Trek O Torres Del Paine

guide complet, Itinéraire et conseil

Le trek O Torres Del Paine est un miracle de la nature. Une ode à la randonnée. Un spectacle hors du commun. Une invitation à contempler ces terres préservées et sauvages. On est là, les yeux écarquillés, à regarder tantôt des glaciers, une autre fois, des rivières bleutées, ou encore des douces prairies, des rochers vertigineux dressés comme des pics ou des montagnes enneigées rougeoyant au soleil.

Ce trek O est considéré comme l’une des plus belles randonnées au monde, et il offre aux randonneurs la possibilité de découvrir la beauté brute de la Patagonie. Tout est dit. Un pur bonheur que je souhaite à tout randonneur de vivre un jour.
Cet article est un guide pour réussir ton trek. Tu trouveras un itinéraire avec les étapes détaillées et des conseils pratiques sur la difficulté et les hébergements.

Le parc national Torres Del Paine : une merveille

Trek O torres del Paine

Au cœur des confins australs, là au fin fond de la Patagonie du Chili, il y a un parc : Torres Del Paine. Rien qu’à entendre son nom, les voyageurs rêvent déjà de paysages sublimes typiques des contrées lointaines à l’extrême sud de notre planète.
Le vent souffle et les montagnes restent. Elles sont les sentinelles de la Patagonie, impassibles aux randonneurs qui s’agitent. Des pics acérés et robustes s’empourprent à la tombée du soleil. Ils dominent l’horizon, griffant le ciel azur…ou l’épaisseur des nuages, c’est selon ! Le jour s’attarde un peu, les glaciers craquent en grondements sourds, témoins millénaires du temps qui coule.
Réaliser un trek à Torres Del Paine, c’est découvrir un poème vivant, sculpté dans la pierre et l’eau, éclatant de couleurs. Steppes dorées. Verte prairie. Turquoise des eaux. Le contraste illumine. Et les voyageurs sont ravis. Chaque pas sur le sol de Patagonie est un délice. On reste ébahi à tous les coins de sentier lors de notre randonnée dans le Parc Torres Del Paine. Un parc national du Chili généreux en merveilles et en splendeurs. Voilà un article pour t’aider à préparer le trek O de Torres del Paine.

Préparer le Trek O Torres Del Paine : itinéraire complet et détaillé

Difficile de résister à l’appel du trek le plus long du parc : le trek O de Torres Del Paine. Moins connu que le trek W, il est aussi moins fréquenté et parcourt davantage de kilomètres. On décrira les différences dans la partie suivante.

D’abord, détaillons étape par étape ce qui t’attend lors des 7 à 9 jours sur le trek. Pour notre part, on te propose un itinéraire du trek O en 8 jours, ce qui nous a semblé équilibré. C’est également l’itinéraire classique réalisé par la plupart des randonneurs. Voici une carte pour mieux te repérer. Tu peux aussi télécharger le PDF pour pouvoir imprimer la carte et l’emmener sur le trek de Torres del paine.

carte Trek Torres del Paine

Jour 1 : Laguna Amarga à Camp Serón, 14 km / 4h 15

Commençons tranquillement. Tu arriveras surement depuis la ville de Puerto Natales et le bus t’amènera à la laguna Amarga. De là, il faudra montrer ton billet d’entrée et aussi tes réservations d’hébergement.
Hop, te voilà rentré et une navette permet de te rapprocher jusqu’à l’accueil, non loin de l’hôtel de las Torres. Cette navette n’est pas obligatoire. Si tu ne la prends pas, il te faudra ajouter 1h 30 de marche sur cette étape.

Rio Paine
Repos au bord du Rio Paine

Et là, l’aventure commence enfin ! Direction le camp Seron. Oui : tu n’as pas le choix ! Obligation de faire le trek O dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
Le camping Seron est situé au bord de la rivière Paine. La distance est d’environ 14 kilomètres et la durée de la randonnée est d’environ 4 heures 15. Un chemin paisible, tranquille avec peu de dénivelés : parfait pour se mettre en jambe ! C’est une section que l’on a bien aimée. Le sentier est bucolique, une rivière bleutée est proche et les montagnes au loin sont superbes. Une fois arrivé à la fin de cette étape, profite bien du camping Seron ! Tu verras que c’est un des plus tranquilles. les campings à la fin du trek O seront davantage fréquentés (surtout sur la partie commune avec le trek W). Et puis ioci, tu as une belle herbe grasse pour installer ta tente.  

Jour 2 : Camp Serón à Refuge Dikson, 18 km / 6h 30

Les difficultés commencent. Modérément, mais elles sont là quand même ! Et les paysages toujours aussi sublimes. Steppes typiques de Patagonie, forêt, sommets enneigés, puma caché dans les hautes herbes, frontière de l’Argentine au loin… et vent qui souffle fort ! Ho oui, quelle que soit la saison de ta randonnée dans le Parc Torres Del Paine, il serait très étonnant que tu n’aies pas à affronter les bourrasques du coin…

Au début de cette journée, on quitte les douces rives du Rio Paine pour découvrir le lac éponyme… La beauté des paysages s’étale à perte de vue lorsque progressivement, le glacier Dickinson apparait. Magnifique ! Dans l’ensemble, le sentier est assez facile, mais plus long que la veille avec un dénivelé modéré. C’est surtout au début que ça monte (à partir du km 3). Après, en milieu de journée tu auras un replat. Puis une descente

Le lago Paine

L’arrivée sur le lac Dickson est superbe. Là aussi tu auras le droit à un merveilleux terrain de camping. Et surement, qu’une fois la tente installée, tu auras envie de découvrir les berges du lac… excellente idée ! L’endroit est superbe.

Jour 3 : Refuge Dickson à Los Perros 13 km / 4h 30

La journée est assez courte. Mais ne te réjouis pas trop vite ! Tu vas monter en permanence. C’est une montée plutôt en pente douce, mais on gagne tout de même en altitude et ce n’est pas facile pour les jambes !

Trek O dans le Parc Torres del paine

Au revoir refuge de Dickinson. Le dénivelé n’est pas évident, mais les vues, derrière toi, sur le lac Dickinson sont merveilleuses ! Le début se fait en zone herbeuse puis essentiellement en forêt. Ensuite le terrain se dégage un peu pour des vues superbes du côté du « mirador los Perros ».
L’itinéraire se fait en pente légèrement montante au fur et à mesure que tu arrives à la fin de cette courte étape. Tu sors alors de la forêt, tu commences à suivre une rivière et tu approches d’un lac et un  glacier. Très beau. Ce sont le Laguna Los Perros et le glacier Los Perros. Une dernière montée légère assez rocheuse pour parvenir au camping Los Perros, qui est en pleine forêt… assez peu de confort, mais on est quand même content de le voir, ce camping !
S’il pleut, tu risques de devoir planter ta tente dans les flaques ! c’est ce qui nous est arrivé. Et avec la tombée de la nuit et la chute des températures, la pluie s’est transformée en petit flocon de neige. Oui oui, en pleine saison estivale !
On te conseille de te coucher tôt : l‘étape de demain est, selon nous, la plus difficile du parcours ! Prêt ?

Journée 4 : Los Perros à Paso (8km, 4h) puis Paso à Grey (8km, 3h 30)

C’est une étape que tu peux diviser en 2 en dormant à Paso (et donc réaliser le trek O Torres del paine en 9 jours). Certains randonneurs, dont nous, avons choisi d’aller directement de Los Perros à Grey… ce qui en fait :

  1. L’étape la plus difficile
  2. L’étape la plus haute

Voilà qui est dit : te voilà prévenu ! À cela s’ajoutent des conditions difficiles, du vent et un terrain boueux ! Et pour nous… de la neige ! Beaucoup de neige. À certains endroits on s’enfonçait jusqu’au genou. Du coup, les balises étaient quasi invisibles au début du chemin, recouvertes de blanc.
En dépit des difficultés, cela a été un moment fort de notre randonnée, voire même de notre tour du monde ! Je peux te dire qu’on se souviendra longtemps de cette étape dantesque… et en bien ! Sous la neige, les paysages étaient absolument fabuleux.
Au col Gardner, point culminant de ce trek, on n’a pas trainé, tellement les conditions météorologiques étaient terribles entre averses de neige et rafales de vent.

Bref : revenons au détail de cette étape. Au début, direction le fameux col Gardner avec le Cerro Condor et le Cerro Blanco Sur de part et d’autre du chemin. Le tout début se passe en forêt. Puis, le paysage est minéral, avec des montagnes abruptes et enneigées. Il y a des ruisseaux que l’on traverse plus ou moins en se mouillant les pieds !
Une fois au col (1300m), que tu seras heureux d’atteindre, c’est parti pour la longue et belle descente vers le lac Grey. Mais c’est surtout le glacier, point fort de ce trek, que tu pourras admirer. Large langue hérissée de petits pics, reflets bleus… le tout dévale petit à petit dans le lac Grey, laissant ça et là quelques icebergs qui flottent. Superbe ! La vue est dégagée et tu auras tout le loisir d’admirer le glacier.
La descente est assez simple dans l’ensemble, mais comme tu seras bien éreinté par la pente du col Gardner, ça ne sera pas non plus une balade facile… Tu frôles alors le glacier pour te retrouver à la limite lac – glace. Ensuite, tu longes un moment le lac Grey sur un sentier boisé.

Glacier Grey

Dans le camp Grey, rien de particulier pour les campeurs… Le camping est assez fréquenté. À partir de maintenant, il faudra partager le chemin et les hébergements avec les randonneurs qui empruntent le trek W Torres del paine.
Il faudra commencer par t’enregistrer à l’administration avant de choisir ta place de camping.

Journée 5 : Grey à Paine Grande, 14 k m / 4h 30

De nouveau une courte étape, mais ça fera du bien après la journée difficile d’hier !
En ce cinquième jour, les randonneurs suivent le sentier jusqu’au Camp Paine Grande, situé au bord du lac Pehoé. La distance est d’environ 12 kilomètres et la durée de la randonnée est d’environ 4 heures.

On suit d’abord un long moment le lac Grey. À ta gauche, le Cerro Paine Grande. C’est beau et agréable. À mi-parcours, tu auras une montée qui t’éloignera du lac pour accéder à un dernier point de vue sur le glacier. C’est une zone assez venteuse : accroche-toi ! Puis, on redescend sur un autre lac.
Cette partie est assez fréquentée, d’autant plus que des randonneurs viennent à la journée depuis un bateau sur le lac Pehoé. En effet, on peut arriver en bus de Puerto Natales qui dépose les voyageurs à au « quai » de catamaran. Ensuite, le bateau traverse en 30 minutes le Lago Pehoe jusqu’au début du sentier. Pourquoi pas ! C’est une bonne idée pour ceux qui ont peu de temps ou désirent seulement marcher une journée avec la chance de voir un glacier.

Lago Grey

Le camping n’a rien d’extraordinaire. Le refuge attenant est assez grand. C’est tentant de demander une chambre après des nuits en camping !
Si tu arrives tôt, on te conseille vivement de déposer rapidement tes affaires, monter ta tente et faire un tour sur les berges du lac. Quand tu es face au lac, pars vers la droite. Il y a un chemin de randonnée qui monte un peu au début, puis redescend plus loin. C’est superbe : petits ruisseaux, plages isolées… et vue sur les montagnes du Cerro Paine Grande.

Lago Pehoe

Journée 6 : Paine Grande – Mirador Britanico  – Camp des Français, 19 km / 8h

Attention aux yeux, voici une des plus belles sections du Parc Torres Del Paine. L’objectif du jour est un aller-retour dans la vallée des Français pour atteindre le mirador des britanniques. Le temps a été assez maussade pour nous. Et arrivés au mirador, nous étions dans les nuages… Mais parfois, une petite éclaircie nous laissait entrevoir un paysage superbe.

Commençons par le début. On quitte progressivement les doux rivages du lac Pehoe pour retrouver un autre lac, tranquille et presque intimiste : le lago Skottsberg. Tu longeras les pieds de montagnes abruptes pour enfin découvrir la vallée des Français, coincée entre le Cerro Paine Grande et le massif du Cuerno. Il faudra alors prendre cette vallée en direction du camp des Italiens.
Ce petit camping se trouve à l’entrée de la vallée. Il est actuellement (définitivement ?) fermé. C’est depuis ce camp que tu feras un aller-retour. La bonne (et indispensable ?) idée est de laisser ton gros sac dans le camp (en théorie, c’est gardé). Ça te permettra de partir plus léger à l’assaut des dénivelés pour atteindre le mirador Britanico.

Mirador Britanico

Ça monte pas mal, avec un bon 600 m de dénivelé ! Mais l’effort en vaut la peine. Déjà parce que tu auras une vue de plus en plus panoramique sur le Nordenskjöld. Mais aussi parce que les paysages deviennent de plus en plus sauvages, escarpés, chaotiques… Jusqu’au mirador, au fond de la vallée,  où tu pourras admirer la splendeur des montagnes et des glaciers (si le temps est dégagé !).
Hop, après tout cela, on revient sur nos pas : le chemin est moins éprouvant en descendant ! Retrouve ton sac au camp des Italiens et c’est parti pour le camp des Français. Un camping moyen, avec assez peu de places, mais pas trop de choix dans le coin !
Le camping est essentiellement en forêt. Tu auras la possibilité de dormir en tente déjà installée sur des plateformes en bois, ou monter ta propre tente… ou alors tenter l’expérience d’hébergement dans des dômes blancs. Le tout avec une jolie vue sur le lac Nordenskjöld en contrebas.

Alternative : s’il n’y a plus de place ou si tu veux une journée un peu plus courte le lendemain, tu peux pousser jusqu’au refuge « Los Cuernos », 4 km plus loin (compte 1h 15 en plus.)

Journée 7 : Camp des Français au refuge Chileno 17 km / 7h

Aujourd’hui ça monte pas mal ! 730m de dénivelé pour les jambes, déjà bien fatiguées par les jours précédents… Mais tu touches au but ! Les fameuses aiguilles de Torres Del Paine, clou du spectacle du parc, s’approchent. Bon en fait, elles seront pour demain, mais l’excitation monte n’est-ce pas ? Le sentier aussi…

Trek O Torres del Paine

Donc au revoir le camp des Français (camp Frances). Ce matin, tu suivras durant une grande partie du temps le lac Nordenskjöld à ta droite et les pieds du massif Los Cuernos à ta gauche. Ça monte un peu, ça descend un peu : rien de bien difficile et le parcours est très joli… presque romantique sans ce vent !
Le sentier bifurque ensuite vers la gauche pour s’engouffrer dans la vallée Asencio, encaissée et sublime. Le chemin te conduira à travers un paysage pittoresque fait de forêts et de montagnes abruptes.
 Le dénivelé positif est plus marqué au fur et à mesure que tu approches de la difficulté de la journée « el paso del Viento« … Un endroit magnifique, rocailleux avec une belle vue sur la rivière en contrebas : le Rio Ascencio.
Et alors qu’on pense en avoir fini avec l’effort, il te faudra encore parcourir un petit kilomètre sur un sentier qui alterne courte montée et courte descente !
Le refuge Chileno est agréable, mais sans vue particulière. Il est essentiellement en forêt avec souvent des plateformes en bois pour la tente. Le petit bar est plutôt sympa et chaleureux ! Mais on te conseille de ne pas trop t’y attarder : il faudra te lever très tôt demain pour avoir la chance d’assister à un spectacle grandiose : le lever de soleil qui enflamme les Torres Del Paine.

Petite note importante : le « campamento Torres », un peu plus loin (et donc plus proche des tours) est dorénavant fermé !

Jour 8 : Chileno – Torres del Paine – Laguna Amarga, 18 km / 7h

Nous y voilà ! C’est aujourd’hui que tu pourras découvrir les « Torres Del Paine »… Ces fameuses montagnes emblématiques du parc, aux formes pointues qui s’élèvent comme des tours vertigineuses vers le ciel. Oui elles sont superbes ! Oui elles sont uniques ! Mais sache qu’il est incorrect de dire que ce sont les seuls intérêts du trek… Tu te rappelleras tout autant du glacier de Grey, des lacs du parc ou encore des rivières dans un paysage bucolique.
Mais c’est ton dernier jour dans le parc, alors c’est le bon moment de s’emplir de souvenirs !

Commençons par le début du sentier… Ce dernier jour commencera très tôt ! Au moins 1h 30 avant le lever du soleil. C’est le temps qu’il te faudra pour parcourir les 5 km qui sépare Chileno du mirador Torres del Paine. Et on peut t’assurer que ça vaut largement le cout de te lever tôt pour admirer les premiers rayons du soleil teintant d’orange les montagnes. Un moment magique et inoubliable.
Donc, on te conseille de laisser tes affaires à Chileno (voire laisser la tente aussi ?), de prendre des vêtements bien chauds (éventuellement ton sac de couchage) et c’est parti pour une belle montée la lampe torche à la main. Tu as un dénivelé de 450 m qui t’attend. D’abord tu es en forêt. Puis tu traverses le Rio pour te retrouver de l’autre côté du fleuve et continuer dans la vallée.  Pour le dernier km avant les tours, tu quittes le fleuve pour monter davantage vers le mirador.
Le paysage devient plus rocailleux… et là, enfin, tu parviens au lac, aux glaciers… et aux 3 tours. Si tu as bien suivi nos conseils, tu es arrivé avant le lever du soleil n’est-ce pas ? Alors, installe-toi confortablement, glisse-toi dans ton sac de couchage, car il fait encore un froid glacial, et admire le spectacle en espérant que tu aies un ciel dégagé comme on l’a eu !
C’est hyper beau n’est-ce pas ? Une fois rassasié de cette image sublime, une fois enivrée d’air frais, de beauté du monde et de panoramas à couper le souffle, tu pourras faire demi-tour le cœur joyeux… Récupère tes affaires à Chileno puis entame la descente, beaucoup plus simple que la montée !

Torres del paine lever de soleil

En sortant de la vallée Ascensio, tu retrouveras le paysage familier que tu as découvert le jour 1 du trek. Pour le reste, c’est tout simple. Tu passes devant Hotel, Lodge & Camping Las Torres, tu prends une navette vers la laguna Amarga (tu devrais y être en début d’après-midi), puis un bus te ramènera à Puerto Natales pour un repos bien mérité.
Si tu as l’envie (et la chance comme nous !), tu peux tenter le stop dès le premier parking… Avec un peu de chance, tu tomberas sur des personnes qui retournent à Puerto Natales !

Différence trek O et trek W à Torres Del Paine

Dans le parc Torres del Paine, 2 treks de plusieurs jours sont très réputés… Deux itinéraires excitants et adorés par les randonneurs :  le Trek O et le Trek W. Ces deux itinéraires proposent des aventures dont tu vas te souvenir ! Mais chacun a son propre charme et spécificité. Quel trek choisir ?
Voici quelques éléments qui t’aideront à choisir :

Forme du circuit et fréquentation

  • Trek O : circuit complet en forme de cercle et passant par presque tous les beaux points du parc. Le sentier explore également les régions moins fréquentées. Une grande partie de l’itinéraire est uniquement suivi par les randonneurs du circuit O. Environ un tiers du trek est commun avec les randonneurs du W.
    Le « O » Trek ne peut être effectué que dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
  • Trek W : sentier prenant la forme d’un W, se concentrant sur les points emblématiques du parc, en particulier les Torres Del Paine et le mirador Britannico. La totalité du trek est partagée avec les randonneurs d’une journée et également les randonneurs du trek O. Du coup, cette partie est la plus fréquentée avec des campings souvent bondés.
    Le « W » Trek peut être suivi dans les deux sens

Durée et distance

  • Trek O : une aventure de 8 à 10 jours, idéale pour les marcheurs endurcis. Long de 130 km.
  • Trek W : un sentier plus court de 4 à 6 jours, adapté aux voyageurs pressés ou moins entrainés. long de 80 km.

Paysages traversés et hébergements

  • Trek O : vues panoramiques, solitude relative, immersion dans la steppe patagonienne, accès aux incontournables du parc ainsi qu’à d’autres beautés plus reculées. Passage du fameux col John Gardner autant redouté qu’envoutant. Il y a des refuges, mais pas partout ! Du coup : obligation de prendre une tente pour camper.
    Points forts : les Torres del Paine, le glacier Grey, la vallée Frances, le lac Dickson, le glacier Los Perros
  • Trek W : proximité avec les tours, cascades et glaciers. Accès à des refuges confortables et possibilité de se passer d’une tente.
    Points forts : les Torres del Paine, le glacier Grey, la vallée Frances.

Expérience avec la nature

  • Trek O : expérience plus sauvage, davantage de possibilités de se retrouver seul et d’observer la faune.
  • Trek W : ambiance plus sociale, rencontres avec d’autres randonneurs, en particulier dans les refuges le long du chemin. Possibilité plus rare de voir des animaux, mais ouvre l’œil en particulier dans la vallée des Français.

Tu hésites encore ? Si tu veux plus de précisons sur ce point, tu peux consulter notre article « différence trek O et trek W de Torres del Paine ».

Trek O Torres del Paine : niveau de difficulté

Et bien ce n’est pas simple comme trek ! Voilà un petit résumer pour connaitre les aspects faciles et les difficultés.

Points faciles

  • Altitude faible avec un col culminant à 1220 m. Tu ne souffriras donc pas de l’altitude.
  • Le dénivelé positif total est de 4100 m. C’est un dénivelé modéré pour un trek de cette durée.
  • Il y a des campings ou des refuges réguliers sur l’itinéraire, te donnant la possibilité d’adapter ton rythme ou de faire des étapes plus courtes.
  • Deux étapes sont en aller-retour (vallée Frances et vallée Ascensio). Il est donc possible de laisser ton sac pour marcher plus léger.
  • Le trek est bien balisé : aucune chance de te perdre. Tu croiseras régulièrement des gardes ou d’autres randonneurs pour demander de l’aide si nécessaire.

Points difficiles

  • La distance à parcourir. Marcher pendant 8 jours et parcourir 130 km, n’est pas évident !
  • Le poids du sac. Ha ! Un sac de 12 kg serait l’idéal, mais par évident à réaliser puisque tu dois emmener du poids pour être autonome.
  • La météo ! Même pendnat la période d’été australe, tu peu_ux rencontrer des conditions difficiles avec de la pluie voire de la neige… et beaucoup de vent !
  • Quelques passages raides . Le passage du col Gardner est le point le plus difficile du trek O.

Au final, pour qui est ce trek O de Torres del paine ? Cette randonnée est réalisable par toutes personnes en bonne condition physique. Et il n’est pas la peine d’être un expert en trek long… Les marcheurs avec un bon mental et un minimum de préparation physique peut parvenir au bout du circuit !
Tu veux en savoir plus sur la difficulté du trek « O » à Torres del Paine ? Cette randonnée est-elle adaptée à ton niveau ? Nous avons écrit un article plus complet : « Trek O Torres del paine : niveau de difficulté« 

Conseils pratiques Torres del Paine

Comment réserver le trek O ?

Il faudra réserver longtemps à l’avance : le parc a du succès surtout pendant les mois de l’été austral. Il y a 2 choses à réserver obligatoirement et au moins 24h avant d’arriver au Parc Torres del Paine :

Le prix du billet dépend de la durée. Moins de 3 jours : 31 200 CLP. Et plus de 3 jours : 44 500 CLP. Tu devras indiquer les dates.

Tu dois sélectionner le camp que tu désires réserver, indiquer le nombre de personnes et les dates. Cela peut être parfois complexe : tu as 2 sites différents à consulter. Parfois, les campings sont disponibles au début de parcours, mais pas à la fin… et inversement ! Ce qui peut compliquer les choses. Il faut en effet trouver une « fenêtre de dates disponibles » pour l’ensemble du trek…
On te conseille vivement de garder tes réservations accessibles durant tout le long du trek. Les rangers que tu croises peuvent demander à voir les confirmations.
L’ouverture aux réservations est ouverte 6 mois à l’avance. En période d’été austral, on te conseille de t’y prendre dès 6 mois à l’avance ! Les hébergelents sur ce trek sont en théorie ouvert d’octobre à avril. mais parfois, des conditons exceptionnelles au niveau météo peuvent amener le parc à ouvrir un peu plus tard…
Dernière chose importante à savoir pour le Circuit O : tu dois réserver « le camping Dickson et le camping Los Perros ensemble »…

Hébergement sur le parcours trek O Torres del Paine

Les campings de Torres del Paine

camping Torres del Paine

9 campings offrent des haltes essentielles pour les aventuriers en quête d’une immersion totale dans la beauté sauvage de la Patagonie. Deux sociétés, comme dit plus haut, se partagent la gestion de ces campings en pleine nature : Vertice Patagonia et Las Torres Patagonia. Il faut avouer que ça n’aide pas à l’organisation du trek puisqu’on a souvent 2 interlocuteurs et donc 2 sites de réservation à comprendre…
Aucune différence notable entre ces 2 entreprises et leurs campings

Vertice Patagonia gère :

  • Dickson,
  • Los Perros,
  • Grey
  • Paine Grande

Las Torres Patagonia gère :

  • Central
  • Serón
  • Francés
  • Los Cuernos
  • Chileno

Ces campings privés proposent la location de tentes entièrement équipées ainsi que des emplacements pour ceux préférant camper avec leur propre matériel. Certains campings offrent même des options d’hébergement intérieur, élevant le confort pour les voyageurs recherchant une pause plus douillette.
Autrefois, des campings gratuits étaient présents. Cependant, ces espaces ont fermé leurs portes il y a quelques années.

Pour satisfaire les appétits des explorateurs affamés, la plupart des campings disposent de restaurants. C’est simple et assez cher… Mais tu es au fin fond de la Patagonie après tout !
Tu trouveras aussi une petite boutique plus ou moins fournie pour t’acheter une boisson, des soupes instantanées, des barres énergétiques ou des choses dans ce genre.

Petite astuce : sur les campings les plus fréquentés, il y a pas mal de choses laissées par les randonneurs comme des plats déshydratés, des petites bouteilles de gaz, etc… C’est en libre-service !
Tant que je parle des bouteilles de gaz : feux interdits partout dans le parc et interdiction d’utiliser un Camping-Gaz en dehors des zones protégées.

Les refuges sur Torres del Paine

Quelques campings proposent également des refuges. Voici un résumé :

  • Dickson : refuge et camping
  • Los Perros : camping
  • Paso : camping
  • Grey : refuge et camping
  • Paine Grande : refuge et camping
  • Central las Torres : hotel Central « Torres Patagonia« , Ecocamp Patagonia, refuge et camping
  • Serón : camping
  • Francés : camping
  • Italien : fermé, mais tu peux laisser ton sac
  • Los Cuernos : refuge et camping
  • Chileno : refuge et camping

Hotels dans le parc

Hotel Central Torres Patagonia

Au cœur du Parc, voici un des hotels les plus connus de Torres del Paine. L’emplacement est parfait, avec vue sur les Torres. Un endroit superbe, surtout au lever de soleil ! Malgré tout, on sent que l’hôtel vieillit un peu. Surtout, le rapport qualité/prix n’est pas bon. Tu peux réserver des tours et des activités différentes, mais le prix est également excessif. À toi de voir !
C’est à réserver ici.

Ecocamp Patagonia ❤️

Voilà de drôles de cabanes mignonnes, chaleureuses et douillettes : il s’agit de dômes écoresponsables situés dans le parc ! Le logement fait clairement partie de nos préférés dans le Parc Torres del Paine. Salle de bain (commune ou privée), poêle pour te chauffer, terrasse pour profiter de la belle vue : top !
Tu seras à proximité de nombreux chemins de randonnée et les Torres Del Paine sont accessibles en une demi-journée. D’autres avantages ? Des cours de yoga gratuits et un petit déjeuner très bon !
C’est à réserver ici.

Hotel Lago Grey ❤️

Situé dans le parc, l’hôtel se trouve au sud du lac Grey. L’établissement est accessible le en bateau depuis le trek O et W, mais aussi depuis la petite route Y 150.
L´emplacement de l’hotel Lago Grey est incroyable, en face du glacier. Tu peux réserver cet hotel de Torres del Paine ici.
Plusieurs itinéraires de randonnée à la journée et également la possibilité de rejoindre le trek O et W. Des balades en bateau jusqu’au glacier sont proposées.

Río Serrano Hotel et Spa

Hôtel assez luxueux avec vue sur le massif Torres del Paine et une piscine intérieure ! Chambre confortable et spacieuse. L’hôtel est assez facilement accessible. Pour ceux qui n’ont pas de voitures, des services de navettes payants sont organisés depuis Puerto Natales.
L’emplacement est vraiment chouette, à l’entrée du parc, mais pas tout près des treks O et W de Torres del paine. Tu peux réserver ton hébergement dans Torres del paine ici.
Tu pourras participer à des sorties en bateau, à des randonnées et à des balades en cheval.

Où dormir à Puerto Natales ?

Il y a de fortes chances que tu passes une voire plusieurs nuits à Puerto Natales, grande ville où l’on trouve de tout en termes de commerces, d’hébergements et de restaurants. Il y a également un port important, d’où on a pris un ferry pendant 3 jours à travers les fjords pour nous rendre à Caleta Tortel.

Tu peux réserver ici ton logement au meilleur prix à Puerto Natales. Ou tu peux jeter un œil sur les logements que nous avons aimé et dont on nous a parlé.

Hébergement petit budget Puerto Natales

Hostal B&B Coastal Natales

Voilà un petit hôtel pas cher et parfait pour les couples : les chambres doubles sont sympas pour le prix. Elles sont petites mais confortables. Autre avantage : tu peux laisser une partie de tes sacs pour t’alléger avant un trek à Torres del Paine. On conseille !
Tu peux réserver cet hébergement à Puerto Natales ici.

Corner Hostel Puerto Natales

Pour ceux qui préfèrent l’ambiance auberge de jeunesse, voici un hébergement dont plusieurs voyageurs solos nous ont dit du bien ! C’est une auberge réputée où tu pourras rencontrer d’autres trekkeurs.
Les dortoirs sont pas mal pour le prix ! Seul bémol : les salles de bain sont trop peu nombreuses.
Cette auberge de jeunesse à Puerto natales est à réserver ici.

Hébergement prix moyen à Puerto Natales

Toore Patagonia❤️

Sans aucune hésitation, on conseille ce logement ! Après notre trek éprouvant, on a décidé de se payer cet hébergement, un peu cher, mais qui en vaut largelment la peine ! Les chambres sont en fait des petits lofts douillets avec tout ce qu’il faut pour faire la cuisine et se reposer. La décoration est réussie et tu te trouves au calme, non loin de la mer. On a adoré !
Et c’est à réserver ici.

Hébergement chic à Puerto Natales

Cabañas Las Lengas ❤️

Tu souhaites un hôtel de luxe pour profiter de la vue juste avant ou juste après une expédition à Torres del paine ? Ne cherche pas plus loin… c’est l’hébergement qu’il te faut. Douceur et voluptés sont les maitres-mots dans ces chalets absolument fabuleux. Tu seras un peu à l’écart de la ville (taxi abordable), avec une vue mémorable sur les montagnes et la mer. Le petit plus : un spa rien que pour toi avec de larges baies vitrées pour se détendre tout en se délectant des paysages de la Patagonie…
Un bel hébergement de luxe en Patagonie à réserver ici.

FAQ sur Torres del paine et les randonnées

Peut-on camper n’importe où à Torres del Paine ?

Seuls les emplacements de camping, désignés et réservés préalablement, sont autorisés dans le parc. Le camping sauvage est strictement interdit, et ceux pris en flagrant délit s’exposent à des amendes considérables.

Combien de temps à l’avance pour réserver les campings à Torres del Paine ?

Il est préférable de planifier ton itinéraire et de réserver les campings quelques mois à l’avance. Au maximum, tu pourras réserver 6 mois à l’avance. Et on te conseille de le faire le plus tôt possible pour les mois de décembre, janvier et février, particulièrement prisés !  

Meilleure saison pour randonner à Torres del Paine ?

La meilleure saison pour randonner à Torres Del Paine est généralement de fin septembre à fin avril. Cette période offre des températures plus clémentes, des jours plus longs, et minimise les risques de conditions météorologiques extrêmes. Les mois de décembre à février sont considérés comme la haute saison, avec des journées parfois chaudes, mais aussi une plus grande affluence.
Il est recommandé d’éviter la période hivernale (juin à septembre) en raison des conditions météorologiques difficiles. Du reste, le trek O est fermé sur cette période et ouvre en théorie d’octobre à avrl. Cela dit, le parc est ouvert toute l’année il est tout à fait possible de randonner en hiver austral sur des courtes randonnées… à condition d’être entrainé et bien équipé !
Pour notre part, nous étions à Torres Del Paine en février et nous avons eu toutes les saisons en termes de météo ! Du soleil radieux à… la neige ! Par contre, ce qui est commun à tous les mois, c’est le vent. Ils sont d’ailleurs plus intenses lors des mois d’été austral.

Puis-je louer du matériel de camping sur place ?

Oui, tu peux louer du matériel de camping sur place à Torres del Paine, généralement dans les campings. Ils proposent des tentes, des sacs de couchage, et d’autres équipements de base.

Est-il possible de faire le trek O seul ?

Bien sûr ! Il est possible de faire le trek « O » à Torres Del Paine en solo. De nombreux trekkeurs choisissent de le faire en autonomie, planifiant leurs réservations de camping, leur itinéraire et gérant eux-mêmes leur équipement. Aucun souci !

Est-il possible de faire le trek O Torres del Paine avec des enfants ?

Faire le trek « O » à Torres del Paine avec des enfants est une décision qui nécessite une planification et une considération sérieuses en raison de la nature exigeante du trek. Les enfants doivent être en bonne condition physique et avoir l’habitude de marcher.
Avis qui n’engage que moi : 8 ans me parait l’âge minimum pour cette aventure !

Peut-on laisser ses affaires dans un hotel à Puerto Natales ?

Oui sans soucis ! Les hotels de Puerto Natales ont l’habitudes des trekkeurs et randonneurs du parc national Torres del Paine. La plupart du temps, tu pourras laisser tes affaires pendant plusieurs jours sans frais supplémentaires. Elles seront gardées dans un endroit sécurisé.

Tu connais une personne qui souhaite voyager au Chili ? Ou passionnée par la randonnée ? Partage cet article !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

Les fjords de Norvège, trésors naturels emblématiques du pays, attirent les passionnés de voyage du monde entier. Leur spectaculaire fusion de montagnes majestueuses et d'eaux cristallines offre une expérience inoubliable En savoir plus

Visiter Atacama au Chili

Découvrez un guide complet pour un voyage de 5 jours dans le désert d'Atacama. Avec des conseils experts, des bons plans logement et des sites incontournables à explorer, préparez-vous à En savoir plus

Visite de Punta Arenas Chili

Les activités et les choses à voir à Punta Arenas et autour : un guide complet pour séjourner dans cette ville du sud du Chili

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut