Visiter Carthagène des Indes

Que faire dans cette belle ville coloniale ?

Carthagène des Indes serait-elle la plus belle ville de Colombie ? Festive, joyeuse, renommée : elle offre un visage typique d’un pays chaleureux de l’Amérique du sud. C’est aussi une ville au passé glorieux et mouvementé. Plusieurs monuments, comme son imposante forteresse, ont été classés patrimoine Unesco.
Les rues sont attrayantes et belles. Le centre-ville est imprégné du style colonial avec des balcons en bois qui dégoulinent de fleurs colorées. À cela s’ajoute une gastronomie délicieuse et des paysages autour dignes des plus beaux décors exotiques de plages paradisiaques.

Après tout, il y a forcément des raisons qui ont poussé Gabriel Garcia Marquez, l’écrivain le plus célèbre de Colombie, à choisir Carthagène des Indes comme ville d’inspiration pour ses romans !
Pourtant, aussi attirante soit-elle, Cartagena peut agacer.  Cette ville portuaire attire les voyageurs du monde entier. Conséquence du succès : des hordes de voyageurs envahissent les rues qui perdent un peu de charme et d’authenticité. Prix élevé, vieille ville bondée, frénésie du tourisme de masse : on est bien loin du calme serein de villes comme Salento ou Mompox.
Alors on fait quoi ? Faut-il visiter la « Perle des Caraïbes » ? Que faire à Carthagène en Colombie ? Quel hôtel choisir ? On te dit tout dans ce guide !

Qui faire à Carthagène des Indes en Colombie ?

Faut-il visiter Carthagène des Indes ?

Commençons par le début. Tu m’en voudrais un peu si, au bout de 10 minutes de lecture, je te dis tout à la fin de l’article, que Carthagène ne vaut pas le détour, n’est-ce pas ?
Car si ce n’est pas la peine de visiter la ville, autant s’arrêter là, Adios Amigos. Hasta la vista baby. Et puis moi, hop, je pose mon ordi portable, et je m’en vais beurrer une tartine.

Alors oui ! Voilà ! Disons le tout net : oui, il faut visiter Carthagène des Indes. Mais, en pénétrant dans son centre historique, il est préférable d’avoir bien en tête certains inconvénients pour éviter les déceptions.
En tout cas, on a adoré notre séjour à Carthagène. Il faut dire que l’on ne s’attendait pas forcément à grand-chose. On n’avait rien lu de particulier sur la ville et on a décidé de se laisser porter, de se laisser surprendre ! Et Carthagène des Indes a réussi : nous avons été séduits. On trouve que c’est une étape incontournable de la Colombie. Bien sûr, il y a des coté assez énervants et nous avons croisé quelques voyageurs déçus par l’endroit… Carthagène est ainsi : complexe, ambiguë, ambivalente. Sûrement que le mieux est d’y aller pour te faire ta propre idée ! Ou sinon, tu peux lire l’article jusqu’au bout : tu auras déjà quelques indications qui te permettront de prendre une décision et mieux préparer ton voyage.

Visiter carthagène des Indes

Pourquoi inclure Carthagène des Indes dans son itinéraire en Colombie ?

C’est une ville mythique !

On en a tous entendu parler et elle berce les rêves des voyageurs en quête de destination lointaine en Amérique latine.  Longtemps la ville la plus prospère d’Amérique centrale, elle a fait fantasmer bien des aventuriers ou des artistes. Et elle recèle bien des secrets et des légendes que tu peux découvrir avec un guide francophone.

C’est une ville historique !

Visiter Carthagène des Indes, c’est découvrir une des premières cités bâties par les Espagnols en Amérique du Sud. C’est le conquistador Pedro de Heredia qui s’est chargé de la fondation… en 1533 ! Port presque légendaire à l’époque des conquistadors, il a vu passer des caravelles et des bateaux chargés d’or, d’esclaves ou de marchandises volées aux peuples amérindiens des tréfonds du territoire parfois appelé « El Dorado ».
Fortifiée, convoitée, attaquée par les pirates, pillée par la marine française, assiégée par les Anglais, secouée par des insurrections d’indépendance : son destin est hors du commun. Un destin unique fait de fantasmes, de réussites, de rêves, mais aussi de drames et de sang. Les murs de la citadelle ont vu les canons des corsaires et la souffrance inimaginable des esclaves.
De ces histoires passionnantes ou tragiques sont nés des édifices incontournables inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. S’il vous plait !

C’est une ville jolie !

La capitale du département de Bolívar renferme une vieille ville qui attire l’œil immédiatement. Et c’est probablement la raison majeure qui donne envie de visiter carthagène des Indes. Son centre colonial est le plus beau du pays : voilà qui est dit ! Bien sûr, en Colombie, vous trouverez d’autres villes au style colonial espagnol, pittoresque et charmant. Et même au-delà des frontières : par exemple Granada au Nicaragua ou Antingua au Guatemala sont superbes. Carthagène fait partie de ce classement des plus belles cités coloniales d’Amérique latine. Sans doute « la faute » à ses ruelles pavées séduisantes aux maisons bigarrées, à ses balcons en bois superbes décorés de bougainvilliers aux fleures violettes, à ses places animées bordées de terrasses ombragées… Dans les lacis se mélangent vendeuses de fruits, marchands ambulants, parfum de cuisine locale et voyageurs venus de loin…
À tout cela s’ajoute un street art créatif et des alentours bien agréables avec des plages donnant sur le bleu des caraïbes…

C’est une ville gourmande !

Les restaurants et les bars débordent de monde venu gouter à la gastronomie locale et aux boissons délicieuses. La culture culinaire est un ravissement pour les papilles tant elle est riche et diversifiée. Cuisine populaire de la rue ou plats fins dans les restaurants gastronomiques : il y en a pour tous les gouts. On a bien aimé les poissons et les fruits de mer. On est juste à côté des Caraïbes après tout ! Mais tu trouveras aussi de la viande et d’autres délices, typiques de la Colombie ou de Carthagène des indes.
En plus de cela, on croise souvent des vendeurs de lait de coco, de mangues et d’autres fruits délicieux… C’est sympa pour la photo, mais aussi pour nous qui sommes des frugivores !
Côté boisson on est bien… on est très bien même ! La bière est pas mal, mais le rhum est excellent. Et pour les buveurs modérés ou ceux qui n’aiment pas l’alcool, les cocktails à base de fruits sont parfaits ! À moins que tu n’optes pour un savoureux café colombien ?
C’est dans le quartier du centre historique et dans le quartier Getsemani que l’on trouve les meilleures adresses.
Bon plan : tu peux participer à un « free tour gastronomique » avec un guide qui te fera découvrir les plats typiques de la région.

café de carthagène en Colombie

C’est une ville animée !

Carthagène des indes est-elle noctambule ? Il semblerait qu’aucune nuit ne soit calme. L’ambiance est toujours à la fête même aux heures les plus tardives… Dans la carrera 10 et autour, les bars et discothèques ouverts sur la rue, invitent aux danses techno-latinos jusqu’au bout de la nuit. Près de la Plaza Trinidad ou dans les ruelles adjacentes, la nuit appartient à la musique et aux cocktails en terrasse sous les étoiles du département de Bolivar. Bref, les soirées typiques des Caraïbes s’enchainent du lundi au lundi avec une frénésie continue.

C’est une ville au climat agréable une grande partie de l’année !

La Colombie est balayée par de nombreuses influences climatiques. Il est complexe de trouver le bon mois pour profiter de l’ensemble du pays. Carthagène est une des villes les plus ensoleillées. S’il ne fait pas beau là où tu te trouves, essaye de remonter vers les Caraïbes : tu as plus de chance de trouver du beau temps. À toi les plages autour de Carthagène ou ses ruelles baignées de soleil. De manière générale, les mois à privilégier sont de décembre à avril et juin – juillet. Les autres mois restent convenables sauf octobre qui est le mois le plus pluvieux.

C’est une ville sure !

Oui, bon, ce n’est pas non plus le Japon ou la Norvège, on se calme. Mais on est loin des grandes villes un peu craignos que l’on a pu visiter au Honduras ou encore des villes comme Medellín ou Bogota (bon ça reste relatif hein ! La Colombie et ses grandes villes sont assez sures avec un minimum de bon sens). Bref, même s’il faut rester vigilant, tu seras en sécurité et la présence policière est assez importante.

Pourquoi visiter Carthagène des Indes peut s’avérer décevant ?

Trop de superlatifs !

On a tellement entendu parler de cette ville qu’on s’en fait l’idée d’un endroit superbe, parfait, partout et tout le temps. Alors certes, c’est une jolie ville, mais il faut raison garder (j’ai toujours rêvé placer cette expression dans un de mes articles). Ce n’est pas l’El Dorardo, ou la ville incomparable et unique posée dans un site naturel exceptionnel. C’est une jolie ville et c’est déjà pas mal après tout ? Mais d’autres villes coloniales sont aussi belles ! Antigua, Quito ou Sucre sont également citées parmi le top des villes coloniales en Amérique latine.

Trop de monde !

Que veux-tu ? Carthagène des indes est victime de son succès. Le tourisme de masse amène sa ribambelle d’excès. Les touristes se pavanent et se bousculent dans les rues. Dès la tombée de la nuit, certains voyageurs éméchés deviennent braillards et irrespectueux.
Sans atteindre des sommets, la drogue et la prostitution sont présentes. On est évidemment loin de l’image de Tijuana et ses abus au Mexique, mais il faut garder ce problème en tête. D’ailleurs, certains touristes viennent expressément pour l’alcool pas cher, la marijuana et la drague lourde.
Autres problèmes : la surfréquentation. Ne t’attends pas à déambuler tranquillement dans le centre-ville animé gentiment par une vie locale authentique. Non ! Les magasins de mode et de souvenirs fleurissent au rez-de-chaussée des maisons et sont souvent remplis d’acheteurs. Les rues sont bondées d’une foule dense, d’instagrameurs et autres badauds déversés par les bus touristiques. Il faudra oser t’éloigner un peu des rues trop fréquentées pour découvrir des lacis plus calmes et adorables.
Et si la tranquillité te manque, tu peux opter pour des villes coloniales paisible à l’ambiance sereine de Colombie comme San Agustin, Jardin, Salento, ou Mompox. Mais même ces villes-là ont également leurs heures de pointes surtout le weekend !

Trop cher !

Ou plutôt « plus cher que la moyenne des autres villes en Colombie« . Le cout d’un séjour à Carthagène des indes reste raisonnable. Mais si on le compare à d’autres villes, le prix pour se loger ou se nourrir est plus élevé. Il est possible de trouver de bons plans, mais cela reste assez complexe. Attends-toi à payer ton repas au restaurant ou ta nuit d’hôtel un peu plus cher que dans d’autres villes de Colombie.
Dans le paragraphe « où dormir à Carthagène en Colombie », on te donne nos bons plans et coups de cœur pour réussir à trouver ton logement.

Au final, il faut voir Carthagène des indes ou non ?

couleurs de Carthagène en Colombie

Toujours en hésitation ? Comme je te disais un peu plus haut, nous avons adoré la ville. Si tu es prêt à passer outre les excès dus aux tourismes de masse, tu découvriras la ville la plus célèbre de Colombie avec son style colonial extraordinaire. Citadelle charmante, basilique historique, street art novateur, maisons aux façades chatoyantes, terrasses animées : il y a des dizaines de raisons de tomber sous le charme de la perle des Caraïbes. En plus d’une architecture remarquable, tu pourras profiter des plages caraïbéennes, d’une gastronomie succulente et d’une vie nocturne truculente !
Après tout, dernier argument de choc pour les amoureux de littérature, ce n’est pas un hasard si le célèbre écrivain Gabriel Garcia Marquez a fait vivre ses personnages au cœur de la cité de Bolivar, Perle des Caraïbes. Gabo – c’était son surnom ici – s’est inspiré de la ville pour écrire des histoires passionnantes. Carthagène des Indes est un décor de roman…

« Quelque chose d’une grâce divine a dû rester dans la ville, car je n’ai eu qu’à faire un pas à l’intérieur de l’enceinte pour la voir dans toute sa grandeur, dans la lumière mauve de six heures du soir, et je n’ai pu réprimer le sentiment de renaître »

Gabrel Garciel Marquez, Prix Nobel de littérature

Que faire à Carthagène en Colombie ?

  • Tour de l’Horloge,
  • Place de los Coches,
  • Catedral de Santa Catalina de Alejandría
  • Palais de l’Inquisition
  • Église Saint-Pierre-Claver de Carthagène des Indes
  • Plaza de la Aduana
  • Murailles de Carthagène des Indes
  • Quartier Getsemani
  • Château de San Felipe de Barajas
  • Colline Popa et son couvent
  • Quartier San Diego
  • Centre commercial Serrezuela

Passons aux choses sérieuses : tu as décidé de visiter Carthagène en Colombie et tu as raison ! Voici la liste des meilleures choses à faire dans la capitale du département de Bolivar pour t’aider à construire ton itinéraire.  

La Torre del Reloj

La Torre del Reloj à Carthagène

Si tu dois visiter le quartier historique, autant rentrer par la grande porte, non ? Trois arcades t’ouvrent les bras. Elles transpercent une épaisse muraille. Et au-dessus de la porte principale, une haute tour avec une horloge. Le style est néoclassique. L’emblème est évident : le temps est central dans cette ville « héroïque » que les siècles et les assauts n’ont pas fait tomber. À l’époque coloniale se tenait ici un pont-levis qui permettait de mieux protéger la ville.
Passe sous l’horloge : tu te retrouveras soudain des siècles en arrière, sur la place Place de los Coches.

La Place de los Coches (et ses sucreries !)

Des siècles auparavant, c’est là qu’avait lieu le marché aux esclaves. Carthagène était le plus important port négrier d’Amérique. Les bateaux « déversaient cette marchandise humaine » et repartaient les cales bondées de trésors dérobés aux peuples amérindiens. C’est aussi sur cette place que des condamnés étaient exhibés aux yeux de tous afin qu’ils aient bien la honte de leur vie devant tout le monde… Bref, ça rigolait pas à l’époque coloniale.
C’est maintenant une place agréable, presque triangulaire, assez dégagée, où trône la statue du fondateur de la ville Don Pedro de Heredia. Autour, tu pourras admirer des maisons à balcons avec des arcades de type colonial au rez-de-chaussée. Amis gourmands, n’allez pas trop vite ! Sous les galeries du bâtiment qui fait face à l’horloge se trouve « le Portal de los dulces ». On y trouve des sucreries et autres douceurs typiques des caraïbes Colombiennes.
Enfonce-toi dans la calle 34 qui s’éloigne de l’horloge. C’est une rue superbe et commerçante. Tu finiras par tomber sur la Catedral de Santa Catalina de Alejandría à 3 minutes à pied de la place de Los Coches (Calle de los Santos de Piedra, Cra. 4).

La Catedral de Santa Catalina de Alejandría

C’est peut-être la cathédrale la plus emblématique de Carthagène des Indes. En tout cas, son clocher est remarquable : une coupole impressionnante que l’on voit parfois de loin. Ce n’est pas sans nous rappeler la cathédrale de Granada au Nicaragua. L’intérieur est assez simple et l’extérieur donne un air imposant presque fortifié à l’ensemble. Un peu austère ? Peut être, mais les couleurs orangées de la façade et la coupole qui jaillit presque de par dessus la ville égaye l’ensemble.
Historiquement, c’est aussi un sacré morceau : ici se tenait le siège épiscopal de Carthagène des Indes, l’un des plus anciens de toutes les Amériques.
De là, tu peux emprunter la calle 34 vers la gauche en sortant de la cathédrale. Tu passeras devant la place Bolivar et son palais de l’inquisition.

La Place Bolivar

Y a-t-il une seule ville en Amérique latine qui n’a pas sa place Bolivar ? Celle-ci, animée et ombragée, ne déroge pas à la règle de l’incontournable statue du « Libérateur ».
La place est aussi un bel endroit, le soir, pour profiter d’une ambiance bon enfant et musicale. Au fond de la place : le palais de l’inquisition.

Palais inquisition et Place Bolivar Carthagène

Le palais de l’Inquisition

Tu as rendez-vous avec l’Histoire ! Cet édifice impressionnant de style baroque est typique de l’époque coloniale. Il date de 1776. L’entrée pour « le musée » est payante. Il permet de plonger dans un passé qui fait froid dans le dos. La justice était rendue ici, sans ménagement. Les procès n’étaient pas toujours équitables…Torture, dénonciation, calomnie : il ne faisait pas toujours bon vivre à Carthagène ! Quelques reliques sur la lutte pour l’indépendance attireront aussi ton attention.
Bref, un bel endroit, historique, passionnant et parfois glaçant !
Continue ton chemin en traversant à nouveau la Plaza Bolivar puis en reprenant la Calle del Landrinal. Tu finiras par arriver en 2 minutes devant l’Église Saint-Pierre-Claver de Carthagène des Indes.

L’Église Saint-Pierre-Claver de Carthagène des Indes

Une église jésuite du 16e siècle qui domine la Plaza de San Pedro Claver. Cette fois-ci, on est loin de la peinture pimpante de la cathédrale Santa Catalina… mais les pierres ont ce côté chaleureux, presque lumineux, qui la rendent attrayante. L’ensemble est sobre et élégant. L’intérieur est joli avec une décoration et des tableaux remarquables. Les reliques de Saint-Pierre Claver défenseur des esclaves, sont entreposées ici.
À l’extérieur de l’église, tu découvriras peut-être une statue représentant St Pierre Claver, au côté d’un esclave. Tu es également tout proche de la Plaza de la Aduana, une autre place bien agréable à découvrir, qui communique presque avec la place de San Pedro Claver

que voir à carthagène en Colombie ?
La place en face de l’église Saint-Pierre-Claver

La Plaza de la Aduana

C’est une grande place, assez aérée et entourée de bâtiments typiques de l’époque coloniale. L’endroit a du cachet. Tu y trouveras le conseil municipal actuel et aussi une statue d’un certain Christophe Colombe. Pour l’anecdote, c’est l’incontournable Simon Bolivar qui a donné le nom de « Colombie » au pays, en référence à l’explorateur Christophe Colomb… qui pensait d’ailleurs avoir découvert les Indes en 1492 !
Non loin, les remparts refont leur apparition. Parlons-en !

Les Murailles de Carthagène des Indes

Voilà une belle idée de balade avec vue sur la mer ou sur la vieille ville. Et si le soleil daigne bien se coucher à ce moment-là, éclaboussant de ses rayons orange tout l’horizon, alors ça devient carrément romantique !
Les murailles sont incroyablement bien conservées, malgré les assauts répétés d’un tas de personnes qui voulaient la peau de Carthagène et des habitats avec. Elles ont été érigées en 1586. Il a tout de même fallu 2 siècles pour finir l’ouvrage. Certaines parties des remparts sont manquantes, mais tu pourras presque faire le tour de la ville en grimpant par les quelques escaliers accolés aux murs. Bon, il y a tout de même 10 kms à parcourir. Si tu dois faire qu’une petite portion, choisis de grimper du côté du bastion Santo Domingo qui offre une jolie vue sur la mer, surtout quand la nuit tombe !  
Le café del mar permet de profiter du spectacle : la terrasse du bar est l’endroit idéal pour admirer les derniers rayons du soleil. Mais, autant te le dire : 1 tu ne seras pas seul, 2 le prix des cocktails est élevé !  

Le Quartier de Getsemani

Que voir à Carthagène des Indes ? Le quartier Getsemani

C’est notre quartier préféré ! Sors des remparts et dirige-toi vers la Plaza Trinidad qui est le centre névralgique du quartier.
Cette partie de Carthagène a une portée historique bien moindre que le centre-ville. Mais quel charme ! On sent aussi un quartier plus authentique, plus pittoresque, plus bohème. Oui, voilà : Getsemani est le quartier bohème de Carthagène des Indes.
C’est aussi l’endroit où le street art est impressionnant, se jouant des murs parfois défraichis de la ville. N’hésite pas à musarder aux hasards de tes découvertes : tu te retrouveras dans des ruelles moins fréquentées, bien loin de l’agitation touristique du centre-ville.
Ambiance décontractée, peintures arborant les façades, artistes décoiffants, portes ouvertes sur des maisons d’habitants souriants. La vie est ici, simple et chaleureuse. Franche et ronde. Tout cela respire la Colombie populaire.  
Le quartier est situé à la périphérie des fortifications. Le cœur de Getsemaní est la Plaza de la Trinidad. Animée quasiment à toute heure, elle fait la joie des voyageurs qui veulent prendre un verre en terrasse (presque) tranquillement. L’église de la Trinité, d’un jaune intense, veille sur tout ce beau monde et sur les vendeurs de fruits, qui ont la cote ici !


N’hésite pas à prendre cette place comme base de promenade et rayonner tout autour. Tu découvriras surement des trésors de street art, ou de rues recouvertes de parapluies et d’autres surprises !
Quand tu as fini de flâner dans les lacis qu’on ne se lasse pas vraiment d’arpenter, dirige-toi vers le Château de San Felipe de Barajas.

Notre bon plan : la ville organise une visite de Getsemani en anglais ou en espagnol avec un guide et c’est gratuit ! Tu peux réserver ici.

Le Château de San Felipe de Barajas

Voilà un autre point d’intérêt de la ville. Une partie de l’histoire de Carthagène s’est jouée ici, entre les murs épais de ce château hautement fortifié et armé jusqu’aux meurtrières. C’est un ouvrage militaire impressionnant où l’on peut visiter quelques couloirs presque souterrains. Tu pourras également monter sur une terrasse en hauteur, où l’on jouit d’une belle vue sur Carthagène des indes et sa baie.
Construit en 1536, l’édifice a été plusieurs fois remanié pour consolider sa défense et s’adapter aux attaques qui ont évolué avec le temps et les inventions militaires.
Voilà le gardien de pierre, surveillant Carthagène de près, et la protégeant des menaces extérieures. Sympa, mais sans charme, ce château massif aux allures de bunker a le mérite d’offrir un beau panorama, mais aussi de mieux comprendre la défense d’une ville aussi convoitée que Carthagène. En plus, le Château de San Felipe de Barajas est la plus grande forteresse de l’empire colonial espagnol dans cette partie du monde nouveau… Difficile de faire l’impasse sur ce lieu incontournable qui a préservé la ville pendant des siècles ! Cependant, on a trouvé le prix d’entrée un peu élevé… Compte une heure sur place. Horaires : 7h à 18h.

La Popa et son couvent

Encore un endroit que l’on te conseille pour prendre de la hauteur et avoir une vue globale sur Carthagène : la colline de la Popa. Elle se trouve à 40mns à pied du château. Le dénivelé est de 150m : c’est tout à fait raisonnable, même après plusieurs heures à flâner dans Carthagène. Comme récompense, un panorama magnifique sur la ville. En plus, tout en haut, tu trouveras un couvent qui renferme la statue de Notre Dame de la Candelaria. Pour beaucoup d’habitants, c’est la sainte patronne de Carthagène. Un peu à l’instar du château, la croyance dit que cette statue a protégé la ville des pirates… et de la lèpre !

Vue depuis la Popa sur la partie « moderne » de Carthagène et la mer

Le Quartier de San Diego

Après cette montée dans les hauteurs de la ville, tu as encore du souffle et de l’énergie ? Tu peux visiter un quartier moins réputé, mais pourtant assez agréable et avec beaucoup moins de touristes !
Tu pourras admirer de belles maisons coloniales avec leurs balcons fleuris. Plus calme que le centre historique de Carthagène, on retrouve un décor pittoresque avec du charme et de la tranquillité.  Ne rate pas la « Plaza San Diego », cœur du quartier, qui offre une halte agréable pour profiter d’un verre désaltérant à l’ombre d’un parasol.

Centro Comercial La Serrezuela

Voici le centre commercial le plus réputé de Carthagène des Indes. Le bâtiment lui-même déjà est étonnant, alliant architecture moderne et traditionnelle. La bonne idée est d’être parti des bases d’un ancien théâtre circulaire. Le résultat est épatant !
À l’intérieur, les amateurs d’emplettes de shoppings et cadeaux à ramener de Colombie seront ravis ! Vêtements de mode, parfum, souvenirs : même si c’est plutôt orienté luxe, on trouve toujours des choses à essayer…
Le lèche-vitrine n’est pas ton truc ? Pas de problème, le centre commercial possède une « Plaza Gastronómica Tentadero » donnant sur une « place circulaire lumineuse ». Voilà une belle alternative aux restaurants du centre-ville ou du quartier Getsemani. Cuisine surtout moderne, inventive et internationale : les gourmands vont adorer. Avec, en prime, une jolie vue sur la colline Popa et les murailles dont on te parlait un peu avant dans cet article.
Toujours pas convaincu par les restaurants ou les boutiques ? Alors, viens ici pour les événements culturels ! Art et musique font bon ménage et tu trouveras régulièrement des expositions ou des concerts dans un cadre étonnant.

Carthagène des Indes : combien de temps rester ?

Lors de notre itinéraire de 6 semaines en Colombie, nous avons consacré 3 nuits et 2 jours à Carthagène des Indes.

2 jours à Carthagène : le minimum !

48 heures, c’est la durée minimale que l’on te conseille. Cela te permettra de voir la ville sans trop te presser, ce que l’on te propose dans la section « que faire à Carthagène des indes ». Tu auras le temps pour profiter des terrasses, flâner, rêvasser. Cela te laisse aussi la liberté de revenir sur tes pas pour admirer une seconde fois une rue que tu as bien aimée ou tenter une excursion à l’extérieur de la ville.

Et en un jour à Carthagène ?

Il est possible de rester une seule journée, mais tu risques de courir, de rater de jolies choses et de ne pas vraiment profiter de la ville.
Si tu ne peux consacrer que ce temps-là, nous te conseillons de privilégier :

  • La vieille ville (Tour de l’Horloge, Place de los Coches, Catedral de Santa Catalina de Alejandría, l’Église Saint-Pierre-Claver de Carthagène des Indes et ses 2 places, une petite partie des murailles)
  • Le quartier Getsemani
  • Château de San Felipe de Barajas s’il n’est pas trop tard (il ferme à 18:00)
  • Soirée : restaurant et bars dans la vieille ville ou Getsemani !

Carthagène en 3 jours ou plus ?

Tu peux également rester un peu plus de temps : il y a énormément d’excursions à faire autour de Carthagène en Colombie. Voilà quelques suggestions :

  • Un bain de boue du côté du volcan Totuma
  • Une excursion dans une ile des Caraïbes : les îles San Bernardo ou les îles du Rosaire
  • Du farniente à Playa Blanca

Où dormir à Carthagène en Colombie ?

Voici quelques bons plans pour dormir dans cette ville de Carthagène :

Casa Real Del Cabrero by Soho $$

Un logement à Carthagène dans une maison coloniale typique… et très jolie ! Cette habitation historique est bien décorée : tu es tout de suite dans l’ambiance de la Perle des Caraïbes. Le personnel a été adorable et gentil avec nous. Tu seras juste à côté de la vieille ville, à l’extérieur des murailles, mais à quelques minutes à pied pour pénétrer dans le quartier historique. Mais les chambres alors, me diras-tu ? Chambre standard ou studio supérieur : quel que soit ton choix, c’est beau, classe, confortable : vraiment un logement coup de cœur.
Petit plus : une piscine ! Pas bien grande, mais c’est sympa après une journée à explorer Carthagène.
 Tu peux réserver ici : Casa Real Del Cabrero by Soho 

Hotel Boutique del Mar $$

Un peu moins cher que la Casa real Cabrero, les chambres doubles sont à un prix intéressant et représentent un bon plan à Carthagène, ce qui est suffisamment rare pour le souligner ! Tu seras face à la mer… Dommage qu’il y ait la route entre l’hôtel et l’eau ! La vieille ville est à quelques minutes à pied du logement.
L’hôtel est assez petit. Résultat : petite piscine, petite salle pour déjeuner et petite terrasse, et quelques chambres sans fenêtres… C’est un peu dommage. En contrepartie, tu n’es pas qu’un simple client dans un énorme complexe hôtelier : le personnel est formidable. Et le prix est raissonnable pour un hôtel aussi bien placé.
Tu peux réserver ici : Hotel Boutique Del Mar 

Posada la Fe $$

Il n’est pas facile de trouver un logement correct dans le quartier Getsemani. Alors voilà notre coup de cœur dans ce quartier ! L’emplacement est excellent et au calme grâce à la bonne isolation des chambres douillettes. A peine le pied dehors et tu es déjà dans l’ambiance si attachante de Getsemani. Le petit déjeuner est très bon et la piscine sur le rooftop bien agréable. Yolanda est une propriétaire adorable et saura te faire sentir chez toi, comme à la maison ! On recommande sans retenue. Tu peux réserver ici : Posada La Fe by BespokeColombia $$

Sophia House $

Voilà le meilleur logement petit budget de Carthagène. C’est un airbnb propre, avec tout ce qu’il faut pour être autonome et cuisiner. Un bon point si tu veux économiser sur le budget restaurant. C’est pas franchement le luxe, la décoration est sommaire… mais le rapport qualité/ prix est excellent. Tu seras à 15 mns de Getsemani et à 20 mns du centre-ville. Tu peux réserver ici : Sophia House.

Où boire un verre et manger à Carthagène des Indes ?

Où manger à Carthagène ?

La Muleta

C’est surement un des restaurants les plus réputés de Carthagène des indes. Et à raison ! L’accueil est chaleureux et les plats, plutôt simples, sont savoureux… le prix, quoique plus élevé que la moyenne colombienne, reste raisonnable. Les spécialités sont le poisson et les fruits de mer. Tu peux tester aussi la limonade de coco en boisson !

Adresse : Calle del Quero #9 58, Centro, Cartagena de Indias, Provincia de Cartagena, Bolívar, Colombie

El Arsenal: The Rum Box

C’est un peu excentré, juste aux portes de Getsemani, mais le petit détour vaut largement la peine ! Un petit restaurant sympa à l’ambiance jeune et branchée. En plus du rhum et du chocolat qui font partie des spécialités de la maison à tester au moment de l’apéro, tu pourras poursuivre l’expérience culinaire avec des plats délicieux typiques de la Colombie.

Adresse : Calle Arsenal #8b-19

Buena Vida Marisqueria y Rooftop

Tu seras en plein centre historique. Résultat : les prix sont un peu gonflés… Mais c’est agréable de rester dans le cœur de Carthagène, surtout quand on a prévu de prolonger la soirée dans l’ambiance festive de la ville. Les plats sont bons, les desserts sont réussis et les cocktails à essayer ! Les spécialités sont les fruits de mer et les ceviches.
Petit plus : il y a un rooftop exceptionnel pour un diner des plus romantiques. Malheureusement, les places sont peu nombreuses et il faudra réserver longtemps avant ou avoir un coup de chance ! Adresse : Centro histórico, Calle del Porvenir.

Restaurante Celele by Proyecto Caribe Lab

Un restaurant un peu plus cher que la moyenne de Carthagène. Compte une quinzaine d’euros juste pour le plat principal. Mais quel délice ! quelle saveur ! Les mets sont originaux, insolites, mais surtout raffinés : attends-toi à des mélanges étonnants et des fleurs exotiques à gouter !

Adresse : Calle del Espíritu Santo, Carrera. 10c #29-200, Getsemaní.

Où boire un verre à Carthagène ?

Bars à Carthagène
Rhum et cocktail à Carthagène !

El Baron

Voilà un bon bar à cocktails sur l’agréable place San Pedro Claver. Tu pourras profiter d’une belle terrasse extérieure pour siroter ton breuvage. Mais l’intérieur, cosy et intimiste, est bien sympa aussi ! Les cocktails proposés sont originaux comme cet étrange, mais délicieux Gin basilic… Et pour ceux qui auraient un petit creux, le bar sert aussi des tapas.

Adresse : Carrera 4, Calle San Pedro Claver #31-7, Cartagena de Indias.

Ábaco Libros y Café

Coup de cœur pour ce joli bar original qui plaira forcément aux amoureux des livres . Un endroit calme où on vient acheter son futur roman à lire sur les plages de Carthagène ou attablé dans cette librairie avec un cocktail rafraichissant ou un café. Une petite pause bien méritée qui vient à point pour se soustraire à la foule ou au soleil.

Adresse : Cl. 36 #3-86, Centro, Cartagena de Indias, Provincia de Cartagena, Bolívar, Colombie

Mirador Gastro Bar

Belle Ambiance pour danser, DJ ou playlist entrainants, cocktail délicieux et vue superbe ! Voilà qui ce qui t’attend dans ce bar bien placé offrant un joli panorama sur les toits de Carthagène. Les prix sont plus élevés que la moyenne pour cet endroit qui compte parmi les établissements réputés de la ville…

Adresse : Carrera 7, Centro.

Que voir autour de Carthagène des Indes ?

Si tu restes plus de 2 jours à Carthagène, tu peux envisager de t’aventurer au-delà de la ville. Voilà les excursions les plus connues :

Islas del Rosario ou les îles du Rosaire

45 mns de bateau et tu débarqueras sur un groupe d’iles des Caraïbes exotiques et ensoleillées. Farniente, snorkeling et baignade : voilà le programme des îles du Rosaire.
27 îles tout de même ! L’archipel est formé d’îles coralliennes dont certaines sont minuscules, mais représentent des spots prisés de snorkeling.  L’ile la plus connue que tu peux privilégier est l’Isla Grande. Un des meilleurs logements avec un bon rapport qualité/prix est El Hamaquero Hostal EcoNativo : un hébergement original dans un lieu idyllique !
Tu peux profiter de ces iles grâce à une excursion à la journée ou en dormant sur place.

L’archipel San Bernardo

Cet archipel au large de Carthagène, offre un décor de carte postale typique des Caraïbes : eau turquoise, plages exotiques et cocotiers… L’archipel est formé de plusieurs iles. Les deux plus connues sont l’ile Mucura et l’ile Tintinpan. Il faut environ 2h de bateau depuis Carthagène pour aller jusqu’ici.

Ile Mucura

C’est l’ile la plus connue de l’archipel San Bernardo. Une ile des Caraïbes avec des petits villages de pêcheurs et du snorkeling mémorable. L’eau est belle, et certaines plages sont superbes. Malheureusement, beaucoup d’hôtels ont privatisé des portions de sable… Il faudra donc choisir ton hôtel correctement pour avoir facilement accès à une plage privée, ou accepter d’avoir des difficultés pour trouver une plage pour tous. Si tu en as les moyens, l’hôtel Punta Faro est un vrai paradis !

Ile Tintinpan

C’est une des iles les moins fréquentées et les plus calmes autour de Carthagène, surtout une fois que les rares excursions à la journée ont quitté les lieux. Beaucoup de mangroves, mais quelques jolies plages aussi. Pas de village de pêcheurs comme sur l’ile Mucura, mais une faune et une flore riches et passionnantes.
L’hôtel Puntanorte propose des bungalows très sympas, aux couleurs chatoyantes des Caraïbes et face à la mer.

Un bain de boue dans le Volcan del Totumo

Voilà une sortie bien originale à 1h de route de Carthagène ! Comme quoi il n’y a pas que de jolies villes coloniales espagnoles ou des plages des Caraïbes en Colombie : il y a aussi des volcans ! Et en plus, pour rajouter de l’originalité à cette sortie : tu peux prendre un bain de boue. Une boue chaude et bonne pour la santé ! Un court escalier t’amène en haut du volcan et c’est parti pour s’immerger totalement dans un genre de piscine remplie de boue.
L’expérience est sympa, mais il y a du monde ! Et attends toi à garder l’odeur des lieux sur ta peau ou ton maillot de bain pendant toute la journée…

Bon plan : un guide francophone organise le transport depuis ton hôtel, et le déjeuner sur place. De quoi vivre cette expérience insolite sans rien devoir organiser. C’est à réserver ici.

Playa Blanca

Elle se trouve sur la Isla Baru… qui n’est pas une ile, mais une presqu’ile, à 30mns en bateau de Carthagène. Et sur cette ile, une plage populaire attire les foules : Playa Blanca. Un succès compréhensible : c’est une belle étendue de sable blan. Malheureusement l’endroit est bondé, ce qui rend moins agréable l’excursion.
L’avantage est que la plage n’est pas bien loin de Carthagène et tu peux même y accéder en bus (1h). Le bon plan si tu es pressé et que tu ne veux pas t’embêter avec l’organisation, est de faire appel à cette agence réputée pour une excursion à Playa Blanca. Elle se chargera de mettre à ton service un guide francophone, un transport depuis ton hôtel jusqu’à la plage et un déjeuner.
Si tu as le temps et le budget, on te conseille de voyager jusqu’aux iles au large de Carthagène comme l’archipel San Bernardo ou les iles du Rosaire comme Granda Isla, presque juste en face de Isla Baru !

Croisière sur un bateau pirate

A l’abordage ! Oui enfin, il s’agit plutôt d’une croisière bien agréable en compagnie d’un équipage très sympa. Tout cela à bord d’un voilier de corsaires. Au programme : voguer au gré du vent à la découverte de baie de Carthagène. En plus de ça, tu pourras frôler le fort de San Fernando et accoster sur les plages privées de Boca Chica. Voilà une expérience bien originale pour associer l’historique et la bonne humeur. Tu peux réserver la sortie sur ce site.

Séjourner à Carthagène des Indes… et après ?

Tu as le choix ! Lors de notre itinéraire de 6 semaines en Colombie, on s’est ensuite enfoncé dans le encore plus au nord de Bolivar : dans le département septentrional de Magdalena vers Santa marta.

  • Tu aimes les villes typiques de la Colombie ? Alors pars découvrir Mompox ! Architecture coloniale espagnole remarquable et bien conservée, observation des oiseaux, terrasses ombragées… Si tu souhaites un peu plus de sérénité et de calme après Carthagène, ce petit village au bord de la Magdalena devrait te séduire. Pour nous, ça a été un vrai coup de cœur. Tu peux rejoindre Mompox depuis Carthagène en 6h de bus environ. On te raconte tout dans notre article complet ici.
  • Tu veux jouer aux Indiana Jones dans des cités mystérieuses ? Alors pars faire un trek dans la jungle de la Sierra Nevada Santa Marta. Au bout de 4 jours de randonnée, tu auras la chance d’arpenter les vestiges mystérieux d’une ancienne ville : la « Ciudad Perdida ». Notre aventure est à découvrir ici.
  • Tu désires te prélasser dans une des iles les plus belles du monde ? Prends l’avion direction l’ile de la Providencia ! Bleue turquoise, plage de sable blanc, hôtels de luxe dans des lieux paradisiaques : difficile de ne pas succomber aux charmes exotiques de cette île des Caraïbes !

Tu connais une personne qui désire voyager en Colombie ? ou qui aimerait visiter Carthagène des Indes ? Alors partage ta découverte !

[mashshare]

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

Visiter Atacama au Chili

Découvrez un guide complet pour un voyage de 5 jours dans le désert d'Atacama. Avec des conseils experts, des bons plans logement et des sites incontournables à explorer, préparez-vous à En savoir plus

Visite de Punta Arenas Chili

Les activités et les choses à voir à Punta Arenas et autour : un guide complet pour séjourner dans cette ville du sud du Chili

le village de Caleta Tortel

Visite de Caleta Tortel, petit village de pêcheurs et de bucherons, en plein coeur de la Patagonie Chilienne

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

A propos

La marmite des voyages : je suis tombé dedans tôt. D’abord l’Europe et puis de plus en plus loin. La photographie, les treks et plus récemment la plongée : ça me passionne. Pas la peine d’insister pour partir à l’aventure : hop mon sac est déjà prêt. C’est parti ?

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut