Visiter Tokyo

en 3 jours

Tokyo est une ville fascinante. C’est aussi une ville complexe et multiforme. Cet article te permettra d’avoir une idée des incontournables pour visiter Tokyo en 3 jours. Voici un itinéraire idéal pour mieux comprendre la capitale japonaise et te guider dans les quartiers ultramodernes ou les ruelles authentiques de la ville.
Notre proposition d’un trajet à travers la ville est le fruit d’une longue réflexion, de plusieurs tests et surtout d’une expérience de 8 mois en tant qu’habitant dans la capitale ! On t’offre donc nos conseils et nos bons plans pour savoir que faire à Tokyo en 3 jours.
Et si tu as envie de prolonger le plaisir du voyage, ou d’avoir un livre tout beau, tout coloré, bien illustré et concis, tu peux acheter notre ebook sur Tokyo pour 3€ ou notre ebook voyage 2 semaines au Japon !

Jour 1 : découvrir Asakusa, Ueno et Akhiabara

La Sky Tree : ton premier panorama sur Tokyo

Visiter Tokyo en 3 jours Sky Tree

Que voir à Tokyo en 3 jours ? Ce matin, lève-toi tranquillement et direction l’édifice le plus haut de Tokyo ! Voilà ta première étape : la tour Sky Tree, élancée comme une flèche vers le ciel… Quoi de mieux, pour ton séjour à Tokyo, que de commencer par un panorama sur cette immense et vaste cité ? 14 millions d’habitants tout de même !
La Sky Tree : des petits airs de Tour Eiffel ? Pas complètement… ou seulement la pointe ! En tout cas, sa construction est plus moderne et futuriste : elle ressemble à une flèche pointée vers le ciel du Japon.
La tour ouvre à 10h. On te conseille d’y être dès l’ouverture, car la suite de la journée est chargée !
La vue, la plus haute possible à Tokyo, vaut bien les ¥2,700 réclamés au guichet pour grimper à la Tembo Galleria (450m). De là, la capitale nippone est à tes pieds. Le panorama est saisissant. Tu verras notamment les gratte-ciels impressionnants du quartier de Rippongi, de Shinjuku et de Shibuya. Et par temps clair, on peut même voir le mont Fuji au loin !
Descends de la Sky Tree, puis dirige-toi vers l’ouest. Enjambe le fleuve Sumida et en 20 minutes de marche tu te retrouveras dans le quartier Asakusa.

Alternative que faire à Tokyo en 3 jours : pour ceux qui préfèrent, il est possible d’assister à un splendide coucher de soleil en haut de la Sky Tree. Mais le timing est moins adapté pour visiter la tour le soir. Par contre, si tu es à Tokyo plus de 5 jours, cela est davantage envisageable.

Bon plan pour visiter Tokyo en 3 jours : achète en ligne des billets coupe-file pour ne pas perdre de temps. Au moment de l’achat, regarde bien les possibilités. Tu as le choix entre un billet galerie Tempo deck à 350m de haut pour 1800¥ ou un billet combiné Tempo deck + Tempo Galeria à 450 m de haut pour 2700¥. On te conseille cette dernière option !

Asakusa : un quartier traditionnel et son célèbre temple

Que voir à Tokyo : temple senso-ji asakusa

C’est un de nos quartiers préférés à Tokyo ! Allons directement voir le joyau du quartier : le temple Senso-ji.
On y accède par une longue allée piétonne. L’entrée de cette allée est marquée par une énorme lanterne rouge. C’est la plus grande du Japon, parait-il. Je parie que tu ne résisteras pas à une photo souvenir à proximité de cette lanterne, malgré le monde qui déjà présent dès le matin.
Puis, en route pour le temple. Tu emprunteras cette voie piétonne nommée Nakamise-dori. C’est une ruelle toute mignonne avec des boutiques artisanales et une atmosphère d’antan bien agréable. Certes, nous sommes seulement au J1 de ton séjour à Tokyo pour déjà acheter des souvenirs. C’est pourtant un endroit parfait pour remplir sa besace de quelques cadeaux à ramener chez toi.
Toujours dans cette allée, garde les yeux bien ouverts : tu pourras probablement admirer des Tokyoïtes venus en nombre pour se prendre en selfie dans de belles tenues traditionnelles du japon.
Bref, c’est un vrai bonheur de parcourir tranquillement l’allée vers le fameux temple.
Continuons sous une nouvelle grande lanterne en papier du Japon. On pénètre progressivement dans l’enceinte du temple, imposante et rutilante.
Le symbole du quartier, ainsi que le temple le plus célèbre de Tokyo, est face à toi. Avant d’y pénétrer, petit regard à gauche pour admirer la pagode du temple : elle est superbe ! Et à droite, la Sky Tree domine les immeubles.

À proximité du temple, tu remarqueras peut-être un attroupement de personnes en train de secouer une boite métallique face à des petits tiroirs en bois. À ton tour ! N’hésite pas à t’approcher. Tu glisses 100 yens dans l’interstice à cet effet, tu prends la boite métallique que tu secoues et tu tires au hasard une baguette en bois. Sur cette baguette, des inscriptions en japonais sont notées. Retrouve le tiroir qui lui correspond. Dedans, un papier qui prédit l’avenir ! Espérons pour toi qu’il soit bon. Si jamais il est de mauvais augure, pas de panique ! Pour conjurer le mauvais sort, tu peux nouer ton papier autour d’un fil qui se trouve juste à côté des tiroirs. Ouf, sauvé pour ceux qui auront tiré le terrible « bad fortune » !
Continue ton chemin pour entrer dans le Senso-ji. Reste silencieux, respectueux et ne prends pas de photo. Le temple recèle une statue mythique représentant la déesse Kannon. 
À la sortie du temple, n’hésite pas à te balader autour, tu trouveras le sanctuaire d’Asakusa, qui se trouve non loin de Senso-ji.
Depuis Asakusa, tu n’es pas très loin du parc Ueno : 25 mns. Les bons marcheurs iront à pied. Sinon, tu peux prendre la Ginza line au niveau d’Asakusa Station, et tu descends, 6 mns plus tard, à la gare de Ueno.

Alternative visiter Tokyo en 3 jours : Tu peux choisir d’intervertir les 2 visites Asakusa / Sky Tree. Si tu commences par Asakusa, tu peux venir très tôt et profiter du temple sans presque personne ! Un vrai bonheur et on ressent davantage l’ambiance sereine du temple. Les boutiques, elles, n’ouvrent que vers 9h00. Tu pourras ensuite aller à la Sky Tree. L’inconvénient est qu’une fois la visite de la Sky Tree terminée, tu es trop loin pour aller à pied à Ueno qui est ton étape suivante. Il te faut donc prendre le métro avec un changement pour rejoindre la gare Ueno. À toi de voir !

Le parc Ueno, ses temples et ses musées

Après la futuriste Sky Tree et la traditionnelle Asakusa, voyons un autre lieu emblématique de Tokyo : un parc ! Ici, les parcs sont légions, petites oasis de tranquillité au cœur d’une jungle de gratte-ciels.
Le parc Ueno est un des parcs les plus réputés de Tokyo. Il est très apprécié par les Tokyoïtes, surtout lors de la floraison des cerisiers. Il est également immense et tu y trouveras de beaux petits sanctuaires, un étang avec des nénuphars, un zoo (mais on te le déconseille : les cages sont horriblement petites), et des musées.

Que voir à Tokyo Parc Ueno

Au gré des allées, tu pourras découvrir ce parc immense et agréable. Ne tarde pas à aller au National museum de Tokyo : c’est un incontournable. Soyons francs, il te faudrait normalement une bonne demi-journée pour voir l’ensemble des 110.000 œuvres d’art du Japon et de l’Orient ainsi que les 89 Trésors nationaux. Mais si tu n’es là que 3 jours à Tokyo, difficile d’y passer autant de temps. 2h de visite te donneront déjà un bel aperçu des œuvres incroyables du plus grand musée du Japon. Comme le musée ferme à 17h, il va falloir arriver avant 15h.
Au choix, concentre-toi sur quelques galeries qui
tintéressent le plus. Pour notre part, on a beaucoup aimé la galerie de recherche archéologique du Japon dans le bâtiment Heiseikan. Le 2e étage du bâtiment principal est également très intéressant. C’est une exposition qui balaye l’histoire de l’art japonais sur plusieurs époques. On y voit notamment des armures de samouraï ou des sculptures en bois impressionnantes.

Alternative visiter Tokyo en 3 jours : le musée national de Tokyo est un incontournable. C’et aussi l’idéal s’il pleut. Mais si les musées t’intéressent peu, tu as une alternative. Tu peux flâner plus de temps dans le parc Ueno, puis te diriger vers le quartier Yanaka. Certaines rues de ce quartier ont été épargnées par les affres de la guerre ou des catastrophes naturelles. On peut ressentir l’ambiance du « vieux Tokyo », plus authentique et sans gratte-ciel. Tu pourras admirer des temples discrets ou des boutiques traditionnelles… Ne rate pas Tennōji Temple (et sa statue de Boudha) ainsi que la rue commerçante principale nommée Yanaka Ginza.

Akihabara, la « ville électrique »

Le soir, les néons d’Akihabara t’attendent ! La ville électrique porte particulièrement bien son surnom. Les enseignes lumineuses et les grandes affiches saturées de couleur forment une certaine démesure… et la crise d’épilepsie n’est pas loin ! Commence par la rue principale appelée Chuo-dori. C’est elle la plus impressionnante. Engouffre-toi dans un immeuble de salle d’arcade ou de distributeurs automatiques de capsule… Les Tokyoïtes en sont fans !
Bien sûr les amateurs de figurines ou de cartes à jouer risquent fort de passer des heures à flâner dans les magasins spécialisés dans les animes et les mangas. Et même si tu n’es pas particulièrement passionné par cette culture pop japonaise, il faut avouer que ce coté geek-hitech-retro a quelque chose d’intrigant et de fascinant.

Tu trouveras également ici de drôles de cafés genre maid cofee ou dans un bar à chat. Les maid café sont des endroits où les serveuses portent un uniforme de domestique, avec un coté « mode kawaii ». C’est populaire au Japon, mais les prix sont souvent élevés et tu payes en plus la prestation de ces demoiselles. Les bars à chat proposent de boire un verre en compagnie de chats de l’établissement…
Si tu n’es pas rassasié de mangas ou de culture pop, tu peux t’engouffrer dans les rues perpendiculaires à la rue principale… Tu trouveras toujours plus de boutiques spécialisées dans le hi tech, les mangas ou les animes !

Jour 2 : visiter Tsukiji, Ginza, le palais impérial et Shinjuku

Tsukiji : l’ancien marché aux poissons de Tokyo

Oui, ancien, car le nouveau marché aux poissons a dorénavant déménagé vers Toyosu. Malheureusement, ce nouveau marché aux poissons n’a plus rien d’authentique. c’est aseptisé, tout neuf, sans ambiance particulière et avec beaucoup de règles pour les touristes.
Heureusement, il y a des étales étonnantes qui sont restées à Tsukiji, sur le marché extérieur. Et c’est bien sympathique !
Du coup, dès le matin, rendez-vous à Tsukiji. Algues, poissons frais, sushis, sashimis et
même quelques ustensiles de cuisine… si un petit déjeuner à base de fruits de mer, tôt le matin, ne te fait pas peur, c est le moment de te régaler ! Le dédale de ruelles qui entoure le marché t’emmènera dans un tourbillon de saveurs. La cuisine de Tokyo est bien représentée : délicieuse et généreuse.

Tu peux réaliser une visite captivante de Tsukiji avec un guide local qui parle anglais. Ça permet une vraie découverte gastronomique des spécialités et des produits frais du marché !

Ginza : les champs Elysées de Tokyo, version moderne

Visiter Tokyo voyage japon Ginza

Une fois le petit déjeuner englouti dans un des stands du marché extérieur aux poissons, tu peux aller vers le fameux quartier Ginza. Tu peux y être en 15 minutes à pied depuis Tsukiji.
Voilà une version chic et choc du shopping à Tokyo. Les devantures rivalisent d’idées pour nous attirer l’œil. Derrière les façades démesurées à l’architecture moderne se cachent les plus grandes marques des produits de luxe. Hermès, Dior, Prada, Armani : ils sont tous là, à des prix… peu raisonnables ! Mais qu’importe si ton budget est limité : cette extravagance des boutiques de luxe et le design des immeubles valent le détour dans ce quartier pimpant et raffiné.
Les depāto (grands magasins) attirent par leur élégance et l’immensité des galeries. Un côté glamour, dis-tu ? Sans doute ! Et beaucoup de produits haut de gamme et luxueux. Le weekend est le moment idéal pour flâner et faire du lèche-vitrine puisque la rue principale est réservée aux piétons.
Tu auras sans doute envie de pénétrer dans plusieurs de ces grandes galeries. Tu peux, par exemple, opter pour le Ginza six. Ce centre commercial de plusieurs étages a été construit récemment. En plus des boutiques de mode, et des restaurants gastronomiques, vous pourrez visiter les galeries d’art… Petite surprise tout en haut : un jardin suspendu sur le toit du building !

Les jardins du palais impérial

Le retour au calme est saisissant dans le parc Kokyo Higashi Gyoen, également connu sous le nom de Jardin de l’Est. Tu seras en plein cœur de Tokyo, dans le quartier « Chiyoda » considéré comme le centre-ville. Tu es au milieu de la frénésie tokyoïte, mais dans un parc paisible. La résidence de l’Empereur n’est pas bien loin. Seule une petite partie du palais est ouverte au public, rendant la visite frustrante. Qu’importe : le parc est déjà une belle découverte, étalant des pelouses bien vertes et des pins impeccablement taillés. En plus, vu de l’extérieur, le palais a fière allure avec ses murs éclatants de blancs et ses toits typiques. Les douves qui entourent le palais royal ne manqueront pas de t’impressionner… et les ponts qui les enjambent sont photogéniques.

Jardin impérial Tokyo


Bref, tant que tu es dans le parc des jardins de l’Est, tu as bien le droit à une pause gourmande, non ? La tendre pelouse est une belle opportunité pour un gouter à base de pâtisserie traditionnelle : le mochi ! C’est une friandise avec un extérieur gluant à base de riz et un intérieur composé de… haricots sucrés !
Puis, tu auras besoin de cette petite pause avant d’affronter le bouillant quartier Shinjiku

Shinjuku : cœur de Tokyo, gratte-ciel et démesure

tokyo : conseil logement

Si Chiyoda est le centre de Tokyo, c’est par contre peu animé, voire presque vide. Les 2 quartiers qui sont au cœur de la frénésie tokyoïte sont Shinjuku et Shibuya. Avant d’aller à Shibuya le 3ème jour au soir, commençons par Shinjuku. Cet arrondissement de Tokyo est une ville dans la ville. Le quartier se divise en 2,

  • Au milieu, la gare de Tokyo, immense et traversé par des milliers de touristes chaque jour.
  • Nishi-Shinjuku se trouve sur le côté ouest de la gare avec des gratte-ciels immenses.
  • Côté Est est animé avec des petits bars, des restaurants, des magasins et « le quartier chaud de Tokyo« .

Commençons par l’ouest de la gare. C’est une jungle de gratte-ciels tous plus impressionnants les uns que les autres. Les employés se pressent un peu partout dans les rues à l’ombre des immeubles dans ce quartier d’affaires réputé. Pour la petite histoire, on s’est rendu compte que les séismes étaient moins destructeurs dans ce quartier. Des analyses du sol ont révélé qu’une roche, plus compacte et solide, limitée les effets d’un tremblement de terre. Les promoteurs ont vite vu l’avantage de ce terrain et ont construit des immeubles immenses.

En début de soirée, dirige-toi vers le côté Est de la gare. C’est un lieu tout indiqué pour passer la soirée. Cette partie de Shinjuku est un endroit parfait du shopping tardive, prendre un dîner, se divertir et… déambuler dans le quartier « coquin » de Tokyo !
Commençons par la zone commerciale à proximité de la gare. Les plus grands magasins de Tokyo sont concentrés autour des sorties de la gare de Shinjuku. Vêtements des grandes marques, produits savoureux ou produits de luxe : que vas-tu acheter à Shinjuku ? Mais tu es peut-être ruiné après ta visite du quartier Ginza ? À ce propos, si ton budget est limité, on te conseille de lire notre article spécial budget économique pour ne pas dépenser trop à Tokyo.
Dès que la nuit tombe sur Shinjuku, les néons deviennent rois. On reste là, ébahis par toutes ces lumières artificielles de la ville autant impressionnante de jour comme de nuit.
J’imagine que cette journée riche en visite t’a un peu creusé l’appétit ? Alors en route pour le quartier Omoide yokocho. C’est une petite zone attachante et sympathique que tu peux facilement trouver avec google map et qui se trouvent à proximité de la gare. Là, des mini-restaurants se serrent les uns contre les autres dans des ruelles étroite et piétonne. L’ambiance est décontractée et l’espace réduit ce qui favorise les discussions avec les touristes ou les locaux venus dans ces mini-restaurants pour gouter les brochettes, spécialités du japon.
Après ce diner savoureux, tu prendras bien une boisson ? Direction le « Golden Gai », qui se trouve à 10 mns à pied un peu plus à l’est de Omoide yokocho. Golden Gai regroupe quelques ruelles agréables avec des bars typiquement japonais… et presque aussi minuscules que les restaurants de Omoide yokocho. L’atmosphère est conviviale : beaucoup d’employés de bureau se retrouvent ici après une dure journée de labeur pour siroter une bière. Les ruelles du golden Gai surprennent un peu : aucun gratte-ciel, mais des « baraques » un peu vétustes qui ont du charme. Un endroit de bric et de broc qui détonne dans cet arrondissement moderne de Shinjuku.
Pas encore fatigué ? L’heure tardive est parfaite pour oser pénétrer dans le quartier « chaud » de Tokyo : « Kabuki-cho ». Le jour, l’ambiance est totalement différente. Tout parait calme. C’est bien la nuit que ce quartier nous intrigue, surtout quand on a l’image d’un Japon pudique et sage…
Coquin ou sulfureux ? Un côté gênant, glauque ou divertissant ? Un peu de tout cela à la fois ! Déambule au hasard des rues où les enseignes tapageuses, les bars populaires et les établissements privés de prostitution à peine dissimulés, les boites de nuit, les karaokés et « love hotels » s’entremêlent.
Le cœur de Kabuki-cho est une place dominée par une tour aux néons bleus. c’est un peu le centre névralgique de Shinjuku. Des bars, un cinéma moderne (le Toho), des discothèques aux « enseignes affriolantes »… et un Godzilla ! Prends un peu de recul et lève la tête : tu le verras s’agrippant aux immeubles juste à gauche du building aux néons bleus. Si tu ne trouves pas, tu peux ajouter cette adresse à ton GPS : 1-19-1 Kabukicho, Shinjuku-ku, Tokyo


Bon plan séjour à Tokyo : pour une vue gratuite sur Tokyo, direction la mairie de Shinjuku. C’est un immeuble constitué de deux tours. Ce siège du gouvernement métropolitain ou Metropolitan Building possède, à 200 mètres de haut, un magnifique observatoire à 360° avec vue sur Tokyo voire même le Mont Fuji par temps clair. Une fois proche de ce gratte-ciel, il te suffit de suivre le panneau « observatory ».

Alternative que faire à Tokyo ? Au lieu du quartier des affaires à l’Ouest de la gare, tu peux préférer le parc Shinjuku Gyoen. C’est un des plus beaux parcs du Tokyo. Il vaut surtout le coup d’œil si tu te trouves au Japon entre la mi-mars et le début avril. À ce moment-là, tu auras la chance de contempler la floraison des cerisiers japonais.

Jour 3 : explorer Rippongi, Parc Yoyogi, Harajuku et Shibuya

Roppongi : gratte-ciel et musée moderne

Dès le matin, dirige-toi vers le quartier de Rippongi. On dit que c’est le plus occidental des quartiers. Il est vrai que ses buildings et son architecture peuvent faire penser aux villes modernes d’Europe ou d’Amérique du Nord. Rien de dépaysant finalement… Sauf que les buildings vertigineux t’étonneront. Même si ce n’est pas le quartier le plus excitant de Tokyo, il abrite des musées exceptionnels, des gratte-ciels immenses et des galeries d’art passionnantes.
Commençons par Roppongi hills. C’est un vaste complexe d’immeubles dont le plus haut est la Mori Tower. Le spectacle se trouve en l’air… mais aussi par terre ! Au pied de la Mori Tower se trouve une immense araignée appelée Maman. C’est l’œuvre de l’artiste Louise Bourgeois.
Le billet d’entrée de la Mori Tower est de ¥1800. Pour ce prix, tu auras accès à un observatoire circulaire offrant une des plus belles vues de Tokyo à 360°. Tu pourras également visiter des expositions temporaires d’art moderne du musée d’Art Mori.
Dirige-toi ensuite vers The National Art Center. Derrière de vastes fenêtres qui semblent onduler comme une vague, on retrouve une des plus grandes galeries au monde. À l’intérieur, les expositions s’enchainent et on trouve toujours une collection fascinante. 14 000 m² dédiés à l’art futuriste ou contemporain. L’entrée dans le bâtiment est gratuite… mais la plupart des expositions sont payantes. Cependant, on trouve parfois des expositions gratuites.

Roppongi que faire à Tokyo ?
L’intérieur du National Art Center

Si ton budget est limité et que tu ne comptes pas faire d’exposition, tu peux éventuellement zapper ce National Art Center. Cependant, même sans payer, tu pourras apprécier le design moderne de cet immeuble qui offre des espaces pour prendre un café ou se poser avec un livre. À mon sens, cela vaut le détour. Et deux petites surprises t’attendent au dernier étage. C’est de là-haut qu’on apprécie le mieux le design ingénieux de ce centre national d’art de Tokyo. Et c’est également au dernier étage que l’on trouve une brasserie Paul Bocuse… avec une jolie vue à travers les larges vitres de l’immeuble. Le déjeuner commence à 11h ! Tu peux donc finir ta visite par cette brasserie. Puis direction le parc Yoyogi et à coté, le sanctuaire Meji. Tu peux aller à pied au Parc Yoyogi depuis le National Art Center

Alternative que voir à Tokyo ? Si tu es fan d’édifice immense, tu peux visiter la « Tokyo Tower« . Avec ses airs de tour Eiffel et sa structure en métal rouge, elle est impressionnante. Elle fut la plus grande tour de Tokyo entre 1958 (inauguration) et 2011 (construction de la Sky Tree qui l’a dépassée en hauteur). L’accès est payant et vous pourrez profiter des observatoires, des restaurants et des boutiques. On a préféré ne pas l’inclure dans notre itinéraire de 3 jours à Tokyo car elle se trouve à plus de 30 mns du national Art Center. De plus, tu auras déjà eu une belle vue depuis la Sky Tree ou la Tour Mori… Mais à toi de choisir ! Si tu décides d’y aller, il faudra rester moins de temps dans les 2 étapes suivantes : le Parc Yoyogi et le Sanctuaire Meji

Le Parc Yoyogi et le sanctuaire Meji : calme, sérénité et spiritualité

Une fois abreuvée d’œuvres futuristes, prenez la direction du quartier Shibuya. Impossible de faire l’impasse sur cet endroit exceptionnel lors de ton séjour à Tokyo. Beaucoup considèrent Shibuya, tout comme Shinjuku comme le cœur de la capitale japonaise.
Commence par le parc Yoyogi. Il s’agit d’un des parcs les plus connus et les plus appréciés de Tokyo. C’est un vaste espace vert où tu pourras te promener, ou pique-niquer. Yoyogi : oasis de calme au milieu de l’agitation. Pourtant, tu te trouves en plein milieu de l’arrondissement le plus frénétique de Tokyo et non loin du quartier très animé de Harajuka.
Puis direction le célèbre sanctuaire Meiji-Jingu. Le truc un peu dommage c’est qu’à vol d’oiseau, ce sanctuaire est collé au parc Yoyogi et pourtant il te faudra ressortir du parc. Qu’importe, en 15 minutes à pied, tu seras au sanctuaire.
D’abord, tes premiers pas te mèneront sous un immense torii. Puis on marche sous une allée d’arbres et de verdure pour parvenir au temple shintoïste, dédié aux âmes de l’empereur Meiji. Un complexe vaste et majestueux. Avec un peu de chances, tu pourras apercevoir un mariage traditionnel qui se déroule régulièrement en ces lieux sacrés.
Quitte cette zone boisée et paisible pour revenir dans le dédale animé des
gratte-ciels. Direction Harajuku !

Harajuku : le quartier branché

Si tu as suivi notre itinéraire, tu devrais être ici en fin de journée. Harajuku est un incontournable de Tokyo. C’est aussi le rendez-vous inconditionnel de la jeunesse tokyoïte, qui aime déambuler ici habillée de façon extravagante !
Débute ton parcours dans Harajuku par la célèbre rue Takeshita-dōri. C’est une rue piétonne vite bondée, mais agréable et bordée de magasins branchés. On trouve aussi des boutiques de faux bijoux, de vendeurs de glace ou de bards à chats. L’extravagance est de mise chez les adolescents habillés façon gothique, cosplay ou kawaii. Toutes ces modes vestimentaires se croisent dans un vrai défilé fantasque, surtout le weekend !
S’il n’est pas trop tard (19h ou plus tôt), tu peux faire un détour par la « Design Festa gallery », une galerie dynamique offrant à des artistes créatifs un petit lieu d’exposition sans prétention, mais sympa à voir.
Ensuite, à 10 mns à pied, file vers la « Cat Street« . C’est une rue piétonne agréable et un peu moins bondée que Takeshita-dōri. C’est également une rue de boutiques tendance, située au nord de l’avenue Omotesando, dans le quartier Harajuku. L’ambiance est décontractée et jeune.

Alternative pour visiter Tokyo en 3 jours : Si tu préfères les magasins chics plutôt que les boutiques de vêtements jeunes et branchés, alors tu peux envisager de remplacer la rue Takeshita-dōri à la rue Omotesando qui se trouve dans le même quartier à Harajuku. Omotesando est considéré comme les Champs-Élysées de Tokyo. C’est une grande avenue où on trouve les plus grandes marques des produits de luxe comme Louis Vuitton ou Ralph Lauren. Cela ressemble un peu à Ginza. Le design des façades de certains magasins est spectaculaire !
La « Cat Street » dont on te parlait juste avant est perpendiculaire à Omotsando.

Shibuya : quartier lumineux, en perpétuel mouvement

Depuis Harajuka et sa Cat Street, on est à quelques minutes à pied de Shibuya. Tout de suite, tu te sentiras happé par la foule qui marche d’un pas décidé dans les rues et les boulevards illuminés du quartier, cerné par des gratte-ciels tous aussi hauts les uns que les autres. Grand écran aux images épileptiques, enseignes clignotantes, néons arc-en-ciel… On ne sait plus où donner de la tête dans ce tourbillon de circulation, d’affluence, de myriades colorées et d’éclairages tapageurs. Un concentré de ville moderne qui doit absolument faire partie de ton itinéraire à Tokyo.
Au cœur de ce mouvement perpétuel : le carrefour le plus célèbre du monde. Le Shibuya Crossing est une attraction à elle seule. Explorer Tokyo passe obligatoirement par là ! Au faire vert, une nuée de badauds, de touristes ou d’hommes d’affaires se croisent sur un passage piéton en forme d’étoile. Tout un symbole qui démontre l’effervescence de Tokyo.

Que voir à Shibuya lors de ton voyage à Tokyo ?

  • Le carrefour de Shibuya donc. Personnellement, on a traversé 3 ou 4 fois tellement on était subjugué par ce fluide déferlement humain. Se mettre sur le côté et observer le flot qui s’arrête au feu rouge puis se croise au feu vert est fascinant.
  • Le chien Hachiko. Tu le verras juste à la sortie de la gare Shibuya (exit Hachiko). Une petite statue pas très impressionnante, mais il y a toujours du monde pour faire un selfie avec le canidé. L’histoire vraie est celle d’un chien qui attendait le retour de son maitre revenir du travail. Sauf qu’un jour, son maitre n’est pas revenu, terrassé par une crise cardiaque. Le chien a attendu plusieurs années, nourri par les habitants du coin, ému par ce destin de chien.
  • « Center Gai » : une rue piétonne animée (mais qu’est-ce qui n’est pas animé à Shibuya ?). Cette rue débute juste au niveau du carrefour, de l’autre côté de la gare. La rue est également connue sous le nom de « Basketball Street ».
  • La tour Hikarie : on y trouve des cafés, des magasins, des galeries d’art, des restaurants, un musée gratuit et au dernier étage, un théâtre.
  • Shibuya Nonbei Yokocho : l’équivalent du Golden Gai à Shinjuku… mais version Shibuya. Même principe : des bars qui pourraient tenir dans une poche ! C’est convivial et sympa. Cette zone est constituée par quelques ruelles juste à côté de la gare : ici la localisation google maps.
  • Tower records : fan de musique ? C’est là que tu dois faire ton shopping du dernier groupe japonais à la mode. Pas moins de 8 étages t’y attendent : tu devrais y trouver ton bonheur musical !
  • Love Hotels Hill : sur une petite zone, tu trouveras quelques « Love Hotels ». ce sont des hôtels à louer la nuit ou pour quelques heures. Rien d’équivalent avec nos « hôtels de passe ». En fait, les Japonais habitent jusque tard avec leurs parents. Pour un peu d’intimité, ils louent une chambre dans ces hôtels. Tu peux voir les façades de ces hôtels dans la rue Dogenzaka.
  • Village Vangard : c’est… comment dire ? Un magasin avec des objets étonnants. Si tu veux revenir du japon avec un cadeau original, c’est là que tu dois aller.

Shibuya est saisissant le jour…et encore davantage le soir, lorsque toutes les lumières éclairent l’obscurité. Définitivement, Shibuya est une belle façon de finir en apothéose ta voyage à Tokyo !

Bon plan que faire à Tokyo ? Si tu cherches à prendre de la hauteur pour voir le Shibuya Crossing, tu peux tenter les étages supérieurs de la gare Shibuya ou les derniers étages de Hikarie. Même si ces vues ne sont pas parfaites, elles ont le mérite d’être gratuites. Le Starbuck coffee offre aussi une jolie vue, mais la foule est telle qu’il est difficile de pouvoir en profiter. Autre possibilité, payante cette fois (2200 yens), mais certainement la plus exceptionnelle : la « Shibuya Sky« .

Ebook Tokyo et Japon

Tu souhaites visiter Tokyo en une semaine ? Pour cette durée de Séjour, tu seras moins pressé et tu pourras visiter davantage d’endroits que ce que l’on te présente dans cet article « Visiter Tokyo en 3 jours ». Le rythme sera moins s’élevé et surtout, tu pourras découvrir les alentours de Tokyo qui sont fabuleux !
Si tu veux en savoir davantage, on a écrit un ebook spécial « Tokyo en 7 jours » que l’on vend 3 euros. 27 pages avec des photos et des illustrations, un itinéraire idéal à suivre et quelques surprises : voilà pour le contenu de ce guide indispensable pour visiter la capitale et ses environs sans rien rater !

Et si c’est le Japon que tu souhaites explorer, tu peux retrouver notre article « le japon en 3 semaines » ou obtenir notre ebook « le japon en 2 semaines » qui propose 2 itinéraires optimisés afin de ne rien rater de cet beau pays du Soleil Levant comme Kyoto la capitale culturelle ou Takayama la ville aux porte des Alpes japonaises…

2 semaines Japon
ebook tokyo

Où dormir à Tokyo ?

On a publié un article spécial sur « où dormir pas cher à Tokyo ? Mes adresses préférées ?« 
Si ton budget est limité (moins de 40 euros par personne), on te conseille de lire l’article ! Tu y trouveras de bons plans pour maitriser tes dépenses
d’hébergement tout en restant dans des quartiers sympas, à distance raisonnable des incontournables de la capitale nippone présentée dans ici.
Si tu as un budget plus large (plus de 50 euros par personne), voici les meilleures adresses, testées et approuvées !

Hotel 1899 Tokyo $$

Un hôtel pas trop cher et pourtant élégant et bien placé pour visiter Tokyo en 3 jours. Ce n’est pas un énorme complexe, ce qui donne l’impression d’être un client connu et le personnel est aux petits soins. Les chambres sont jolies et confortables. Tu seras juste à côté d’un métro et un peu au sud de Ginza et Roppongi Hills (moins de 30 mns à pied).

Oakwood Apartments Nishi-Shinjuku $$

Si tu cherches à louer un appartement à Tokyo afin d’être autonome, voilà un excellent appartement à prix intéressant ! Cuisine privative, petit balcon, lave-linge, coin salon… Difficile de faire mieux et pour un très bon prix. De plus, tu seras bien placé, au cœur de Tokyo, dans l’arrondissement de Shinjuku. Préfère un appartement par rapport au studio : un peu plus grand pour pas beaucoup plus chers…

Mitsui Garden Hotel Toyosu Premier – Tokyo $$$

Un des meilleurs hôtels de Tokyo, à un prix raisonnable. Rien que la vue depuis la chambre justifie amplement le choix de cet hôtel pour voyager à Tokyo. Tu seras entre le 33e et le 36e étage pour ce panorama superbe. Les chambres sont top, modernes et agréables. Bref, c’est un excellent choix pour ton séjour à Tokyo. Pour l’emplacement, tu seras tout proche du métro et non loin du quartier Odaiba. C’est une base ideale pour séjourner à Tokyo.

Toe Library Tokyo Asakusa $$$

Un autre appartement style airbnb à Tokyo. Tu seras accueilli par le sympathique Yoshi, propriétaire de quelques appartements. Tout le design est harmonieux : meubles anciens, bibliothèque, décorations… une vraie réussite. Le projecteur pour se regarder un film le soir comme au cinéma, mais dans sa chambre, c’est top ! Pour l’emplacement, c’est également tout bon. Tu seras à 20mns à pied de la Sky Tree et à 20 mns à pied du temple Asakusa. C’est exactement notre programme du premier jour à Tokyo !

Tu connais une personne intéressée par un voyage au Japon ou un séjour à Tokyo ? Alors, partage ta découverte !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

Irlande paysages films et série

L'Irlande ! Ou "les 50 nuances de vert". Un titre qui s'harmonise parfaitement avec les couleurs envoûtantes de l'île. Mais l'Irlande n'est pas qu'une couleur. C'est aussi une émotion. Émerveillé, En savoir plus

Visiter Atacama au Chili

Découvrez un guide complet pour un voyage de 5 jours dans le désert d'Atacama. Avec des conseils experts, des bons plans logement et des sites incontournables à explorer, préparez-vous à En savoir plus

Visite de Punta Arenas Chili

Les activités et les choses à voir à Punta Arenas et autour : un guide complet pour séjourner dans cette ville du sud du Chili

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut