Katmandou

que voir ? Que faire ?

Visiter Katmandou est une expérience à part et marquante lors d’un voyage au Népal. Katmandou est une ville mythique. Trépidante, spirituelle, entourée de l’Himalaya, elle excite l’imaginaire des voyageurs et cultive ses contraires : énervante et envoûtante. Katmandou la douce-amère. Sûr, elle ne laisse pas indifférente le voyageur à destination du Népal. 

Visiter Katmandou : le guide !

D’abord, Katmandou nous énerve par sa poussière suffocante, sa circulation intense à coup de klaxons et de nuages de diesel, sa frénésie perpétuelle, ses rabatteurs insistants, ses poteaux électriques de fils emmêlés disgracieux et l’anarchie ambiante.

Puis, une fois nos repères d’occidentaux malmenés, le choc des cultures passé, on s’habitude à ce désordre joyeux. Alors, Katmandou nous envoûte. Visiter Katmandou nous passionne par ses temples mystérieux de Swayambhunath ou Bodnath, la richesse de son patrimoine à Durbar Square, le sourire des habitants des ruelles enchevêtrées de la vieille ville, les mystiques rituels religieux de Pashupatinath ou l’animation enjouée de Thamel.

Et puis les couleurs ! Les drapeaux à prière qui flottent, les linges de motifs qui sèchent dans les cours secrètes, les tissus des vendeurs de Thamel, le tilak (marque rouge sur le front) des hindous et les habits colorés des Sadhus, la dorure des toits des temples sacrés…

Et puis les odeurs ! Les encens qui embaument les édifices religieux, le piment des étales, les parfums de riz et de bonnes cuisines…

Que voir à Katmandou
Katmandou vue d’ensemble

On t’emmène dans ce Katmandou là, le temps d’un itinéraire de 4 jours, juste avant un départ vers le fabuleux trek des Annapurnas ! Mais une semaine ne serait pas de trop pour visiter Katmandou et découvrir toutes les richesses de sa vallée !

Que voir à Katmandou ?

Thamel

C’est le cœur touristique et commerçant de Katmandou :  boutiques en tout genre, cafés, hôtels, bars restaurants… Un endroit parfait pour les trekkeurs à la recherche de matériel de randonnée bon marché… Mais Thamel est également le lieu recommandé pour trouver les souvenirs à ramener en Europe : thé, bijoux, épices, drapeaux à prières, textiles…
Enfin, tu trouveras dans le Thamel quelques établissements pratiques pour organiser ton voyage comme des agences de trekking, des banques, l’office du tourisme, la poste…
On peut également choisir d’y dormir lors d’un voyage à Katmandou. C’est en tout cas dans ce quartier que l’on trouve le plus d’offres d’hébergements pour tous types de budget.

Autant te dire tout de suite, visiter Thamel n’est pas de tout repos entre circulation des 2 roues (et les klaxons évidement), la foule, la poussière… Mais Thamel reste un incontournable lors de ta visite de Katmandou.

Durbar Square

Si Thamel est le cœur du commerce de Katmandou, Durbar square est le coeur du patrimoine artistique et culturel. Temples, stupas, tours et palais royaux, statues imposantes… des monuments exceptionnels, dans le vieux Katmandou, qui doivent encore panser leurs plaies après le tremblement de terre de 2015.

Durbar square Katmandou
Durbar square Katmandou

Les touristes, les guides et les pousse-pousse se pressent autour de la place superbe… Et les népalais aussi : ils viennent vénérer les différentes divinités religieuses représentées ici. Les frais d’entrée dans le Durbar Square de Katmandou pour les non-ressortissants sont de 1000 Roupies.

Parmi tous ces monuments, les plus remarquables sont

Le temple de Taleju

Impossible de louper ce grand monument qui domine Durbar square. Datant de 1564, il a été bâti en l’honneur de la divinité féminine Taleju Bhawani. Les toits octogonaux et les petits temples du 8ème étage sont remarquables.
Ne cherche pas à y pénétrer : l’accès est interdit aux visiteurs et même restreints aux pèlerins hindous.

Le temple de Jagannath.

 C’est le temple le plus ancien et aussi le plus… érotique ! En effet, on y trouve quelques motifs sculptés faisant référence à des scènes d’accouplement. Déesses ou démons sont également représentés autour de l’édifice.

Hanuman Dhoka

Cet ensemble de monuments typiques de l’architecture newari forme le Palais Royal des Rois Malla. L’intérieur dévoile plusieurs cours intérieurs (Chowk), de temples et également un musée avec sa tour. Une fois passée l’entrée principale, tu trouveras la plus célèbre des cours de ce palais : la Nasal Chaowk. Le petit sanctuaire au centre de la cour est dédié à Vishnu

Le temple de Krishna

Plutôt appelé Chyasin Dega, le lieu est dédié à… Krishna (comme la vie est bien faite). Ce temple à 3 toits est de forme octogonale. Les quelques marches autour de l’édifice permettent de s’asseoir et de souffler un peu lors de la visite de Durbar square, ou de prendre en photo (moyennant quelques roupies !) des Sadhus posés là.

La vielle ville

Elle englobe Thamel et Durbar square. Mais entre ces deux sites incontournables de Katmandou, se trouve un quartier où j’ai aimé me perdre.


Des ruelles enchevêtrées cachent des petits temples ou des cours intérieurs secrètes… Quelques rues étroites sont piétonnes et il règne parfois un calme presque surréaliste. La cour Itum Bahal et sa petite stupa qui trône au milieu en sont une belle illustration : un oasis étonnant de sérénité. Certaines rues ou carrefours sont plus animés : on y trouve des petites étales ou des boutiques très fréquentées et appréciées des Népalais. Dans cette vieille ville, on semble plus proche du quotidien des habitants de Katmandou, contrairement à Thamel davantage touristique.

Je te conseille vivement de te procurer le Lonely Planet Népal qui te donne un itinéraire vraiment bien pensé d’une balade de 2 h dans ce vieux Katmandou, ainsi que des explications sur les points rencontrés. Autrement, il est difficile de se repérer (aucun nom de rue et encore moins de numéro ou de panneaux !).

visiter katmandou, la vieille ville de katmandou
Katmandou, la vieille ville

Le jardin des rêves

A l’est de Thamel, un jardin néo classique (je pensais pas écrire cela un jour pour un jardin) avec pavillons, petit amphithéâtre, bassins… Les népalais aiment s’y poser un instant ou pique-niquer. Quand il n’y a pas trop de monde, l’ambiance est décontractée, ce qui tranche avec la frénésie de Thamel, à quelques mètres de là.

Pour être franc, le charme n’a pas agi quand j’ai découvert ce jardin lors de ma visite de Katmandou. C’est cela dit une pause paisible de verdure dans cette ville Népalaise de tumulte.

Swayambhunath

Swayambhunath visiter katmandou
Temple Swayambhunath

Superbe ! Un moment d’émotion forte dans ton voyage à Katmandou. J’ai été subjugué, envoûté par la beauté des lieux, l’ambiance spirituelle malgré la foule et les touristes, les moulins à prières, les drapeaux colorés… Et puis, après ces nombreuses marches pour atteindre le temple, tu domines la ville : la vue est impressionnante (quoiqu’un peu nébuleuse à cause de la pollution. oups.) 

Un peu excentré, ce temple bouddhiste majeure, chargé de sacré, est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. La stupa blanche surplombée des yeux de bouddha est impressionnante. Les fidèles tournent autour, tout comme à Bodnath et font rouler d’un main fervente les moulins à prière… C’est émouvant : on ne saurait rester insensible à ce lieu magnifique.

Slider

Pashupatinath

Pashupatinath : mon choc culturel du Népal ! C’est un lieu saisissant de temples sacrés où l’on pratique la crémation. Les cendres des corps sont emmenées par le fleuve sacré de la Bagmati qui traverse le sanctuaire. Attention aux yeux : la vue des corps qui brûlent, mêmes s’ils sont en partie cachés par du bois, du linge et des fleurs, est parfois difficile à supporter. Il faudra d’ailleurs rester discret et respectueux pour éviter toute impression de voyeurisme. D’ailleurs, le nombre de touristes et les nombreux appareilles photos pointés vers un corps qui brûle peut déranger… Préfère y aller très tôt (vers 7h du matin) si tu veux profiter plus sereinement de l’authenticité de Pashupatinath.

Temples de Pashupatinath

Au-delà de cette crémation si éloignée de nos repères d’occidentaux, le lieu est mémorable par son architecture. C’est un sanctuaire dédié au dieu Shiva, et tu y contempleras une architecture particulière dévoilée par de nombreux temples. La forme de pagode a été largement utilisée. Certains toits sont constitués de cuivre et recouverts d’or. Les détails sculptés sur les différents temples sont minutieux. On peut également admirer de charmantes petites chapelles (chaitya) et les ghâts (le lieu où brûle les défunts)

Pashupatinath lors d'une visite de Katmandou
crémation des corps

Enfin, l’ambiance est saisissante. Les rituels sont quotidiens. Les hindous sont nombreux et se mélangent aux marchands d’œillets, aux prêtres, aux voyageurs… De nombreux sadhus sont également présents. Tout ça est incroyablement triste, joyeux et émouvant en même temps. Une expérience mémorable à voir une fois dans sa vie.

Pashupatinath, voyage au Népal
De nombreux Sadhus hommes et quelques Sadhus femmes

Le site est proche de Katmandou, juste à sa périphérie (non loin de l’aéroport). Il faudra t’y rendre en taxi et tu peux associer sa visite avec Bodnath à proximité.

Je te conseille d’associer la visite de Pashupatinath (une demi journée) avec celle de Bodhnath (une demi journée). Tu peux facilement rejoindre Bodnath depuis Pashupatinath à pied (compte 25mns) en passant par les faubourgs de Katmandou. Voici un plan pour te repérer mais tu peux aussi demander ton chemin aux Népalais, toujours prompts à aider.

Je déconseille vraiment de dormir autour de Pashupatinath. Préfère plutôt les alentours de Bodhnath, plus agréable (cf  le paragraphe en dessous).

Si tu souhaites en savoir davantage sur Pashupatinath , on y a consacré un article complet : Pashupatinath à Katmandou, l’émotion et le sacré

Bodhnath (Boudha)

Bodnath lors d'une visite de Katmandou
Les yeux de Boudha

Mon coup de cœur de Katmandou ! Le plus grand stupa d’Asie est plus q’un record de taille : c’est un envoûtement, une ambiance spirituelle, une rencontre circulaire de moines et de pèlerins.  
Bodhnath est principalement constitué d’un énorme dôme blanchi à la chaux et surmonté des yeux de Bouddhas. Ils sont visibles sur les 4 faces de la formes cubiques qui domine le stupa. Où que tu sois : les yeux te regardent et sont tournés vers les 4 points cardinaux !

La couleur blanche est omniprésente, mais d’autres teintes rendent l’endroit photogénique : l’ocre de l’argile projeté sur le dôme, les drapeaux à prières multicolores, l’habits rouge de moines et aussi les belles façades des maisons aux teintes joyeuses qui entourent le Stupa. D’ailleurs,  Nous sommes ici dans un quartier tibétain du Népal, au cœur de la veille ville charmante de Bodhnath !

Bodnath lors d'une visite de katmandou
Maisons autour du Stupa

Alors c’est parti : joins toi (dans le bon sens !) au rituel de la de la déambulation circulaire autour du Stupa : une marche émouvante avec les pèlerins et les moines, sous le regard bienveillant du Bouddha.

Bodnath voyage Katmandou
Dôme blanchi de Bodnath

A noter que l’endroit est parfait pour passer une ou deux nuit : l’ambiance est vraiment agréable, à la fois spirituel et serein. On trouve quelques terrasses de café ou restaurant charmants.

Pour dormir je te conseille ces 2 logements :

  • Aarya Chaitya Inn, à 200m du stupa : dans cette gamme de prix (entre 20 et 40 euros la chambre) c’est le meilleur endroit pour séjourner et tout proche de Bodnath. L’hôtel dispose de chambres spacieuses et très confortables, autour d’une joli cour avec un jardin. c’est plutôt calme, et le petit déj est bon !
  • Si tu recherches une adresse plus luxueuse, le meilleur hôtel est Shambaling Boutique Hotel. C’est un peu plus éloigné de Bodnath mais tout à fait accessible à pied (maximum 15 mns). C’est un ancien monastère au calme, rénové récemment : la décoration est soignée, les chambres sont confortables.  Le jardin est vraiment agréable.

Patan

C’est une ancienne cité médiévale (3ème siècle ?) royale bien conservée, au sud de Katmandou. Patan, ville newar, vaut largement le détour au moins pour sa place centrale (également appelée Durbar square) constituée de temples et de palais remarquables.
Cette place est considérée comme la plus belle du Népal. Elle est certes un peu plus petite de taille que le Durbar Square de Katmandou, mais sans doute plus riche et remarquable.


En plus de sa célèbre place, Patan est un labyrinthe de ruelles médiévales agréables. De nombreux temples de styles variés agrémentent la visite de la ville : Bhimsen Temple, Temple de Shiva, Golden temple parmi tant d’autres ! Bien sur, la religion est à l’honneur : Patan est souvent décrit comme le cœur du bouddhisme.

En plus de ses richesses culturelles, tu pourras y apprécier l’artisanat et une gastronomie réputée. Ce qui est toujours appréciable pour compléter sa visite des alentours de Katmandou !

Il te faudra une demi-journée minimum pour visiter Patan, joyau d’architecture, d’art et d’Histoire du Népal. Si tu as le temps, y passer la nuit est une bonne idée pour voir Patan le soir, dénudé de ses touristes. Tu peux faire ta recherche ici pour trouver les meilleures offres : où dormir à Patan. Tu peux également choisir de passer l’ensemble de ton séjour de plusieurs nuits dans la ville de Patan pour visiter katmandou ! Son calme et son authenticité sont une excellente alternative à des quartiers plus bruyants et touristiques comme Thamel. Mais il te faudra prendre régulièrement le taxi pour visiter Katmandou depuis Patan (tu peux également tenter le bus ou… le vélo !)

Pour le taxi, compte 40 mns depuis/vers le centre de Katmandou pour 500 Roupies maximum. Pour te simplifier la vie, tu peux également réserver une sortie avec un guide francophone et incluant le transport A/R depuis Katmandou en cliquant sur ce lien.

Bhaktapur

Bhaktapur est une autre cité médiévale royale avec 3 places bordées de temples et de palais. Et pas n’importe quelles places : elles sont considérées comme faisant parti des plus belles et des mieux conservées du Népal. C’est donc un incontournable lors de ta visite de Katmandou.

A moins d’une heure à l’Est de Katmandou, Bhaktapur, comme tant d’autres lieux de la vallée de Katmandou, prouve que le Népal n’est pas que des montagnes à gravir pour trekkeurs intrépides. C’est aussi un pays riche de monuments, et d’histoire.

Avec Katmandou et Patan,  Bhaktapur est la troisième des villes médiévales de type Newari. Et peut-être que le point le plus remarquable de son architecture est le fameux temple de Nyatapola. Son toit à cinq étages est surprenant. Difficile de le louper : c’est le temple le plus haut du pays !

Bhaktapur est une ville de gastronomie et d’artisanat. Tu pourras goûter ici à la cuisine traditionnelle savoureuse mais aussi des spécialités typiques de la culture Newar. Et comme les cuisiniers de la région ont la main lourde en épice, rien de mieux pour calmer le feu des papilles que de goûter au yaourt local : Juju Dhau, le roi des yaourts (King curd).

Artisanat à Bhaktapur

Il te faudra au minimum une demi-journée pour visiter Bhaktapur. Donc en une journée, tu peux associer Patan et Bhaktapur, qui sont accessibles à 45 mns l’une de l’autre en voiture (et à 45 mns de Katmandou).

Cela dit, Bhaktapur est riche de monuments et une demi journée peut etre court. C’est un véritable musée à ciel ouvert et si tu veux en découvrir plus, il faudra au moins rester une journée et une nuit, pour profiter un peu de la quiétude du petit matin sans trop de voitures et motos !

Pour ne rien rater des principaux sites, je te conseille de te procurer le Lonely planet, qui propose un itinéraire bien fait de 2h 30 à travers les joyaux de Bhaktapur. Tu peux également opter pour un guide francophone pour une demi journée incluant le transport depuis Katmandou à réserver ici.

Pour conclure sur “que voir à Katmadou ?”

Ces lieux remarquables sont à visiter lors d’un itinéraire de 5 jours à Katmandou. En 4 jours de visite de Katmandou et sa vallée, il est également possible de tout voir mais tu auras moins le temps de flâner et il te faudra privilégier le taxi pour rejoindre les différents lieux plus rapidement. Je te conseille également de te lever plus tôt, et ça sera une excellente occasion de visiter quelques monuments sans touristes, en particulier Pashupatinath !

visiter Katmandou

Certains endroits de Katmandou sont assez difficiles à comprendre et beaucoup d’éléments peuvent échapper à nos yeux d’occidentaux. Tu peux choisir d’avoir un guide francophone pour visiter les 3 lieux les plus complexes en une journée lors de ton voyage à Katmandou : Patan, Bodnath et Pashupatinath. C’est à réserver ici.

Slider

Où dormir à Katmadou ?

Tu cherches un logement pour visiter Katmandou et tu te demandes quel quartier choisir pour dormir à Katmandou ?
Tu trouveras des logements bon marché pour moins de 10 euros si tu n’es pas trop regardant sur le confort. Mais il y a également quelques hôtels chics et raffinés pour ceux qui veulent se faire plaisir !
Déjà, choisis ton quartier ! La vielle ville est souvent prisée : tu peux dormir à Thamel ou du coté de Durbar Square. La situation est centrale et Thamel offre de très nombreuses possibilités d’hébergements. C’est parfait ! Mais Thamel est souvent bruyant. Tu peux opter pour deux quartiers un peu plus calmes à proximité : Pakanajol et Lazimpat. Mais tu peux également choisir de t’excentrer de Katmandou à Bodnath, Patan ou Bhaktapur.

Map data ©Google

 

Thamel

C’est le quartier touristique, cosmopolite avec de nombreux hôtels, bars et magasins. Il a l’inconvénient d’être moins authentique que d’autres quartiers. Il est également plus bruyant et pollué dans les axes centraux… En contre partie, il a l’avantage d’être central, animé et de proposer de nombreux choix de logements.

Si c’est pour passer une ou deux nuits, Thamel est un bon choix : tu trouveras facilement un logement, des restos, des boutiques de trek, et tu es proche de attractions principales de la ville. Par contre, si tu veux rester plusieurs nuits à Katmandou je ne conseille pas ce quartier. Le bruit, la pollution, la foule rendent moins agréable un séjour plus long. Dans ce cas dirige toi vers un quartier un peu plus calme (Durbar square ?) ou mieux un endroit plus excentré comme Bodnath, Patan ou Bhaktapur (j’en parle un peu plus bas). 
Cela dit, pour un juste compromis, tu peux opter pour la zone nord du Thamel, appelée Paknajol. Il s’agit d’ensemble de maisons d’hôtes et d’immeubles aux alentour du croisement entre Paknajol Marg et Leknath marg. Tu resteras proche du centre mais un peu plus au calme et parfois un peu en hauteur avec une jolie vue Swayambhunath. Tu peux faire une recherche ici : Katmandou, où dormir à Paknajol ?
Pour ceux qui ont davantage les moyens, il y a également des hôtels luxueux tout proche de Thamel sur Lazimpat Road (juste au Nord-Est de Thamel). Tu peux faire une recherche ici : Katmandou, où dormir à Lazimpat ?

On trouve beaucoup d’adresses “économiques” ce qui en fait un quartier privilégier pour les “backpaker”. Mais il y a également quelques adresses plus chics.
Voici mes recommandations pour savoir où dormir au cœur du quartier de Thamel :

Budget serré : 

Mount Annapurna Guest House : des chambres propres, à la décoration un peu vieillotte pour certaines mais le rapport/qualité prix reste excellent. La douche est chaude et le wifi fonctionnel (ce qui n’est pas toujours le cas dans cette gamme de prix : le problèmes de chaudières ou d’internet sont récurrents à Katmandou). Le personnel est serviable et l’emplacement de ce petit hôtel est parfait : un peu au sud du cœur de Thamel. Tu peux visiter l’hôtel et réserver ici (environ 12 euros la nuit pour 2).

Si tu es adepte des auberges de jeunesse, notamment pour faire des rencontres d’autres voyageurs à Katmandou, on te conseille l’auberge de jeunesse The Glasshouse Hotel. Une adresse vraiment sympa, conviviale, propre, qui propose des lits en dortoir mixte ou par sexe. Tu seras dans le Sud ouest de Thamel : tu restes donc proche de Thamel mais un peu plus au calme et un peu plus proche de Durbar Square. Petit plus : petit déj’ plutôt copieux pour le prix et “rooftop” agréable ! Tu peux voir des photos et réserver ici (compte environ 8 euros pour 1 personne en dortoir. Il y a également des chambres doubles “deluxe” pour environ 30 euros).

Budget moyen :

Yaya Peace Home : une petite adresse bien agréable et pas chère avec des chambres assez grandes, propres et un personnel sympathique. L’avantage est qu’on est au cœur de Thamel mais dans une rue peu passante donc relativement calme. Le petit plus : une terrasse sur le toit ! Tu peux visiter Yaya peace Hotel et réserver ici (environ 24 euros la nuit pour 2 personnes)

Pour un standing juste au dessus, on te recommande le Maya boutique Hotel. Situé dans une rue calme dans le Thamel, et proche du “Jardin des rêves”, ce logement offre des chambres contemporaines et confortables. La salle de bain est vraiment agréable. Le petit plus : un personnel au petit soin et du thé/café gratuit accessible à toute heure du jour ou de la nuit. Tu peux visiter Maya Boutique Hotel et réserver ici. Compte environ 40 euros pour 2 adultes, 1 nuit).

Budget “on se fait plaisir !” :

C’est parti pour le luxueux établissement Arushi Boutique Hotel. Un emplacement au calme dans une rue tranquille, parallèle à la rue principale de Thamel. Les chambres sont modernes, bien décorées avec frigo, TV, wifi… bref tout ce qu’il faut pour être à l’aise. Le personnel est professionnel et saura t’organiser différentes sorties.
Le petit plus : au 7ème étage tu trouveras un bar sur le toit avec une jolie vue ! Tu peux visiter et réserver l’hôtel Arushi ici (à partir de 65 euros la chambre). 

Thamel Katmandou

Proche Durbar Square

Davantage historique, traditionnel et culturel que Thamel, Durbar square est également un bon choix de quartier pour dormir à Katmandou. Et puis l’ambiance est un peu plus spirituel.
En plus des logements (et des temples !), on trouve de bon restaurants, en particulier au sud de la place Durbar Square, servant des plats typiques du Népal. Depuis ce quartier, tu es au cœur de Katmandou, à proximité des ruelles enchevêtrées du vieux Katmadou, de Thamel et pas si loin de Swayambhunath (20/30 mns à pied). Malheureusement, l’offre de logements est très limitée dans ce quartier… Difficile de trouver des adresses correctes… Si tu veux être dans le vieux Katmandou, tu trouveras beaucoup plus de choix dans le quartier Thamel qui n’est finalement qu’à une vingtaine de minutes à pied.
Voici mes deux recommandations pour savoir où dormir à Katmandou dans le quartier de de Durbar Square :

Budget serré :

Durbar Square Backpackers Inn : une petite auberge sympathique, bien située, près de Durbar square et au calme dans une cour intérieur. Les chambres et le mobilier sont assez “vieillots” mais l’ensemble est confortable et la douche chaude ! Le personne est adorable ! Et surtout le prix vraiment bas pour la prestation. Compte environ 7 euros en dortoir et 13 euros pour une chambre (petit déj compris). Tu peux visiter Durbar Square Backpackers Inn et réserver ici.

Budget moyen :

Little Nepal Inn est un hôtel situé juste à 400m au Nord de Durbar square et à 15 mns à pied à peine de Thamel. L’ambiance est assez décontractée et le personnel est serviable et professionnel. Les chambres sont assez bien équipées et vraiment grandes comparées à la moyenne dans le vieux Katmandou. Préfère les chambres coté cours… mais même celles coté rue sont relativement calmes. Tu peux visiter Little Nepal Inn et réserver ta chambre sur ce lien (Compte environ 45 euros/chambre pour 2).

A l’extérieur de Katmandou

Comme je te l’explique dans “que voir à Katmandou”, tu peux également préférer dormir à l’extérieur de la ville pour plus de sérénité et avoir la chance de visiter certains lieux fréquentés sans touristes au petit matin ou le soir. Dans ce cas, je te conseille vivement Bodnath, ou Bhaktapur ou Patan.

visiter Katmandou Bodnath
Bodnath

Pour Bodnath, je t’ai déjà conseillé deux adresses coups de cœur (si tu as loupé l’info, tu peux lire ce paragraphe un peu plus haut)

  • Aarya Chaitya Inn, à 200m du stupa : 20 à 40 euros la chambre selon la taille et la salle de bain (commune/privée).
  • Si tu recherches une adresse plus luxueuse, le meilleur hôtel est Shambaling Boutique Hotel. C’est un peu plus éloigné de Bodnath tout à fait accessible à pied (maximum 15 mns).  Env 65 euros la chambre.

Sinon, tu peux cliquer sur ces boutons pour t’aider à choisir où dormir à Bodnath, Bhaktapur ou Patan.

Où dormir à Bodnath

Booking.com

Où dormir à Bhaktapur

Booking.com

Où dormir à Patan

Booking.com

Que faire à Katmandou : des activités guidées

Tu trouveras beaucoup de choses à faire lors de ton voyage à Katmandou et ses environs. Entre visites dans les lieux historiques et spirituels, cours de cuisine ou vol au-dessus de l’Himalaya… Il y a le choix ! Et sûrement as-tu envie de réserver à l’avance, d’être bien encadré et d’en garder les meilleurs souvenirs ? 

Voici quelques-unes de nos principales recommandations pour savoir quoi faire à Katmandou :

VTT dans la vallée de Katmandou

Voici une excellente idée de sortir un peu du Katmandou pollué et bruyant pour profiter de sentiers avec des vues spectaculaires sur l’Himalaya ! Une journée en VTT pour un bon bol d’air frais, avec des guides parlant français.  Si tu te dis : “mmm, suis pas assez fort en vélo” : pas de panique, il y a plusieurs parcours adaptés pour chaque niveau (bon il faut être tout de même en bonne condition physique mais c’est vraiment accessible). Le parcours le plus facile fait 32 km avec un peu de dénivelé et le parcours le plus difficile fait 62 km sur un parcours plus exigeant techniquement.

Tu sera pris en charge dans Katmandou par une jeep et encadré par des cyclistes expérimentés. Lors de ta balade, en plus des jolies vues sur les montagnes, tu traverseras des villages typiques de la vallée.

Excursion à Bodnath, Patan et Pashupatinath

Comme expliqué plus haut, ces 3 lieux sont complexes à comprendre. Une visite guidée en français d’une journée permet de mieux cerner l’aspect spirituel, historique et culturel. Tu seras certain de ne rien rater des monuments incontournables ou cachés… Tu sauras tout sur sur les cérémonies si mystérieuses de la vallée de Katmandou. Et en plus, le transport privé A/R à ton hôtel est prévu.

Randonnée de 3 jours Chisapani-Nagarkot

Nagarkot est réputé pour sa vue merveilleuse sur l’Himalaya en particulier lors du lever et coucher de soleil ! C’est sans doute le meilleur endroit au Népal pour avoir un joli panorama d’ensemble des montagnes.

Les deux premiers jours, il y a environ 6 heures de marche par journée. Lors de cette randonnée encadrée par un guide francophone, tu en profiteras pour découvrir le plus ancien temple de la vallée de Katmandou et également rencontrer une communauté ethnique tamang avec une culture et des traditions particulières.

Le troisième jour est plus tranquille ! Il est consacré au lever de soleil sur l’Himalaya puis un retour en transport privé vers Katmandou avec une petite halte bien agréable à Bhaktapur.

Cours de cuisine

Terminons ce tour d’horizon de nos activités préférées à Katmandou par un cours de cuisine ! Et avec un chef cuisinier, s’il-vous plait ! Tu sauras tout des secrets d’un plat emblématique du Népal : les momos ! Le chef t’accueillera au sein d’une famille pour t’aider à préparer (puis goûter !) cette fameuse recette. Attention : le cours est en anglais, c’est donc mieux de maîtriser un minimum la langue… sinon, tu pourras toujours tenter d’imiter le chef ! 

Tu en veux encore plus ? C’est ici !

Voici plein d’autres activités guidées à faire lorsque tu vas visiter Katmandou :

Des infos pratiques pour visiter Katmandou

Comment venir depuis l’aéroport ?

En taxi. C’est de loin l’option la plus simple. A la sortie de ton terminal tu seras forcément abordé par des chauffeurs de taxi ! A toi de bien négocier le prix. En général, il faut compter autour de 300 Rs en négociant bien. Compte presque le double si tu arrives la nuit.
Tu peux également réserver avant ton départ un service privé et ne pas t’embêter avec la négociation

en bus. Ce n’est pas ce que l’on conseille mais si tu as peu de sacs et que tu connais bien ton adresse d’arrivée, pourquoi pas ? A la sortie de ton terminal, dirige toi vers la route principale pour trouver les arrêts de bus (400m).

Se repérer pour visiter Katmandou ?

Euh… Pfff ! C’est déconcertant ! Pas ou peu de panneaux ou de nom de rue et encore moins de numéro de maison ! On se perd souvent mais ce n’est pas désagréable. Note bien “l’adresse de ton hôtel” ou lieu où tu dois te rendre. Avec une bonne carte (ou un gps mis à jour ?) on finit par s’y retrouver… Les locaux savent souvent et peuvent t’aider. Les conducteurs de taxis connaissent également beaucoup de lieux !

Le téléphone portable au Népal  ?

On te conseille vivement d’acheter une carte SIM locale pour pouvoir surfer à moindre frais, appeler au Népal pour par cher et aussi envoyer des SMS vers l’Europe (mais là, ça reste cher. Sur le Thamel, tu trouveras facilement des boutiques proposant la carte SIM Ncell, le réseau téléphonique principal au Népal. Les prix dépendent du nombre de data en GO que tu veux commander.

On trouve du réseau même sur le trek des Annapurnas. Il est donc très conseillé (pour une raison de sécurité) de se renseigner sur cette carte SIM. A noter que dans les hôtels, on trouve de plus en plus de Wifi.

Où retirer de l’argent ?

On trouve assez facilement des distributeurs automatiques à Katmandou, Bhaktapur et Pokhara. On te conseille de retirer une somme d’argent importante plutôt que des petites sommes pour éviter les frais bancaires. De plus, si tu comptes faire un trek, dans les montagnes, tu ne trouveras pas de distributeur : mieux vaut prévoir une somme à retirer avant !

Il est également possible de convertir ses euros. Compare quelques taux. Refuse les billets trop abîmés.

Jours de repos ?

Repos le samedi au Népal donc les magasins, banques, etc… ferment le samedi (voire même dès vendredi en milieu d’après-midi)

Comment te déplacer à Katmandou ?

Le bus pour voyager à Katmandou et dans la vallée

Le bus est le moyen de transport le plus utilisé par les locaux. Mais il se révèle peu simple à utiliser : chaotique, bondé et inconfortable, horaires peu claires (ou départ aléatoire en fonction du remplissage du bus), arrêts incertains… Une aventure quoi ! Et ça peut etre de bons souvenirs ou des anecdotes de voyageurs bien mémorables.
Mais bon, on te conseille plutôt le taxi pour des trajets dans Katmandou ou les alentours. Pour des longs trajets (vers Pokhara par exemple), le bus est une bonne option vraiment bon marché ! Pour plus de sécurité tu peux opter pour un “bus touriste”.

Le taxi : parfait pour des courts trajets pour visiter Katmandou

Le taxi est l’alternative au bus. Cela reste bon marché à condition de négocier de façon courtoise mais ferme pour éviter de payer le prix “touriste” exorbitant (enfin, tout reste relatif).
En ville, compte entre 100 et 200 Rps le kilomètre (le prix peut doubler la nuit). L’avantage du taxi par rapport au bus c’est que c’est plus confortable et vous êtes (quasi) sur d’arriver à bon port ! Moyennant finance, le conducteur peut vous attendre. Si tu es satisfait du service, tu peux garder les coordonnées du conducteur ou donner un RDV plus tard pour une course. Il y a également des “taxi motos”. Accroche toi, ça secoue et c’est sans casque…

La Location de moto : surtout pour voyager autour de Katmandou

La location de moto : on ne le conseille que si tu es déjà expérimenté de la conduite d’une moto dans une grande ville d’Asie ! La moto dans Katmandou est dangereuse, tant le trafic est intense et éloigné de notre code de la route. Avouons-le : l’expérience est peu agréable. Mais la location de moto peut être une bonne idée à l’extérieur de Katmandou. Permis de conduire international recommandé et renseigne toi également auprès de ton assurance (qui couvre rarement les accidents à 2 roues).

L’eau du robinet à Katmandou

On te déconseille vivement de boire l’eau du robinet. La qualité est médiocre et tu risquerais d’être malade. Au passage, si le sujet eau potable t’intéresse, on t’invite à lire notre article très complet : “comment rendre l’eau potable. ?”. Tu trouveras plein de solutions pour rendre l’eau de Katmandou potable en particulier : 

Sécurité et autres désagréments

La pollution :

Katmandou est polluée et poussiéreuse… la circulation est intense et les gaz d’échappement saturent l’air. Les asthmatiques devront être vigilant (à ce sujet, as-tu lu l’article asthme et randonnées de Emilie ?).

Les rabatteurs/vendeurs :

Drogue, visite guidée, taxi…Ils sont insistants et nombreux à vous proposer un tas de choses, surtout dans le Thamel. Rien de bien méchant. Un non ferme mais poli (et un peu de patience) permet d’arranger les choses (pour un instant en tout cas…).

Coupures de courant

Elles ne sont pas rares et peuvent durer plusieurs heures… Souvent les hôtels de haut standing ont leur propre générateur, ce qui règle le problème. Ailleurs, profite qu’il y ait l’électricité pour faire le “plein de charge” (appareil photo, téléphone etc…). Tu peux également emporter une batterie externe (par exemple celles-là) chargée pour éviter les problèmes !

Conduite/piéton/vélo

Le trafic est intense et le style de conduite est éloigné de nos repères occidentaux. Que tu sois cycliste, piéton, en voiture ou à moto, sois très vigilant sur la route !

Catastrophe naturelle

On a encore en tête les images terribles du tremblement de terre de 2015 (d’ailleurs, j’étais sur place à ce moment-là). Le Népal est situé dans une zone sismique. À Katmandou beaucoup d’immeubles ne sont pas conçus pour résister aux secousses.

Assurances pour visiter Katmandou

Même s’il ne faut pas tomber dans la paranoïa, bien être assuré pour visiter Katmandou ou faire un trek dans les montagnes, est primordial.
On te conseille d’opter pour une de ces possibilités :

  • une assurance voyage au long cours. Dans ce domaine, les 3 assurances Chapka, ACS ou AVI ont notre préférence.
  • l’assurance voyage civitatis pour un plus court séjour (moins de 2 mois). Tu peux la réserver en ligne ici.

A propos des assurances, tu peux lire notre guide et comparatif complet des assurances voyage sur ce lien.

Tu connais une personne intéressée par un voyage au Népal ou à Katmandou ? Partage avec lui ta découverte !

Tu peux également nous suivre sur

          

pour être informé de nos derniers voyages !
Tu peux également recevoir gratuitement notre newsletter

 

Cet article contient des liens affiliés. Bien entendu, nos adresses, coups de cœur et conseils sur la visite de Katmandou sont toujours sincères et authentiques. Pour en savoir plus c’est ici.

Mots clés : visiter Katmandou, voyage Katmandou au Népal, que voir à Katmandou ? où dormir à Katmandou ? Patan, Bhaktapur, Bodnath, Pashupatinath, la vallée de Katmandou

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut