La Ciudad Perdida

Trek de 4 jours vers la Cité Perdue

Colombie : Ciudad Perdida ! 1200 marches d’un escalier interminable, vieux de plusieurs siècles, et nous voilà happés dans un monde encore inconnu il y a quelques décennies. Devant nous, niché dans une végétation dense du nord de la Colombie, un site énigmatique en plein cœur de la forêt. Le trek pour visiter la Ciudad Perdida a tout de l’aventure façon Indiana Jones à travers des paysages magnifiques.

Ciudad Perdida : 4 jours de trek vers un site archéologique fabuleux

Ciudad Perdida Colombie : un lieu mystérieux et unique au monde

Cette « Ciudad Perdida » (cité perdue) ne ressemble à rien de ce que l’on a pu voir auparavant dans nos voyages, ni chez les Incas ni chez les Mayas. C’est unique. Pas de hautes pyramides aux lignes droites, pas de blocs de pierres anguleuses, pas de bâtiments imposants… Mais des cercles. Partout des fondations en cercles. Il y en aurait plus de 300.

Ciudad Perdida trek colombie
Le gout pour les cercles des fondateurs de la Ciudad Perdida

Ce lieu sacré a été construit à flanc de montagne 650 ans avant le Machu Picchu (!). Ancienne ville du peuple indigène Tayrona, elle aurait été abandonnée en 1650.
Les mystères entourant ce site archéologique semblent aussi épais que les lourds nuages qui habitent les montagnes. Encore englouti dans la forêt, on découvre un système complexe d’escaliers, de chemins empierrés, de terrasses rondes, de places circulaires pour des cérémonies mystiques et de sépultures où les morts étaient enterrés sous des constructions intrigantes.

Ce n’est que depuis 2005 lorsque le gouvernement a réussi à chasser les narcotrafiquants et les FARC du secteur, que les voyageurs comme nous peuvent enfin s’émerveiller de ce site en toute sécurité

Ciudad Perdida : trek incontournable ?

Ce trek de 4 jours vers la Ciudad Perdida vaut-il l’effort ? Est-ce que cela mérite le temps consacré au trek si ton itinéraire en Colombie est inférieur à 2 semaines ? Et cela vaut-il le prix assez élevé que les agences et les guides (obligatoires) réclament ? Quel est notre avis sur le trek de la Ciudad Perdida ?
On répond aux questions que tu te poses et que l’on s’est également posées lors de l’organisation de notre voyage en Colombie et dans la région de Santa Marta.

Trek 4 jours Ciudad Perdia
Paysage sur le trek de 4 jours vers la Cité Perdue

La Ciudad Perdida, c’est quoi ?

Un site archéologique majeure de l’Amérique latine

La Ciudad Perdida ou Cité Perdue de Teyuna est un site archéologique fascinant, caché dans la jungle colombienne. Redécouverte en 1972, les archéologues estiment que la cité a été créée au 7ème siècle par les indigènes de la communauté Tayrona. Nous sommes ici au beau milieu de la forêt tropicale de la Sierra Nevada de Santa Marta à une trentaine de kilomètres au sud-est de la ville de Santa Marta.
La Cité Perdue, de par son étendue et ses nombreux chemins découverts, était probablement le centre politique d’un ensemble complexe de villages. D’ailleurs, seule un infime partie du site a été dégagée et étudiée. On estime entre 1500 et 8000 le nombre d’habitants, qui vivaient dans cette ville qu’ils appelaient « la cité Teyuna ». La base des maisons est encore bien visible et laisse imaginer la taille de l’habitat. Au plus la maison est grande, au plus le propriétaire jouait un rôle important dans la cité.

Colombie Ciudad Perdida
Des anciennes habitations de la Ciudad Perdida ?

Si la fondation de la cité date probablement du 7e siècle, il semblerait qu’elle ait été abandonnée vers le 16ème siècle. Et cette fois, les conquistadors espagnols n’y sont pour rien ! Quoi que… Il est probable que les maladies apportées d’Europe aient touché la population.
Après le 16ème siècle, les habitants se sont disséminés dans les villages de la Sierra Nevada et l’existence de Teyuna a été plus ou moins oubliée.

Ciudad Perdida : une cité, des peuples, des paysages

Wiwa trek ciudad perdida

La découverte des vestiges archéologiques n’est pas la seule réjouissance de ce trek. Sur le chemin, tu pourras aussi rencontrer le peuple Wiwa aux coutumes particulières qui veillent sur le site archéologique : les ancêtres de ceux qui ont bâti cette cité. Ils considèrent les lieux comme sacrés et la Sierra Nevada de Santa Marta représente le cœur du monde.
Quant aux paysages, ils sont magnifiques. Rivières, collines boisées et jungle épaisse : un vrai régal pour les yeux.

Un site archéologique découvert tardivement en 1972

Si le site a été officiellement (re)découvert en 1972, totalement englouti par la végétation, il semblerait que les indigènes connaissaient l’existence de ces lieux bien avant cette date. Le site avait également été repéré par les chasseurs de trésors avant 1972. Ils ont fait des dégâts irréparables et certaines informations se sont envolées en même temps que leurs saccages. Ils ont d’ailleurs emporté une quantité d’or non négligeable.
Quand les archéologues sont arrivés sur les lieux, le site a été rapidement protégé et certains ossements ou trésors ont été mis à l’abri dans des musées… Mais les autochtones ont demandé aux archéologues : « Quelle différence entre un archéologue et un pilleur puisque vous excavez puis déplacez également les trésors de cette cité sacrée ? Laissez nos morts en paix ! »
Bon, je ne suis pas sûr que ça soit leurs paroles exactes, mais le fond de leurs pensées y est !
Sensibles à cette réflexion, les archéologues ont cessé les fouilles. Depuis plusieurs années, les indigènes veillent et gèrent le site avec l’aide du gouvernement.
L’Unesco a perçu l’importance exceptionnelle de ce site et l’a classé Réserve de la Biosphère et Patrimoine de l’Humanité en 1986.

Comment visiter la Ciudad Perdida ?

À pied, avec un guide et une agence officielle. Voilà pour le résumé en 3 points. Et je devrais rajouter que le guide est obligatoire…

Ciudad Perdida : un trek de 4 jours

La Cité perdue est enfoncée dans les vallées verdoyantes de Sierra Nevada de Santa Marta. Aucune route goudronnée ne mène à la cité. Pas d’autres choix que d’y aller à pied. Et il ne s’agit pas d’une balade de santé sur terrain plat de 25 minutes. Non ! On parle d’un trek sur un terrain accidenté et souvent boueux de 4 jours aller-retour.
Durant ce trek, tu pourras admirer des points de vue sur la campagne, des plantations de café, des rivières où tu pourras te baigner, une forêt dense et quelques villages indigènes. Tu auras surement le droit à une explication sur les coutumes locales des populations qui peuplent les lieux. Les Wiwa et les Kogui, descendants des Tayrona continuent à vivre dans la forêt et perpétuent des traditions anciennes. Cependant, ce sont des peuples habitués aux voyageurs. La rencontre n’est pas tout à fait fortuite… Même si on a beaucoup aimé apprendre sur leurs traditions, les échanges peuvent manquer un peu d’authenticité.

Le peuple Wiwa, gardien de la Ciudad Perdida
Le peuple Wiwa, gardien de la Ciudad Perdida

Puis, au bout de 2 jours d’effort : l’apothéose. Une cité immense avec plus de 150 terrasses dans un univers aussi mystérieux qu’intrigant. Il faut au minimum 2 heures pour visiter la Cité perdue. Voire un peu plus si ton guide n’est pas pressé ! Et c’est un vrai bonheur de sillonner les chemins empierrés, les terrasses rondes et les points de vue sur le site ou la vallée.

Le trek de la Ciudad Perdida : accessible à tous ?

Trek Ciudad Perdida
Passage en « tyrolienne » d’une rivière tumultueuse

trek pour tout le monde, sans limite d’âge

Alors, on a envie de te répondre oui, c’est accessible à tous !
Si tu es dans une bonne condition physique, cela ne devrait poser aucun problème. La question se pose surtout pour les voyageurs pas vraiment sportifs. Pour les personnes peu habituées à marcher dans la durée, saches que le rythme est assez lent, que les guides sont patients, s’adaptent à ton rythme et qu’il y a toujours possibilité de se faire aider par une mule (ce que l’on ne conseille pas : pauvre bête souvent surchargée…). Bref, rien d’insurmontable !
À la question y a-t-il un âge minimum ou maximum pour réaliser le trek ? La réponse est non !
Aucune condition en lien avec l’âge.

Trek Ciudad Perdida : difficulté ?

trek ciudad perdida difficuluté
Emilie après une pente raide et… une averse de pluie ! mais elle garde le sourire…

Bon, allez, même si c’est accessible à tous, ce n’est pas une balade facile ! Pour que tu te prépares psychologiquement (et physiquement ?), la Ciudad Perdida est perchée à flanc de collines. En plus de quelques longues heures de randonner, il te faudra gravir un escalier de 1263 marches avant d’atteindre le site.

D’autres obstacles largement surmontables t’attendent pour ce trek. Mais ne t’en fais pas, avec l’aide des guides, la motivation donnée par les autres membres des voyageurs et un moral positif, tu arriveras facilement à bout de tout cela, même si tu n’es pas habituée à marcher. Tu devras cependant dépasser ces quelques difficultés :

  • Durée du trek : marcher 4 jours n’est pas la même chose que marcher 1 journée. Les mêmes muscles sont sollicités et quand ils souffrent dès les 4 premières heures, attends-toi à quelques douleurs le lendemain ! Allez courage…
  • Météo : oui le climat n’est pas forcément ton ami. La chaleur d’abord, même si elle est très raisonnable puisque tu es un peu en altitude. Le souci sera plutôt la pluie qui peut jouer sur le moral. Cela rajoute aussi du défi physique : la boue a cette sale habitude de retenir les chaussures ou de faire glisser ! Pour notre part, nous n’avons pas échappé aux pluies torrentielles, surtout dans l’après-midi. On a souvent fini totalement trempés. Les vêtements étaient remis mouillés de la veille ! Encore un effort…
  • Les pentes raides : dans l’ensemble, on est loin des dénivelés positifs de hautes montagnes comme on a pu le rencontrer sur le trek des Annapurnas au Népal par exemple (oui, j’ai pris un exemple genre très très loin). En dépit de la facilité générale du trek et du dénivelé, tu auras tout de même quelques pentes à monter… Tu y es presque !
Les nombreux escaliers à l’approche de la cité ne sont pas de tout repos !

Quelle distance à parcourir pour le trek Ciudad Perdida en Colombie ?

Normalement, le trek se fait en 4 jours pour parcourir environ 50 km au total.
4 jours, c’est la durée choisie par la grande majorité des voyageurs. Mais il faut savoir que les 2 premiers jours sont consacrés à l’approche du site. Le 3ème jour matin à la visite du site… et qu’il ne te reste donc qu’une journée et demie pour le retour. Il est également possible de réaliser le trek en 5 jours (voire 6). Tu prends alors davantage ton temps et le rythme est moins soutenu. C’est évidemment une option plus chère.
Voici une idée des distances à parcourir et du temps approximatif :

  • Jour 1  : 8 km en 4 heures.
  • Jour 2  : 16 km en 7 heures
  • Jour 3 : le matin, courte marche et les 1600 marches jusqu’à la cité. Visite de la cité le matin et souvent pique-nique sur le site. Retour en début d’après-midi et environ 10 km à marcher
  • Jour 4: 15 km en 7 heures

Pour ceux qui réalisent le trek en 5 jours, c’est ce jour 4 qui diffère. Au lieu des 7 heures de marche, tu effectueras la moitié de la marche le jour 4 (donc environ 3h 30) et l’autre moitié le jour 5 (donc les 3h 30 restantes).

Ciudad Perdida trek de 4 ou 5 jours
Paysage au jour 4, sur le retour vers le point de départ du trek

Avec quelle agence partir pour le trek Ciudad Perdida ?

Plusieurs agences et une seule offre !

Les agences ont été sélectionnées par le gouvernement de Colombie. Elles proposent toute la même chose et le prix est fixe (impossible de négocier) ! Le prix est de 400 dollars (en 2023), mais cela ne cesse d’augmenter !
Pour le choix de l’agence, honnêtement, il y a assez peu de différences les unes par rapport aux autres. À notre sens, les seuls points qui diffèrent sont les suivants :

  • Les guides issus des peuples indigènes.
    Au départ on s’est dit : « génial » ! C’est ce que l’on souhaite. C’est plus authentique et plus intéressant d’être guidé par un membre des communautés locales. Oui, mais voilà… En lisant certains commentaires et en discutant avec des voyageurs, il semblerait que ces guides ne vont pas à la formation proposée par le gouvernement. Les explications sont donc parfois manquantes ou teintées de mysticisme sans apports historiques ou preuves scientifiques. Du coup, on a laissé tomber cette option.
  • La taxe sur paiement avec carte de crédit
    Oui alors c’est une toute petite astuce qui vaut ce qu’elle vaut… Mais certaines agences font payer une petite taxe sur le paiement en CB et d’autres non. Tu peux poser la question à l’agence si ce détail t’intéresse.

3 agences recommandées

Même si les agences offrent presque toute la même chose, voici quelques agences du trek ciudad perdida recommandées et autorisées. MagictourExpotur sont situées à Santa Marta et sont réputées sérieuses. On a eu également d’excellents échos de l’agence Turcol que tu peux réserver en ligne facilement avec notre partenaire civitatis. Comme cela, pas de question à te poser : ton activité est déjà réservée et organisée avant d’arriver en Colombie
En fonction du nombre de personnes inscrites, les treks peuvent démarrer tous les jours ou tous les 2 jours. Mais comme la demande est forte, tu trouveras forcément un « départ quotidien ».
Le prix inclut :

  • Le transport AR en jeep jusqu’au village de Machete
  • Les Repas (et encas).
  • L’hébergement
  • Le sac de couchage
  • L’entrée sur le site archéologique de la Ciudad Perdida
  • Le guide
  • Une assurance médicale
  • Les rencontres avec la communauté indigène

Un supplément peut être demandé si tu désires utiliser le service d’une mule (pour monter dessus ou faire porter ton sac).
Il y a également un petit « cadeau » à donner en monnaie aux peuples Tayrona qui gardent l’entrée du site.

Quand faire le trek Ciudad Perdida en Colombie ?

La région Sierra Nevada de Santa Marta a un climat tropical. Les températures sont chaudes toute l’année et oscillent entre 20 et 30°. Il y a donc assez peu de différence entre les mois.
La pluie est omniprésente dans la forêt. Pour avoir un ordre d’idée : il y a seulement 38 jours par an sans pluie. Malgré tout, on te conseille les mois de janvier, février, mars et décembre qui sont réputés un peu moins pluvieux

Quand faire le trek Ciudad Perdida en Colombie ?
Une belle averse lors du trek !

Le trek de la Ciudad Perdida vaut-il la peine ?

« Oui, mais ! »
Voilà pour résumer notre avis sur ce trek.

Le oui, il faut visiter la Ciudad Perdida

Prêt à jouer les archéologues ?

La Ciudad Perdida ou la Cité Perdue te donnera le rôle d’Indiana Jones. La classe non ? Nichée dans la forêt tropicale de la Sierra Nevada, perdue dans les montagnes de Santa Marta en Colombie, la Ciudad Perdida est un endroit très intrigant plein de surprises et d’aventures.

Une cité antique loin de tout, dans un bel environnement

L’éloignement de la civilisation est un vrai atout pour le site. Ce n’est pas facile d’atteindre cette ancienne cité et y parvenir fait partie de l’expérience de voyage.
En plus de la découverte fascinante du site et des secrets encore bien gardés par les pierres anciennes, la randonnée et ses surprises deviennent un intérêt à part entière. Traverser la jungle, rencontrer des communautés indigènes, se serrer les coudes entre voyageurs, traverser à gué des rivières et observer la faune ou la flore font partie d’une belle aventure.

Une merveille de la Colombie

Au même titre que les statues de San Agustin et les tombes souterraines de Tierradentro, que l’on te conseille de voir, la Ciudad Perdida fait partie des 7 merveilles de la Colombie. C’est un site archéologique exceptionnel qui a été plébiscité par les lecteurs et voyageurs du journal El Tiempo. Il s’agit de mettre en lumière les cités et monuments les plus beaux de la Colombie. Dans ce classement, on trouve également la Cathédrale de Sel de Zipaquira, le Sanctuaire de Las Lajas, la forteresse de Carthagène des Indes, et le Théâtre Colón.

Le mais…

Une randonnée peu exaltante pour les randonneurs chevronnés

Le trek ne représente pas un défi intéressant pour ceux qui sont habitués aux randonnées sur le long terme. Du reste, le chemin est bien marqué, sans aucune difficulté particulière et on se demande pourquoi un guide est nécessaire ! Bon, soyons honnêtes : une partie la somme à payer va aux populations autochtones. De plus, un guide permet d’assurer la protection du site. Il serait dommage qu’un tel trésor soit abimé par les randonneurs indépendants peu scrupuleux.

Un prix élevé

Et en parlant de la « somme que tu payes », le prix est bien plus élevé que la moyenne des activités en Colombie !

Une fréquentation élevée

Et c’est assez agaçant. Sur les chemins, on croise de nombreux groupes qui sont sur l’aller ou sur le retour. Et dans les hébergements, ce n’est pas mieux ! Embouteillages aux douches ou aux toilettes, tension entre les guides de différentes agences à cause du manque de lits, pas assez de place pour faire sécher ton linge en cas de pluie… Tout de suite, l’aventure perd de son charme. Surtout pour nous qui aimons nous éloigner de la foule !

Une rencontre (trop) bien huilée avec les peuples autochtones

Les Wiwa et les Kogui, descendants des Tayrona, ont l’habitude de voir des randonneurs. La rencontre, même si émouvante et intéressante, manque de naturel et d’authenticité. En tout cas, c’est ce que nous avons ressenti.

Alors, on fait ce trek de la Ciudad Perdida ou non ?

Pour conclure, je dirai que l’on a été plutôt déçu par le trek ainsi que le prix exorbitant qui ne nous a pas semblé justifié.
Par contre, au 3ème jour, la découverte de la Ciudad Perdida a largement dépassé nos attentes ! On pensait voir quelques tas de pierres englouties par la végétation. On s’est finalement retrouvé au cœur d’une cité photogénique, fascinante et qui n’a pas encore révélé ses mystères. Un vrai coup de cœur lors de notre itinéraire en Colombie.

Cité Perdue trek Colombie
Les magnifiques vues sur la Cité Perdue

Alors faut-il réaliser ce trek de la Ciudad Perdida ? Si ton budget est relativement confortable et si tu es en Colombie plus de 2 semaines, je te dirai : fais-le ! Garde à l’esprit nos déceptions, mais tu vas probablement revenir avec un souvenir magnifique de ce trek. Par contre si ton budget est limité et/ou que ton temps en Colombie est inférieur à 2 semaines, je t’invite à y réfléchir… Avec ce budget, pourrais-tu faire autre chose de moins cher ? Avec le temps que cela prend (4 jours + au moins une nuit à Santa Marta), quel autre incontournable en Colombie devras-tu éliminer ?

Où dormir avant et après le trek de la Cité perdue ?

Où dormir avant le trek de la Ciudad Perdida ?

Le plus simple est de dormir là où parte la très grande majorité des agences : Santa Marta. Même si la ville n’a pas le charme d’autres endroits en Colombie, elle n’est pas désagréable. De toute façon, ça sera plus pratique d’y dormir, car les départs se font tôt et les agences viennent te chercher à l’hôtel. Voici quelques propositions d’hébergements que l’on a nous-mêmes testés ou dont on nous a dit du bien :

  • Distrito Hostel $ : ambiance décontractée, cosmopolite et internationale ! Les prix sont parfaits pour les voyageurs avec un petit budget. Les parties communes sont agréables. Le personnel est sympa… Bref une belle adresse si tu cherches un logement pas cher à Santa Marta juste avant de faire le trek de la Ciudad Perdida. L’hébergement propose des lits en dortoir bon marché, mais aussi des chambres doubles pour un bon rapport qualité / prix. Tu peux voir des photos et réserver ton hôtel ici, si tu le souhaites.
  • Comunidad Calle 13 Hotel Boutique $ : c’est l’autre hôtel pas cher du coin, mais très apprécié et de bonne qualité. L’ambiance est plus tranquille que le Distrito hotel : c’est peut-être mieux pour ceux qui veulent se reposer avant un trek en Colombie ! Air climatisé, chambre calme, petit déj pas mal : un bon plan qu’on a apprécié et c’est à réserver ici !
  • Casa Rosa Hotel Boutique $$ : pour ceux qui souhaitent un peu plus de confort, cet hôtel est super. Le prix reste correct. Tu seras très bien placé, au cœur du centre historique de Santa Marta. Le standing est vraiment bien et le petit déj délicieux. Bref, une belle adresse pour moins de 50 euros la chambre double. C’est à réserver ici.

Où dormir après le trek de la Ciudad Perdida ?

Chose intéressante : ta jeep qui repart vers Santa Marta après le trek passe à proximité du Parc Tayrona. Profites-en pour te faire déposer là si tu as l’intention de visiter le parc. Tu peux dormir près de l’entrée. Ainsi, le lendemain matin, hop, dès la première heure, tu es à l’entrée pour acheter tes billets. D’ailleurs, c’est ce que nous avons fait ! On est même resté 3 nuits à l’extérieur du parc pour bien se reposer après le trek et attaquer en pleine forme le Parc national naturel de Tayrona qui n’est pas de tout repos !
Sinon, tu peux rester dans la jeep après le trek et dormir à Santa Marta !

Hébergement près du parc Tayrona

  • The Valley Tayrona Hostel $$: Juste avant de rentrer dans le parc Tayrona et juste après notre trek vers la Cuidad Perdida, l’hôtel The Valley est parfait pour s’accorder un moment de douceur. Tu te retrouveras dans les collines verdoyantes du Parque Nacional Sierra Nevada de Santa Marta. Tu seras logé dans une petite cabane très chouette et ouverte sur l’extérieur. Pour les budgets serrés, il y a aussi des chambres en dortoir. C’est suffisamment éloigné de la route principale pour ne pas l’entendre (par contre il faudra marcher un peu, environ 15 mns). Le proprio (un hollandais) est fort sympathique, et surtout : il a été cuisinier ! Je peux te dire qu’on s’est régalé de ses petits plats. Tu peux voir des photos et réserver ici.
  • La casita del Bosque $$ : dans le même style que le précédent logement mais sans le bon resto ! Par contre, la vue depuis les cabanes est un peu plus dégagée et tu peux voir l’océan ! Un petit havre de paix parfait pour recharger les batteries que l’on te conseille également. Tu peux réserver ton bungalow dans les arbres ici !

Hébergement à Santa Marta après le trek

Tu peux choisir une des adresses que l’on a proposées ci-dessous dans  » Où dormir avant le trek de la Ciudad Perdida ? »…
Mais le truc sympa après 4 jours dans la jungle de la Sierra Nevada de Santa Marta, c’est de se faire plaisir non ? Alors on te conseille vivement l’Hotel Suite Boutique El Cactus $$$. C’est clairement le meilleur hôtel de Santa Marta. Standing 4 étoiles, piscine, chambre luxueuse avec cuisine, rooftop ensoleillé… Que demander de plus ? Tu peux réserver ton hôtel de luxe ici.

Derniers conseils pour le trek de la Ciudad Perdida

  • Apporte un sac léger ! Le poids du sac est le nerf de la guerre en randonnée. Emilie et moi avions un petit sac à dos qui pesait probablement moins que 5kg chacun. Pas la peine de t’alourdir de vêtements trop chauds : les températures sont rarement basses !
  • Amène de quoi protéger ton sac de la pluie… surtout si tu as des appareils électroniques. Cela dit, on te fournira un sac poubelle pour garder tes affaires au sec. A toi de voir si ça te suffit.
  • Équipe-toi des chaussures de randonnée. Et si tu n’en as pas, des bottes peuvent faire l’affaire ! C’est d’ailleurs ce que portent les guides et ils peuvent t’en fournir sur demande. Cela dit, pour les bottes, fais l’essai de marcher un peu avec pour vérifier que tu es bien confortable dedans.
  • Préserve l’environnement… La surfréquentation n’amène en général rien de bon. Ne laisse aucun déchet derrière toi, veille à rester sur le chemin et respecte la faune et la flore (évidemment !).
  • Préfère des vêtements à séchage rapide pour la journée… Déjà parce qu’il faut chaud et que tu vas vite transpirer… et surtout parce que le risque de pluie est élevé. Tu seras alors content d’avoir un textile qui sèche vite. Enfin, si tu emmènes des vêtements qui sèchent vite, tu pourras en porter moins et donc avoir un sac plus léger. Logique.

Le trek de la Ciudad Perdida… et ensuite ?

De nombreuses possibilités s’offrent à toi pour poursuivre ton voyage en Colombie après le trek.

Le Parc Tayrona : les caraïbes à portée de doigts

Un parc magnifique avec de belles plages et la jungle qui déborde presque sur la mer ! Ne t’imagine pas un parc de tout repos : il faudra souvent marcher un peu pour découvrir différentes plages. Mais cela vaut vraiment la peine !

Parc Tayyrona
Coucher de soleil sur le Parc Tayrona, non loin de la Ciudad Perdida

Minca : l’observation des oiseaux

C’est un petit village perdu dans la jungle à 45 mns en minibus de Santa Marta. L’ambiance est tranquille. On peut trouver des hébergements vraiment sympas. Mais on vient ici surtout pour observer les oiseaux ! Un des meilleurs spots en Colombie d’observation de toucans, motmot, aigles, piverts, etc. Pour te simplifier l’organisation, tu peux réserver une excursion guidée à Minca depuis Santa Marta.

Observation oiseaux à Minca

Visiter Santa Marta : une ville historique

Même si nous ne sommes pas vraiment tombés sous le charme de la ville, son centre historique est plutôt sympa et la ville est assez riche d’histoire et de monuments. Et puis tant que tu es sur place, pourquoi ne pas en profiter pour faire une petite visite guidée gratuite ?

Se détendre à la Playa Blanca

Depuis Santa Marta, la Playa Blanca est la plus populaire. Malheureusement, les tentes payantes et les resto ont envahi les lieux et les touristes sont (trop ?) nombreux ! A toi de voir si cela te convient tout de même…

Naviguer en voilier sur la baie Concha

C’est tout à fait par hasard que l’on a découvert cette activité et c’était une belle idée ! Eau limpide, paysages caribéens, silence du voilier : une croisière vraiment chouette pour découvrir la cote de Santa Marta depuis la mer et surtout la belle baie de Concha. Tu peux réserver cette sortie en voilier ici.

Découvrir Carthagène

Certains des voyageurs que l’on a croisés ont été déçus par cette ville. Il faut dire qu’elle est victime de son succès et déborde de touristes ! Nous, malgré ce défaut, on a adoré ! Une ville animée, avec des rues pleines de charme, un street art superbe, une vie nocturne festive et un belle forteresse. Tu peux lire notre guide complet sur carthagène des Indes pour te faire une bonne idée de ce tu peux faire et comment organiser ta visite.
Pour dormir, on te conseille 4 adresses : Casa Real Del Cabrero by Soho $$, Hotel Boutique Del Mar $$, Posada La Fe by BespokeColombia $$ ou Sophia House $.

Carthagène
Les rues animées de Carthagène

Flâner dans Mompox

Voilà un de nos coups de coeur de la Colombie ! Mompox est un village tranquille, presque somnolent sur les bords de la Magdalena. Les rues ont gardé des allures de villes coloniales et l’architecture préservée est remarquable ! En plus, le village est encore méconnu des circuits touristiques classiques : tu pourras visiter la ville avec peu de touristes. On a consacré un article entier sur ce lieu superbe, paisible et dépaysant.

Se perdre dans le désert de Guajira

Te voilà dans l’extrême nord-est de la Colombie. Le site est reculé, perdu et plutôt hors des sentiers battus. L’endroit est superbe avec des paysages encore sauvages et authentiques. Oui, mais voilà ! Certains voyageurs nous ont avertis de quelques déconvenues. Déjà, c’est assez cher de s’y rendre (agence fortement conseillée). Aussi, c’est une région pauvre. Les enfants mendient beaucoup. De plus, rien n’est fait pour la gestion des déchets. Résultat, les sites naturels sont souvent jonchés de plastique. On a donc  laissé tomber cette région. N’hésite pas à donner ton avis en commentaire si tu as poussé ton voyage jusque là-bas !

Tu connais une personne qui veut voyager en Colombie ou intéressée par les sites archéologiques ? Partage avec lui ta découverte !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

Découvre si le Trek O de Torres del Paine est fait pour toi ! Toutes les spécificités pour évaluer le niveau de difficulté de cette randonnée.

Conseils pratiques, itinéraire et tout ce qu'il faut savoir pour réussir ton trek O, une magnifique randonnée dans le Parc Torres del Paine

Différences entre trek W et trek O de Torres Del Paine

Trek W ou Trek O Torres del Paine : lequel choisir ? Durée, difficulté, paysages, hébergement... Tout pour comparer les deux randonnées

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut