Valparaiso

La ville colorée du Chili

Valparaiso ! La ville dérange autant qu’elle attire. Une ambivalence permanente pour une ville d’oxymores. Valparaiso insolite cultive ses oppositions et ses contradictions.
Des lacis tortueux et paisibles dans la partie haute, aux immenses boulevards bien rectilignes et bruyants de la partie basse. Une ambiance bohème-délavée, romantisme-malfamée, effervescence-mélancolique. De la poésie de Pablo Neruda aux insultes des ivrognes.
On découvre Valparaiso à pied. Les rues sentent la pisse de chat, les fleurs de colibris et la marijuana épaisse. Ici ou là, des soupçons d’insouciance légère de la jeunesse joyeuse qui déambule autour des facs. Tout ça tranche avec des messages politiques graves et complexes partout sur les murs de la ville. Car la couleur peinte sur les maisons est omniprésente. Le street art impressionne d’habilité. Il côtoie sur la même façade des tags brouillons et insignifiants.
Visiter Valparaiso, c’est découvrir une ville d’accueil durant des siècles pour des immigrants du monde entier : Italiens, Yougoslaves, Français et Allemands en tête. C’est s’aventurer dans une ville de contraste et de clivage entre le monde prolétaire et les nouveaux riches d’une terre prometteuse.
Valparaiso ! Une ville qui nous a profondément marqués.

Valparaiso : que visiter ?

Faut-il visiter Valparaiso ?

Valparaiso désuète, Valparaiso malfamée, Valparaiso dangereuse ? Peut-être… Pas plus, pas moins que sa grande sœur Santiago, pas plus, pas moins que Paris, pas plus pas moins que Lima.
Les locaux te conseilleront surement de garder en sureté tes effets. Ils auront raison. Pour autant, n’ai pas peur ! On te conseillera d’oser t’aventurer dans les ruelles de la ville. On aura raison.
Explorer Valparaiso nous a émerveillés. Que dis-je ? Nous en sommes amoureux. Mais il te faut autre chose que de jolies phrases et une affirmation pour te convaincre de venir séjourner dans cette ville du Chili ? Et bien voilà… voilà les raisons de visiter Valparaiso ! Alors Valparaiso dangereux ? Le risque est surtout de ne plus vouloir quitter cet endroit !

Le street art de valparaiso
Street art Valparaiso

L’histoire unique de Valparaiso

Port de pêche de légende, c’est au 19ème siècle que la ville connaît son heure de gloire. Pour deux raisons :

  • Sa position avantageuse avec l’accès à la mer depuis une magnifique baie
  • L’exploitation possible de plusieurs minéraux (Cuivre, salpêtre, or et argent)

Ainsi, la cité attire de nombreuses populations d’immigrés, venues de partout et surtout d’Europe. C’est le temps de la prospérité, de l’éclectisme et du génie : Valparaiso ville moderne et d’avant-garde.
Cette ascension, peut-être trop rapide, va être stoppée soudainement ! Un tremblement de terre en 1906, une crise économique, une dictature… « Valpa » est mise à terre. Les élites prennent la fuite et dans les années 80, la bohème n’existe plus.
À moins que…

La topographie de Valparaiso

Improbable ! 44 collines, et au pied: l’immensité du Pacifique. Découvrir Valparaiso, c’est d’abord flâner dans les vieux quartiers modestes d’une de ces collines. On tombe alors en admiration devant les authentiques maisons un peu délabrées, mais aussi – topographie oblige – les interminables escaliers, les impasses étroites, les ruelles pentues et secrètes.
Ensuite arrivent les « privilégiés ». Dans ces quartiers presque huppés de la colline d’en face, les belles propriétés et les jardins proprets se font concurrence. Un faste presque étonnant pour une ville prolétaire.

Les cerros de Valparaiso
Le haut d’un Cerro

Toutes ces collines donnent l’occasion de se poser sur un « mirador », petit espace typique d’où l’on peut observer une ville qui semble onduler avec les reliefs de la terre.
Et en bas des collines ? C’est sur la ville basse que l’on trouve de beaux bâtiments, des places animées, et aussi des tours élevées au pied des Cerros.
L’authentique des hauts quartiers, le soigné des privilégiés, la modernité de la ville basse…un savant mélange qui fait le paradoxe et les contrastes la « petite San Francisco » comme on la surnomme parfois.


« Valparaíso renaît à travers les catastrophes. Les cerros sont des montagnes russes comme l’histoire de la ville »

— Pablo Neruda, Poète

À force de se développer, Valparaiso manque de place ! On ne déplace par les océans ni les collines pour étaler davantage une ville… mais on peut grignoter de l’espace. Des travaux vont créer une bande de terre pour repousser la mer et construire des habitations. Oui ! le bas quartier a été ajouté artificiellement. 
Ça donne quoi tout cela ? Valparaiso ne ressemble à aucune autre et c’est pour ça – entre autres raisons – qu’il faut la visiter.

Visiter Valparaiso et découvrir son patrimoine de l’humanité

En 2003, Valparaiso a été classée patrimoine de l’humanité par l’Unesco. Les autorités locales financent la rénovation des demeures historiques.
Ce qui mérite surtout d’être salué, c’est la pluie d’initiatives d’une population résiliente, les actions individuelles et collectives, un terrain de jeux pour les jeunes artistes…Il reste beaucoup à faire pour améliorer la sécurité, la propreté ou le délabrement des maisons…
Lors de notre free tour, le guide local nous disait :

« Ici, c’est un tiers de la ville qui est rénovée dans un nouveau style, un tiers est dans l’ancien style et un tiers est laissé à l’abandon ». 

Mais Valparaiso n’est pas à terre, loin de là ! Elle est animée, étudiante, colorée, artistique… terriblement vivante en somme.

Valparaiso, la poétesse

Comment peut-on faire plus poète qu’une traduction purement littéraire de « Valparaiso » ? Le val paradis. Cela annonce la couleur. Mais c’est surtout le célèbre Pablo Neruda qui donne des notes profondément poétiques à la ville. Son âme, sa plume, son style, ses poèmes semblent flotter partout dans la ville. Dans les moindres recoins de la maison qu’il a rachetée jusqu’au street art qui le représente là au détour d’une rue… Valparaiso est Pablo Neruda.

Valparaiso : une ville de couleur

Voilà qui nous a profondément séduits… Car voilà : la ville est haute en couleur. Des façades peintes en teintes vives, il y en a des centaines. Là où Valparaiso est remarquable, c’est par son street art. Avouons le, cet art de la rue, cette peinture sur les murs, c’est une des raisons qui nous a fait tomber amoureux de la ville. Et il y a de quoi : les artistes rivalisent de créativité et d’ingéniosité pour faire passer des messages ou des émotions à travers des œuvres superbes qui embellissent clairement les rues. Une vraie valeur ajoutée qui donne un ton coloré, bigarré, bariolé aux murs vétustes. Valparaiso, musée de plein air ? Pas tout à fait, mais on en est pas loin !

Visiter Valparaiso
Les maisons colorées de Valparaiso grâce à son street art inventif

Valparaiso : ville estudiantine

Ou ville d’intellectuels ? Pas moins de 4 grandes universités réputées sont présentes dans la ville. Comme conséquence, Valparaiso est jeune, idéologique, enthousiaste… mais pas vraiment studieuse ! Il règne plutôt un doux parfum de bohème, de jeunesse insouciante et de fête joyeuse… Tout cela donne à Valparaiso des airs bien agréables aux yeux des voyageurs venus jusqu’ici pour séjourner dans la ville quelques jours.

Que faire à Valparaiso ?

  • Grimper sur les Cerros et les Miradors
  • Emprunter les Ascenceurs de Valparaiso
  • Flâner dans la ville basse et le port
  • Profiter de la gastronomie chilienne
  • Visiter les Musées de Valparaiso
  • Réserver un free tour sur le Street Art de Valparaiso

Grimper sur les Cerros et les Miradors

Il y a les quartiers hauts, comme Bellavista, Conception ou Cerro Alegre. C’est un curieux mélange d’architecture : maisons modestes, colorées, maisons îles, maisons aux formes improbables, grandes demeures, longs escaliers décorés, petites placettes…et des ruines.

Les Cerros sont des collines. À chacune son histoire, son influence, son identité. Joyeux désordre de maisons enchevêtrées, les petites ruelles sont un régal. C’est au hasard du cœur de la ville, qu’il faut te laisser guider pour découvrir valparaiso. Les différents Cerros disposent aussi de Miradors, où il est bon de rêvasser et admirer le panorama de la ville.

Les 3 plus beaux Cerros de Valparaiso

  • Cerro Concepcion : petites boutiques typiques, cafés et restaurants exquis, placettes agréables : c’est l’un des quartiers les plus cotés de Valparaiso. On chemine par les nombreux escaliers ou par l’ascenseur Concepción (nous y reviendrons).
  • Cerro Alegre : maisons colorées, parque cultural, ruelles pentues, mirador Yugoslavo, musées des Beaux Arts… Il y a de la magie et du romantisme là-bas.
  • Cerro Bellavista : Ascensor « Espiritu Santo», Avenida Alemania, Museo a cielo abierto et « la Sébastiana » (maison de Pablo Naruda)…ça chante autant qu’il y paraît.
maison de Pablo Neruda
Maison de Pablo Neruda sur le Cerro Bellavista

Les Cerros Conception, Alegre et Bellastiva viennent en tête de liste des guides touristiques. C’est mérité et ce sont aussi nos préférés.

Les autres Cerros ont aussi leurs atouts

  • Cerro Polanco :  quartier plus populaire, authentique, fêtard, un brin malfamé… On vient voir ici les façades habillées de fresques. Soit tout de même plus vigilant ou profite d’une visite avec le Free tour : souvent, le guide passe par-là. Polanco est doté d’un des plus beaux ascenseurs de la ville (magnifique point de vue au sommet de ce dernier). Aussi, tu peux visiter le musée des antiquités.
  • Cerro Panteo : Ici ce sont les cimetières, le n°2, et celui des dissidents !
  • Cerro « Carcel » :  la première prison de la ville…Elle a aujourd’hui perdu sa fonction, mais on peut s’y perdre. (Euh… fais gaffe quand même !)
  • Cerro Artilleria : l’un des plus beaux points de vue sur Valparaiso est au Mirador 21 de Mayo. Le quartier estudiantin débouche sur le bas de la ville et sur le cimetière n°3. 
  • Cerro Baron : aussi couru pour son mirador Diego Portales (situé au-dessus de l’ascenseur du même nom).

Emprunter les Ascenceurs de Valparaiso

Il y a les ascencores. C’est typique avec leurs anciens systèmes en bois, mais c’est scandaleux. Sur 16 encore existants, seuls 5 sont aujourd’hui en fonctionnement. Les autres ne sont pas rénovés.

Ces ascencores (ou plutôt funiculaires) ont été une véritable révolution à Valparaiso. Un véritable gain de temps et confort de vie pour les travailleurs fatigués.
Le premier, le Conception, mis en service en 1883, était en bois. Petit à petit, des systèmes plus perfectionnés et moteurs électriques ont remplacé les contrepoids hydrauliques (comme sur l’Ascencor Baron en 1906). Aujourd’hui, certains ascenseurs sont placés Monuments historiques.
Le développement du réseau urbain ayant facilité l’accès aux collines, Les Ascencors sont surtout empruntés par les touristes ou les nostalgiques du quartier. Il faut dire que peu ont résisté aux épreuves du temps, victimes des tremblements de terre, d’incendies, de pannes ou simplement délaissés. L’Ascensero Reina Victoria, une vieille cabine datant de 1903, est un voyage a ne pas manquer.

Flâner dans la ville basse et le port

Il y a la ville basse qui a été construite directement sur la mer, afin d’agrandir le port (lieu important de commerce pour le Chili) avec les grands buildings, les grandes places, les bus…

C’est bruyant, grouillant de monde, sale…mais c’est aussi là que l’on trouve les marchés, les bonnes boulangeries, les petits commerces, les joueurs de cartes sur les places, les trolleys (des bus typiques), le port et…les lions de mer !

Visiter la ville basse Valparaiso


La Plaza Sotomayor est un bon point de départ pour visiter la ville basse et le port. Il y trône un monument dédié aux marins, ainsi que des bâtiments historiques. Tu y trouveras des cafés animés.
À voir aussi : la plaza Echauren, l’église de Matriz, la rue Pra, le Mercado Puerto et sa structure réalisée par les ateliers d’Eiffel dans les années 20. Au Muelle Prat, des excursions pour voir la baie sont possibles.

Tu peux aussi tenter un autre itinéraire à Valparaiso en partant au pied du Cerro Almendral. Ça commence par quelques galeries d’art, la Plaza Victoria (souvent animés), le Teatro Condell (salle de cinéma), le parque Italia et le Congreso Nacional. Le dimanche matin, le marché aux puces se tient à la plaza O’Higgins.

Ensuite, tu arrives dans la partir la plus moderne de la ville. On y trouve un centre commercial Paseo Ross et l’avenue Errazuriz. Mais, on vient surtout ici pour longer le Pacifique jusqu’au Muelle Baron afin d’observer les lions de mer, les pélicans et autres oiseaux. Il paraît d’ailleurs que les imposants mammifères, qui se multiplient à vitesse grand V, mettent un sacré bazar pour les pêcheurs.
Enfin, Valparaiso dispose d’une petite plage, la Playa de los Placeres.

Lion de mer valparaiso

Profiter de la gastronomie chilienne

Il y a le casuela (ragoût), le ceviche, ou la soupe de fruits de mer…On mange bien à Valparaiso ! Une cuisine locale exquise où tu pourras aussi tester les plats typiques du Chili.

Visiter Valparaiso, c’est aussi partir à la découverte des saveurs et les recettes typiques de la ville ! Pour dénicher les fruits frais, avocats et autres légumes, déambule dans les allées du « Mercado El Cardonal ».
C’est l’heure du déjeuner ? On te propose un (ou plusieurs) « Empanadas de Pino », délicieux chaussons chiliens fourrés aux bœufs.
À l’ombre des petites placettes, siroter le fameux « Pisco Sour » est un must. À moins que tu ne te laisses tenter par une glace artisanale ?
Au petit matin, à Caleta Portales, tu pourras observer le retour des pêcheurs. L’occasion de te régaler directement sur place, au marché aux poissons. Mais le mieux et certainement de réserver un cours de cuisine avec Civitatis. Ça sera l’occasion parfaite pour découvrir un marché accompagné d’un cuisinier qui pourra ensuite t’apprendre quelque recette typiques du Chili et de Valparaiso !

Visiter les Musées de Valparaiso

Il y a les œuvres de Valparaiso : l’architecture, les petites galeries, les musées et la poésie de Pablo Neruda. Ces trésors, délaissés sous la dictature de Pinochet, renaissent aujourd’hui.

 La Sebastiana

musée Pablo Neruda La Sebastiana

C’est l’une des maisons du poète Pablo Neruda (écrivain chilien et prix Nobel de la littérature). Construite au début du XXème siècle, cette superbe demeure hérite du nom de son architecte espagnol Sebastian Collado. Elle fut rachetée par Pablo Neruda en 1959. Il y passa pas mal de temps et la dernière année de sa vie. La Sebastiana est devenue monument national en 2012. Sur les hauteurs du Cerro Bellavista, l’architecture de la maison est une œuvre en soi. On y retrouve aussi des objets personnels, les projets du poète et de ces amis.
La terrasse offre un joli point de vue sur la ville. Préfère visiter la Sebastiana le matin, c’est moins fréquenté. (env 30/45min de visite /fermé le lundi / 7000 pesos Chilien).  

Le Musée des Beaux Arts de Valparaiso.

Pour s’y rendre, prends la direction de l’Ascenseur El Peral, dans les hauteurs de Cerro Alegre. Le musée est situé dans le Palacio Baburizza, bel édifice de style Art déco (XXème siècle). Tu pourras y voir des tableaux de maitres Chiliens et étrangers du XIXe et XXe siècle. Le jardin vaut aussi le détour (mardi au dimanche de 10h à 18h /4000 pesos Chilien).
Si tu as plus de temps, d’autres musées pourront t’intéresser, notamment le musée théâtre de la marionnette et du Clown, le musée naval et Maritime, le musée d’histoire naturelle.
Mais on te conseille plutôt de prendre ton temps dans les petites galeries d’art contemporain et des ateliers d’artisanats. Voilà une carte à télécharger pour mieux te repérer : https://fr.maps-chile.com/valparaiso,-chili-carte.

Réserver un free tour sur le Street Art de Valparaiso

Il y a l’acrobate sur son vélo loufoque, la femme étendue nue, le jazz-man squelette…Les œuvres de Street Art habillent les rues, les portails, les escaliers jusqu’aux moindres angles de murs, briques, maisons…

Ces « murales » donnent du cachet aux façades, livrent des messages, dénoncent, racontent une histoire de quartiers, rendent hommage. C’est époustouflant, même si ces murales sont parfois endommagées par les graffitis ou des tags qui les recouvrent.

Quoi qu’il en soit, ce Street Art nous a impressionnés. C’est peut-être notre coup de cœur à Valparaiso et il est présent partout. Pour avoir une bonne vision et aussi des explications, deux informations sont importantes à connaitre :

  1.  Suivre le parcours proposé par le musée à ciel ouvert : c’est une balade colorée, inspirante, engagée. Il s’agit d’une initiative de grands Muralistes Chiliens, dans les années 1990. La démocratisation de l’art et de l’engagement social est le cœur du sujet. On te conseille d’emprunter le parcours en sens inverse. Démarre à la Sebastiana, puis redescends le Cerro, via le Chemin Pasteur. Il est plus facile de descendre les escaliers labyrinthiques.  (Entrée libre et gratuite / Cerro Bellavista)
  2. Réserver une visite guidée sur le Street Art : une excellente idée pour une vision éclairée sur les murales et les artistes chiliens. Tu en apprendras aussi sur la différence entre les murales et les graffitis et l’histoire de la ville Valparaiso au Chili. Le guide te propose les chemins moins fréquentés par les touristes et c’est tant mieux. Notre tour réservé avec Civitatis était un moment marquant de notre voyage à Valparaiso.
free tour street art

Que faire dans les environs de Valparaiso ?

Les alentours de Valparaiso réservent aussi quelques savoureuses surprises qui méritent un détour, surtout si tu as du temps. Tu pourras alors associer à ton itinéraire dans Valparaiso quelques points d’intérêt tout autour. Voici quelques suggestions de découvertes.

Le farniente à Vina Del Mare

Grands Hôtels, palmiers, circulation, casino, front de mer, plages…Ici on vire de bord. On perd la magie des Cerros, le côté vétuste authentique de Valparaiso. Et surtout, on au revoir la beauté et la créativité du street art. Vina Del Mare à un côté pimpant et propret. Bref, c’est bien pour une virée entre copains ou pour profiter d’un coucher de soleil sur la plage avec ton amoureux.se.
Soit ! Ce n’est pas si loin, 8km de Valparaiso, et en bus c’est facile. Que faire à Vina Del Mare ? En plus de flâner sur la plage ou sur le front de mer, tu peux visiter quelques monuments, comme le Casino Wulff, le Castillo Ros, la Quinta Vergara…. Le musée archéologique de Francisco Fonk, est intéressant, ainsi que le jardin Botanique. Les plages de Caleta Abarca et d’Acapulco attirent beaucoup de monde en haute saison. La plage d’El Sol ou Las Salinas sont plus tranquilles.

D’autres idées à voir autour de Valparaiso ?  

Une plage plus peinarde ? Il y a la laguna verde à 1h de Valparaiso. Un désert au milieu de la ville ? Les Dunes de Concon valent certainement un petit crochet. Elles sont accessibles en bus à environ 40min. Une élégante ville ? Zappalar !  Amateurs de vin ? La vallée de Casablanca et San Antonio te ravira. Un petit village de pêcheur ? Celui de Horcon
De quoi contenter tout le monde, en somme ! Si tu fais un tour par l’un de ces sites (ou que tu as exploré d’autres options), on est curieux d’avoir ton avis en commentaire.

Combien de temps pour visiter Valparaiso ?

Valparaiso se visite tranquillement, sans se presser, pour mieux apprécier l’ambiance particulière de cette ville incontournable lors de ton itinéraire au Chili. 4 jours à Valparaiso nous semblent idéal.

Voilà une idée d’itinéraire à Valparaiso en 4 jours… Adaptable en 3 ou 2 jours. Par contre, 2 jours sur place nous semblent le minimum pour profiter des trésors de la ville.

  • Jour 1 : Matinée Visite de la Sebastiana, du musée à ciel ouvert et du Cerro Bellasvista – L’après-midi au Cerro Alegre et Conception
  • Jour 2 : tour guidé street art et terminer par les Cerros plus excentrés.
  • Jour 3 :  Journée concentrée sur la ville basse : Marché aux poissons, Muelle Baron etc..
  • Jour 4 : Une excursion à la journée à Vina del mare (on en parle juste après !) et une dernière soirée dans ton Cerro préféré à Valparaiso / ou une visite du musée des beaux Art. A toi de choisir.

Si tu as n’as que 3 jours de disponibles pour visiter Valparaiso, retire alors Vina Del mare.
Encore moins de temps ? Si tu n’as que 2 jours à Valparaiso, tu peux tout simplement te concentrer sur notre proposition du jour 1 et 2.  

Où dormir à Valparaiso ?

Pour bien profiter de ton séjour dans la ville de Valparaiso et ses alentours, on te conseille d’y rester plusieurs nuits. La bonne idée est de séjourner dans les Cerros. Il serait dommage de louper la vue au petit matin. Le Cerro Alegre est un choix parfait. Conception ou encore Bellavista, sont aussi de très belles options.  

L’offre est assez large pour dormir à Valparaiso. Tu trouveras des logements bon marché pour les routards, mais aussi des hôtels luxueux dans des maisons historiques, des chambres et appartements moyenne gamme ou encore des logements atypiques. Voici nos 5 coups de cœur par ordre de prix pour savoir où dormir à Valparaiso :

La Casa Piola : Un hostal très mignon, à petit prix et un accueil agréable

Voilà le bon plan à Valparaiso. Si les chambres doubles représentent une bonne affaire, c’est surtout les chambres pour 4 qui défient toute concurrence. Pour les voyageurs solo, on trouve des dortoirs 4 personnes. La chambre n’est vraiment pas grande, mais le prix est intéressant. L’ambiance est sympa, typique des « auberges de jeunesse' » et les pièces communes sont parfaites pour discuter avec les invités. C’est le bon moment pour écouter les conseils et les coups de cœur des autres voyageurs sur le Chili ou Valparaiso. Tu peux réserver maintenant ton hôtel.

Le Meraki hôtel : une chambre d’hôte charmante et un très bon rapport Qualité/ prix

C’est calme, et tu seras situé en hauteur de la ville sur le cerro Alegre. Certains logements possèdent un balcon… même si ça donne sur la rue, c’est tut de même agréable de profiter d’un extérieur. Les chambres sont simples mais le prix en fait un bon plan logement à Valparaiso. Tu peux réserver cet hôtel sur ce site.

Le Winebox Hotel Valparaiso : C’est le choix écologique et atypique

Tu auras l’occasion de dormir dans un conteneur avec terrasse panoramique. La décoration est astucieuse ! Palette en bois par les tables basse, baignoire et coussins moelleux pour les canapés, street art sur les murs… une belle réussite ! Tu peux réserver cet hôtel à Valparaiso maintenant sur ce site.

Le Augusta Hôtel : Un des hôtels les plus mieux placés de Valparaiso

C’est aussi un des meilleurs logements de la ville. Tu seras dans un hôtel classe, à la décoration raffinée et avec la possibilité d’une super vue. Le petit plus ? Les grandes baies vitrées dans chaque chambre pour une pièce lumineuse et une vue sur Valparaiso. Une bonne option pour se faire plaisir à réserver ici.

Le Casablu Hotel : Une ancienne maison rénovée avec gout

Le service est soigné pour cet hôtel dont le prix reste raisonnable au Chili. Tu seras sen hauteur pour apprécier les beautés de Valparaiso, au sommet d’un Cerro. Pour ceux qui sont en voiture, ce logement est une bonne option, car l’hôtel offre un parking gratuit, ce qui est suffisamment rare à Valparaiso pour le souligner. Un hôtel authentique à réserver ici !

Comment aller à Valparaiso au Chili ?

L’itinéraire logique serait de venir depuis Santiago du Chili. Et si tu viens d’une autre ville, il y a de fortes chances pour que le trajet te fasse passer par Santiago… Alors intéressons-nous au trajet Santiago – Valparaiso.

que faire valparaiso ?

Comment aller de Santiago à Valparaiso ?

Valparaiso se situe à 115 kilomètres de Santiago. Plusieurs compagnies, comme Turbus ou Pullman relient Santiago à Valparaiso en environ 1h40 (Plusieurs bus par jour). Ils partent de la gare routière Alamada. Tu y trouveras les stations de bus des compagnies qui desservent Valparaiso.
Si tu atterris à l’aéroport de Santiago, et que tu souhaites aller directement à Valparaiso, c’est possible ! Mais mieux vaut arriver tôt le matin. Il y a 2 bus par jour qui font le trajet aéroport Santiago – Valparaiso. Un part à 10h 30 et l’autre à 14h 30. C’est la compagnie Turbus qui s’occupe de ce trajet.
Si tu atterris trop tard, et que tu veux à tout prix rejoindre Valparaiso le jour même malgré tout, ta seule option est d’aller à la station Alameda en premier. En théorie, le dernier bus part vers 19h 50.

Comment se déplacer à Valparaiso ?

Pour rejoindre ton hôtel ou pour te déplacer entre les Cerros, emprunte les « Micro ». Ce sont de petits bus qui circulent régulièrement. Il y a aussi « les Trolley bus« , bus des années 50. C’est assez facile et les locaux se feront surement un plaisir de t’aider. L’application Google Maps sera utile pour te repérer et connaître les horaires.
La visite de Valparaiso se fait essentiellement à pied. Mais les « Micros » sont disponibles pour relier les différents Cerros, ainsi que les ascenseurs.
On trouve aussi de plus gros bus, que l’on prend dans la ville basse pour rejoindre les alentours (Vina del Mar par ex). Il y également une ligne de métro, le Merval, qui connecte Viña del Mar, Quilpue, Villa Alemana et Limache.

Visiter Valparaiso, une ville unique ?

Oui sans conteste ! Une ville à part au Chili que l’on a beaucoup aimée. Mais le voyageur est ainsi, il a envie de comparer… Je dirai que Valparaiso est une ville de mélange qui nous a rappelé tour à tour l’Alfama de Lisbonne, le street art d’un quartier de Hong Kong et les maisons colorées des Cinque Terre. Tout un monde… Le grand écart en tout cas ! Et c’est pour cela que parcourir Valparaiso est une activité unique.

Pour les curieux :

– Lisbonne et l’Alfama : https://un-tour-dans-le-sac.fr/visiter-lisbonne-en-3-jours/

– Le quartier Sheung Wan de Hong Kong : https://un-tour-dans-le-sac.fr/sheung-wan/

– Les Cinque Terre en Italie : https://un-tour-dans-le-sac.fr/cinque-terre/

Tu connais une personne intéressée par des vacances au Chili ou à Valparaiso ? Alors partage ta découverte !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

QUE FAIRE A KYOTO

Que visiter à Kyoto lors de ton séjour au Japon ?

Jardin est un magnifique village au cœur de la Colombie. Un peu hors du temps, un peu hors de la route principale, complètement entouré d'une nature luxuriante et douce : En savoir plus

Visiter Séoul lorsqu'il pleut

Explorez Séoul à l'abri des gouttes ! Découvrez des musées captivants, des centres commerciaux modernes et savourez la délicieuse cuisine coréenne.

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut