Pulau Weh

Une île paradisiaque au large de Sumatra

PULAU WEH

Pulau Weh ou l’île du bonheur… Tout y est : eau turquoise, magnifiques fonds marins, villages de pêcheurs, jungle, cocotiers, guesthouses adorables. On a oublié quelques chose ? Le cocktail (sans alcool) à siroter sur le sable peut-être ? Voici ce que tu dois savoir pour bien visiter Pulau Weh à Sumatra.

Pulau Weh : île paradisiaque colorée

Les rétines sont à la fête. Les couleurs feront la joie des appareils photos et des yeux : le bleu turquoise intense de la mer, les teintes vives des bateaux de pêcheurs,  le vert émeraude intense des de la jungle, le jaune éclatant des plages secrètes sont autant de plaisir à admirer. Et sous l’eau, c’est aussi le festival de couleurs des poissons en goguette.

couleur du coucher de soleil, bateau de pêcheurs et eau des tropiques

Pulau Weh est une petite paradisiaque des tropiques sur la mer d’Andaman, au nord de Sumatra. Entre plages de cartes postales, sites de plongée passionnants, nature luxuriante, et cuisine savoureuse locale ou internationale : un voyage à Pula Weh est mémorable. La quiétude des lieux et l’ambiance décontractée invitent à la lenteur et au farniente… ou à l’aventure sous-marine !

 

Pulau Weh : un itinéraire hors des sentiers battus ?

Pulau weh est pour le moment épargnée du tourisme de masse… Et ça, c’est pas pour nous déplaire ! On peut dire qu’elle est restée plus authentique que d’autres petites îles copines dans la région comme les iles Perhenthian de Malaisie ou Phuket en thailande. On la même trouvée plus sauvage que l’ile Gili Meno (article à lire ici !), pourtant réputée la moins touristique des 3 iles Gili. Sans doute que le tsunami de 2004 a donné un coup d’arrêt à l’essor touristique de l’île. Alors il est temps de la visiter avant que “les affaires” ne reprennent !

Pour autant, Pulau Weh n’est pas tout à fait Sumatra. C’est un lieu à part. C’est un peu moins authentique : Pulau Weh est clairement tournée vers le tourisme. Les infrastructures hôtelières sont plus développées que le reste de Sumatra. Mais les hébergements sont surtout concentrés à Sabang. Pour le reste ce sont des petites guesthouses parsemées sur l’ile, plutot discrètes.  L’île regorge d’endroits secrets où tu pourras te sentir seul sur une petite colline en pleine jungle ou sur une crique isolée. Alors, le spectacle du coucher de soleil n’est rien que pour toi.

L’île est restée sauvage. La jungle est débordante, beaucoup de plages sont à l’état naturel. Petit bonus : certaines guesthouses sont sensibles aux problèmes environnementaux et proposent des savons écologiques ou des pailles réutilisables. D’ailleurs,  les habitants (et les touristes) de Pulau Weh respectent le jour de repos de l’océan. On est donc invité à ne pas plonger, pêcher, nager dans l’eau du jeudi 18h jusqu’au vendredi 14h.

Cocotier, éclats d’îles et petit matin sur Pulau Weh

Alors oui : Pulau weh est (pour le moment) hors des sentiers battus ! C’est d’ailleurs un endroit calme et reposant : la vie nocturne est peu animée ; le rythme est nonchalant. Parfait pour se remettre du temps de transport jusqu’à l’île. D’ailleurs, on y va comment ? Bah c’est à lire dans le paragraphe ci-dessous. Comme c’est bien fichu.

Comment aller à Pulau Weh ?

A la nage comme tout le monde ! Non, pardon, ça fait un peu loin. Allez, on oublie la nage et on se concentre sur deux solutions de transport pour un accès à Pulau Weh :

le bateau

Les bateaux partent de Banda Aceh depuis le port. Tu auras le choix entre :

  • un fast ferry  : 1h ; 80 000 IDR soit environ 7 euros.  Départs à 9h30 et 16h00. Retour 8h30 et 14h30
  • un slow boat : 2h 30 ; 27 000 IDR soit environ 2euros. Départs de Banda Aceh à 8h00 et 14h00.

Dans les 2 cas, tu accosteras à Sabang. De là, tu seras surement sollicité pour un moyen de transport ! Fais jouer la concurrence. Tu peux prendre un taxi ou un bechak  direction ta guesthouse (ou le nom d’un village si tu n’as pas de réservation.) les conducteurs connaissent tous les noms de guesthouses, villages et hôtels du coin.

A noter que si Banda Aceh n’a pas de charme particulier, on trouve au sud ouest de la ville (30 mns en voiture), des petites plages tout à fait sympa où passer une ou deux nuits. Essaye par exemple du coté de Lhoknga Beach.

Plage du sud ouest de Banda Aceh

l’avion

Des vols directs sont censés relier Medan à Sabang. L’information est assez difficile à vérifier. Il y en aurait 3 par semaines : le mercredi, le vendredi et dimanche. La compagnie qui s’occupe de ces vols est Garuda. En tout cas, c’est sûr, il existe bien un aéroport à Sabang sur Pulau Weh !

 

Que faire à Pulau Weh ?

Pulau weh est une petite île : l’activité principale tourne autour de l’eau et en particulier la plongée. Mais d’autres activités sont possibles. Petit tour d’horizon des meilleures activités de Pulau Weh :

– se baigner/plonger/snorkeler

La température de l’eau est agréable (entre 26 et 31°), avec une excellente visibilité : tout cela est parfait pour pratiquer des activités dans l’eau. Avec cette richesse de la vie aquatique, snorkeler (masque et tuba) et plonger sont particulièrement appréciés ! On t’en dit plus sur quelques centres de plongées dans le paragraphe “la plongée à Pulau Weh”.

Toba en photo
Slider

– voir le coucher de soleil sur une plage isolée

On est au top du romantisme là, non ? Tous les endroits sont bons pour admirer les couchers de soleil flamboyants dans cette partie de l’Indonésie. Bien sur, une prédilection pour les plages orientées Ouest ! Bah orientées Est tu vas pas voir grand chose du coucher… La plage batu Kapal est propice à ce spectacle (voir le paragraphe “les plages de Pulau weh” plus bas). Mais les levers de soleil sont magnifiques aussi, la preuve :

– “Road trip” en scooter

Pour aller où aussi ?

Carte Pulau Weh

Carte de Pulau Weh

 

  • On pourra bien sur faire le tour des plages. Tu trouveras au paragraphe suivant les plages les plus appréciées.
  • En plus des plages, il y a une cascade (indiquée sur la carte par “waterfall”) pour profiter de l’eau douce. Il faut suivre la route principale jusqu’à Pria Laot où une petite rivière coule. De là, il suffit de remonter la rivière par un chemin assez mal marqué mais impossible de se perdre ! Il faudra parfois grimper sur des rochers ou traverser la rivière… T’es un peu aventurier ou pas ? On arrive à une cascade au bout d’une vingtaine de minutes de marche. 
  • La plupart des villages sur Pulau Weh sont des villages de pêcheurs. C’est toujours sympa de flâner près des minuscules ports, observer l’animation des pêcheurs et admirer leurs bateaux magnifiquement colorés, aux formes si caractéristiques.

bateau de pêcheurs dans un petit port de Pulau Weh

  • On peut aller au km 0. C’est le point le plus au nord de l’Indonésie. Honnêtement,  les constructions autour ne sont pas jolies. Mais c’est toujours sympa d’aller à un point symbolique : c’est ici, au km 0, que “commence” l’Indonésie. Très jolie vue depuis la pointe.
  • Enfin, on peut visiter Sabang. Une ville qui n’a pas de charmes particuliers mais peut être voudras-tu tester le marché ?

Louer un scooter est clairement la meilleure option pour se déplacer sur l’île. On trouve des scooters à louer partout meme dans les “petites” guesthouse. Cela coute environ (100 000Rp par jour, soit 7euros). On peut aussi voyager en becak (side-car local pouvant pouvant parfois accueillir 4 personnes), faire appel à un taxi ou louer une voiture.

 

les plages de Pulau Weh ?

Voici une petite liste non exhaustive des plus appréciées  :

  • Pantai Iboih (Iboih Plage). Jolie plage, non loin du village d’Iboih. Elle est, cela dit, une des plus fréquentées de l’île. Ici, la mer est peu profonde et parfaite avec des enfants.
  • Plage Batu kapal. Pas évidente à trouver. Il faut se diriger vers la mosquée de Iboih puis rejoindre le littoral opposé en direction Sud Ouest. Continue sur la route principale 400m après The Pade Dive Resort. Il faudra laisser le scooter sur le bord de la route et descendre entre broussaille et jungle quelques minutes pour parvenir à cet endroit un peu secret. Plage sauvage, isolée, parfaite pour les couchers de soleil romantiques. https://goo.gl/maps/csVFRmQELNp

Plage sauvage de Batu Kapal

  • Gapang Beach est un petit village tourné vers le tourisme et la plongée avec quelques restos et bungalows. La plage est jolie. L’ensemble est épargné par le tourisme de masse. Gapang dégage une ambiance tranquille et détendue. Juste en face de la plage, une belle zone de snorkeling : House Reef.
  • Les côtes Est sont plus sauvages, la mer plus agitée. Peu d’infrastructures et peu de spots de snorkeling possibles. A l’est de Sabang, Sumur Tiga Beach est superbe.
  • Tout au nord, on recommande la plage de Pasir Putih, près du village authentique de Paya Keunekai.
  • Et puis, il faudra oser, aller comme ça au hasard des chemins qui se dirigent vers la mer et non indiquées sur un guide ou une carte. On découvre par surprise des décors somptueux de sable et de cocotiers avec une vue sur le large à s’émerveiller !
Toba en photo
Slider

La plongée à Pulau weh : conseils

Si les paysages de Pulau Weh émerveillent, sous l’eau le spectacle est également grandiose. La richesse de la vie marine autour de Pulau Weh nous a enchanté.

Poissons-clown, murènes , poissons scorpions, poissons perroquets, poulpes, tortues , requins de récif, raies (et j’en passe et des meilleurs) sont de la partie… Le nombre et la variété de poissons sont assez fantastiques. La visibilité est souvent excellente. En parlant des courants, ils sont assez forts à certains endroits ce qui peut surprendre les novices. Mais rien d’insurmontable : il faudra parfois s’aider du crochet.  On trouve aussi des spots faciles, à l’abri des courants, pour les débutants : parfait pour un baptême ou passer son open water !

open water en compagnie de mon “master dive”

Voici quelques lieux réputés :

  • Arus Balley : pieuvre,  poisson-lion, poisson scorpion, homard, murène
  • Canyon : poisson scorpion, raies, tortues, gorgones 
  • Pantee Peunateung : poisson scorpion, tortue, barracudas, gorgones
  • Shark Plateau : requins de récif, murènes, lionfish 
  • Batee Tokong : nombreux requins de récif et le meilleur endroit (au monde ?) pour observer des murènes.
  • Autour de Rubiah island : de tout ! Quelques requins, poulpe et bien sûr nombreux poissons tropicaux “classiques”. Pas mal de courant aussi. Coraux colorés et anémones.

Lieux de plongées réputées dans le Nord ouest de Pulau Weh

La saison sèche, qui s’étend d’Avril à Octobre est la meilleure période pour se rendre à Pulau Weh.  Elle offre de bonnes conditions climatiques (même si c’est toujours assez pluvieux dans le coin) et la meilleure visibilité aux plongeurs.

Malheureusement, les fonds marins ont souffert du Tsunami de 2006. La faune et la flore marines s’en remettent progressivement mais Pulau Weh n’est plus tout à fait la même et panse encore ses plaies. Ce sont les coraux qui ont le plus été abîmés. Même si, plonger ici est un des meilleurs endroits à Sumatra, il existe en Indonésie ou dans l’océan indien des îles qui combleront davantage les plus exigeants de nos lecteurs-plongeurs.

Pour les centres de plongée : il y en a en nombre suffisant et ils ont tous une bonne réputation. Nous n’avons pas rencontré de plongeurs mécontents de son centre. Le matériel est de qualité et les maîtres de plongée sont souvent très professionnels, patients, souriants. Ces centres sont concentrés à Iboih ou Gapang. A noter que tu peux t’arranger avec le centre pour un transport (prix gratuit ou à négocier) dans le cas où ton hébergement est éloigné.

Parmi les centres les plus connus, citons :

A Iboih : Iboih Dive Centre (PADI)

A Gapang : Lumba Lumba (PADI), Monster Divers (PADI) et Bubble addict (SSI)

Pour ma part, j’ai passé mon open water chez bubble addict et c’était parfait. J ai eu un moniteur de plongée français quasiment rien que pour moi, gentil, patient, clair dans ces explications. Le matériel est en bon état. L’ambiance dans le centre est amicale, détendue. Je conseille donc ce centre sans hésiter. Le SSI est reconnu sans problème partout, mais Padi possible. Tu peux discuter avec eux si tu veux en savoir plus sur les quelques différences PADI / SSI. Le mieux est de les contacter sur leur facebook : https://www.facebook.com/divingpulauweh/

Prix approximatif : baptême de plongée = 40€ / Open Water = 250 € (avec une plongée offerte) / plongée à partir de 25€

 

Où dormir sur Pulau Weh ?

Voici une liste non exhaustive d’adresses testées par les voyageurs que nous avons rencontrés et qui ont été ravis de leur hébergement :

  • Treetop Guesthouse. Un petit peu à droite de la plage principale de Iboih. Bungalow individuel assez simlple spacieux sur pilotis avec une très belle vue sur la mer. Guesthouse très appréciée par les voyageurs rencontrés !
  • Yulias Guesthouse à Iboih. Une fois sur la plage, il faut suivre le chemin vers la gauche. pas évident avec de gros sacs. C’est la dernière guesthouse. Chambre bungalow à 150 000 Rp. Le +: un accès privilégier à un spot de snorkelling réputé et une belle vue. le moins : des bungalows plus “veillots” que la moyenne et une propreté peu appréciée dans les bingalows comme autour…
  • Olala Bungalow : on emprunte le même chemin que pour Yula bungalow et l’hébergement est un peu avant. Bungalow propre, face à la mer pour 180 000 Rp (12€). Un bon rapport qualité/prix !

Vue sur lembarcadère de Iboih et ses bungalows sur pilotis

  • Casa Nemo à Sabang mais au calme : les bungalows sont” cachés” dans la végétation,  avec une belle petite presque plage. Au niveau du standing, on monte en gamme. C’est plus luxueux que la moyenne mais plus chers aussi ! Il faudra débourser autour de 50 euros la nuit, ce qui est presque 3 fois plus cher que des bungalows plus simples que l’on trouve partout sur l’ile. Il faut avouer qu’ils sont très beaux, disposés juste en face de la plage avec un panorama superbe. En plus : un spa relaxant. Par contre un peu trop éloigné de nos adresses de centre de plongée préféré… Cela dit Monster Divers propose un transport gratuit. Il faut tout de même une bonne demi heure pour s’y rendre.
  • Café Bixio : C’est l’hébergement que nous avons choisi ! 3 bungalows agréables mais un seul donne vraiment sur la plage. Les 2 autres sont un peu en retrait dans un jardin à 15m de plage avec une vue partielle sur la mer. Ils ont tous un patio et un hamac. L’avantage est qu’on est au calme dans un endroit peu touristique. On a quasiment la plage pour nous seul ! la zone de snorkeling en face est vraiment agréable avec des coraux, des beaux poissons et même parfois des tortues pas loin ! Un autre avantage, et de taille : le café bixio est, comme son nom ne l’indique pas, un resto pas trop cher mais excellent, mêlant saveurs italiennes et cuisine locale ! Possibilité de louer des scooters. Pour les plongeurs, vous serez à  15 minutes en scooter des centres de Gapang.

 

de façon générale, pour les hébergements à Pulau Weh, on peut bien souvent négocier le prix en arrivant sur place surtout en proposant de rester plusieurs jours. Mais en haute saison, il est préférable de réserver longtemps en avance !

 

Pulau weh et la religion

meme si autour du lac Toba, le peuple Batak est chrétiens, Sumatra est très majoritairement musulman.  Pulau Weh est située dans la région d’Aceh où la charia est pratiquée. La ville de Banda Aceh, où tu prendras peut être le bateau, est assez stricte et certains regards réprobateurs des hommes sur une épaule dénudée ne trompent pas. Alors, comment se comporter à Pulau Weh ?

Ici, la charia n’est pas appliquée aux non-musulmans. Pulau weh est plus tolérante. Cela dit, on t’invite à respecter les mœurs et coutumes lorsque les locaux sont présents pour éviter de choquer. La première chose est le maillot de bain genre bikini sexy pour les femmes. Sur la plupart des plages isolées ou devant ta guesthouse, cela ne pose pas de problème. Mais sur certaines plages publiques des villages où des locaux se baignent un panneau te demande une tenue décente… Il en va de même dans les rues des villages, bien sûr. Un paréo pour se couvrir lors des lieux habitées peut faire l’affaire ! Les tenues légères (short, robe courte…) ne posent pas de soucis. De façon générale, avec un petit d’effort, tout cela est peu contraignant.

Concernant l’alcool : à Pulau Weh, c’est interdit. Dans les restos ou guesthouses tenus par des occidentaux, on peut à la demande, trouver des bières ou cocktails avec alcool. Là aussi, la tolérance est grande, tant que tu ne te balades pas avec ta bouteille de bière en titubant dans les rues de Sabang…

Avouons le cela dit : Pulau Weh n’est pas un endroit pour faire des fêtes bruyantes et alcoolisées… Allez, c’est l’occasion pour te coucher avant 23h et te lever à temps pour voir les magnifiques levers de soleil  et profiter au mieux de ton voyage en Indonésie !

D’autres îles paradisiaques au large de Sumatra ?

Palau Weh a de la concurrence ! D’autres îles peuvent se targuer d’être paradis. Il y a également les îles Banyak et les Mentawi. Un petit résumé rapide pour comparer :

les îles Banyak

avantages : des paysages sublimes, sauvages, une eau claire exceptionnelle, des magnifiques spots de plongée, de snorkeling et de surf ! Les coraux sont peu abîmés. Tout cela est encore plus authentique et hors des sentiers battus que Pulau Weh.

inconvénients : c’est plus compliqué pour y aller : il faut se rendre au port de Singkil (une bonne journée de trajet depuis Medan), attendre le bateau du lendemain matin. Départ souvent annulé suivant les conditions météo ou autre. Il faut parfois se résoudre à passer une journée et une nuit de plus à Singkil. Ensuite il faut, naviguer 4 heures vers Pulau Balai. Et enfin prendre un autre bateau vers l’île que tu as choisie pour être hébergé…(quelques heures en +). Il est plus difficile de trouver un centre de plongée qu’à Pulau Weh.

 

Les îles Mentawi

avantages : une culture forte puisqu’on peut rencontrer et vivre un temps avec les hommes fleurs ! C’est encore un des rares peuples d’Asie vivant dans la jungle de façon traditionnelle et en totale harmonie avec la nature… Mais le temps presse : la “civilisation moderne” gagne du terrain. Les Mentawi sont aussi un lieu de spots légendaires pour les surfeurs.

inconvénients : long temps d’accès parfois inconfortable. Il faudra rejoindre Padang, à Sumatra. Puis à partir de là il faut compter une douzaine d’heures à bord de différentes embarcations si la météo est clémente ! Dans le cas contraire ça peut être encore plus long… Le coût du voyage avec un guide pour aller à la rencontre des hommes fleurs est assez élevé. De même, ceux qui sont là pour le surf devront être hébergé dans des hôtels ou guesthouse où les prix sont bien plus élevés que dans le reste de Sumatra.

 

Bref, choisir n’est pas simple. Il dépendra de tes envies, ton budget et ton temps disponible. Mais quelque soit ton choix, tu ne seras pas déçu !

Petit port de pêche de Pulau Weh, entouré de cocotiers.

Tu connais une personne intéressée par l’Indonésie ? Ou tu rêves de t’inscrire à notre Newsletter ?

 

Si tu le souhaites, mets des p’tites étoiles à cet article (que tu as adoré évidemment..!)

 

C’est lors de notre périple à Sumatra en Indonésie que nous avons découvert cette île :

Sumatra :
Hors des sentiers battus

Sumatra grande ile d’indonésie est un florilège de plages exotiques, de lacs volcaniques, de jungles et de rizières… Les traditions sont encore fortes et l’aventure – la vraie – à portée de doigts.

Slider

 

Connaissant tes goûts, tu devrais également aimer ces articles :

 

 

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

You have to agree to the comment policy.

Allé en haut