Visiter Takayama

Guide de voyage dans cette ville des Alpes Japonaises

Takayama est un enchantement ! Une belle surprise aussi. Pour être franc, on ne s’attendait pas à découvrir une ville aussi jolie et envoutante. Un charme ancestral, une ambiance tranquille, un festival réputé, des quartiers bien préservés, une gastronomie savoureuse : nous avons été conquis… Voici un guide touristique complet pour t’encourager à visiter Takayama et savoir ce que tu peux faire dans cette belle cité du Japon.

facaçde des maisons de Takayama

Que voir à Takayama ?

  • Sanmachi Suji (Vieille Ville)
  • Takayama Jinya
  • Sakurayama Hachiman-gu
  • Higashiyama Teramachi
  • Le temple Kokubunji et sa pagode

C’est une ville historique au cœur de montagnes majestueuses. On la surnomme « La petite Kyoto des Alpes ». Et cette comparaison flatteuse n’est pas déméritée, tant elle séduit les visiteurs par ses attraits intemporels, ses rues pavées bordées de maisons traditionnelles et son atmosphère préservée. Voici une liste des choses les plus intéressantes à voir pour te permettre de construire ton itinéraire à Takayama.

Sanmachi Suji (Vieille Ville)

Voilà notre premier coup de cœur de la ville. Dès le début de la promenade dans ce quartier traditionnel de Takayama, on est envouté par la beauté des façades de ces maisons en bois sombre, les fleurs qui débordent des fenêtres et les ruelles dont certaines sont pavées. Une véritable remontée dans le temps.  Nous voilà happés à l’époque Edo. En plus de cela, les boutiques d’artisanat regorgent de charme et d’idées de cadeaux.


Il faut flâner, un peu au hasard des rues et de ton intuition pour découvrir les ruelles étroites, et s’imprégner d’une atmosphère unique où le passé et le présent s’entrecroisent avec harmonie.
Il y a plusieurs siècles, Takayama était une ville dynamique au cœur du Japon, attirant des artisans et des marchands du coin. Cela explique la richesse culturelle et commerciale de la ville.
Dans ce quartier de Sanmachi Suji, on te conseille en particulier de voir les rues principales (il y en a 3, impossible de les rater). Bien sûr, il faudra aussi t’aventurer dans les petites ruelles de la vieille ville, toutes aussi ravissantes les unes que les autres. Tu peux également explorer la rue Shimoninomachi au nord qui conserve encore l’atmosphère du Japon passé.. Ne rate pas non plus :

  • Sakurayama Hachimangu, un sanctuaire Shinto (on en parle un peu plus bas)
  • Takayama Yatai Kaikan, à côté du sanctuaire Hachimangu. C’est une salle qui expose les chars richement décorés qui sont utilisés lors du fameux festival ayant lieu mi-avril et autour du 10 octobre.
  • Sanmachi Suji Tea Houses : des magasins et des maisons de thé. On en trouve plusieurs dans le vieux quartier. On peut te conseiller le Nabeshimameicha et le Nobata Tea Ceremony Experience
  • Takayama Jinya. C’était le siège du gouvernement de la province d’Hida pendant l’époque Edo. On en parle dans le paragraphe suivant !

Takayama Jinya

C’est un incontournable de la ville ! Le bâtiment a une haute valeur historique. Il servait autrefois de siège du gouvernement local et a été utilisé pendant 3 siècles. C’est le seul établissement de ce genre encore visible dans tout le pays. Il est donc unique en son genre. Sa visite permet :

  • De découvrir l’histoire du Japon et en particulier de Takayama
  • De mieux comprendre le rôle de l’administration à l’époque Edo de la région à travers des expositions intéressantes.
  • D’admirer une architecture typique d’un monument important du japon.

Un bâtiment historique

Takayama Jinya a été construit pendant l’ère Edo (qui s’étend de 1603 à 1868) et a servi de résidence au gouverneur de la région de Takayama. Il semblerait que le bâtiment ait d’abord été une résidence de seigneur 1615.
Oui c’est un peu complexe quand on est un non initié de l’histoire du Japon. Mais on saisit un peu mieux tout cela en visitant cet édifice, même si, malheureusement, les explications à l’intérieur ne sont pas toujours claires ou traduites en anglais…

Une Architecture typique et de belles salles à visiter

Takayama Jinya est un exemple bien préservé de l’architecture de l’ère Edo avec notamment ses toits en bois. Le bâtiment est entouré de jardins soigneusement entretenus. Les salles intérieures comprennent des bureaux, des salles de réception et des quartiers résidentiels où le bois domine.

L’itinéraire est « imposé » par un jeu de flèche, mais c’est assez bien fait : il permet de ne rien rater ! Vous pourrez en particulier admirer :

  • le hall d’entrée : C’est l’entrée réservée aux samouraïs qui avait un rendez-vous avec le « bureau administratif ».
  • La salle de réception : Une salle de réception élégante où le gouverneur recevait des invités officiels.
  • La salle des prisonniers : Une salle de détention pour ceux qui enfreignaient les règles locales… On trouve quelques objets de tortures glaçants !
  • Le Kura (Entrepôt) : Un entrepôt pour stocker les taxes et autres biens collectés.
  • Les jardins : ils se trouvent autour du bâtiment et ajoutent une touche sereine à l’endroit. Vous pourrez admirer ces jardins depuis plusieurs salles du Takayama Jinya.

Informations Pratiques

  • Adresse : 1-5 Hachiken-machi, Takayama, Gifu 506-0012, Japon
  • Horaires d’Ouverture : 8h45 – 17h00 (16h30 du 1er novembre au 30 mars)
  • Fermé : Décembre 29 – Janvier 3
  • Prix : Entrée : 440 yens pour les adultes / gratuit moins de 15 ans

Sakurayama Hachiman-gu

C’est le principal sanctuaire shinto de la ville, quasiment dans le centre et du côté du quartier Sanmachi Suji. Le Sakurayama Hachiman-gu a été bâti en 1683 pour assurer la sécurité de la ville selon la religion Shinto. Il est dédié à Hachiman, le dieu qui symbolise la guerre. C’est aussi le protecteur des samouraïs.
Le Sakurayama Hachiman-gu est bien plus qu’un simple site religieux… très populaire chez les habitants, c’est aussi un endroit baigné de spiritualité, de culture et d’histoire.
Situé en haut d’une petite colline, le torri qui garde l’entrée est assez impressionnant. Comme souvent au Japon, les lanternes et la peinture vermillon typique viennent compléter les éléments décoratifs du temple.

N’oublie pas que, juste à côté du temple, se trouve le Takayama Matsuri Yatai Kaikan.  Également nommé « Takayama Festival Floats Exhibition Hall », ce musée (ou hall d’exposition) présente une dizaine de chars utilisés lors du festival de la ville.

Higashiyama Teramachi

Attention, deuxième coup de cœur ! On s’est engagé sur ce chemin de randonnée, sans attente particulière si ce n’est celui de prendre l’air. Et bien, nous avons été fascinés par la richesse des bâtiments que l’on traverse. Lors d’un itinéraire plutôt bien indiqué qui t’emmènera dans la périphérie de la ville de Takayama, tu pourras découvrir de nombreux temples importants, des cimetières paisibles, les bords de la rivière Enako et d’anciennes maisons traditionnelles. Et le tout sans trop de touristes ! En tout, ce ne sont pas moins de treize temples et cinq sanctuaires que l’on peut admirer, en grimpant des pentes douces au cœur de quelques pins.
Le sentier, sans être difficile, demande quelques efforts physiques. Compte 2 bonnes heures pour effectuer les 3, 5 kms. On termine cette petite randonnée par le parc Shiroyama et les ruines du château de Takayama (pas exceptionnelles, mais agréable tout de même). Bien sûr ces temples n’ont pas le prestige de ceux de Kyoto, mais la balade est vraiment sympa, loin de la foule et au grand air !

randonée Takayama

Mention spéciale pour les temples Daiyuji (ou Daio-ji), Unryu, Koryuzan Sogenji et enfin Hida Gokoku-jinja que vous croiserez au retour, après le château.

Le temple Kokubunji et sa pagode

Un sanctuaire bouddhiste rapide et facile à visiter… mais qui vaut le coup d’œil, en particulier pour sa pagode à 3 étages et également un arbre immense vieux de plus de 1000 ans ! À part cela, rien de particulier, mais il y a des chances pour que vous passiez devant ce temple dont l’entrée est gratuite. Alors pourquoi se priver ? Le temple se trouve ici.

Une visite guidée de Takayama ?

Une visite guidée en anglais de la ville te permettra de découvrir tous les points d’intérêt, accompagné d’un guide passionné !

Les activités incontournables à Takayama ou autour

Festival de Takayama

festival takayama

C’est un des plus réputés de tout le pays ! Alors, si tu te trouves dans les environs aux dates du festival, n’hésite pas un instant. Le « Takayama Matsuri » a lieu deux fois dans l’année, au printemps et à l’automne, dans la vieille ville. Environ 12 chars, richement décorés et transportés par des hommes ou des femmes en habits traditionnels, vont traverser la ville dans la clameur de la foule. À cela s’ajoute différentes performances de rue comme un spectacle de poupée karakuri.

Dates du festival

Le 14 et 15 avril ; le 9 et 10 octobre
Cela dit, vous pourrez également admirer les chars toute l’année, en vous rendant au Takayama Matsuri Yatai Kaikan, une grande salle qui expose les chars des années précédentes.

Conseils pour profiter du festival

C’est un événement populaire qui attire de nombreux visiteurs venant du Japon ou d’ailleurs. On te conseille vivement de réserver longtemps à l’avance ton hébergement, car les hôtels sont vite complets.
À noter que le festival de Takayama est une célébration profondément enracinée dans la culture japonaise. Il faut être respectueux des traditions locales, des participants et des habitants. Demande la permission avant de prendre des photos et suis les règles établies.

Visiter une distillerie de saké

Tu peux visiter des distilleries de saké pour en apprendre davantage sur le processus de fabrication de cette boisson japonaise et savourer différentes variétés.
La plupart des distilleries offrent des dégustations où tu peux gouter différentes variétés de saké. Profite de cette occasion pour découvrir les nuances de saveurs et pose des questions sur les caractéristiques de chaque type de saké. En tout cas, je peux te dire que nous avons été très surpris par la subtilité de cette boisson alcoolisée et la nuance des saveurs que l’on peut apprécier. Nous sommes bien loin du saké qui te brule les papilles et sans gout que l’on trouve habituellement en Europe !

Bon plan : on te conseille de visiter une cave à saké, accompagné d’un guide qui pourra mieux te faire comprendre le processus de distillerie et les différentes saveurs. Nous, on est passé par ce guide !

Hida no Sato

C’est un « village-musée de plein air » facilement accessible depuis le centre de Takayama. Compte environ 15 mns depuis la gare, en bus. L’office du tourisme pourra t informer des horaires. Tu peux également marcher si tu es motivé : compte une bonne demi-heure.
Ce village préservé offre un voyage enchanteur dans le passé rural du Japon. Tu pourras admirer plus de 30 maisons traditionnelles de la région de Hida. Les différents habitats ont été construits à l’époque Edo (1603-1868). Ils ont ensuite été déménagés pour former ce musée en 1971.
Ces anciennes demeures aux toits de chaume sont spécialement conçues pour résister aux chutes de neige. Ces maisons sont également appelées « gassho-zukuri » et présentent l’architecture traditionnelle conservée depuis des siècles. Les visiteurs peuvent explorer les intérieurs, découvrir l’artisanat local et participer à des activités culturelles. En tout, cela t’occupera une bonne demi-journée !

Pratique : pas de jour de fermeture, mais le village est ouvert seulement en journée de 8h 30 à 17h. L’entrée est payante : compte 700 yens par adulte.

Shirakawa-gō

Un peu plus vaste que Hida no Sato, mais aussi plus loin. Tu pourras y accéder en bus depuis Takayama en 50 minutes.
Shirakawa-gō est un lieu vraiment joli et pittoresque situé dans la vallée de Shokawa, entouré de montagnes. On retrouve les fameuses maisons traditionnelles au toit de chaume appelées « Gassho-zukuri ». En raison de son importance culturelle et de sa préservation exceptionnelle, Shirakawa-go a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Shirakawa-gō


À moins d’être un passionné d’architecture rurale, inutile de visiter Shirakawa-gō et Hida no Sato. On te conseille de faire un choix ! Hida no sato est plus simple à visiter depuis Takayama. C’est aussi moins fréquenté. Par contre, c’est un peu moins spectaculaire et ce n’est pas un « véritable village » contrairement à Shirakawa-gō … à toi de voir !
Et pour rajouter une alternative (surtout pour ceux qui ont du temps), nous avons personnellement préféré le village de Ainokura. Il est plus beau, moins bondé, entouré d’une nature superbe… mais plus difficile d’accès (1h en bus vers le nord de Shirakawa-gō, et il n’y a pas souvent de bus…)

Randonnées dans les montagnes environnantes

Tu es dans les Alpes japonaises ! La région autour de Takayama offre de magnifiques opportunités de randonnée, avec des montagnes pittoresques et des paysages naturels spectaculaires. Il te faudra tout de même utiliser le bus ou la voiture, car nos 2 suggestions sont un peu éloignées de Takayama.

La vallée de Kamikochi

Superbe ! Il n’y a pas d’autres mots. Cette vallée encaissée est une belle occasion de voir des sommets enneigés, des rivières bleutées, des forêts paisibles… et des ours ? Bon par contre, ce n’est pas juste à côté de Takayama. Il te faudra prendre 2 bus pour parvenir jusqu’à Kamikochi (un genre de village artificiel, mais qui est un bon point de départ pour des randonnées). Ce n’est donc pas vraiment une sortie d’une journée, mais de plusieurs jours depuis Takayama.

kamikochi, montagnes japonaises visiter le japon

Mont Kurai

Au sud de Takayama, le Mont Kurai offre une vue panoramique sur les Alpes japonaises. La randonnée peut être modérément difficile, mais elle est récompensée par de beaux paysages. Par temps clair, on peut apercevoir le Mont Norikura, qui est l’une des montagnes les plus hautes du Japon central.

Où dormir à Takayama ?

La ville ne manque pas d’hotels ! Nous vous proposons ici 2 coups de coeur de logements proche du vieux quartier.

Relax hostel takayama station

Un super hotel moderne, douillet, avec un très bon rapport qualité/prix. La déco est soignée, de type « occidental »et l’emplacement est central, ce qui est parfait pour partir à la découverte de Takayama. C’est probablement le meilleur hotel à Takayama dans cette gamme de prix. Le petit déj est compris, et il est plutot bon ! C’est à réserver ici avec possibilité d’annuler gratuitement.

Sumiyoshi Ryokan

Un ryokan : il faut bien tenter au moins une fois l’expérience lors de ton séjour au Japon… et pourquoi pas maintenant, lors de ton séjour à Takayama ? Un logement vraiment chouette avec une atmosphère comme on les aime : chaleureuse et authentique, dans la plus pure tradition japonaise. C’est à réserver ici !

Où manger à  Takayama ?

Déjà, sache que tu es dans une ville gourmande ! Takayama est réputée pour sa gastronomie et en particulier pour sa viande nommée hida beef.

  • Sakurajaya, 3-84-13 Sowamachi, Takayama

Une pépite ! à tel point que l’on te conseille de réserver la veille. Et s’il y a une petite place au bar, c’est encore mieux ! Il est vraiment sympa d’admirer le cuisinier s’activer avec dextérité. Un petit restaurant avec peu de couverts, sans prétention et très bon !

  • Suzuya restaurant, 24 Hanakawamachi

Un bon restaurant surtout fréquenté par les touristes, mais cela reste authentique. Différents plats délicieux. On te conseille en particulier le bœuf Hida que tu pourras griller toi-même à table !
On te conseille aussi (en réservant à l’avance) un shabu shabu ! Mais qu’est-ce donc ? Il s’agit d’un plat japonais de type fondu dans laquelle tu pourras cuire de fines tranches de viande et des légumes dans un bouillon frémissant à la table.

  • Maruaki Hida Takayama, 6-8 Temmammachi

Si tu es amateur de bonne viande et en particulier du fameux bœuf Hida, c’est ici qu’il faut venir. Une institution reconnue et qui a du succès. Ne te laisse pas perturber par l’entrée : le hall est partagé entre une boucherie et le restaurant. Ce hall d’entrée est également un peu étrange, car on a la sensation d’être dans une salle d’attente. Il faut te diriger vers l’écran, puis t inscrire, et tu auras l’estimation de ton temps d’attente. Une fois tout cela passé, te voilà à table, et là, le délice commence ! Un grill au milieu de la table et une viande exceptionnelle te seront servis. Bon appétit !

  • Tori Coffee, Oshinmachi

Tout près du temple Hachimangu. Ce n’est pas un restaurant, mais un petit café galerie agréable qui sert également de bons gâteaux. On y va pour le gouter !

Comment aller à Takayama ?

Sauf si tu as ta propre voiture, nous te conseillons d’utiliser :

  • Le bus (si tu as un budget limité)
  • Le train « normal » (si tu as un budget moyen)
  • Le Shinkansen (si tu es pressé ou si tu as un budget confortable)

En bus

Des bus longue distance sont disponibles depuis plusieurs grandes villes japonaises, y compris Tokyo et Osaka. Ces bus offrent souvent une option plus économique par rapport au train. Tu peux également trouver des bus de nuit. Même si le bus est très propre et spacieux, il n’est pas confortable (pas de sièges suffisamment inclinables). Mais bon, c’est intéressant pour gagner du temps et économiser une nuit d’hôtel.

Tu peux aussi passer par Matsumuto et visiter son beau château par la même occasion. De tokyo à Matsumoto et de Matsumoto à Takayama, tu trouveras régulièrement des bus ou des trains !

En train

Depuis Tokyo, tu peux utiliser le train Shinkansen (ligne Tokaido) jusqu’à la gare de Nagoya, puis tu peux utiliser la ligne Hida Limited Express (train classique) ou le train JR Limited Express « Wide View Hida » pour atteindre la gare de Takayama. En moyenne depuis Nagoya, il y a un train par heure et le temps de trajet est d’environ de 2h 20.

Et après Takayama ?

Si tu es sur un itinéraire de 2 semaines ou de 3 semaines au Japon ,tu te poseras surement la question de la suite de ton voyage.

Si tu souhaites continuer vers l’ouest du Japon

On te conseille de visiter Shirakawa-gō, et encore mieux Ainokura dont on a parlé dans cet article. En continuant un peu plus loin, la ville de Kanazawa, proche de la mer, est également très bien. Tu pourras en particulier y visiter :

  • Le quartier de Higashi Chaya (quartier des geishas)
  • Le musée d’art contemporain
  • Le château.

Depuis Kanazawa, la suite logique pourrait être Kyoto si tu ne l’as pas encore visitée. Une ville incontournable à voir absolument.

Si tu souhaites continuer vers l’est du Japon

On te conseille de passer par Kamikochi. C’est un endroit incontournable pour les voyageurs qui aiment la montagne et marcher (on y trouve des randonnées allant de faciles à expertes !). Un bel endroit pour admirer la beauté des Alpes japonaises.
Tu peux ensuite visiter Matsumuto pour son château. Une demi-journée suffit…

Matsumoto
Chateau de Matsumoto à 2h 30 de Takayama

Tu peux également aller un peu plus vers le nord-est pour visiter Nagano, située dans la région montagneuse du Chubu. Voici les points forts à découvrir à Nagano :

  • Le temple Zenko-ji : l’un des temples bouddhistes les plus importants du Japon, fondé au 7e siècle.
  • Le temple Togakushi : un ensemble de sanctuaires situés dans la région de Togakushi, entourés de forêts de cèdres majestueux.
  • Le Jigokudani Monkey Park : connu pour ses singes des neiges qui se baignent dans des sources chaudes en hiver
  • Un restaurant spécialisé dans le soba : des pâtes japonaises faites main !

Tu peux aussi te diriger vers Tokyo que l’on te conseille de visiter au moins 3 jours.

Tu connais une personne interessée par le Japon ou par la visite de Takayama ? partage ta découverte !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

le village de Caleta Tortel

Visite de Caleta Tortel, petit village de pêcheurs et de bucherons, en plein coeur de la Patagonie Chilienne

Chili visiter puerto rio tranquilo

Un petit village au Chiili au bord d'un lac pour découvrir en particulier la "cathédrale de Marbre" en kayak

Visiter Chiloé

L'ile de Chiloé au Chili est un monde à part avec ses églises, ses paysages ruraux et son panorama sur l'océan

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

Tu connais une personne passionnée par le Japon ? Ou qui souhaite découvrir Takayama ? Partage ta découverte !

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut