Lac Toba

Au coeur du pays batak

Paisible, une pirogue flotte sur les eaux clémentes du lac. Le pêcheur a un filet dans la main et les teintes autour sont bleutées ou roses du soir. Il raménera des poissons pour le marché. Le calme règne au lac Toba. Sur la terre ferme, là où les toits étranges des maisons pointent vers le soleil couchant, on sirote notre cocktail de mangue en attendant le plat de grosses écrevisses grillées à la chaire savoureuse.

Le lac Toba est un chef d’oeuvre de dame nature, comme elle sait si bien le faire. Elle a tout imaginé ainsi : un volcan sombre, un lac bleu dedans, avec une île fertile dessus. C’est pas un chef d’oeuvre ça ? C’est magnifique, relaxant, ressourçant… Bref une étape incontournable lors d’un voyage à Sumatra.

Le lac Toba : c’est quoi ? c’est où ?

C’est des vues à couper le souffle de paysages variés (jungle, volcan, rizières), une eau tranquille, des petits villages à la culture forte, un rythme lent qui invite à la détente. Parfait.

Déjà, pour bien te montrer qu’on n’a pas lésiné sur le moyens : le lac Toba est le plus grand lac volcanique du monde. Oui messieurs dames : je n’ai pas dit d’Indonésie, je n’ai pas dit d’Asie mais bien du Monde ! 100 km de long, 35 km de large, 505 m de profondeur à 905m d’altitude. Voilà pour les mensurations de la bête.

Pour la localisation, il se trouve sur la plus grande île d’Indonésie à Sumatra, dans la partie Nord, à 175km de Medan.

“Et au milieu coule une île”

Mais là où ça devient encore plus excitant, c’est qu’au milieu du lac, il y a une île. C’est l’île de Samosir. Et qui dit île, dit “bah, on y va !”. Ok… On t’emmène ? Pour être tout à fait exact, Samosir est une presqu’île, résultat explosif d’un ancien volcan puissant. Belle, encore sauvage par endroit, fertile, parsemée de petits villages traditionnels : ses charmes ne manquent pas. Emilie et moi avons adoré la visiter.

Samosir, Sumatra, lac toba

Vue sur l’île de Samosir depuis Parapat

Culture et peuple du lac Toba

L’Indonésie est le plus grand pays musulman au monde, mais le pays Batak reste majoritairement chrétien protestant, même les Bataks étaient animistes, plusieurs siècles auparavant.

Ici, c’est le clan des Bataks Toba. L’île de Samosir est le berceau de cette culture. Aujourd’hui encore on peut assister à des coutumes, des démonstrations culturelles et des rituels. Oh ! c’est peut être moins impressionnant que les offrandes ou les sacrifices des habitants du pays Toraja en Sulawesi, Indonésie. Mais cela reste toujours un moment émouvant de découvrir une architecture et des traditions si particulières. Ouvre les yeux et les oreilles pour les chants bataks, les peintures tribales sur les murs et les maisons en bois sur pilier avec leurs toits en forme de bateau.

Lac Toba : hors des sentiers battus ?

Certes, les lieux attirent des touristes mais c’est tellement grand que l’on ne se marche pas dessus ! Et puis dès qu’on s’éloigne des lieux les plus visités comme Parapat et Tuk Tuk, alors là, on est bien dans l’aventure hors des sentiers battus ! C’est pour cela qu’on te conseille de louer un scooter pour t’aventurer dans les magnifiques terres batak. On se retrouve seul au milieu de la nature luxuriante ou dans des villages au contact d’une population accueillante sans aucun touriste aux alentours.

Toba en photo
Slider

Que faire / que voir au lac Toba ?

  • Se détendre !

ça, c’est déjà un bon point. La quiétude des lieux invite à la lenteur, à la flânerie, au repos en sirotant un petit cocktail de mangues, livre à la main et en jetant un coup d’œil de temps en temps pour admirer la beauté autour. Beaucoup de lieux s’y prêtent et en particulier les terrassas des petits cafés, les hamacs des guesthouses, les nombreuses plages sauvages… Puis, le climat est agréable pour cela : un peu plus frais que la majeure partie de l’Indonésie où, on étouffe parfois sous la chaleur humide. De mai à septembre c’est le mieux !

  • Découvrir la culture Batak

Visite le village culturel : Siallagan, Ambarita, Tomok (marché et tombe du roi Sidabutar). Tu y découvriras la vie quotidienne d’antan, des coutumes étonnantes, des traditions marquées.

  • Randonner :

En vrac :

  • randonner en haut de Pusuk Buhit (4 à 5h tout de même). C’est une randonnée de 4 – 5 h qui permet d’atteindre un des points culminants de l’ile de Samosir. Le point de départ le plus populaire est Desa Sarimarrihit (1 080 m), situé au sud-ouest du sommet et à environ 1h30 de Tuk Tuk. De là, tu trouveras facilement le chemin qui grimpe vers les hauteurs (sinon, demande aux villageois qui sauront t indiquer !).
  • randonner près du lac Sidihoni à l’intérieur des terres (véhicule préférable pour s’y rendre)
  • randonner du coté de de la cascade Situmurun.
  • Tu as aussi la possibilité d’avoir une vue sur une partie de l’ile de Samosir. Pour cela, il faut trouver un point haut à en face de Samosir, sur les berges “extérieures” du lac. c’est la randonnée à Holbung hill : la vue est spectaculaire et la route vers Holbung est également très sympa. Pour le point de départ, il n y a que google map qui localise correctement le village. De là, il faudra grimper sur la plus haute colline (20mns de marche) par un chemin évident. Possibilité de bivouaquer en haut. malheureusement, certains randonneurs et campeurs ont laissé pas mal de déchets.

La “Terre ferme” vue depuis les hauteurs de Samosir

  • “Road trip” en scooter

On te conseille de faire un road trip de une ou deux journées sur le littoral ou à l’intérieur des terres pour découvrir des cascades, des petits lacs intérieurs, des rizières, des villages perdus, des vues plongeantes, des plages isolées… Tout cela se découvre souvent au hasard d’un virage et on se surprend alors à rêvasser devant le calme des heures qui s’écoule dans les fermes de manguiers.

  • Se baigner

Evite Tuk Tuk : je ne suis pas sûr que l’eau soit de bonne qualité dans ce coin. Tu trouveras facilement des eaux plus limpides en dehors de ce village. Mais la beauté de Samosir ne repose pas sur ses plages, assez quelconques finalement et l’eau n’est pas aussi transparente et turquoise que sur le litoral de Sumatra. Cela dit, un petit plongeon au bout d’une longue randonnée sur une crique isolée, c’est pas mal quand même !

  • Bien manger !

ça c’est important : déguster, savourer, se délecter ! Les langoustes grillées sont à goûter absolument. Ce sont plutôt de grosses écrevisses semble-t-il. C’est plus chez que la nourriture habituelle mais ça reste très bon marché : tu ne vas tout de meme pas t’en priver ? Il y a du poisson grillé aussi et le plat traditionnel du coin est le mie Gomak (nouilles curry.) Puis, avec un peu de chance on trouve d’autres trésors gustatives: miel local, chocolat avec cacao local, pancake aux mangues locales (au risque de se répéter). Tout ça avec une vue à croquer sur le lac Toba.

Toba en photo
Slider

Comment aller au Lac Toba ?

Pour visiter le lac Toba et l’ile de Samosir, il faudra un petit effort.

De Medan à Parapat

La plupart du temps, les voyageurs viennent de Medan pour aller au lac Toba. Si c’est ton cas, pour te rendre à Parapat sur les rives du lac face à Samosir, la façon la plus simple est de prendre un minibus touristique à la gare routière de Amplus Central. C’est un peu plus cher que les transports en commun, mais cela évite des changements de bus et fait gagner du temps. Le prix est d’environ 80 000 Rp pour 4-5h de route.

En bus local il y aura des changements. Compte 40 000RP (2,5 euros) et 5-6h de route (départ toutes les heures).

L’offre en taxi partagé est quasi équivalent. Il part quand il est “plein”(jusqu’à 7 places). Compte 90 000 Rp par personne (à négocier !), plus 10 000 Rp pour la route à péage plus rapide.

Un taxi normal, rien que pour toi : 400 000 rp en négociant bien (25 euros environ)

De Parapat à Tuk-Tuk

Le Transport vers l’île de Samosir (Lac Toba) depuis Parapat se fait en ferry. Depuis l’embarcadère de Parapat, prends le ferry vers Tuk Tuk qui se trouve en face sur l’ île de Samosir. les bateaux partent toutes les heures de 8h 30 à 19h.

Parapat n’a pas vraiment d’Intérêt et on te conseille de filer aussitôt sur Samosir. Sache cela dit qu’il est tout à fait possible de dormir à Parapat (dans le cas par exemple où tu loupes le dernier bateau). Une fois à Tuk-tuk, tu trouveras tout ce qu’il te faut en guesthouse et en resto. Si tu désires t’isoler encore plus il te faudra encore du temps pour quitter Tuk-tuk vers ton hébergement (bus ? ou taxi ? ou bateau ? plusieurs options sont possibles, vois avec ta guesthouse.)

embarcadère Parapat

Vue depuis l’embarcadère de Parapat

Comment Se déplacer sur l’île de Samosir ?

Voici quelques idées de moyens de déplacement et de prix pour visiter Samosir :

  • louer un scooter, (100 000Rp par jour)
  • louer un vélo (30 000Rp par jour)
  • tours en minibus (proposés par certaines guesthouses, voir le prix avec eux)

Il y a également des possibilités de ramer toi-même comme un grand en kayak (ou barque). Des trajets en bateau d’un point à un autre de l’île sont également possibles (se renseigner à l’embarcadère de Tuk Tuk ou avec la guesthouse)…

La pirogue, un moyen de prédilection sur l’ile

Et puis tu as tes 2 pieds aussi ! Quelques marches et randonnées sont évidemment appréciables.

Nous, on vote pour le scooter ! Pratique, pas cher, se faufilant partout… C est parfait et l’île de Samosir n’est pas si grande : il est facile de la couvrir par ce moyen là. Une bonne journée (voire 2) sera nécessaire pour en faire le tour avec des pauses détentes/baignades/photos/rencontres…. Sois prudent : les routes sont parfois en mauvais état et certains scooters ont leurs freins… au pied !

Où dormir sur Samosir ?

On trouve facilement des hôtels et guesthouses (mieux vaut tout de même réserver en haute saison) sur l’ile de samosir. La grande majorité se concentre à Tuk-Tuk. On en trouve pour tous les prix qui sont dans la moyenne de Sumatra.

Sur “un tour dans le sac“, on n’aime pas particulièrement faire de la pub pour un hébergement mais on fera une entorse pour un petit bout de paradis ! Et si ça ne l’était pas, ça en a au moins le goût et le parfum : ceux du cacao, de la papaye, du piment frais et de la banane. Un secret bien gardé mais un peu excentré : il te faudra un effort supplémentaire pour y parvenir.

C’est à Silimalumbo au sud-est de Tuk-tuk. On y trouve une petite ferme sur le bord du lac. Les chambres sont correctes. Mais c’est le cadre enchanteur, le calme ressourçant et (surtout ?) les produits locaux qui nous ont séduits. La pâte à tartiner au chocolat faite maison est à tomber dans le lac ! Il y a aussi des liqueurs à base de mangues cultivées sur place et plein d’autres mets délicieux et parfumés. Location de scooter possible et la propriétaire peut expliquer toutes les options afin de rejoindre son havre depuis Parapat.

https://fr.airbnb.com/rooms/3880837?location=Samosir%2C%20Indonesia&guests=1&adults=1

Silimalombu de un tour dans le sac

 

Tu connais une personne intéressée par Sumatra ? Ou tu rêves de t’inscrire à notre Newsletter ?

 

Si tu le souhaites, mets des p’tites étoiles à cet article (que tu as adoré évidemment..!)

 

C’est lors de notre périple à Sumatra en Indonésie que nous avons découvert ce lac :

Sumatra :
Hors des sentiers battus

Sumatra grande ile d’indonésie est un florilège de plages exotiques, de lacs volcaniques, de jungles et de rizières… Les traditions sont encore fortes et l’aventure – la vraie – à portée de doigts.

Slider

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut