Trek Mestia – Ushguli

La douceur de la Svanétie

Mestia – Ushguli

Trek en Svanétie

 

C’est le trek le plus populaire en Géorgie et aussi un des plus beaux ! Même si la fréquentation reste raisonnable, n’espère pas trouver la solitude des grands espaces sauvages comme ça peut-être le cas pour le trek Omalo-Shatili. En route pour des vues panoramiques, une nature sublime, des vallées alpines, des glaciers…  Les villages traditionnels sont aussi l’atout charme de ce trek : vie rurale, produits locaux, tours médiévales… Puis l’ensemble de la région fait partie d’un parc national. Ushguli, l’arrivée, est sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est bien la preuve non ?

trek mestia ushuli en géorgie
Village de Svanétie
Chemins de randonnées Géorgie
Couleurs de Svanétie, le soir
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
previous arrownext arrow
Slider

 

Comment accéder au trek Mestia Ushguli ?

Mestia est traditionnellement le point de départ mais ça peut être le point d’arrivée si tu décides d’effectuer le trek dans l’autre sens, peu importe. La ville est assez facile d’accès :

  • en train de nuit : ligne Tbilissi-Zugdidi ( Mieux vaut réserver le train d’avance, 1 nuit entière est nécessaire) + bus Zugdidi à Mestia (20 gel, 3h route assez bonne).
  • en avion : vol depuis Tbilissi. Attention, les annulations dues aux mauvais sont possibles. -1h, 70 gel. Il vaut mieux réserver plusieurs jours à l’avance !)
  • en marshrutkas (bus mini) ou taxi partagé entre Tbilissi – Mestia circulent tous les jours à partir de la gare routière (Vagzali). Pour le bus, le prix du billet est de 30 GEL par personne. Le départ est à 5 h du matin et le voyage dure de 10 à 11 heures.

Le retour Ushguli – Mestia se fait en taxi ou mini bus. Fais jouer la concurrence… En tous cas, il y a régulièrement des départs. Environ 50 gel en minibus et 150gel en taxi. 2h 30 de route.

 

L’itinéraire du trek Mestia Ushguli ?

60 km.  Cela signifie 4 jours de marche en moyenne, 15 km par jour, 5h de marche par jour, tranquillement. L’ensemble du chemin est de difficulté moyenne voire relativement facile si tu allèges ton sac : pas besoin de tente ou de nourriture.  2 petites difficultés néanmoins : un col à 2700m et un passage de rivière juste avant (possible à cheval).

On peut prolonger cette randonnée après Ushguli pour des zones moins touristiques de la Svanétie, ou rayonner un peu autour des villages que l’on rencontre.

L’ensemble du trek est vraiment sympa mais le troisième jour de randonnée est le meilleur. On croise le très beau  village médiéval de Adishi, une rivière dans une gorge encaissée, et le col de Chkhutnieri, avec son panorama à 360 degrés et vue sur le glacier est un moment fort.

Glaciers de Géorgie

Le col de Chkhutnieri, avec son panorama à 360 degrés et vue sur le glacier.

 

Où dormir sur le trek Mestia – Ushguli ?

Sur le trek Mestia Ushguli, on peut dormir en tente ou chez l’habitant. Peu importe : pour avoir testé les 2,  c’est excellent.

Partager une tranche de vie des habitants de la Svanétie, goûter aux produits locaux, échanger avec une famille sans réserver d’avance ; ou profiter d’une vue superbe dans un endroit nature accueillant pour planter sa tente… Dans les 2 cas, on ne regrette pas. Voici d’ailleurs notre sélection des maisons d’hôtes qui nous ont le plus plu et qui permettent d’être en contact avec les gens d’ici, accueillant et chaleureux aux prix moyens de Mestia (30 euros environ pour une chambre double) : 

Où dormir à Mestia ?

Tous les liens sont cliquables et te permettent de voir les photos et de réserver de suite au meilleurs prix trouvés sur internet.

  • Maison d’hôtes Larda. Plusieurs chambres spacieuses, avec salle de bain privé dans un petit B&B à la gestion familiale et chaleureuse : Natia, la propriétaire, est adorable. Elle habite au rez de chaussée et saura te rendre la vie facile à Mestia. Accueil chaleureux, chambre spacieuse. La situation est centrale : les restaurants et les bars ne sont qu’a quelques minutes à pied.  Un jardin agréable pour se relaxer avant ou après trek !
  • Maison d’hôtes Ametapi. On est en plein centre historique avec une vie de quartier typique et c’est pourtant calme. Les chambres sont modernes, pas très grandes mais confortables. par contre la maison en elle-même assez ancienne.  Le jardin et ses pommiers sont agréables pour un moment de détente en plein air !
  • Maison d’hôtes Guram Baba. En plein centre, mais dans une ruelle calme, cette maison d’hôtes est confortable, propre avec des chambres agréables possédant leur salle de bain privative. La propriétaire met à disposition une cuisine équipée commune aux 3 chambres, et c’est bien pratique quand on a un budget limité et que l’on veut éviter les restos ! 

Si tu préfères avoir un logement indépendant à Mestia, pour être bien “tranquille” chez toi, le bon plan est “Casitas de Mestia” (60 euros/nuit). Ce sont des logements “autonomes” assez originaux genre petites cabanes disposées dans un jardin. L’hébergement est central dans Mestia. Les cabanes sont propres avec tout ce qu’il faut à l’intérieur pour séjourner plusieurs jours : lit double + canapé lit (donc 4 personnes max), salle de bain privative, coin cuisine fonctionnel. Les propriétaires, même s’ils parlent mal l’anglais sont gentils. Fonctionnement ressemblant à un hôtel.

En tous les cas, il est totalement possible de se passer de tente ou inversement de bivouaquer facilement sur tout le chemin. Elle est pas belle vie ? Ici un bivouac en pleine nature et un repos bien mérité dans une guesthouse de la Svanétie :

 

 

Où dormir à Ushguli ?

Le choix est un peu + restreint à Ushguli. La fréquentation également moins importante qu’à Mestia : les randonneurs qui ont fait le trek jusqu’ici repartent souvent le soir vers Mestia. C’est pourtant une bonne idée de dormir ici : l’endroit est agréable, typique des villages médiévaux aux tours défensives de la Svanétie. Quelques randonnées à la journée vers les montagnes ou les glaciers sont remarquables ! On trouve quelques guesthouses et hôtels à des prix assez similaires. On te conseille de réserver en haute saison : les logements sont vite pris ! Si tu veux trouver les meilleurs offres, on te conseille der faire une recherche sur ce site.

 

Et aux alentours ? Ou sur le trek ?

Comme dit plus haut, tu peux alterner tente et logement chez l’habitant, ou faire exclusivement l’un ou l’autre. Concernant les logements aux alentours ou sur le trek, pas la peine de réserver d’avance, tu trouveras toujours un logement pour t’accueillir. Souvent, on trouve une petite pancarte qui indique qu’une chambre est disponible (souvent avec possibilité de repas). Tu peux tout de même tenter ta chance en tapant aux portes au hasard… Si tu préfères tout de même réserver d’avance ton logements sur le trek ou dans la région de la Svanétie, tu peux utiliser cette carte en indiquant tes dates pour trouver les meilleures offres :


Booking.com

Nourriture ? eau ?

On peut facilement trouver une habitation où manger en demandant aux locaux : c’est notre option favorite. Cela permet de manger local en compagnie de gens adorables, dans des maisons un peu isolées dans la campagne de moyennes montagnes. Tu pourras également trouver des restaurants à Mestia et Ushguli. On peut aussi transporter les 4 jours de nourriture pendant l’ensemble du trek. A Mestia tu trouveras quelques épiceries et boulangeries ainsi qu’un petit marché de fruits et légumes mais c’est un peu limité. Tu devrais cela dit trouver facilement les “objets ou nourritures les plus classiques” . A Ushguli le choix est vraiment restreint pour faire les courses ! Mieux vaut profiter d’être dans une grande ville comme Tbilissi ou Zougdidi pour s’approvisionner correctement.

Aucun souci pour l’accès à l’eau : petits ruisseaux un peu partout qu’il faudra souvent purifier ou utiliser l’eau du robinet chez l’habitant : l’eau est potable.

 

Comment on se repère ?

 

Trekking en Svanétie

Une petite pause, un point sur la carte et une vue sur les villages de Svanétie.

Il y a quelques panneaux le long du chemin, et des signes peints. C’est pas facile de se perdre ! Il faut, cela dit, être vigilent au niveau de la station de ski et également le dernier jour où il vaut mieux ne pas rester sur la piste de 4×4 assez désagréable mais trouver le chemin qui va sur les hauteurs. Le tracé Gps peut être utile : c’est ici !

Sinon, on trouve facilement une carte et des informations à Mestia. Si tu comptes faire d’autres treks en Géorgie, cette carte couvrant plusieurs zones peut être intéressante.

 

Quand faire le trek Mestia Ushguli ?

C’est un climat de montagne alors l’hiver est rigoureux ! Il est donc conseillé d’y aller entre mi-printemps et mi-automne. D’ailleurs, on croise sur le parcours une station de ski alors renseigne toi sur le niveau de la neige si tu décides de partir au début du printemps.

 

 

Si tu le souhaites, mets des p’tites étoiles à cet article (que tu as adoré évidemment..!)

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

 

     

C’est lors de notre périple en Géorgie que nous avons découvert cette randonnée :

Géorgie :
entre Asie et Europe

La Géorgie a cela de fascinant : le mélange des genres.

Slider

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut