Bosa

Le trésor de pastels

La route vers Bosa

Prendre la direction de Bosa, c’est d’abord s’aventurer sur les routes ondulées à travers les collines douces et les montagnes du cœur de la Sardaigne lorsqu’on vient de l’est ou à travers le littoral vec une vue magnifique sur la mer lorsqu’on vient d’Alghero. C’est plaisant et “Bosa le trésor de pastels” est au bout.

Bosa, vue d’enmemble

Nichée dans la montagne, Bosa élégante et colorée, t’accueille joyeusement. C’est sans aucun doute l’un des plus beaux bourgs de Sardaigne. Vues de loin, les maisons aux milles nuances s’imbriquent les unes aux autres. Le robuste château s’impose fièrement. La veille ville est blotti à ses pieds.

La petite commune, en haute-saison, s’anime de visiteurs, enchantés d’apprécier sa beauté. On les comprend. Lors d’un voyage dans la province d’Oristano, Bosa est une étape à ne pas manquer. Malgré sa popularité, Bosa est restée loin de la modernité qui défigure parfois. Et l’ambiance de vieux village, calme et authentique, est d’autant plus appréciable en basse-saisson.

 

La vieille ville

C’est elle, la vieille ville qui captive le plus (aussi appelée Sa Costa). Il est adorable de se perdre dans les étroites ruelles pavées et les tortueux escaliers. Les maisons de pierre se sont magnifiquement parées de couleurs chatoyantes et parfois de vieux balcons en fer forgé. En plus, la visite est réservée aux piétons rendant la balade nonchalante ou romantique. Les voitures se gareront dans le parking près du château ou en bas, près du fleuve.

 

On a visité Bosa hors saison, l’hiver. Les températures sont douces . Il est alors plus facile de flâner, sans suer à grosse goutte dans les escaliers arpentant ici ou là les rues de Bosa (pour les visiteurs d’été, pas de panique c’est également très agréable hors des heures chaudes !). Et puis, en montant petit à petit, tu arrives au château Malaspina qui domine la ville. Le château date du XIIe siècle. Il se visite et on peut y voir des fresques du 14e dans l’église du château.

En contre-bas du château, les remparts offrent une vue d’ensemble sur Bosa. On y voit les toits des maisons enchevêtrés les uns aux autres, comme un joyeux désordre coloré. Splendide ! Tandis que la rivière s’engouffre dans la ville, on aperçoit la mer au loin.

Vue Bosa Sardaigne

Vue d’ensemble depuis les hauteurs de Bosa

Le quartier des tanneurs (quartier Sas Conzas)

La ville est traversée par la rivière Temo (navigable sur 6km). Les anciennes tanneries, gourmandes en eau, témoignent encore de l’architecture industrielle et contrastent avec les maisonnettes pastelles et soignée de l’autre rive. C’est le quartier Sas conzas agréable à visiter même s’il n’a rien d’exceptionnel. Quelques barques aussi ondulent lentement sur le fleuve, qui est d’ailleurs le seul navigable de toute la Sardaigne. Depuis le château, on a également une vue sur ces entrepôts alignés au bord de la rive.

 

Tanneries Bosa Sardaigne

Les anciennes tanneries de Bosa

 

La rue principale : le Corso Vittorio

C’est l’artère principale du bas de la vieille ville. On te conseille de commencer la visite par la piazza Duomo et sa magnifique cathédrale : le Duomo de l’Immaculés conception (XIIe s). Ensuite poursuis ensuite dans la grande rue où tout Bosa se retrouve : les visiteurs fouinent dans les petites boutiques et ateliers artisanaux, les discussions s’animent au petit café du coin, les petits vieux s’attardent sur les bancs face à l’église ou la Piazza IV Novembre. Et puis il faut oser se perdre sur les petites rues perpendiculaires surtout celles proches du Duomo : les maisons colorées et désordonnées sont toujours là !

Bosa le soir
Slider

 

Bosa Marina 

En longeant le  Temo (dans le sens du courant hein ! ne pars pas dans le mauvais sens), on arrive à un quartier plus moderne et animé, avec toutes les commodités (centre commerciale, bars branchés…). La Bosa Marina, c’est un hameau dans la ville, une station balnéaire dans une cité historique. Un peu à l’écart, mais accessible à pied, donnant sur la mer, Bosa Marina est aussi appréciée pour sa plage : 1km de sable d’un côté et de la roche noir de l’autre. Mais derrière la digue, on trouve aussi des rochers où la méditerranée vient étirer ses vagues donnant un air de Bretagne à cette partie de la Sardaigne.

Bosa Marina Sardaigne

Les rochers et la mer à Bosa Marina, un hameau de la ville

 

Quoi d’autre ?

Des spécialités gastronomiques !

La visite, c’est bien… mais il serait peut-être temps de goûter la gastronomie locale non ? ça fait parti de tout voyage digne de ce nom.

Le Malvasia (vin blanc doux incontournable ici), le Mirto di Sardegna (liqueur de baies de myrte), l’huile d’olive, et bien sur les poissons frais et fruits de mer permettront de se délecter et de rendre un séjour à Bosa encore plus mémorable !

A visiter autour de Bosa

Pour une balade paisible et romantique, on vous conseille le village médiéval de Santu Lussurgiu, à 50min de Bosa. A découvrir dans notre article : Visiter la Sardaigne, dans le paragraphe consacrée à l’Oristano

 

Tu connais une personne intéressée par la Sardaigne ? Ou tu rêves de t’inscrire à notre Newsletter ?

 

Si tu le souhaites, mets des p’tites étoiles à cet article (que tu as adoré évidemment..!)

Bosa en Sardaigne
4 (3 vote[s])

 

C’est lors de notre périple d’une escapade en Sardaigne que nous avons découvert ce village :

La Sardaigne

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

 

A propos

Les pieds bien ancrés et la tête dans les nuages : c’était moi.
Je rêvais surtout d’ici : ailleurs, ça ne peut pas être pour moi.
Maintenant, l’envie de nature et le goût du défi : c’est à moi
Les pieds en mouvement et la tête dans les nuages : ça c’est moi.

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut