosporidim, contrairement à son concurrent Micropur. Le cryptosporidim est un parasite capable de provoquer des diarrhées voire des pancréatites.

Les différents produits Micropur

Micropur® Classic 

Il est conditionné de plusieurs manières : en boite de 100 comprimés (1comprimé/L), boite de 40 comprimés (1comprimé/10L), et en flacons et pots pour 10 et 100L. Ce produit est à utiliser uniquement sur une eau claire. Il n’est pas assez efficace pour traiter l’ensemble des pathogènes. C’est plutôt un produit de référence pour conserver l’eau.  Il est aussi idéal pour conserver l’eau d’un réservoir de camping-car ou de bateau par exemple.

Micropur® Tankline

Il s’agit d’un kit pour traiter et conserver l’eau d’un réservoir de 250 L

Micropur® Express

On le trouve en boite de 30 comprimés (1comprimé/L). Le micropur express est conçu pour les aventuriers qui ont besoin d’un temps d’action très court. Il élimine bactéries et virus en 15 minutes et parasites en 30 minutes. La micropur express est à utiliser occasionnellement, car elle est plus concentré. Pour une utilisation prolongée, on te déconseille ce produit qui est un peu plus “agressif” pour le corps.

Micropur® Forte

On trouve la micropur forte forte en boite de 100 comprimés (1 comrpimé/L) ou flacons pour 100 ou 1000L. C’est le produit idéal pour désinfecter et conserver une eau. Elle est efficace après 30 min pour les bactéries et virus, et 2 h pour la plupart des micro-organismes (comme les kystes de giardia, les amibes et cryptosporidium).

Conseils sur les désinfectants de l’eau : les questions que l’on se pose

Faut il prendre des précautions pour utiliser les désinfectants chimiques ?

Certains facteurs peuvent altérer l’efficacité de la purification chimique de l’eau, comme :

  • Une eau très froide : il faut alors laisser le produit agir plus longtemps
  • L’eau trouble :  on te conseille de clarifier ton eau avant de la traiter. Si cela n’est pas possible, tu peux augmenter voire doubler la dose si ton eau est très trouble.
  • Le ph de l’eau : plus l’eau est alcaline (ph se rapprochant de 8), puis il a besoin de désinfectant. Cependant la plupart des eaux que tu rencontreras est neutre ou légèrement acide.
  • La chaleur : les désinfectants chimiques ont tendance à se dégrader à la chaleur et à l’exposition des UV. Ils ne peuvent pas être conservés très longtemps.
  • Les recommandations : on te conseille de bien lire la notice d’utilisation et de suivre les recommandations du fabricant. Chaque produit est différent et peut se révéler inefficace si il est mal utilisé. Il existe aussi une date de péremption et des critères différents sur la conservation de l’eau.

Les désinfectants chimiques sont ils toxiques ?

L’iode peut être toxique si elle est utilisée quotidiennement, à haute dose pendant plus d’un mois.

Le Chlore et ces dérivés (comme les pastilles Aquatabs, Micropur, etc) ne sont pas toxiques sur le court terme. Cependant on vous déconseille de les utiliser sur le long terme. Ils peuvent endommager la flore intestinale et donc te rendre plus sensible aux maladies. Il faut éviter de les utiliser quotidiennement pendant plusieurs semaines. De plus, ces produits laissent un goût de chlore à l’eau (comme de l’eau de piscine).

Il existe plusieurs options pour diminuer la toxicité de l’eau désinfecter ou au moins de masquer  le goût du chlore, tu peux :

  • Aromatiser avec de la poudre de jus de fruits ou des fruits (à faire après la désinfection)
  • Utiliser un comprimé de vitamine C ou utiliser une solution anti-chlores vendues en pharmacie. Ces produits à base de thiosulfate de sodium transforment le chlore en sel, rendant ainsi à l’eau son goût neutre (à faire après la désinfection)
  • Filtrer l’eau au préalable. Une filtration ou une micro-filtration va retenir les parasites et les particules et ainsi rendre plus efficace la purification chimique (à faire avant la désinfection). Alors le temps d’action de 30 min est suffisant pour éliminer les bactéries et virus et éviter la contamination. Dans ce cas, tu peux utiliser une concentration moindre de désinfectants chimiques comme la micropur classic ou l’Aquatabs. 
  • Utiliser un filtré équipé d’un charbon actif. Si tu choisis de filtrer ton eau, tu peux opter pour un système de filtration équipé d’un charbon actif. Cela va améliorer le goût et l’odeur. Diminuer les contaminants chimiques et métaux lourds.  (à faire avant la désinfection). Pour tout savoir sur les systèmes de filtrations, tu peux lire notre article ici. 

Dans quels cas choisir la désinfection chimique ?

Si ces produits chimiques présentent un petit risque sur la santé, pourquoi les utiliser ?

  • Pour un trek, une randonnée longe durée : l’encombrement et le poids sont des critères importants en trek pour voyager léger. les pastilles chimiques sont la solution la plus légère pour purifier l’eau en voyage et la rendre potable. Pour une solution ponctuelle ou pour un trek, ultra-léger de quelques jours, c’est une option intéressante.
  • Pour une solution de secours : tu peux choisir un autre moyen de traiter l’eau, comme la filtration ou les ultraviolets et garder quelques cachets de Micropur , au cas où ton système de purification d’eau tombe en panne…
  • Pour compléter l’action d’autres méthodes : On peut utiliser les produits chimiques pour compléter une filtration est ainsi sécuriser une eau vraiment douteuse.

Les différentes méthodes pour rendre l’eau potable

Désinfecter l’eau par des produits chimiques n’est pas la seule méthode pour rendre l’eau potable. Il existe en tout 5 méthodes connues qui ont leurs qualités et leurs défauts. Voici un petit résumé de ces méthodes :

  • les désinfectants : c’est de cette méthode dont on parle dans l’article que tu as sous les yeux… il s’agit d’utiliser des produits chimiques afin de tuer les micro-organismes et ainsi empêcher la contamination et la transmission des maladies.
  • la clarification : il s’agit de diminuer les particules organiques ou inorganiques qui restent en suspension dans l’eau. C’est bien pour rendre l’eau plus claire, mais on élimine surement pas les virus et les bactéries de cette façon : l’eau n’est pas “encore” potable, il faudra associer la clarification à une autre méthode pour boire l’eau sans risque.
  • l’ébullition : porter l’eau à ébullition est une méthode très efficace qui permet d’éliminer la grande majorité des bactéries et virus responsable de la turista par exemple. C’est assez facile à mettre en place à condition de pouvoir faire du feu et d’avoir un contenant qui résiste au flamme !
  • la filtration : solution mécanique qui laisse passer l’eau et permet de retenir les micro-organismes et les particules. Habituellement, on utilise une gourde filtrante ou une paille filtrante. Pour plus d’informations sur ce sujet, tu peux lire notre article : “filtrer l’eau pour boire sans risque
  • les ultra-violet : les ultraviolets neutralisent les agents pathogènes et les empêchent de se reproduire. C’est une méthode assez récente et très efficace. Elle est capable d’éliminer 99,9% des organismes pathogènes. Si tu veux en savoir plus sur cette technique, tu peux lire notre article : les ultraviolets pour rendre l’eau potable en voyage.
gourde filtrante

La gourde filtrante HumaGreen, une autre méthode pour purifier l’eau.

Pour en savoir davantage sur l’ensemble des autres autres méthodes de traitement de l’eau , tu peux lire notre article complet : le traitement de l’eau en voyage : les méthodes pour boire une eau saine”. Tu y trouveras des informations sur la clarification, ébullition, filtration, ultra-violet, charbon actif…  

Tu connais une personne qui aime voyager ? Boire une eau saine doit être sa principale préoccupation pour ne pas tomber malade. Partage cet article pour informer !

Tu peux aussi nous suivre sur                    ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Clique sur ces icônes
pour t’aider à organiser ton voyage :

Logement chez l'habitant
Logement Hotel
Recherche vol Avion
Location de voiture
réserver une visite
Assurance Voyage
Logement chez l'habitant
 
Logement Hotel
Recherche vol Avion
 

Location de voiture

réserver une visite

visites guidées

Assurance Voyage

Cet article contient des liens affiliés. Bien entendu, nos conseils pour désinfecter l’eau sont toujours sincères et authentiques. Pour en savoir plus c’est ici.

mots clés : désinfectants chimiques, pastilles chimiques, micropur, aquatabs, eau potable en voyage, pastille pour boire l’eau

A propos

Les pieds bien ancrés et la tête dans les nuages : c’était moi.
Je rêvais surtout d’ici : ailleurs, ça ne peut pas être pour moi.
Maintenant, l’envie de nature et le goût du défi : c’est à moi
Les pieds en mouvement et la tête dans les nuages : ça c’est moi.

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut