Pucon : que faire ?

les 9 meilleures activités

Pucon, construite au pied de la cordillère des Andes au Chili, est une ville attirante dans la province de Cautin. C’est une étape agréable – voire incontournable – entre Santiago au nord et la Patagonie ou l’ile de Chiloé plus au sud. Beaucoup de voyageurs décident d’y poser leurs valises plusieurs jours et ils ont bien raison ! panorama superbe, volcan spectaculaire, source d’eau chaude, randonnée, lac, rivière : les possibilités d’activités sont innombrables ! Territoire du peuple mapuche, ces Indiens ont longtemps résisté à l’arrivée des Espagnols. Malgré l’influence de la culture occidentale, de nombreux Mapuches continuent à maintenir et à célébrer leur culture, leur langue (le mapudungun) et leurs traditions. On peut découvrir la culture mapuche à travers des spectacles traditionnels, des artisanats locaux et des expériences culturelles.
Lors d’un itinéraire de 4 semaines au Chili, nous sommes restés 3 jours à Pucon, pour une belle escapade nature. On peut tout à fait envisager de rester plus longtemps tant il y a de choses à voir. Pour t’aider à organiser ton séjour dans cette ville à 800 km au sud de Santiago, voici un article des 9 choses à faire à Pucon et autour !

Que faire à Pucon ?

Que faire et que voir à Pucon ?

Voici un petit résumé des différents lieux et des activités à réaliser dans la ville ou les environs.

  • Pucon, le centre-ville et ses plages près du lac
  • Les activités autour du lac Villarica : le lac et le parc Villarica et ses nombreuses activités : kayak, tyrolienne, randonnée, balade à cheval
  • Le volcan Villarrica : L’ascension du volcan Villarrica est une expérience emblématique. Vous pouvez faire une randonnée ou prendre un téléphérique pour atteindre le sommet et profiter d’une vue spectaculaire sur la région. Faites appel à une agence professionnelle et sérieuse. Nous te  conseillons celle-ci pour ton ascension du volcan Villarrica.
  • Le lac Caburgua et ses plages
  • Parque Ojos del Caburgua : ses lagunes et cascade, juste à coté du lac Caburgua
  • La réserve nationale Huerquehue : Une belle réserve naturelle qui abrite des lacs, des cascades et une forêt dense. Il y a plusieurs sentiers de randonnée qui offrent une immersion totale dans la nature.
  • Visiter des termes. Par exemple les Termas Geométricas : Un complexe de sources thermales situé au cœur de la forêt, offrant une expérience relaxante dans des piscines thermales alimentées par des sources chaudes naturelles. Ou encore les thermes de Los Pozones
  • Le parc national Conguillío : connue pour sa beauté naturelle, cette réserve abrite des forêts anciennes, des lacs, des rivières et le volcan Llaima. Les randonnées pédestres offrent une vue imprenable sur le paysage.
  • La route des cascades : Une route pittoresque qui traverse plusieurs belles chutes d’eau à la suite

Découvrir Pucon : une ville charmante bordée par de jolies plages au bord du lac

les rives de Pucon

Sans être exceptionnel, cette ville est la base idéale pour profiter de la nature environnante. En plus, Pucon propose des logements, des restaurants et des facilités pour organiser tes activités dans les environs. Il ne faudra pas manquer :

La Plaza de Armas

Dans le centre-ville, cette place principale est agréable, entourée d’arbres, de cafés et de boutiques. C’est parfait pour s’imprégner en douceur de l’atmosphère de la Pucon.

L’architecture… particulière

Certaines maisons colorées semblent influencées par une architecture typique de la Suisse ! balade-toi au hasard des rues, tu pourras admirer quelques façades aux airs helvétiques !

La gastronomie locale

Profite de ta visite pour découvrir la cuisine chilienne. Il faudra en particulier tester le pastel de choclo (tourte au maïs), la viande grillée, ou le Cazuela (soupe avec de la viande et des légumes). Dans Fresia street, tu trouveras une grande concentration de bons restaurants…

Les plages au bord du lac

Pucon offre de nombreux points de vue sur le lac depuis les plages et aussi de belles idées de balades. Le sable est une invitation à se poser face à l’eau pour admirer les couchers de soleil ou oser se baigner un peu (selon la saison et la météo !). La Playa Grande est la plus populaire et la plus centrale des plages. Pour un peu plus de tranquillité, tu peux t’éloigner vers la playa Colo Colo, plus au nord de la ville et facilement accessible.
Et si tu veux vraiment plus de calme, tu peux aller jusque Playa Quelhue en voiture (quelques minutes) ou en vélo (compte 3h AR)

Admirer la vue depuis le mirador El Cristo

En une heure de marche, tu pourras t’élever au-dessus de la ville pour admirer Pucon, ses plages et son lac ! C’est un peu raide, mais ça en vaut la peine pour profiter de cette jolie vue panoramique. Le chemin débute… par un cimetière !

Profiter des activités du lac Villarica

les activités sur le lac près de Pucon

Le lac Villarrica est un vrai atout pour Pucon. Joyau naturel du Chili, il est entouré d’un paysage superbe et d’un volcan éponyme qui domine l’ensemble ! Les activités sont variées et tu trouveras forcément quelque chose à faire qui te plaira, amateurs de sensations fortes ou de moments paisibles… Le lac Villarrica et le parc National qui l’entoure offrent un terrain de jeu exceptionnel pour les aventuriers et les randonneurs de tous horizons qui prendront forcément plaisir à se connecter avec la nature chilienne.

Kayak sur les eaux du lac

Le lac Villarrica est une invitation à l’exploration en kayak. Les eaux calmes sont parfaites pour les débutants. Et si tu préfères le pédalo… c’est également possible !

Tyrolienne au-dessus du parc naturel Villarrica

Les amateurs d’adrénaline trouveront leur bonheur dans une expérience de tyrolienne offrant des vues panoramiques époustouflantes. Survoler les canopées verdoyantes et sentir le vent du lac Villarrica tout en s’élançant d’une plateforme en hauteur est une aventure bien sympa ! On te conseille de réserver cette activité tyrolienne ici.

Randonner au bord du lac

Le parc National Villarrica, qui encadre majestueusement le lac, regorge de sentiers de randonnée avec de belles vues. Des promenades paisibles aux sentiers plus exigeants, chacun dévoile la richesse de la biodiversité locale. Bien sûr, la randonnée la plus réputée est l’ascension du volcan… On en parle un peu plus loin. Mais plein d’autres sentiers sillonnent le parc et laissent savourer quelques points de vue sur le lac.
Il est assez facile de trouver des randonnées au bord de la plage. On peut te conseiller aussi :

  • La vallée Quelhue : assez physique, mais qui permet de s’éloigner un peu du lac, mais de garder de jolis panoramas
  • La péninsule de Pucon : très facile, à faire en famille pour profiter d’une petite avancée de terre sur les eaux du lac.

Balade à cheval dans les vallées autour du lac

Pour une expérience paisible, les balades à cheval sont une belle manière d’explorer les alentours du lac. Hop ! une fois sur ta monture, suis ton guide local à travers les sentiers sinueux, les rivières scintillantes et les coins plus reculés où la nature fait du bien !
On te conseille de passer par cette agence sérieuse qui propose un guide et ton cheval.

Oser l’ascension du Volcan Villarrica

monter le volcan Villarrica

Voilà l’activité phare de Pucon : monter son volcan, qui nous nargue presque du haut de ses 2847m. Courage ! Le défi n’est pas insurmontable… mais physique !
Le volcan Villarrica, imposant et majestueux, se dresse comme un gardien mythique au-dessus du lac. Pour les intrépides en quête d’aventure, l’ascension de ce géant actif est la promesse d’une expérience inoubliable !

Préparation pour l’Ascension

L’ascension du volcan Villarrica nécessite une préparation minutieuse. Avant de te lancer dans cette aventure, il est essentiel de s’assurer d’avoir l’équipement adéquat, y compris des crampons, un piolet, des vêtements chauds, et de suivre les conseils d’un guide expérimenté. Les agences locales proposent des excursions guidées assurant la sécurité des participants ainsi que tout le matériel nécessaire. On te conseille cette agence : sérieuse, avec du matériel fiable et des guides adorables et attentionnés.

Le départ vers le volcan

L’ascension commence généralement depuis la ville de Pucon, située aux abords du volcan. Les premières étapes du trajet se font à travers la forêt luxuriante qui couvre les flancs inférieurs du volcan. Les sentiers s’élèvent progressivement, offrant des vues spectaculaires sur les environs.

Le défi du cratère

À mesure que tu gagnes de l’altitude, la végétation cède la place à des terrains rocheux. L’ascension devient plus exigeante, surtout lorsqu’il s’agit d’atteindre le cratère. Allez, encore un petit effort : tu seras bientôt récompensé par la vision saisissante du cratère fumant…

Le Panorama du sommet

Le sommet du volcan Villarrica offre l’un des panoramas les plus époustouflants du Chili. Du sommet, les voyageurs peuvent admirer le lac Villarrica qui scintille au loin, les sommets enneigés des Andes, et les vastes étendues de forêt verdoyante. Les vues sur les volcans voisins ajoutent une dimension spectaculaire à cette aventure.

La descente du volcan

Hé oui ! Il va bien falloir quitter cet endroit magique pour regagner la civilisation… La descente du volcan s’annonce tout aussi palpitante. Tu peux organiser avec l’agence une descente en luge ! Glisser sur les pentes est une expérience unique qui ajoute une touche ludique à l’aventure. La descente offre également des panoramas différents, permettant aux aventuriers de savourer la beauté du paysage sous un nouvel angle.

Conseils pour une ascension réussie

  • Guide obligatoire ! Il faudra t’engager sur le chemin avec un guide professionnel pour t’accompagner tout au long de l’ascension.
  • Conditions météorologiques : sois attentif aux bulletins météo. L’ascension est meilleure par temps clair, mais il est essentiel de se préparer aux changements brusques. Là encore, ton guide ou l’agence pourra te renseigner.
  • Niveau de condition physique : bien que l’ascension ne nécessite pas une expertise technique, une bonne condition physique est recommandée pour profiter pleinement de l’expérience.

Admirer le lac Caburgua

C’est un long et beau lac situé à environ 18 kilomètres à l’est de Pucón. Sur son côté est se trouve une des entrées du fameux parc Huerquehue dont on te parle plus bas.

Que voir ?

On vient ici pour le paysage, mélange de montagnes et de plaisir lacustre… Aussi pour 2 plages étonnantes : une au sable noir et une blanche. Elles sont d’ailleurs prénommées « Playa Blanca et Playa Negra« . Ce sont les deux premières plages que l’on rencontre quand on vient de Pucon en bus ou en voiture.
Playa negra est un peu plus animée avec un petit village et des possibilités de manger dans des petits bars. Cependant, ne t’attends pas à un endroit calme et bucolique : il y a du monde les jours de beaux temps et surtout lors des vacances chiliennes. Playa Blanca est un peu plus calme et sauvage. Il est possible de se baigner dans les eaux du lac, mais c’est assez frais !
Il n’y a pas de route côté ouest du lac. La route qui part côté est permet de s’approcher du parc Huerquehue.
Juste avant ce lac, entre Pucon et Playa negra, il est possible d’admirer des cascades nommées Ojos del Caburgua, une belle chute d’eau qui vaut le détour. D’ailleurs, les voyageurs combinent souvent ces 2 activités autour de Pucon : le lac Caburgua et Ojos del Caburgua. On en parle juste après.

Comment s’y rendre ?

En voiture : tu peux te rendre au lac Caburgua facilement depuis Pucón. La route est généralement en bon état, et c’est un moyen pratique de se déplacer.

Transport public : il y a des bus qui mènent à Playa Negra puis playa Blanca. Demande bien les horaires retour vers Pucon : si tu rates le dernier bus, tu es bon pour revernir en stop…

Parque Ojos del Caburgua

Autant être franc dès le début : c’est agréable mais pas exceptionnel, c’est bondé le weekend en été et l’entrée est assez chère pour ce que l’on peut voir. Mais cela reste tout de même une des attractions les plus connues du coin. Et l’autre avantage ce que c’est facilement accessible depuis Pucon, surtout si tu es en chemin vers Caburgua.

Le parc tire son nom des deux lagunes aux couleurs superbes, au cœur de la forêt. Ces lacs, connus sous le nom de Ojos (yeux), sont alimentés par les eaux du lac Caburgua et créent un joli décor coloré. En plus de ces lacs, la Cascada Ojos del Caburgua est également appréciée.

Il n’y a pas vraiment de sentiers à arpenter longuement, ce que l’on pourrait croire en lisant le mot « parc ». C’est donc surtout un parc pour la contemplation, le pique-nique ou une courte balade pour approcher des lacs via des passerelles en bois.

Randonner dans la réserve nationale Huerquehue

Huerquehue

Voilà un paradis pour la randonnée au Chili, à 1h de route de Pucon. Nichée dans les contreforts des Andes chiliennes et proche du lac Caburgua, la Réserve nationale Huerquehue s’étend sur environ 12 500 hectares de forêts luxuriantes, d’eau cristalline et de sommets majestueux. Située à seulement quelques heures de route de la ville de Pucón, cette réserve constitue un refuge naturel pour une faune et une flore diversifiées.
L’entrée est à 7200 pesos (environ 7 euros). Si tu campes ou si tu profites des thermes, il y a un cout supplémentaire qui reste raisonnable.

Les sentiers : le point fort du parc

La réserve offre une variété de sentiers adaptés à tous les niveaux de randonneurs, des débutants aux plus expérimentés, de quelques heures de marche à plusieurs jours (2 en général) ! Nous te conseillons 3 sentiers que l’on a aimés :

  • Parmi les plus populaires, le sentier Los Lagos conduit à travers une forêt dense jusqu’à différents lacs… 3 au total si on exclut le point de départ qui se fait face au lago Tinquilco. Il s’agit des lacs Chico, Verde y Toro. C’est vraiment très beau. Au cœur de la réserve, les lagunes émeraude enchantent les visiteurs. La Lagune Chico, la Lagune Toro, et la Lagune Verde sont autant de joyaux naturels qui récompenseront tes efforts. En somme, un joli décor t’attend ! Les reflets des montagnes se mêlent aux eaux calmes : superbe. 13 km en boucle, difficulté modérée. Tu as un peu de dénivelés : 500m tout de même.
  • Pour les plus aventureux, le sentier San Sebastián mène à un sommet qui te permettra d’avoir une jolie vue à 360° sur les lacs, les volcans environnants, dont le célèbre Villarrica. Les amateurs de photographie trouveront ici une source inépuisable d’inspiration… surtout si un condor décide de survoler les environs ! Le sentier fait 16 km en AR. Le tracé GPS est ici.
  • Pour les plus amoureux des chemins longs, le sentier des Termas San Sebastián passe également par les 3 lacs,mais continue ensuite à travers une forêt et d’autres petits lacs… jusqu’au Graal ! Des thermes en pleine nature… (ne va pas aux thermes aménagés, mais à ceux près de la rivière).
    En général, le sentier ne se fait pas en boucle ou en aller-retour : après les thermes, tu rejoins une route puis un bus qui te ramène à Pucon. Compte 45 km à réaliser en 2 jours de marche. Possibilité de camper près des thermes, ce que l’on te conseille vivement ! Le dénivelé est assez important et le sentier peut être boueux. La difficulté est assez élevée. Tracé GPS ici.

Si tu ne veux pas t’embêter à préparer ta randonnée, il existe la possibilité d’une excursion organisée avec transport depuis ton logement à Pucon et un guide qui t’emmènera sur les sentiers du parc Huerquehue

La Faune et la Flore Exceptionnelles

La Réserve nationale Huerquehue abrite une biodiversité riche et unique. Les forêts anciennes de hêtres et d’araucarias s’ouvrent sur des clairières où les orchidées sauvages colorent le sol. Les oiseaux exotiques, tels que le condor andin, survolent majestueusement les cieux, ajoutant une touche superbe au paysage.

Les rivières qui serpentent à travers la réserve sont des refuges pour les truites et les saumons, tandis que les mammifères tels que le puma et le pudú, le plus petit cerf du monde, se cachent parmi les végétations denses. La Réserve nationale Huerquehue est une véritable fenêtre sur la vie sauvage chilienne.

Se baigner dans les thermes de Pucon

Ah oui ! difficile d’y échapper : les thermes de Pucon sont nationalement connus. Il en existe plusieurs. Commençant par les plus réputés.

Termas Geométricas

Les Termas Geométricas sont des thermes naturels situés dans un cadre forestier pittoresque. Ils sont alimentés par des sources d’eau chaude qui proviennent du volcan Villarrica. Passerelles en bois qui serpentent à travers la forêt, piscine d’eau chaude, beauté des environs… voilà pour le décor ! C’est l’utilisation prédominante du bois qui fait réellement sa réputation.
Les 20 piscines varient en température… et c’est bien sympa pour te relaxer avec les degrés qui te conviennent ! Un endroit idéal pour te détendre, un lendemain de randonnée, non ?
Au niveau pratique :

  • Entrée à 42000 pesos
  • Ouvert de 9h à 21h
  • Compte 2h de route pour te rentre aux thermes, en voiture.

Tu trouveras plus d’informations sur leur site internet. 
Et si tu veux te faciliter la vie, il est possible d’organiser une excursion avec une agence qui s’occupe du transport et de l’achat des billets.

Termas Los Pozones

Situées à environ 40 minutes en voiture de Pucon, les Termas Los Pozones offrent 6 piscines thermales naturelles avec différentes températures. Elles sont « construites » en pierres naturelles. L’endroit est entouré de végétation luxuriante, ce qui crée une atmosphère paisible et naturelle. Les installations sont plus simples et rustiques par rapport aux Termas Geométricas, mais l’expérience reste très agréable et c’est moins cher ! C’est aussi plus simple pour y aller. Tu peux rester maximum 2h. Compte 15000 pesos l’entrée. Ici leur site internet.

Termas Huife

Les Termas Huife se trouvent à environ 45 minutes en voiture de Pucon. Il y a des piscines thermales entourées de paysages magnifiques, notamment de vastes forêts et de montagnes. L’établissement, qui fait également hôtel, propose également des spas, des massages et d’autres traitements pour une expérience de détente complète. Compte 30 000 pesos l’entrée, mais il faut rajouter des frais pour des massages par exemple. Ici leur site internet.

Le parc national Conguillío

Au cœur des majestueuses montagnes, le parc National Conguillío déploie des paysages superbes, véritable sanctuaire naturel d’une beauté exceptionnelle. En tout cas, il nous a beaucoup plu ! Avec ses volcans imposants, ses lacs miroitants et ses forêts ancestrales, ce parc est un incontournable de la région d’Araucanie dont fait également partie Pucon. Le parc national Conguillío est un appel à l’exploration, une invitation à plonger dans la splendeur de la nature chilienne.

Les paysages de Conguillío

Les volcans sont la première chose qui nous a marqués dans ce parc. Les sommets avec leurs cônes enneigés sont partout quand on pose nos yeux sur les paysages … en particulier le volcan Llaima. Et les lacs ont également leurs mots à dire ! Le lac Conguillío, bordé de vallées verdoyantes, invite à la contemplation tranquille. D’autres petits lacs aux couleurs étonnantes ne manqueront pas de t’attirer !
Enfin, les amoureux de la flore auront la chance d’admirer des espèces natives comme l’Araucaria millénaire et d’autres arbres tels que le Nothofagus.

Quels sentiers ?

Les sentiers serpentent à travers ces merveilles géologiques. Ils sont bien tracés et clairs. Il y en a pour tous les niveaux : de l’ascension physique de volcans aux balades tranquilles près des lacs… Tu trouveras forcément une randonnée à ton gout !
Voici les 3 sentiers les plus réputés :

  • la randonnée Sierra Nevada

5 heures de marche en aller-retour pour un total de 12 km. Ça grimpe pas mal, mais cela reste accessible à tous ! Et au bout du chemin : la récompense… Un panorama superbe sur le volcan Llaima et son sommet enneigé ainsi que le lac Conguillío. Pas mal, non ? C’est probablement la randonnée la plus appréciée et on comprend pourquoi. Elle part depuis le lac Conguillío et grimpe vers les hauteurs.

  • le lago Conguillío

Une randonnée très simple qui consiste à faire se balader tranquillement sur les berges du lac. Facile et tranquille.

  • les lagunes Arcoíris et Verde (également appelé le circuit Rainbow Lagoon)

Là, ce sont les couleurs de l’eau qui étonnent ! C est vraiment joli et photogénique. Du vert, du turquoise, du transparent : voilà les teintes de ces lacs que l’on atteint facilement. Si le lago verde est assez grand, la laguna Arcoiris est petit, facilement admirable depuis un mirador près de la route.
Depuis Arcoiris, la bonne idée si tu es à pied est de tenter l’autostop jusqu’au lago Conguillío.

  • Truful Truful

Une cascade que l’on admire depuis une plateforme en bois. Impressionnant. Elle se trouve tout au sud du parc. Depuis la route, moins de 2 km suffisent à faire une boucle pour s’approcher de la cascade.

Comment accéder au parc national Conguillío ?

Si tu viens de Pucon – ce qui a été notre cas – ce n’est pas simple. Adepte de l’autostop, on s’est lancé sur un long voyage de plus de 150 km qui nous aura pris une journée entière ! Il faut avouer qu’avoir sa propre voiture facilite largement les choses. D’ailleurs, une route traverse le parc presque du nord au sud, ce qui arrange les choses pour aller des points d’intérêt à un autre. Cependant, si tu n’as pas de voiture, il est assez facile de se faire prendre en stop au sein du parc.
Il est possible d’aller en bus depuis Pucon jusqu’au parc. Le plus simple est probablement d’aller jusque Temuco.

Le parc est situé à seulement 80 kilomètres au nord de Temuco. Il est aisément accessible par une route qui traverse des paysages pittoresques. Chaque virage offre un avant-goût de l’aventure qui t’attend.
Depuis Temuco tu peux te diriger en bus vers le village de Curacautín pour entrer par le nord du parc ; ou vers le village Melipeuco si tu veux entrer par le sud.

La route des cascades

Bon, c’est nous qui avons rebaptisé cette route ainsi. Il s’agit en fait de la S 941. Et c’est une visite vraiment chouette, mais davantage accessible à ceux qui ont une voiture. Tu quittes Pucon et tu te diriges vers l’Argentine. Au bout de 20 minutes, tu pourras bifurquer sur la S 941 et là, tu auras la chance de voir plusieurs cascades bien sympathiques. Voici nos préférées et citées dans l’ordre de rencontre :

Salto los Mellizos

2 jolies cascades assez impressionnantes. On y accède par un pont suspendu, ce qui ajoute un petit plus à l’aventure ! Le sentier est un peu chaotique, mais sans difficulté et court (1 km). Compte 3000 pesos l’entrée. Les 2 cascades font partie d’un parc qui s’anime en été avec une accrobranche pour enfant.
En été, il y a aussi un petit parc d’accrobranche pour les enfants.

Salto Palguín

Balade courte à travers de la forêt pour arrivée à une plateforme qui surplombe la cascade. Une chute d’eau qui s’engouffre dans un trou. 2500 pesos l’entrée. Pas forcément aussi belle que d’autres sur la route, mais beaucoup moins fréquentée.

Salta China

Peut-être la plus belle du coin ? Elle est également plus fréquentée. Belle promenade facile sur des passerelles en bois jusqu’à une superbe cascade. L’eau semble jaillir de la canopée pour chuter d’environ 80m : impressionnant.
Sur place, on trouve des tables aménagées pour pique-niquer, parking, restaurant et une tyrolienne en été…
Compte 3000 pesos l’entrée.

Salto El Léon

L’entrée la plus chère du coin : 4000 pesos. Un petit 10 minutes de marche pour accéder à cette belle cascade. Il y a aussi des piscines (à la propreté discutable) qu’il faut réserver et payer en plus. Le lieu est assez fréquenté. On trouve également un service de restauration.
À notre avis, si tu ne vas pas spécifiquement aux piscines, contente-toi de Salta China non loin : un peu moins chère et tout aussi (voire plus) jolie !

Pucon en pratique

Voici quelques informations pour mieux t’aider à organiser ton séjour

Où dormir à Pucon ?

C’est une auberge située dans le centre de Pucón, au Chili. Elle propose une variété de chambres et de services pour les routards, notamment des dortoirs, des chambres privées, une cuisine commune, un jardin et une terrasse. Le tout est vraiment bien aménagé et confortable. Petit plus, surtout pour ceux qui se salissent lors de treks et de randonnées au Chili : il y a un service de lavage des vêtements également. Un très bon rapport qualité pour dormir à Pucon.

Dans cette gamme de prix et dans le centre-ville : ne cherche pas plus loin, c’est la meilleure option ! Lucky’s Hostel est plus qu’un simple hébergement c’est un coup de cœur à Pucon. Son atmosphère chaleureuse et décontractée est idéale : on se sent comme à la maison. L’emplacement est privilégié, proche du centre-ville.
Les chambres sont propres et confortables, avec une touche de décoration rustique qui ajoute au charme de l’endroit. Il y a aussi des espaces communs conviviaux et vraiment agréables comme un jardin pour te permettre de rencontrer d’autres personnes qui voyagent à travers le Chili. Allez, je rajoute un dernier argument : le petit déjeuner est inclus et il est très bon.

Si Lucky’s Hostel est notre coup de cœur dans Pucon, voici notre hébergement préféré à 12 km de la ville. Tu es à quelques minutes en voiture du lac Capurgana. Un vrai havre de paix parfait pour ceux qui veulent dormir dans un environnement naturel superbe. Une ambiance ecolo – paisible qui nous a bien plu !
Elementos Eco Lodge est un petit lodge situé au bord d’une rivière et on s’y est baigné ! La propriété est entourée d’un grand parc verdoyant, où tu pourras te promener ou faire un pique-nique.Les chambres sont spacieuses et confortables, avec une décoration élégante et raffinée. Elles offrent une vue imprenable sur le volcan Villarrica, qui se dresse majestueusement à l’horizon.

Voici notre conseil d’hébergement le plus luxueux. Voilà la promesse d’un hôtel rustique et chic à la fois avec une vue imprenable sur le lac. Tu seras à 5 km de Pucon et non loin du volcan Villarrica.
Tu pourras choisir parmi une chambre d’hôtel confortable avec balcons privés ou des appart-hôtels spacieux et bien équipés ou encore des bungalows charmants nichés au milieu d’un grand jardin.
Ah ! Et puis barbecue, sauna et piscines sont également disponibles… que demander de plus ?

Comment aller à Pucon ?

Il existe plusieurs façons de se rendre à Pucón, au Chili.

En avion

L’aéroport international de Pucón (PMC) est situé à environ 10 kilomètres du centre-ville. Il est desservi par plusieurs compagnies aériennes, notamment Sky Airline, LATAM Airlines et JetSMART. Les vols directs sont disponibles depuis Santiago, la capitale du Chili, ainsi que depuis d’autres villes chiliennes, notamment Concepción, Temuco et Puerto Montt.

En bus

Pucón est également desservie par de nombreuses compagnies de bus, notamment Turbus, Pullman Bus et Buses JAC. Les bus partent de Santiago (12h), Concepción, Temuco et d’autres villes chiliennes. Le trajet en bus dure généralement de 6 à 12 heures, selon la ville de départ.

En voiture

Pucón est située à environ 800 kilomètres de Santiago. La route est bien entretenue et le trajet dure environ 10 heures. Il est également possible de louer une voiture à Santiago et de conduire jusqu’à Pucón.

En train

Il n’y a pas de train direct reliant Santiago à Pucón. Cependant, il est possible de prendre un train jusqu’à Temuco, puis de prendre un bus jusqu’à Pucón. Le trajet en train de Santiago jusqu’à Temuco dure environ 12 heures.

Quand partir à Pucon ?

Pucon se trouve dans l’hémisphère sud et les saisons sont donc inversées par rapport à l’Europe. Donc l’été c’est de décembre à mars et l’hiver c’est de juin à septembre au Chili.

Eté (décembre à mars)

La meilleure période pour visiter Pucón est pendant la saison estivale. Pendant cette période, les températures sont chaudes et ensoleillées, avec des moyennes de 25 à 30 degrés Celsius. Les activités de plein air, comme la randonnée et le kayak sont idéales pendant cette période.

Printemps (septembre à novembre)

Les températures au printemps à Pucón varient de 10 à 20 degrés Celsius. Les journées sont généralement ensoleillées, mais il peut y avoir des averses occasionnelles.

C’est une bonne période pour profiter des activités de plein air, comme la randonnée, le vélo et le kayak. Les fleurs commencent également à fleurir, ce qui rend la ville particulièrement belle.

Automne (mars à mai)

Les températures en automne à Pucón varient de 5 à 15 degrés Celsius. Les journées sont généralement ensoleillées, mais il peut y avoir des journées plus fraîches et pluvieuses.
Nous concernant, nous avons visité Pucon en avril. Nous avons eu une météo mitigée pendant les jours sur place. Disons la moitié de beau temps et la moitié de ciel couvert, voire pluvieux. L’eau était également assez fraîche et il fallait du courage pour se baigner. Par contre, l’avantage tout comme au printemps, c’est que les foules sont moins nombreuses.

Hiver (juin à septembre)

Si tu souhaites profiter des sports d’hiver, la meilleure période pour visiter Pucón est pendant la saison hivernale, qui s’étend de juin à septembre. Pendant cette période, les températures sont plus fraîches, avec des moyennes de 5 à 15 degrés Celsius. Le volcan Villarrica est également enneigé pendant cette période, ce qui en fait une destination populaire pour le ski et le snowboard.
Par contre pour la randonnée c’est plus délicat avec des sentiers impraticables, car trop boueux, voire recouverts de plusieurs centimètres de neige !

Tu connais une personne interessée pa run voyage au Chili ou un séjour dans la ville de Pucon ? Partage ta découverte !

Tu peux aussi nous suivre sur
                   ou   
pour être informé de nos derniers voyages !
Tu hésites encore ? On a de quoi te faire changer d’avis dans… les 5 arguments chocs :

Liens pour t’aider à organiser ton voyage

Voici les sites que nous utilisons pour comparer, réserver et préparer nos voyages

  • 🏨 Booking : voir des photos de logements, comparer les prix et réserver des B’n’B et hôtels
  • 🚗 Discover Cars : comparer les offres des agences et réserver une voiture de location au meilleur prix
  • ✈️ Skyscanner : comparer le prix de différentes compagnies et réserver des billets d’avion
  • 🤝 Assurance : souscrire à une assurance pour être protégé lors d’un voyage long ou court
  • 🎭Civitatis et Get your Guide : réserve ton excursion guidée, tes spectacles, ton guide…

Tu devrais aimer ces articles :

Découvre si le Trek O de Torres del Paine est fait pour toi ! Toutes les spécificités pour évaluer le niveau de difficulté de cette randonnée.

Conseils pratiques, itinéraire et tout ce qu'il faut savoir pour réussir ton trek O, une magnifique randonnée dans le Parc Torres del Paine

Différences entre trek W et trek O de Torres Del Paine

Trek W ou Trek O Torres del Paine : lequel choisir ? Durée, difficulté, paysages, hébergement... Tout pour comparer les deux randonnées

Certains liens proposés dans cet article sont des liens d’affiliation. Cela signifie que nous pourrons recevoir une (très petite) commission si tu achètes à travers ces liens. Cela n’entraîne aucun coût supplémentaire pour toi et cela ne change rien du tout à nos écrits : nos adresses, coups de cœur voyage et conseils sont toujours sincères et authentiques. Grâce à cela, tu contribues sans aucun effort à soutenir le contenu que nous proposons (et que tu adores n’est-ce pas ? :). Un grand merci pour ton soutien ! Pour en savoir plus c’est ici.

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut