Trek Roshka – Juta

via les lacs Abudelauri

TREK ROSHKA JUTA, GÉORGIE

Kazbegi et ses environs

 

Le trek Roshka Juta par les lacs Abudelauri est adorable !

On traverse la région de la Khevsureti et le district de Kazbegi. Khevsureti est une région montagneuse, magnifique, isolée, sauvage. Elle accueille une partie du fameux trek Omalo-Shatili (as-tu lu notre article sur ce sujet ?). Le district offre aux randonneurs le magnifique mont Kazbeg et sa non moins fameuse ville Stepansminda. Notre trek s’arrête à Juta petit village perdu dans les montagnes, porte d’accès à Stepansminda.  

Au programme du trek Roshka Juta : le col de Chaukhi à 3431 mètres d’altitude, des prairies alpines,  des formations rocheuses à la silhouette étrange et les 3 superbes lacs Abudelauri, photogéniques et teintées de 3 couleurs différentes.

 

Camping en Géorgie
Passage de col Géorgie
lacs Abudelauri
previous arrow
next arrow
PlayPause
previous arrownext arrow
Slider

 

Comment accèder au Trek Roshka Juta ?

Le trek peut s’effectuer dans les 2 sens, peu importe ! Voici le tracé GPS  :

Si ton point de départ est Juta :

 on y accède assez facilement depuis Stephantsminda (taxi, 22km, 50 GEL). Sinon, pour moitié moins cher, il y a un bus quotidien organisé par l’agence Mountain Freaks. Elle donne la possibilité d’aller à la vallée de Truso , à Juta et aux gorges de Dariali. En haute saison, le bus part à 9h 30 pour ces destinations. Tu trouveras plus d’infos sur le site de la compagnie : http://mountainfreaks.ge/en/day-trips-kazbegi/

Si ton point de départ est Roshka :

on a fait personnellement le voyage depuis Shatili en auto-stop. Bon, je pense qu’on a été assez chanceux de trouver rapidement un moyen de faire le trajet… Sinon, tu peux tenter d’accéder à Roshka via Barisakho. C’est un village moins isolé. A Barisakho, il y a un marshrutka quotidien qui part pour Tbilissi et inversement. A noter que Roshka est un adorable petit village, bien situé, avec des possibilités de dormir chez l’habitant. Ce fut notre point de départ pour le trek mais on a été content d’y passer une nuit et d’y manger le soir avec des produits locaux. Tu trouveras une adresse en guesthouse dans la section “où dormir” un peu plus bas.

Roshka village géorgie Abudelauri

Repos à Roshka, adorable petit village dans les montagnes du Caucase. Notre point de départ…

 

Il est également possible de venir depuis Shatili à pied via Isirtghele pass. 60 km pour un trek exigeant et 2 cols. Voici le tracé Gps.

D’ailleurs, nous avons fait le trek Omalo Shatili (également réalisable dans les 2 sens). C’est à lire ici ! Si tu as le temps, C’est une bonne idée de réaliser les 2 treks Omalo shatili et Roshka Juta. Ils sont tous 2 magnifiques et assez différents.

 

Quand faire le trek Roshka Juta ?

Bon, le Chaukhi pass est tout de même à 3400m. Mieux vaut randonner de fin juin à fin septembre. A cette époque là, pas ou peu de névé à traverser et un ciel souvent dégagé. En dehors, il faudra se renseigner sur la praticabilité du chemin.

 

Et l’itinéraire, c’est beau ?

En quelques mots, on a adoré ! Les paysages sont superbes et le village de Roshka très agréable.  Les 3 lacs de Abudelauri sont adorables mais cet endroit du trek peut être assez fréquenté.  L’ensemble du trek Roshka Juta (aller, 23 km) peut se faire en une journée en partant tôt et en marchant d’un bon pas. Mais il est peut être dommage de se presser autant surtout que la montée au col est assez exigeante. Puis faire 2 jours permet de passer une nuit en bivouac du coté des lacs et ça c’est super. La difficulté de cette randonnée est modérée.

 

Glaciers et cols Géorgie

Une pause pour reprendre son souffle avant le passage du Chaukhi Pass

 

Trek seul sans guide ? 

Inutile de prendre un guide : tu peux faire ce trek seul pour 3 raisons :

  • c’est facile de se repérer
  • le trek est court (maximum 2 jours)
  • je classerai ce trek dans la catégorie “difficulté moyenne” . Un peu + difficile pour ceux qui viennent de Roshka puisqu’il y a davantage de dénivelé 

 

La partie pour monter le col (en particulier du coté de Roshka) est assez mal marquée. Au final tous les chemins mènent au col mais cela peut être déroutant. Mais dans l’ensemble, il est difficile de se tromper : à partir du village de Roshka, il suffit de demander les lacs ou de suivre le chemin principal qui monte au-dessus du village. Ensuite c’est tout droit jusqu’au lac ! Puis on se dirige vers le col. Et la descente est facile (inversement pour ceux qui viennent de Juta). Tu peux éventuellement t’appuyer sur un gps avec l’application maps.me par exemple.

Les derniers mètres de montée pour ceux qui viennent de Roshka peuvent être impressionnants et glissants : prudence !  Que tu viennes de Roshka ou de Juta, il faut être attentif lors de la descente après le col : c est un peu abrupte et glissant en cas de pluie. 

 

L’hébergement ? 

Roshka et Juta

Si tu pars à la journée sur ce trek Roshka Juta : pas besoin de tente… A Roshka, on trouve des guesthouse ou des habitants qui peuvent héberger et/ou faire à manger. On peut même s’arranger pour la préparation d’un repas à emporter auprès de la guesthouse. La meilleure gueshouse à Roshka est sans aucun doute Gama Guesthouse. Elle se trouve au au sommet du village Roshka avec une vue magnifique sur les environs. La propriétaire (Nina) est adorable, chaleureuse et excellente cusinière ! De l’autre coté, à Juta tu trouveras également des  guesthouses que nous n’avons pas testés, mais tu trouveras surement ton bonheur sur ce comparateur qui te déniche les meilleures offres.

 Si tu pars au moins 2 jours, ce qu’on te conseille : tente obligatoire ! la plupart des randonneurs (bon ne t’en fais pas, ils ne sont jamais très nombreux) campent au niveau des lacs : ce qui est plutôt une bonne idée, la vue est idéale mais le terrain assez accidenté.

 

 

Kazbegi

Que tu commences ce trek à Roshka ou à Juta, il y a de fortes chances pour que tu passes par la ville emblématique de Kazbegi (Stephantsminda). C’est une ville orientée tourisme de montagne : les randonnées et l’ascension de son fameux mont Kazbek sont magnifiques et prisées. La fameuse église de Gergeti est également un incontournable lors de la visite de Kazbegi, tant elle se révèle photogénique.

Bref, la ville de Kazbegi t’attirera comme un aimant avant ou après le trek Roshka Juta ;  et tu y passeras surement quelques nuits pour dormir. Voici notre sélection coups de coeur des logements pour savoir où dormir à Kazbegi (Stepantsminda).

  • La maison d’hôtes Eastern Georgia (autour de 25 euros). Le fonctionnement est proche d’un petit l’hôtel mais la gestion est familiale, personnalisée et chaleureuse (merci Sofi !). La position est centrale. Les chambres sont propres, confortables, avec une salle de bain privée et on peut accéder à une cuisine commune bien équipée (avec lave-linge !) Puis ce qu’on a le plus aimé c’est la terrasse ! La vue sur l’église Tsminda Sameba et le mont Kazbek y est superbe. On te conseille de réserver d’avance surtout en été et pendant les vacances d’hiver. Tu peux voir des photos et réserver de suite ici.
  • Si tu préfères un hôtel, on te conseille le HillTop kazbegi . C’est notre hôtels préféré à Kazbegi dans cette gamme de prix (autour de 45 euros). Les propriétaires (Nino et Kaka) sont serviables, gentils. Les Chambres sont modernes dans un établissement neuf et possèdent une terrasse vraiment agréable avec une vue sur les montagnes de Kazbegi.  Tu seras un peu excentré (environ 10 minutes à pied du centre) mais l’hôtel est au calme, loin du tumulte du centre ville, presque en campagne.
    Dans le même style il y a le Sunshine Kazbegi. C’est un établissement également très apprécié des voyageurs avec des chambres spacieuses, propres et une jolie vue sur la montagne. Mais il n’est pas bien insonorisé. Cela dit, il est dans une rue plutôt calme et l’hôtel n’est pas cher (autour de 30 euros la chambre double).
  • Enfin, tu as envie d’un logement indépendant pour être “comme chez toi”, on te conseille une petite perle (autour de 70 euros pour 2) : le Kazbegi View. Ce sont 3 chalets spacieux, avec une immense fenêtre pour voir la montagne depuis son lit..! Tu auras à disposition tout ce qu’il faut pour un séjour autonome : salle de bain, coin cuisine, et coin salon. Egalement un grand jardin commun, juste devant ton chalet. Tu peux voir des photos et réserver maintenant au meilleur prix sur ce site.

 

Ce sont donc nos 3 coups de cœur pour dormir à Kazbegi (Stepantsmina). Si tu n’as pas trouvé ton bonheur, tu peux tenter une recherche sur ce comparateur pour trouver la meilleure offre du moment.

 

L’eau ? La Nourriture ?

Aucun souci d’approvisionnement en eau : on croise régulièrement des ruisseaux. Il faudra tout de même purifier, sauf peut-être si tu peux voir la source et qu’il n’y a pas de troupeaux autour.

Comme expliqué plus haut, tu trouveras la possibilité de manger dans les guesthouses de Juta et Roshka (ils te font à manger même si tu n’y dors pas). Certaines guesthouses peuvent également préparer un repas à emporter. Sinon, tu peux t’approvisionner à Kazbegi ou une autre grande ville pour emporter ta propre nourriture pour un ou 2 jours de marche selon la durée estimée de ton trek.

 

 

Si tu le souhaites, mets des p’tites étoiles à cet article (que tu as adoré évidemment..!)

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

      

 

 

 

Si tu souhaites en savoir davantage sur notre itinéraire de 4 semaines dans ce pays fascinant qu’est la Géorgie :

Géorgie :
entre Asie et Europe

La Géorgie a cela de fascinant : le mélange des genres.

Slider

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut