Pokhara : que faire ?

06/07/2020

Que faire à Pokhara ? Tu cherches des activités à Pokhara ? Tu en trouveras une multitude ! Deuxième plus grande ville du Népal, Pokhara est un peu le cœur de divertissements du pays. Pokhara est un incontournable lors de ton voyage au Népal par la beauté de ses paysages, la proximité des montagnes mais aussi la possibilité de faire de nombreuses activités sensationnelles. Si Katmandou est le centre brouillon et frénétique de la culture et de l’histoire du Népal, Pokhara est le centre des sorties sensationnelles tout en gardant un mode de vie zen et un centre ville plus calme que Katmandou.

Pokhara que faire

Alors que faire à Pokhara… Des treks magnifiques pour profiter du lever de soleil sur l’Himalaya ? Du parapente au-dessus des paysages montagneux du Népal ? Du rafting sur la haute-Séti ? Il y a tant d’activités à choisir à Pokhara que l’on a décidé d’écrire un article. En route pour l’aventure, des vues splendides et des activités passionnantes à essayer ! Des expériences variées capables de satisfaire de nombreux voyageurs et de créer des souvenirs pour longtemps…

Que faire à Pokhara : le guide !

Dans cet article j’aborde des activités qui sortent de l’ordinaire : chasseur d’adrénaline, tu trouveras ton bonheur ici ! Mais je décris également des choses à faire à Pokhara plus “classiques” : il y en a pour tous les goûts !

photo de travelphotographer

Pokhara : nos activités préférées

Le parapente à Pokhara !

Durée “vol pur” : 30 mns
Durée totale activité : 2h30 / 3h
Prix : 110 €

Le parapente à Pokhara est souvent considéré comme le meilleur endroit au monde pour faire un baptême !  Pourquoi le meilleur endroit ?

  • La météo locale des alentours de Pokhara est idéale pour le parapente : elle amène un vent ascendant fiable pour permettre de voler très régulièrement durant l’année. Cela dit, c’est le matin que le vol est le plus propice. Et puisqu’on parle du moment de la journée, il faut noter aussi que le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour voler : c’est “hors mousson” et la température est douce !
  • Les paysages sont fabuleux ! Tu domines Pokhara, le lac Phewa, les petits villages autour, et tu as une vue imprenable sur l’Himalaya : Annapurnas en tête !

Pour réaliser cette activité, on te conseille vivement de réserver ici :

Avec ce parapente en tandem réservé ci-dessus à Pokhara, c’est une belle expérience de vol que tu peux choisir les yeux fermés (ou plutôt les yeux grands ouverts pour ne rien rater des vues) parce que :

  • Tu pourras voler en toute sécurité  en tandem avec un parapentiste expérimenté, et certains guides parlent français ! Sinon ils parlent au moins anglais.
  • Les gens sont des pros, gentils et souriants ! Et si tu le sens bien, tu pourras même contrôler le parapente, sous la surveillance attentive de ton pilote bien sûr…
  • Le prix proposé est intéressant. Compte environ 110 euros par personne. A noter qu’en France, on tourne plutôt autour de 150 euros et ce n’est pas au-dessus de l’Himalaya !
  • Le transport vers et depuis l’activité est inclus… ainsi que quelques photos de vol !
  • Annulation facile : remboursement intégral jusqu’à 24 heures à l’avance.
image par mamunsrizon

Pour la durée de l’activité : le vol “pur” dure environ 30 mns. Mais en tout il faut compter 2 h, le temps de faire connaissance avec ton pilote, le matériel et avoir quelques explications sur le vol. Tu trouveras des départs à 9h, 11h et 13h : à toi de choisir !

Vol en ULM

Durée du vol pur : 15, 30 ou 60 mns.
durée totale activité : 3h
Prix : respectivement 100, 175, 276 € (en fonction de la durée de vol)

“Voler est la seule sensation véritablement nouvelle éprouvée par les hommes modernes.”

De James Dickey / The New York Times Book Review – 15 July 1979

En route vers l’aéroport de Pokhara pour débuter ton vol ! Dans ton engin ultra-léger, 2 places sont prévues : une pour toi (ah très bien… bonne idée) et une pour le pilote expérimenté (ah ! encore mieux !). Attention au décollage ! Ah non, ça se fait plutôt en douceur… On s’approche des 90 km/h tout de même !

image par mamunsrizon

Et là, les vues sont époustouflantes. Suivant la durée du vol tu pourras admirer le lac Phewa, la colline Sarangkot, les sublimes montagnes de l’Himalaya et les monastères disséminés à ses pieds ! Si le temps est clair, tu pourras même observer le Machapuchare  : un des fameux sommets (6993m) des Annapurnas !
Le pilote (anglophone) en profite pour te donner quelques détails techniques, mais faciles à comprendre, sur le vol. Il pourra également te montrer et te donner quelques détails sur les points d’intérêt que tu peux admirer.  En plus, le vol se fait parfois silencieusement : juste sans moteur en planant grâce aux ailes type deltaplane juste au-dessus de ta tête !

Voici le lien par lequel tu peux réserver :

Avec le vol ULM réservé ci-dessus, c’est une belle expérience de vol que tu peux choisir les yeux fermés (ou plutôt les yeux grands ouverts pour ne rien rater des vues) parce que :

  • La sécurité est l’attention numéro 1 de cette société. Le matériel est de qualité et le pilote est un professionnel expérimenté.
  • Le prix est attractif ! Il dépend de la durée de vol. Compte 100 €  pour un vol de 15 minutes ; 175 € pour un vol de 30 minutes et 276 € pour 60 mns. Bien sûr le choix de la durée de vol dépendra de ton budget. Au plus tu voles longtemps, au plus tu pourras t’éloigner de Pokhara, et prendre de l’altitude pour voir encore plus de choses ! Mais pas de panique, même pour un vol de 15 mns : la sensation est top et les vues mémorables !
  • Le vol en ultra-léger inclus le transport depuis ton hôtel de Pokhara vers l’aéroport ainsi que le raccompagnement vers ton hôtel à la fin du vol.
  • L’annulation est souple : gratuite jusqu’à 24 heures à l’avance

Je te conseille de réserver ton vol en ULM à Pokhara le plus tôt possible. Cela permet d’avoir une bonne gestion pour l’agenda des pilotes et donc de te proposer facilement un report en cas de météo défavorable.

Visite guidée en hélicoptère au-dessus des Annapurnas

Durée du vol pur : 60 mns
Durée totale activité : 2h 30
Prix : environ 410 euros

Une heure de vol en hélicoptère au-dessus les Annapurnas… on ne fait pas ça tous les jours ! Avec une “escale” au camp de base des Annapurnas, juste en face des énormes montagnes himalayennes. Inutile de dire que les vues depuis l’hélicoptère ou le camp de base sont magnifiques…

D’abord, tu prendras de l’altitude pour mieux apercevoir Pokhara et son bel environnement (lacs, rivières, collines, villages…). Puis tu longeras les contre-forts de l’Himalaya avec toutes les surprises de ses lieux : villages, monastères, et quelques sommets mythiques… Ensuite tu t’enfonceras un peu plus dans les montagnes : direction le camp de base des Annapurnas !

image par chirag Malik

Ce vol te permettra d’atterrir dans ce mythique camp de base… Si tu as peu de temps, il faut avouer que c’est le moyen le plus rapide de voir les Annapurnas en t’épargnant de nombreux jours d’une marche exigeante jusqu’au camp de base.
Une fois atterri, tu pourras profiter une petite heure de la montagne : c’est parti pour une balade tranquille et des vues superbes au plus près des sommets.
Enfin, retour vers Pokhara avec des souvenirs plein la tête !

Pour cette activité, je te conseille de réserver ici : vol en hélicoptère au départ de Pokhara.

Avec le vol en hélicoptère réservé ci-dessus, c’est une belle expérience à faire à Pokhara que tu peux choisir les yeux fermés (ou plutôt les yeux grands ouverts pour ne rien rater des vues) parce que :

  • Les pilotes sont expérimentés. ce sont également également des guides (anglophones) qui pourront t’expliquer (par son micro, directement dans ton casque !) les points d’intérêt à admirer. .
  • Ce tour en hélicoptère des Annapurnas est l’un des circuits les plus intéressants et les plus mémorables pour admirer l’Himalaya népalais.
  • C’est parfait pour les voyageurs qui n’ont pas le temps de se rendre à pied au camp de base de l’Annapurna.
  • Voler en hélicoptère c’est une expérience rare et sensationnelle… tant qu’à le faire un jour, autant choisir un des lieux les plus remarquables à admirer dans le Monde !
  • La prise en charge est incluse. Elle se fait à ton hôtel de Pokhara et après le vol, on te redépose à ton hôtel.
  • Le prix est bien plus intéressant qu’en France : compte 600 euros minimum pour 1h de vol au dessus du Mont Blanc.

Une demi-journée de rafting dans la haute-Seti

Durée du rafting : 1h 30
durée totale activitée : 4h
Prix : 110 euros

Bon, après la visite de Pokhara par les airs avec le vol en ULM, parapente ou hélicoptère, tu as peut-être envie d’eau ? C’est parti pour de l’adrénaline en rafting avec des rapides de classe III ET IV. Ça ne rigole plus ! Mais le personnel qui encadre cette activité saura te faciliter l’expérience. Du coup cette demi-journée de rafting est tout à fait accessible à de nombreux voyageurs débutants ou experts (sauf femmes enceintes et personnes ayant des problèmes de dos).

image par gorkhe1980

La rivière Seti provient des neiges de l’Himalaya et de ses glaciers en particulier du mont Fishtail. La couleur de l’eau est étonnante : on dirait presque du lait ! D’ailleurs, parmi les nombreuses rivières tumultueuses du Népal, le Séti est l’une des meilleures pour pratiquer le rafting.
Ce sont des sensations fortes en eaux vives qui t’attendent, avec en prime quelques vues impressionnantes sur les Annapurnas et les gorges vertigineuses des montagnes. Tout cela en 90 minutes de rapides non-stop !

Pour cette activité à Pokhara, tu peux réserver dès maintenant par ce lien : Pokhara, demi-journée de rafting.

Avec la demi-journée de rafting à réserver ci-dessous, c’est une belle expérience à faire à Pokhara que tu peux choisir les yeux fermés (ou plutôt les yeux grands ouverts pour ne rien rater des rapides) parce que :

  • Le personnel (anglophone) est sympathique, souriant et ce sont de vrais pros, spécialisés en rafting, qui connaissent bien la rivière.
  • Le matériel prêté est de bonne qualité (pagaie, gilet, casque).
  • Le trajet de 30 mns vers le point d’embarcation est inclus (Aller et Retour)
  • C’est accessible aux débutants comme aux experts.

La plus longue tyrolienne au monde

Durée de la tyrolienne : 2 à 3 mns
Durée total de l’activité : 2h 30
Prix : 135 euros

Retour dans les airs mais cette fois-ci en tyrolienne. Forets et collines verdoyantes en dessous, paysages des hautes montagnes de l’Himalaya autour et une vitesse de pointe à 100 km/h : accroche toi, l’adrénaline est là !
Cette tyrolienne est plus connue sous le nom de Zipflyer Nepal. Elle est située à quelques km de Pokhara (on vient te chercher à ton hôtel et on t’y redépose). Quelques minutes de tyrolienne et l’impression de voler pour une descente de 600 m.
Avant de t’élancer, commence par admirer la vue spectaculaire au départ du ZipFlyer : magnifique !
C’est une activité toute nouvelle à faire à Pokhara qui détient en plus un record puisque c’est la plus longue tyrolienne du monde. Voici le lien pour réserver : Pokhara, la plus longue Tyrolienne au monde.

Avec cette tyrolienne à réserver ci-dessous, c’est une belle expérience à faire à Pokhara que tu peux choisir les yeux fermés (ou plutôt les yeux grands ouverts pour ne rien rater des rapides) parce que :

  • C’est la plus sensationnelle tyrolienne du monde tout de même !
  • La sécurité a été un critère primordial lors de la création de ce projet Zip-Flyer. Ce système de Zip-Flyer a été conçu aux USA avec des technologies de pointe pour permettre confort, sécurité et vitesse.
  • Le transport est pris en charge à l’aller et au retour vers ton hôtel à Pokhara.

Pokhara, et la détente ?

Oui, il n’y a pas que des activités sensationnelles à Pokhara. La ville est également réputée pour la randonnée, le calme et la détente. Il faut dire que les lieux s’y prêtent : Pokhara est une ville à taille humaine qui s’étire langoureusement sur une partie du lac Phewa. Des pirogues colorées ou des bateaux tanguent tranquillement sur les eaux. Au milieu du lac, une petite île avec son temple tranquille. Et puis, pour parfaire cette havre de tranquillité, le lac est dominé par une haute colline qui cache la pagode de la paix ! Paisibles au loin, les contreforts de l’Himalaya attendent, immobiles, le trekkeur impatient ou le sherpa expérimenté.

Si le centre de Pokhara n’a rien à voir avec Katmandou et propose plus de calme, il y a néanmoins l’animation : bars joyeux, restaurants de gastronomie locale, asiatique ou internationale, nombreux hôtels, boutiques… et de la circulation ! Mais pas de panique : le trafic est beaucoup moins dense que’à Katmandou…

Proche des treks

La randonnée : ce n’est peut être pas aussi sensationnelle que du parapente mais tu y trouveras une bonne dose d’émotions, de culture et de beauté des paysages… Puis au Népal, il y a nombreuses possibilités de trek. C’est d’ailleurs à Pokhara que j’ai terminé mon trek des Annapurnas.

trek Annapurnas
Temple isolé sur les hauteurs de l’Himalaya, dans les Annapurnas, lors d’un trek

Tu peux aussi choisir Pokhara comme base de départ pour des treks plus ou moins longs. Voici un trek très apprécié et encadré par un guide : un trekk de 4 jours en boucle (départ et arrivée à Pokhara) avec un guide local anglophone bien sympathique et plein d’énergie. La randonné est accessible à tous les niveaux et permet d’explorer quelques uns des plus beaux villages de montagne du massif des Annapurnas : Nayapul, Ghorepani, Poon Hill, Tadapani, Ghandruk.

Pour les amoureux des belles photos, Poon Hill sera peut-être le point fort de ce trek pour une des vues les plus photogéniques sur les Annapurnas au lever du soleil.
Et pour les amoureux de la culture népalaise, la rencontre des habitants dans les différents villages traversés donnent des souvenirs pour un moment. Tu peux réserver cette excursion ici : Pokhara trek privé de 4 jours.

Slider

Si tu souhaites d’autres durées ou d’autres endroits pour la randonnée, tu peux jeter un œil à ces parcours :

Après ce trek, Pokhara est peut être l’endroit parfait pour se détendre, et se balader tranquillement aux alentours ? C’est parti pour un résumé de ce que l’on peut visiter autour de Pokhara.

Pokhara, et les visites ?

Lac Phewa

C’est surement par là que l’on commence quand on visite Pokhara et c’est une bonne idée ! C’est vrai que ce lac attire comme un aimant.
Et puis il ne s’agit pas d’une petite marre. On parle tout de même du deuxième plus grand lac du Népal.
Les berges les plus proches de Pokhara ont été aménagées, et s’appelle Lakeside. On perd le coté nature et ça peut décevoir les amoureux des espaces sauvages. Néanmoins, cela permet de profiter d’un bar en terrasse avec vue sur le lac ou de manger dans un petit resto.

Pokhara lac
Lac Phewa, lakeside

Lakeside est également le point de départ pour embarquer sur ces bateaux colorés (doongas ) : de là, il est possible de faire de traverser le lac, d’en faire le tour ou d’accéder au temple sacré (le temple Bahri) posé sur une “minuscule” île du lac. Le temple est dédié à la déesse hindoue Barahi.

Slider

Les berges éloignées du “Lakeside” de Pokhara sont plus sauvages. En particulier, la rive sud-ouest est luxuriante et assez accidentée (sans route qui la longe !). Par contre difficile de s’y poser : tout est en pente et boisée. Cependant, c’est par ce coté que l’on peut accéder à la Pagode de la Paix

S’il est facile de louer un bateau (sans ou avec guide) , il est également bien agréable de faire une balade à pied sur une partie du rivage du lac. Par beau temps, on a facilement une jolie vue sur les montagnes de l’Himalaya.
Par contre l’eau est assez trouble (polluée ?) et il m’a semblé que la baignade n’était pas à recommandé.

La pagode de la paix

La Pagode de la Paix (ou World Peace Pagoda) est un stupa (structure bouddhiste) construit par des moines bouddhistes de l’Ordre japonais et des habitants de Pokhara. Il existe 80 pagodes de la paix dans le monde… Et tu vas te retrouver en face de l’une d’elles. Par contre les amoureux des vieilles pierres seront un peu déçus : tout est “neuf”, et pour cause :  la première pierre a été posée en 1973.
Le stupa a une symbolique, il a été érigé pour unifier toutes les religions et croyances du monde et promouvoir la paix. C’est beau. A l’intérieur, une image dorée de Bouddha est remarquable.

Pokhara pagode de la paix
Pagode de la paix

La Pagode, qui se trouve en haut de la colline (1100m d’altitude), domine le lac, du coté Sud-Ouest… mais on ne la voit pas depuis Pokhara. Un lieu étonnant : de doré et de blanc, de calme et de sérénité en face de la chaîne de montagnes de l’Himalaya. Il faut avouer qu’en plus de la pagode, on peut également admirer le panorama. Le lever et le coucher de soleil y est particulièrement appréciable !

Plusieurs façons d’y aller :

  • En bateau + à pied : petite balade en bateau depuis Pokhara pour aller en face en quelques minutes de pagaie (avec un éventuel passage au temple Bahri… compte environ 300 Roupies). Après,  il te faudra faire l’effort d’1 heure de montée dans la moiteur de la foret luxuriante. C’est accessible à toutes personnes en bonne condition physique ou habituées à marcher. C’est mon option préférée avec retour à pied par un autre chemin.
  • A pied : on peut également choisir de ne pas faire la traversée en bateau et de longer le lac (les berges Sud) pour accéder à la Pagode de la Paix.
  • En taxi : compte environ 1000 roupies aller-retour. Avec un peu de talent de négociation, le taxi peut t’attendre lors de ta visite.
Pokhara
rencontre au retour de la pagode de la paix, à pied

Non loin de la Pagode de la Paix, tu peux en profiter pour visiter la cascade de Devi (Devi’s fall) et les grottes de Gupteswar Mahadev à Chhorepatan. Honnêtement, rien d’extraordinaire…

Point de vue sur les chaînes de Himalaya à Sarangkot

C’est l’un des points de vue les plus célèbres sur l’Himalaya. On peut également contempler le Machapuchare, sommet considéré comme vierge puisque interdit à l’alpinisme. Dans le coin, il y a également Poon Hill qui offre un point de vue magnifique mais il faudra 2 jours de randonnée pour l’atteindre.

Sarangkot a l’avantage d’être facilement accessible :

  • En taxi (une quinzaine de minutes).
  • A pied (environ 3h aller).

Personnellement, j’ai fait un mixte des 2 : aller en taxi, “admiration” du lever de soleil, et descente tranquille vers le lac Phewa en passant par des petits villages qui dominent le rivage nord.

Je te conseille d’y aller tôt pour admirer le lever de soleil. Bon, sur place, tu ne seras pas seul et ça manque alors un peu de romantisme mais la beauté du lever de soleil sur les lignes découpées de l’Himalaya te fera vite oublier cet inconvénient… A condition que le ciel soit en “mode dégagé” !

Lac Begnas

J’ai vraiment aimé cette sortie à la journée vers le lac Begnas.
c’est le deuxième plus grand lac parmi les huit lacs que l’on trouve dans la vallée de Pokhara.

Il est assez populaire et les berges rapidement accessibles sont fréquentées. Mais on peut s’éloigner un peu, pour plus de calme. Le lac semble plus sauvage, paisible, et l’eau (un peu) plus limpide que le lac Phewa : tu te laisseras peut-être tenté par une baignade ? Sinon, tu peux toujours te balader sur les rives du lac et apprécier les différents points de vue sur les montagnes, ou les “pirogues” voguant sur l’eau. D’ailleurs, tu pourras également monter dans un bateau pour te diriger vers un des villages qui bordent le lac.
Et puis, il faut dire qu’ici : pas de route, pas de voiture, et ça c’est top !

Pour y accéder, il y a régulièrement des bus entre Lakeside et Begnas. Tu peux également préférer le taxi. Compte facilement 30 mns de route (15km de Pokhara).

Temple de Bindabasini

En plus du temple Barahi trônant sur son île du lac Phewa, le temple de Bindabasini est un autre temple important de Pokhara proche du nord du vieux quartier de Pokhara.

C’est un temple religieux hindou construit en style pagode. Se tenant au sommet d’une colline, le temple domine la ville de Pokhara. Beaucoup d’hindous viennent ici pour prier ou célébrer un mariage. C’est d’ailleurs un des plus anciens temples de la vallée de Pokhara et on y vient parfois de loin en pèlerinage.

De ce temple, on a également une jolie vue sur Pokhara et ses alentours.

Pokhara : où dormir ?

Pokhara où dormir
Pokhara by night

Pokhara est une ville agréable, détendue mais avec ce qu’il faut de bars, cafés, restaurants et hotels… Mais où dormir à Pokhara ?

Coup de cœur ❤️ :  j’ai résidé à Hotel Middle Path & Spa, à Pokhara. L’hôtel dans le centre de Pokhara. L’accueil est chaleureux, la vue sur le lac Phewa et les Annapurnas est magnifique depuis la terrasse sur les toits. Les chambres sont propres, douillettes, spacieuses, joliment décorées,  confortables (que ça fait du bien lorsqu’on revient d’un trek ou d’une autre activité sensationnelle !). L’hôtel dispose d’une piscine bien agréable et un accès spa avec massages dans une ambiance zen. Il y a un joli jardin pour se détendre et une salle de sport pour ceux qui n’en auront pas eu assez des dénivelés des Annapurnas ou des activités proposées à Pokhara ! Le petit déjeuner est à volonté et plutôt bon. Bref, un lieu idéal pour dormir à Pokhara, à réserver sur ce site (offre autour de 35 euros).

Tu peux également si tu le souhaites, faire une recherche manuellement sur cette carte qui affiche les meilleures offres des logements à Pokhara.

Booking.com

Tu as aimé cet article ? Partage ta découverte avec une personne intéressée par le Népal !

Tu peux aussi nous suivre sur                    ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Clique sur ces icônes
pour t’aider à organiser ton voyage :

Logement chez l'habitant
Logement Hotel
Recherche vol Avion
Location de voiture
réserver une visite
Assurance Voyage
Logement chez l'habitant
 
Logement Hotel
Recherche vol Avion
 

Location de voiture

réserver une visite

visites guidées

Assurance Voyage

Cet article contient des liens affiliés. Bien entendu, nos adresses, coups de cœur et conseils pour visiter Pokhara et le Népal sont toujours sincères et authentiques. Pour en savoir plus c’est ici.

Mots clés : visiter Pokhara, voyage Katmandou au Népal, que faire à Pokhara ? où dormir à Pokhara ? Lac Phewa, Pagode de la Paix à Pokhara, lac Begnas, Sanrangkot, trek Pokhara, activités Pokhara, zipflyer Pokhara, parapente Pokhara

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut