Comment voyager sans bouger de chez soi ?

Voyage et covid : l’impossible mariage ? Comment voyager depuis son fauteuil ? Peut-on vivre l’aventure tout en restant dans son salon ? Peut-on partir loin sans quitter sa maison ? Dans cet article, tu trouveras des idées pratiques ou originales pour voyager en restant chez soi… Prendre l’air, mettre les voiles, prendre la tangente, cap aux larges, destinations lointaines : nous voilà (ou presque) !

Voyage en temps de pandémie : sous le signe du sédentaire

Le moment est historique. Les chiffres s’affolent. Gestes barrières, couvre-feu, covid 19, variants et confinement deviennent des mots du quotidien.
Dans ce contexte de crise sanitaire, le coronavirus oblige les autorités à prendre des mesures drastiques et contraignantes. Parmi elles : des restrictions pour voyager. Argh !

Au revoir cocktails sur les plages exotiques à l’ombre des palmiers. Adieu campagnes sereines de cigales et de vallons ondulants. Bye bye shopping à Londres, nouvel an à new York, croisière sur le Nil, ski dans les Alpes, beach party à Koh Phangan et trek au Machu Picchu.
Bien sûr, il y a d’autres drames bien plus graves qui se jouent dans les hôpitaux. Je propose de vous les épargner ici : la crise du coronavirus est assez anxiogène comme ça.
Aérons-nous ! Trouvons des idées pour voyager pendant le coronavirus, tout en respectant les lois. L’invitation à l’aventure sur son canapé en quelque sorte. Les joies du périple dans son salon. Voici quelques idées pour voyager sans bouger de chez soi…

Les blogs et sites de voyage : l’aventure en restant à la maison

Bravo ! Tu en sûr la bonne voie pour un voyage à domicile : tu as trouvé le meilleur blog poético-pratico-voyageur de la galaxie (rien que ça) : un tour dans le sac. La vie est belle. Pour fêter cela, voici une courte présentation en vidéo de notre blog. Et « puisqu’un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas », commençons par cette vidéo-là. Accroche-toi aux accoudoirs de ton canapé : on décolle pour un générique de 20 secondes. Tu reconnaitras peut-être un bar à Hong Kong, une ile volcanique aux Açores, une rizière à Sumatra, une cascade à la Réunion et un lac gelé en Slovénie…

Bon, et comme nous ne sommes pas les seuls à rédiger des articles sur des destinations lointaines, voici quelques blogs de voyage que l’on aime, pour voyager sans bouger de chez soi.

Blog récits de voyage

Voilà des histoires pour nous faire voyager… De quoi lire quelques récits qui donnent envie de partir dès que les frontières réouvriront. Et en attendant, on peut toujours rêver avec ces voyageurs-conteurs.

Vie-nomade

Sans domicile fixe depuis 2010, Corinne nous emmène en voyage dans un tourbillon de mots tantôt aériens, souvent poétiques, toujours avec émotions. On peut, par exemple, découvrir son récit de voyage sur la province canadienne de Saskatchewan… Une région inondée de prairies, de collines et de forêts.

Madame oreille

Madame oreille est une photographe voyageuse. Son site est à la fois blog, carnet d’adresses, conseils pour photographes et récits de voyage. Dans ces périples, Madame oreille est accompagnée de sa fille pour vivre des aventures exotiques. Un site parfait pour les parents qui ont des craintes à emmener leurs enfants dans des aventures hors Europe. Pour t’en rendre compte, lis son récit de voyage au Sri Lanka, avec sa fille âgée de 4 ans.

De quoi passer le pas quand les frontières seront à nouveau ouvertes.

Histoire de tongs…

C’est le nom du blog tenu par Astrid. Elle voyage seule, souvent en autostop, sans itinéraire précis… 7 ans d’aventures à travers le monde, ça en fait des récits de voyage à raconter. Découvre son périple en Islande : autostop, en bivouac et… hiver ! Pourquoi faire simple ?

Des yeux plus grands que le ventre

Comment saurait-on finir cette liste sans notre « parrain » ? Et oui, lorsqu’on a été déstabilisé par la blogosphère du voyage un peu trop « m’as-tu-vu » à notre goût, Benoit était là pour nous « rebooster ». Pas étonnant qu’il soit devenu « coach de vie ». Plongée à Bali, rafting au Monténégro, canyoning au Vietnam ou « simple » road trip en Afrique du Sud… Vous pourrez lire tout cela sur son blog de voyage

Blog photo de voyage

Certains blogs ont peu de mots, mais beaucoup de photos. Il parait qu’une image vaut mille mots. Voilà de quoi s’extasier devant des paysages ou des sites stupéfiants.

Les 100 plus belles destinations selon globe-trotting

Un petit classement pour rêver des 100 plus belles destinations au monde ? Le choix est arbitraire. Mais les gouts, les voyages et les couleurs, ça ne se discute pas. https://www.globe-trotting.com/les-100-plus-beaux-paysages-du-monde

National Geographic : le magazine de voyage

National Geographic est un magazine que l’on adore. Voici un lien vers une sélection de 50 photos magnifiques à découvrir sous forme de diaporama. La série s’intitule « ces superbes photos inspireront vos voyages en 2020″… mouais ! On pardonne ce titre malencontreux : l’article date du 27 novembre 2019. Pour rappel, le coronavirus aurait débuté à Wuhan le 16 novembre 2019. C’est précis…
https://www.nationalgeographic.com/travel/article/these-stunning-photos-will-inspire-you-to-travel-in-2020

National Geographic a édité plusieurs livres papier sur les plus belles photos. Ces deux livres sont superbes et devraient te plaire :

Un concours de photos de voyage

Il existe pléthore de concours sur les plus belles photos de paysage. Le Travel Photographer of the Year est un des plus réputés. Encore des jolis clichés à cliquer tranquillement depuis son fauteuil lors d’un énième couvre-feu…. 25 000 images ont été envoyées pour ce concours 2020 depuis 147 pays différents. Le guide du routard en a fait une sélection pertinente. https://www.routard.com/monde-en-images-voyage-photo-diaporama/cid139359-les-photos-du-concours-travel-photographer-of-the-year-2020.html

Voyage interplanétaire en temps de covid

Un voyage sur Mars depuis son fauteuil, c’est pas tous les jours ! D’accord, 2020 est une année de pandémie historique due au coronavirus, mais 2021 c’est l’amarsissage de Persévérance. Le site officiel de la Nasa offre des images et des vidéos fascinantes de la planète rouge. Le son du vent martien en prime !

Les visites virtuelles : voyager grâce aux progrès numériques

Le miracle de la technologie donne accès à des vidéos – presque – comme si on y était, depuis chez soi. Musées, patrimoines touristiques, lieux culturels… Tout est là sous les yeux. Le principe est de pouvoir déambuler sur le site dans la direction que l’on souhaite et en tournant le regard librement à 360°. L’avantage : les visites se font sans touristes et gratuitement ! Admirer la chapelle Sixtine en étant seul dans la salle, c’est la classe non ?

En général, ces sites fonctionnent toujours de la même manière. On clique droit devant pour avancer. On maintient le bouton gauche enfoncé et on bouge la souris pour tourner la tête. Simple.

Visite virtuelle de musées

Le musée du Vatican

En attendant de (re)voir physiquement l’une de plus grandes collections d’art au monde présentes dans les musées du Vatican, voici une visite virtuelle bien réalisée. Plusieurs galeries et musées s’offrent à toi. Comment ne pas tomber en admiration devant la représentation, certes virtuelle, mais fidèle de la chapelle Sixtine ?

Le British Museum

Les frontières de l’Angleterre sont fermées ? Qu’importe, voici une visite virtuelle de ce que Londres a de plus culturel : son musée. Embarquement immédiat pour une balade à travers les œuvres majeures du British Museum. Et tout cela sans quitter sa maison, sans acheter de billets de transport, sans respecter de quarantaine et sans risquer une amende salée pour non-présentation de motif valable. Car, se cultiver n’est pas un motif impérieux, désolé.

Metropolitan Museum of Art de New York

The Met 360° Project propose aux « voyageurs de salon » de visiter virtuellement l’art et l’architecture du musée de New York. 6 courtes vidéos nous permettent de regarder dans toutes les directions. Même si on ne gère pas les déplacements, la beauté des lieux enchante nos yeux et nos oreilles. Un voyage presque poétique de l’autre côté de l’Atlantique, au cœur de New York. Tu es à la fois chez toi, et en même temps à Manhattan, tout près de Central Park.

Visite virtuelle de sites archéologiques ou naturels

Les temples d’Angkor

Grâce aux innovations technologiques récentes, une fenêtre numérique s’ouvre sur un ancien village d’Angkor. On ne voit pas vraiment les temples, mais plutôt ce qui se passait aux environs. Plusieurs courtes vidéos en images de synthèses sont disponibles. On peut regarder tout autour de soi, et même en haut et en bas. Malheureusement, on ne peut pas avancer ou reculer… C’est à regarder ici.

Le tombeau de Ramses VI

L’Égypte est enveloppée de mystères fascinants grâce à ses sites archéologiques mythiques. Le projet « experience Egypt » te donne accès à son patrimoine culturel d’une richesse exceptionnelle. Parmi les monuments à admirer : la visite virtuelle inédite du tombeau de Ramsès VI. Une immersion réussie dans la salle funéraire…

Le « Monde caché des parcs nationaux des États-Unis »

J’ai gardé mon préféré pour la fin : les parcs nationaux des États-Unis. Le projet « The hidden world of the national Parks » est exceptionnel. Cette fois, contrairement à la visite du tombeau de Ramses VI, ce n’est pas des plans fixes qui t’attendent, mais une vidéo immersive 360°. Autrement dit, les guides bougent, le canoë tangue, les arbres frémissent, et ça se voit ! J’avoue avoir été bluffé. Il y a 5 parcs disponibles. Mon gout pour les paysages enneigés m’ont fait préférer Kenai fjords en Alaska… Après une jolie vidéo introductive, tu te retrouves en plein décor glacé. Et cela commence fort, avec une descente en rappel dans une crevasse ! Magique. Un petit conseil : branche un casque audio pour une expérience totalement immersive. Seul bémol : les paroles sont en anglais… Mais tu as profité du confinement pour travailler la langue de Shakespeare n’est-ce pas ? C’est un « Ranger », guide spécialiste du parc, qui te donne quelques explications fascinantes sur les lieux.

La nature en direct

Avec le confinement et la pandémie, les images d’hôpitaux, de conférences et de chiffres inquiétants tournent en boucle sur nos écrans. Il est grand temps de s’évader en pleine nature.  Depuis les coussins moelleux de son canapé, on peut se connecter à des sites qui retransmettent en direct des webcams disposées un peu partout à travers le monde. Une idée parfaite pour voyager sans bouger de chez soi.

La faune en direct

Des centaines de webcams sont reliées au site Explore.org. Elles sont spécialisées dans le monde animal. Les caméras sont disposées dans des endroits aussi classiques qu’incongrus : à proximité d’un nid d’aigle au Minnesota, dans la savane de Tembe Elephant Park en Afrique du Sud, dans la jungle du Panama, ou dans un refuge de chats chez un particulier…

webcam faune
webcam en direct sur des hippopotames d’Afrique du Sud

Et comme tout est en live, on ne sait pas ce qui va se passer ! Et parfois, il ne se passe rien… Absolument rien ! Pendant un temps. Jusqu’à l’apparition de l’animal tant attendu. On se retrouve un peu dans la peau du photographe animalier à l’affut de la bête rare. Bien enfoncé dans son canapé, sans un bruit, on se croirait « en planque » pour observer la faune…
Tout cela m’a rappelé notre trek dans la jungle de Sumatra, à scruter la canopée dans l’espoir d’apercevoir un Orang Outang.

Orangs Outans milieu naturel
Rencontre avec un jeune Orang Outan

Si jamais tu en as assez d’attendre qu’un animal daigne bien passer devant la caméra, tu peux cliquer sur les webcams indiquant « highlights »… Ce sont les moments forts captés récemment par une webcam, mais ce n’est plus en direct.

Ah ! Dernier point : on ne trouve pas que des animaux sur le site de Explore.org. On trouve aussi quelques caméras étonnantes comme celles qui filment en permanence le ciel pour admirer les aurores boréales. Voici le lien : https://explore.org/livecams/aurora-borealis-northern-lights/northern-lights-cam/. Ces images nous proviennent de Churchill Northern Studies Center, au Canada. Le centre est spécialisé dans l’étude du Grand Nord.

Des paysages en direct

Cette fois, sur Skylinewebcams, ce ne sont pas des animaux, mais des paysages qui sont à l’honneur et en direct. Les webcams sont classées par pays ou par catégorie (plage, ville, volcan…). Sympa ! Entre le lac de Côme, Syðrugøta dans les îles Féroé ou Bangkok, tu tomberas forcément sur une vue qui t’intéresse. En fouillant bien, tu trouveras 2 webcams montrant Petra et les iles Lofoten, qui nous ont rappelé notre voyage en Jordanie et au nord du cercle polaire de Norvège.
Si la webcam apparait noire, ce n’est pas un problème technique… c’est qu’il fait nuit !

Petra
Petra

Les films et les émissions à la télé sur le thème du voyage

La télévision est aussi un grand classique de l’évasion. Je sais bien : pas trop d’heures d’écran par jour ! Mais la pandémie est un cas de force majeur.

Les films de voyage

Pop-corn dans une main, télécommande de l’autre… Le film sur le thème du voyage peut commencer ! Devant ton petit écran, tu pourras suivre ces aventuriers fictifs ou réels à travers des récits fabuleux qui font oublier un instant que l’on est coincé chez soi !

Allez, j’ose ! Oui, j’ose l’art délicat du classement… Le top 5 de mes films préférés de voyage.

Into The Wild

Désolé, je manque d’originalité… Mais le film de Sean Penne est une pure merveille. Un chef-d’œuvre du 7ème art. Les images sont sublimes, le personnage est émouvant. Le film est bien plus qu’un récit de voyage. Il interroge notre rapport à l’aventure, au départ, à la prise de risques. Une ode à la liberté… et à la joie de partager ses expériences de voyage aussi. La bande annonce.
Comme décor : l’Alaska. Le film a été intégralement tourné dans des contrées encore sauvages. Il fallut d’ailleurs quatre voyages à l’équipe du film pour achever le tournage des différentes saisons. Le film est adapté d’un livre du même nom.

À bord du Darjeeling Limited

Un grand classique également du road movie (du train movie ?) en forme de voyage initiatique. C’est gentil, loufoque, tendre, poétique, étonnant. Un film léger qui raconte l’histoire de trois frères. Les aléas de la vie les ont séparés. Après la mort de leur père, ils décident de se retrouver pour vivre un grand voyage à travers l’Inde afin de retrouver les affinités qui les liaient auparavant.

En grande partie, le film a été tourné dans le désert du Rajasthan. C’est une région aride du nord-ouest de l’Inde. C’est également une terre riche de palais, de demeures royales et de Maharajas.

La bande annonce.

L’odysée

Seul film français de mon top 5 des films pour s’évader, l’odyssée est un biopic sur le commandant Cousteau. Un grand voyageur à l’honneur de ce film… L’aventure débute lorsque Jacques-Yves Cousteau invente un scaphandre autonome permettant de respirer sous l’eau. Un véritable tournant pour l’explorateur des mers… l’aspect écologique est abordé par petite touche, égratignant l’idée trop parfaite que l’on se faisait du commandant. On reste tout de même ébahi par la force et le charisme de ce personnage hors norme. L’Odyssée a été filmée dans de nombreux endroits à travers le monde : la Croatie, les Bahamas, ou l’Antarctique pour ne citer qu’eux. Bande annonce.
Tant que je suis à parler ce film, je ne saurai que trop peu te conseiller « La vie aquatique » de Wes Anderson. Le film met en scène un clone un peu burlesque de J.Y Cousteau. Un régal décalé qui fait du bien en temps de pandémie…

Wild

Emilie et moi, on adore la randonnée. Ce film avait toutes les chances de nous accrocher ! Après quelques déboires, Cheryl Strayed décide de se lancer seule dans un trek de 1700 kilomètres. Chaque pas est une nouvelle construction, une nouvelle brique, un nouveau pansement pour cette jeune femme écorchée. Les nombreux flashbacks sont parfois maladroits et trop mélodramatiques… mais qu’importe : l’émotion est là et les paysages sont superbes. Situé sur la côte ouest des États-Unis, le trek s’appelle « Pacific Crest Trail ». Il est considéré comme le sentier le plus compliqué et le plus sauvage du pays . Bande annonce.
Il existe la version également la version livre. Sinon, c est disponible en blu ray, en dvd ou en prime vidéo !

Quant à moi, le trek le plus difficile, que j’ai pour le moment effectué, a été le trek des Annapurnas au Népal. C’est le moment de lire cet article si tu as besoin d’une vraie bouffée d’air frais et d’un sacré défi physique à relever, dès que l’on pourra voyager.

« Notre planète » et « Home »

Ce ne sont pas exactement des films, mais plutôt deux documentaires. Home a été réalisé par Yann Arthus-Bertrand, photographe et réalisateur. Les images sont exceptionnelles. Les commentaires sont pédagogiques. Il y a, bien sûr, un message écologique clairement assumée. Comment ne pas être sensible à la détresse de cette belle planète que l’Homme torture ? Le journal Le Monde écrit à propos du documentaire :  » Le visuel est enchanteur, vestige d’un éden à sauver ». On peut acheter le DVD et un coffret de Yann Arthus-Bertrand en ligne.
Dans la même lignée, « Notre planète » est tout aussi envoûtant. Une plongée aux quatre coins du globe dans des paysages les plus fascinants. De quoi donner envie de voyager dès que les frontières seront réouvertes.
Petit documentaire bonus, qui m’a profondément marqué : « La sagesse de la pieuvre« . À proprement parler, ce n’est pas un documentaire sur le voyage. Il s’agit plutôt un documentaire animalier… C’est l’histoire vraie d’une rencontre dans les eaux de l’Afrique du Sud, entre une pieuvre et un plongeur. J’avoue avoir été totalement stupéfait.

 

Émission télé sur le voyage

Le cinéma a été fertile en films sur le thème du voyage. Mais le petit écran n’est pas en reste. Voici quelques émissions que l’on aime beaucoup.

J’irai dormir chez vous

Antoine de Maximy débarque dans un pays… Et il essaye de s’inviter chez les habitants grâce à sa bonne humeur, son sourire et sa curiosité… les décors comptent peu dans cette émission. L’essentiel est la rencontre et la découverte de modes de vie différents. C’est aussi un suspens (presque) insoutenable : dormira-t-il dehors ce soir ?

Pour voir le dernière épisode, tu peux aller sur le replay de France 5 : https://www.france.tv/france-5/j-irai-dormir-chez-vous/

Si tu veux voit les saisons précédentes, il y a les DVD !

Nus et culotés

Avec Émilie, c’est une de nos « émissions TV » préférées. On adore. Deux petits gars bien sympathiques (Nans et Mouts) décident de partir de zéro depuis un endroit inconnu. Quand je dis zéro, c’est rien. Nada. Que dal. Pas un euro, pas une barre de céréale, pas même… des sous-vêtements. Ils sont nus, d’où le titre. Seulement 2 caméras dans leur baluchon. Et le voyage commence. Au grès de leurs rencontres ou de leurs recherches, ils vont progressivement s’habiller, se nourrir, et être hébergés grâce à la générosité des autres. Malgré quelques galères, cette émission est une vraie bouffée d’oxygène et d’optimisme pour ceux qui douteraient encore que l’être humain sait être solidaire et bienveillant. Un voyage plein de spontanéité, de philosophie et de belles rencontres.

Pour voir le dernière épisode, tu peux aller sur le replay de France 5 : https://www.france.tv/france-5/j-irai-dormir-chez-vous/

Si tu veux voir les précédentes saisons, c’est disponible en DVD !

Des trains pas comme les autres

J’ai découvert cette émission récemment, à la Réunion, et totalement par hasard. Et je suis resté fasciné par ce gars (Philippe Gougler) qui part à la découverte des paysages à travers un voyage en train. En fait, l’émission ne s’adresse pas qu’aux amoureux du chemin de fer. Philippe Gougler est assez malin pour nous emmener plus loin que là où va le rail : à la rencontre des gens et des coutumes. 

Si tu veux voir le dernier épisode, c’est accessible sur France 5 : https://www.france.tv/france-5/des-trains-pas-comme-les-autres/

Si tu veux voir les précédentes saisons, c est disponible en DVD.

 

Pekin express… ou pas !

Je suis mitigé… pourtant Émilie me souffle à l’oreille : « mais siiiii ! Il faut que tu mettes Pékin express dans ton classement ».
C’est vrai : on parcourt une partie de la Terre avec cette émission. C’est vrai, il y a de belles rencontres et des paysages sublimes. C’est vrai, certains candidats sont courageux. Mais, ce qui me gêne, c’est le chronomètre. La compétition. La course. Il faut aller vite sans arrêt. Vite ! C’est peut-être le contraire de l’essence même du voyage : prendre son temps. Ici, les concurrents ont à peine les secondes pour remercier ceux qui les prennent en auto-stop ou leur indiquent la direction : pas le temps !
Mais bon, tu peux donner ton avis sur cette émission dans les commentaires si tu le souhaites.

Les livres sur le voyage

S’évader par les mots ! C’est la promesse d’un bon livre. Bien tranquillement installé dans ton canap’ : oser l’aventure d’un roman, c’est voyager un peu. Voici les 5 livres sur le voyage que j’ai aimés. Je les ai classés « du plus récemment au plus anciennement lu ». Et en bonus, mon tout premier livre de voyage découvert au début de l’adolescence (petite larme d’émotion)

le livre est un voyage

« Petite » de Sarah Gysler

C’est l’autobiographie d’une voyageuse fauchée. Une aventurière sans chichi. Une dizaine de kilo dans le sac, un pouce levé, un sourire timide et c’est parti. Ce petit bout de femme fascine. Elle force l’admiration. Et tien un blog et a écrit des livres. Dans son blog, peu de photos, mais une furieuse envie de voyager. Un des articles de son site que tu peux lire s’intitule « voyage et liberté : pourquoi j’ai choisi de voyager« . Pour aller plus loin, je te conseille son roman « Petite ». Un premier livre qui raconte son enfance jusqu’au premier voyage réalisé sans un sous. Et pour le plaisir, un court extrait issu de son livre :

« Il y a quand même un caprice de millionnaire que je me suis autorisé : faire tournoyer un globe, fermer les yeux et le stopper de mon index pour choisir une destination […]. N’empêche que le pari était risqué, j’aurais pu tomber sur Tchernobyl ou – pire – sur la côte d’Azur. Mais non. Mon doigt a pointé la Laponie.« 

Sarah Gysler dans Petite.

« Dernière saison dans les Rocheuses » de Shannon Burke

J’avoue, j’étais un peu réticent en me tenant face à la 4ème de couverture. Le résumé annonçait une histoire de trappeurs et de commerce de fourrures qui ne m’attiraient pas plus que ça. Moi qui, déjà, tourne de l’œil au moindre vaccin (haha ! la blague du destin en temps de pandémie). Alors me retrouver face à des pages qui décrivent la chasse sanglante des derniers bisons d’Amérique, je n’étais pas pressé. J’avais tort ! J’ai été happé par l’histoire. Une aventure humaine de 1820 au cœur des Rocheuses. Bravoure, héroïsme, expédition, amour, beaux paysages… Tout était réuni pour m’évader loin avec ces trappeurs, dans une région aussi sauvage que dangereuse.

« Sauvage par nature » de Sarah Marquis

Quel trek n’a-t-elle pas encore réalisé, Sarah Marquis ? Dans les livres que j’ai lus sur d’autres randonneurs, jamais je n’ai senti une telle détermination à marcher. Une aventure humaine pure où l’on est à la fois enjoués par ses réussites, angoissés par les dangers des contrées qu’elle traverse et émus par tant de volonté. Sarah Marquis est la femme qui marche. Un tantinet misanthrope, elle part de la Mongolie jusqu’en Australie, en traversant la Chine, la Sibérie, le Laos et la Thaïlande. 3 ans de traversée en solitaire à pied… On peut ne pas aimer son écriture un peu dure envers le genre humain, mais on ne peut être qu’admiratif de son exploit.

« Arktos » de Mike Horn.

Bah c’est le plus grand aventurier du 21ème siècle, non ? Mon expédition préférée de Mike Horn est dans ce livre : « Arktos » publié en 2002. L’explorateur avait décidé de faire le tour du monde en suivant le cercle polaire. Quel fou fou ce Mike Horn.
Avouons-le, il n’est pas un grand écrivain (pardon Mike !). Mais on ne peut exceller dans tout ! J’ai dévoré cette aventure, tout comme « Latitude 0 » où il fait un tour du monde en suivant l’équateur. Tu peux aussi découvrir ses livres ici et ses exploits en vidéo ici : https://www.mikehorn.com/expeditions/

« Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson

Un autre aventurier des temps modernes. Tandis que Mike Horn est dans le défi physique et le mental à toute épreuve, Tesson est davantage dans la philosophie du voyage et dans les doutes parfois… L’écrivain a choisi de vivre 6 mois en ermite dans une cabane au bord du lac Baïkal. Pour quelles raisons ? Sans doute pour apaiser son âme un peu écorchée par moment, mais surtout parce qu’il est épris de liberté.
Lui, confiné près du lac et toi confiné dans ton salon… Il y aura bien des points communs à trouver !
En tout cas, de son journal de bord est né un livre fascinant, mais aussi un film quelques années plus tard.

« Le froid, le silence et la solitude sont des états qui se négocieront demain plus chers que l’or. Sur une Terre surpeuplée, surchauffée, bruyante, une cabane forestière est l’eldorado ».

S. Tesson

Bonus d’ado : « L’alchimiste » de Paulo Coelho

Aussi loin que je me souvienne, c’est le premier livre que j’ai adoré sur le thème du voyage. On suit le héros du livre, dénommé Santiago. Il est un berger espagnol très attaché à la nature. Une nuit, il rêve d’un trésor caché au pied des pyramides d’Égypte. On va alors suivre ses pas dans un voyage qui l’emmène de l’Andalousie jusqu’à Gizeh. La rencontre avec l’Alchimiste est un véritable tournant pour notre héros. L’Alchimiste lui apprend à mieux écouter son cœur, ses intuitions, et à aller au bout de ses rêves. Un conte initiatique rafraichissant, plein d’optimisme. C’est un peu simple, voire naïf et rempli de bon sentiment… mais c’est peut-être de cela qu’on a besoin dans cette époque si tourmentée ?

Pratiquer le slow travel : voyager sans courir

Le slow travel, c’est quoi ?

La notion de slow travel est nouvelle. Peut-être que ce terme t’est déjà familier. Si ce n’est pas le cas, on pourrait le résumer par l’amour du voyage lent. Il s’agit de rester le plus longtemps possible au même endroit pour en profiter, et pour vivre « au rythme d’ici », simplement, maintenant. Un peu tout le contraire de cette « croisière aérienne » qui propose de faire le tour du monde en 22 jours et 9 étapes. Un peu tout le contraire de Pékin Express aussi.

Une ode à la lenteur qui laisse songeur : du temps à l’imprévu, aux rencontres, au hasard. Le slow Travel a le vent en poupe parce qu’il est teinté d’écologie et de développement durable. Si l’on se déplace peu, on diminue son empreinte carbone. D’ailleurs, certains adeptes du slow travel préconise les micros- aventures à proximité de chez soi. Bien sûr, cette idée obtient de l’engouement quand la pandémie empêche de traverser les frontières nationales, voire départementales ! Au sujet des micro-aventures, on te conseille de sillonner la rubrique « 10 micro aventures dans les Ardennes » dans le blog « le sentier du Phoenix ». Ça te donnera peut-être des idées de ce que tu peux faire près de chez toi ? On a pu rencontrer Julien, l’auteur des articles, lors du salon du blogueur à Lille.

Les éditions Michelin ont également publiées un livre bien fait intitulé « Slow Tourisme 52 voyages en France ». Des petites découvertes pas bien loin de chez nous, à découvrir à son rythme, lentement, en osant abandonner sa montre et un itinéraire soutenu… 

Un peu dans le même style d’idée, Lonely Planet a édité « Voyages zéro carbone ». Le concept emprunte de nombreuses idées à la notion de slow travel. Il s’agit de limiter nos émissions carbone sans se priver de destinations « lointaines » en Europe. Une nouvelle manière de voyager en prenant plaisir dans des déplacements sans prendre l’avion…

Le slow travel de l’extrême : camper dans son jardin ?

On pourrait creuser cette idée du slow travel et l’emmener plus loin -enfin encore moins loin – en pratiquant ce que j’ai décidé de nommer « le slow travel de l’extrême ». Tout de suite, quand il y a le mot extrême, ça en jette. On est là, tout ouïe, prêt à tester la démesure et l’excès.

Et bien le slow travel de l’extrême consisterait à vivre les émotions du voyage tout en restant chez soi. Pour cela, je te propose de te pencher un instant sur ce qui tu aimes en voyage.
C’est dormir dans un lieu nouveau ? Apporte ton sac de couchage et dormons dans le salon ! Je suis sûr que les enfants vont être ravis.
Tu adores le camping ? Choisis le plus bel emplacement de ton jardin pour un bivouac en pleine nature.
Tu manges toujours dans la cuisine ? Et si aujourd’hui, on organisait un pique-nique champêtre dans la chambre ?
Tu dois aller chercher une baguette de pain ? Fais-le comme lorsque tu es en vacances : avec la lenteur qu’il se doit… Et oui : pas trop d’activités ! Prends le temps de discuter avec la boulangère.

OK, dit comme ça, ça n’a pas l’air très glamour et excitant de dormir dans le salon… Bien sûr, le dépaysement ne sera pas identique en comparaison à un voyage dans des contrées lointaines… Il va falloir une sacrée dose d’humour et de second degré pour rentrer dans le jeu. Mais avec un peu d’imagination et de bonne humeur, on s’y approche (un peu). Et c’est toujours ça de pris sur cette fichue pandémie !

Cuisiner des saveurs étrangères : le bon gout du voyage

Je ne veux pas me transformer en marmiton.org ou autre blog de cuisine : ils donnent des recettes mieux que moi… mais le voyage est aussi une affaire de saveurs. Le plaisir, lorsqu’on visite un nouveau pays, n’est pas qu’en face des yeux. Il est aussi dans l’assiette. Alors, tentons de nouvelles recettes de cuisine de différents horizons…

Un petit tajine marocain, un ceviche péruvien, un rougail réunionnais, des pâtes carbo’ italiennes (sans crème fraiche stp) : les idées de voyage pour les gourmands ne manquent pas ! La cuisine savoureuse du monde est à portée de casserole… De quoi avoir les papilles voyageuses tout en restant chez soi.
À ce sujet, voici deux livres forts sympathiques particulièrement appréciés par nos papilles (et aussi les mamies si tu veux). De quoi épater les amis ou la famille lors d’une auberge espagnole ou un petit apéro maison pour faire découvrir les plats des quatre coins du monde.

Pour nous, l’endroit que l’on a adoré au en matière de cuisine a été Bali. En plus, étant des frugivores invétérés, je te prie de croire que l’on s’est régalé de fruits exotiques.

Voyager quand même et pour de vrai !

Je vois d’ici s’abattre sur moi les foudres de la bien-pensance. Du calme ! L’idée n’est pas d’inciter à la désobéissance civile… Mais il est encore possible de voyager dans des pays étrangers. Pour cela, inutile pour moi de réaliser des recherches et un long paragraphe : le site « tourdumondiste » l’a très bien fait ! le titre : Coronavirus, ouverture des frontières de la France. Où peut-on voyager ?

Il te donne des informations actualisées sur les frontières ouvertes aux Français. Et si les frontières hors euro sont fermées, tu peux encore contourner l’interdiction en transitant d’abord dans un pays de l’espace Schengen.

Quand la pandémie sera finie…

Une note d’espoir ! la pandémie aura forcément une fin. On pourra tourner la page, enfin ! Si tu veux en débattre, je t’invite à lire mon article  » Et après la pandémie ? »

Et je conclurai cet article par une citation d’un poète, d’un écrivain, d’un doux rêveur, mais surtout d’un explorateur d’exception : Antoine de Saint-Exupéry.

« Le véritable voyage, ce n’est pas de parcourir le désert ou de franchir de grandes distances sous-marines, c’est de parvenir en un point exceptionnel où la saveur de l’instant baigne tous les contours de la vie intérieure. »

Tu as aimé cet article sur le thème du voyage et du confinement ?

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Clique sur ces icônes
pour t’aider à organiser ton voyage :

Guide voyage
Logement Hotel
Recherche vol Avion
Location de voiture
réserver une visite
Assurance Voyage
Guide voyage

Voici un lien pour acheter le guide de voyage dont tu as besoin pour ta nouvelle destination !

Logement Hotel

Booking.com

Recherche vol Avion
 

Location de voiture

réserver une visite

visites guidées

Assurance Voyage

Tu devrais aimer ces articles :

Le traitement par ultraviolet est un méthode efficace et légère pour purifier ton eau en voyage. Découvre les méthodes pour éliminer les bactéries, virus et protozoaires (Stéripen et gourdes)

Un article complet sur les méthodes de désinfection chimique de l'eau en voyage. Aquatabs, Micropur, ces pastilles de purification sont elles efficaces ? Comment les utiliser pour boire une eau En savoir plus

Comment choisir le système de filtration le plus adapté à ton voyage ? Tu sauras tout sur les gourdes filtrantes, les pailles filtrantes et d'autres choses pour filtrer l'eau en En savoir plus

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut